Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

+6
M. de Velleguindry
Gouverneur Morris
vivelareine
Vicq d Azir
La nuit, la neige
Mme de Sabran
10 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Mme de Sabran Mar 11 Nov 2014, 10:25




Affiche annonçant la vente aux enchères des meubles du Petit Trianon dès le 30 septembre 1793,
selon la loi du 10 juin 1793.



Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Affich10


.

Après la chute définitive de la monarchie en 1792, l'intégralité du mobilier et des objets du Petit Trianon est réuni à celui du domaine de Versailles et livré à l'encan, sur décret de la Convention du 10 juin 1793.
Les enchères commencent le dimanche 25 août 1793 et se poursuivent jusqu'au 11 août 1794. Les biens sont éparpillés dans le monde entier.
On renforce la surveillance et l'on renvoie « ceux qui n'y sont pas logés », afin de limiter la mise à sac : on retrouve les glaces brisées, les consoles fêlées, les ferrures arrachées et les dessus-de-porte retirés. L'argenterie, les plombs et les cuivres sont réquisitionnés pour les arsenaux et la Monnaie. Le sculpteur Amable Boichard, nouvellement nommé après la démission des frères Rousseau le 20 avril 1794, est chargé de « supprimer les emblèmes de la royauté et féodalité ».

Trianon est déclaré propriété nationale et le terrain est partagé en dix lots.


.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54840
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Invité Mar 11 Nov 2014, 10:43

Ils ont vendu 17.000 lots en 1 ou 2 ans si ma mémoire est bonne (Trianon+Versailles).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Invité Mar 11 Nov 2014, 10:59

Dans Si Versailles m'était conté (et pas compté, quoique ici... Wink ) , c'est Annie Cordy qui organise les ventes à Trianon...

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Invité Mar 11 Nov 2014, 11:06

Majesté a écrit:Dans Si Versailles m'était conté (et pas compté, quoique ici... Wink ) , c'est Annie Cordy qui organise les ventes à Trianon...


Annie Cordy, une femme adorable. :;\':;\':; :;\':;\':; :;\':;\':;

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par La nuit, la neige Mar 11 Nov 2014, 19:01

Merci. Intéressant.
Les modalités de vente ressemblent à celles que nous connaissons encore aujourd’hui : exposition le matin, vente sur place, paiement comptant etc.

Je lis dans les lots détaillés que, ce jour-ci, passait en vente le : « Jeu de bagues à la chinoise, avec figures d’hommes & d’animaux, ...... de sept à huit milliers de fers, belles couvertures en plomb doré et ardoises ».
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17863
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Invité Mar 11 Nov 2014, 19:36

Österreich a écrit:
Majesté a écrit:Dans Si Versailles m'était conté (et pas compté, quoique ici... Wink ) , c'est Annie Cordy qui organise les ventes à Trianon...


Annie Cordy, une femme adorable. :;\':;\':; :;\':;\':; :;\':;\':;

Elle a porté secours à mon Papa quand il était petit. boudoi30

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Vicq d Azir Mar 11 Nov 2014, 22:11



Le signataire de l'affiche des ventes n'est autre que Charles Delacroix, père ( officiel ) d'Eugène Delacroix, le peintre. Mais si l'on adhère à l' hypothèse, émise à l'époque, que Eugène était fils naturel de Talleyrand, l'affaire se corse...
Ce qui est sûr, c'est que la maman ( d'Eugène ) descendait de grands ébénistes: Oeben, Riesner. Papa a donc dû savoir y faire pour expertiser les meubles vendus, même s'il en a bradé beaucoup...
Vicq d Azir
Vicq d Azir

Messages : 3676
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 76
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Mme de Sabran Mar 11 Nov 2014, 22:16



Sacré Talleyrand ! Vous m'en direz tant ... :Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 2028181902
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54840
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par vivelareine Mer 12 Nov 2014, 06:51

très intéressant ! Le lots détaillés que peut être lu en ligne ?
vivelareine
vivelareine

Messages : 26
Date d'inscription : 22/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Invité Mer 12 Nov 2014, 09:24

Selon Pierre de Nolhac ("Le Trianon de Marie-Antoinette") cette affiche restait encore, en 1796, apposée sur la porte du Petit Trianon.

Un visiteur allemand qui la vit décrit, à cette date, l'aspect lamentable que présentaient les pièces encombrées de débris, où les boiseries seules étaient demeurées intactes : "On avait enlevé jusqu'aux serrures des portes et fenêtres, superbe travail de bronze ; les glaces étaient cassées, les consoles brisées, les dessus de porte peints arrachés." L'année précédente, le conventionnel André Dumont, en mission à Versailles, s'étant rendu à Trianon, n'avait pu voir sans douleur, raconte-t-il, l'état lamentable des jardins : "Le délabrement le plus affreux, les dégâts les plus grands se présentent à la vue. Un léger entretien pouvait éviter une énorme dépense, et aujourd'hui les réparations sont excessives. Le jardinier a tout négligé ; le parc est dévasté et se dévaste encore chaque jour. Un fermier fait paître ses chevaux et laisse tomber les bâtiments. Il bêche et cultive ce qui ne lui est pas loué. Un tuyau est crevé et l'eau qui en jaillit mine un mur depuis plusieurs mois ; et l'inspecteur ne le fait pas réparer. Une vente mesquine de pierres a été faite ; les fossés n'en sont pas comblés, et les racines des arbres découvertes font périr les arbustes.. Des meubles qui servaient à la salle de spectacle ont été enlevés.... Le parc n'est plus gardé; il est livré à la malveillance."

Pour empêcher la ruine définitive et assurer quelque entretien au Petit Trianon, le Directoire fit appel à des locataires. Un limonadier, nommé Langlois, en fit un lieu de divertissements. Le pavillon du jardin français fut aménagé en café ; un bal public fut installé dans le jardin... Quant au petit château, il devint une auberge, où des tenanciers avides rançonnaient les Russes et les Anglais de passage, qui voulaient dormir une nuit dans une chambre royale. Tous ces gens seront congédiés après les visites de Napoléon et Joséphine, en mars 1805.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Mme de Sabran Mer 12 Nov 2014, 09:36




Merci, Napo . Il était temps d'y mettre bon ordre .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54840
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Invité Mer 12 Nov 2014, 14:59

Tu m'étonnes, Simone ! Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 3826491292

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Mme de Sabran Mer 12 Nov 2014, 15:15




...   euh ... non !   Eléonore .  ( ce qui vaut mieux qu'à l'ouest geek  )
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54840
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Invité Mer 12 Nov 2014, 16:57

C'est pourquoi lorsque nous visitons le Petit Trianon, nous pouvons avoir la surprise de trouver des numéros aux chambres du haut. Un souvenir de l'ancienne auberge... :Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 2028181902

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Vente aux enchères du mobilier de Versailles et Trianon

Message par Gouverneur Morris Ven 27 Sep 2019, 21:31

Vues dimanche au Palais Bourbon :

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 629d7810

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 9260a310

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 80897110

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 39ee2010

Clichés personnels


[url=https://servimg.com/view/18681996/1830]Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) A1c02310

Il s’agit à priori du mobilier de la Méridienne, le retissage en cours semble correspondre Wink
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 11459
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par M. de Velleguindry Dim 28 Juin 2020, 18:15

Je ne connaissais pas les détails de cette période dramatique et horrible de notre histoire et suis stupéfait de cette manne d'informations Je ne puis me répéter " Comment en est-ton arrivé là ? " Quelle horreur ! La seule consolation est que les acheteurs anglais ont su préserver ces merveilles dans leur châteaux et que nous avons la chance, 200 ans après, de pouvoir les admirer chez eux Laughing

_________________
" Le temps découvre tout " Stobée
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par La nuit, la neige Dim 28 Juin 2020, 23:18

M. de Velleguindry a écrit: Je ne connaissais pas les détails de cette période dramatique et horrible de notre histoire et suis stupéfait de cette manne d'informations  Je ne puis me répéter " Comment en est-ton arrivé là ? "   Quelle horreur !

Bah ! Cher M. de Velleguindry, je trouve qu'il y a bien pire.  
Ce ne sont là que quelques meubles...
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17863
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par duc de Berry Jeu 18 Mai 2023, 19:21

La Vente des meubles et effets du Petit Trianon et du château de Versailles

Les ventes commencèrent le dimanche 25 août 1793, à 10 heures du matin, par le mobilier du Petit Trianon. Elles se tinrent dans les anciens appartements de la princesse de Lamballe donnant sur la cour des princes.
À cette occasion des affiches annonçant les ventes furent placardées  
À partir du lundi 30 septembre 1793, on mit en vente les meubles du château de Versailles tout en continuant la vente des effets du Petit Trianon.
Les ventes avaient lieu tous les jours, sauf les décadis. Elles commençaient le matin de 10 heures à 14 heures, puis après une pose de deux heures, elles reprenaient de 16 heures à 19 heures.
Elles se continuèrent tous les jours, avec quelques périodes de relâche*, jusqu'au 24 thermidor, an II (11 août 1794).
Les premières ventes furent les meubles et effets de Marie Antoinette au Petit Trianon, elles se déroulaient en deux cessions, la première du matin concernaient des lots de moindre valeur comme du matériel de cuisine, des ferrailles récupérées lors de démolitions, ou des meubles communs.
Les après-midi, le mobilier de luxe était mis aux enchères, comme des lits en chaire à prêcher, des secrétaires, des armoires, des commodes à dessus de marbre, des banquettes, des chaises et autres meubles luxueux.
Le procès-verbal des ventes de Versailles comprend 17 082 numéros d'adjudication groupés en trente-cinq registres in-folio, mais chaque adjudication correspond souvent à un lot qui peut englober tout le mobilier d'une chambre à coucher ou d'un salon.
Le montant total des ventes pour les deux années de vacation, s'est élevé à
3 004 825 livres et 8 sols.
Comme le paiement se faisant en assignats qui se dépréciaient de jour en jour, il faut ramener ce chiffre à la valeur de l'assignat en avril 1790, lors de son émission. Elle était alors de 25 livres et 10 sols (25,5 livres) pour un louis d'or.
Le 30 août 1793 elle atteint 76 livres et le 29 juillet 1794, elle est à 71 livres.
On peut retenir un cours moyen de 73 livres et 10 sols (73,5 livres) sur l'intervalle des années 1793-1794. Par comparaison avec la valeur d'émission de 25,5 livres, on constate que l'assignat a subi une dévaluation de 188% entre les mois d'avril 1790 et thermidor an II, ce qui ramène le montant de la vente de tout le mobilier du château de Versailles à environ 1 042 490 livres en louis d'or pour une vente qui aurait eu lieu en avril 1790.

Le montant total des ces deux années de vente correspond à peu près au prix de la commode de la bibliothèque de Louis XVI, rachetée en juillet 1999, pour 64 millions de francs, soit environ 10 millions d'euros, avec l'équivalence d'une livre pour 10 euros.

* Les ventes ne se sont pas tenues du 1er au 14 germinal, du 11 au 19 prairial, le 26 messidor, et les 11 et 13 thermidor, an II. Le 11 thermidor le citoyen Florentin, secrétaire greffier à Paris, ne se rend pas à Versailles. La vente ne peut avoir lieu sans sa signature, et est annulée.
duc de Berry
duc de Berry

Messages : 116
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 79
Localisation : Vincennes

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par duc de Berry Jeu 18 Mai 2023, 19:26

Les acheteurs

Bien que dans les ventes, les effets mobiliers puissent être exportés, selon l'article 41 du décret du 10 juin 1793, et contrairement à une idée reçue, il n'y eut pas d'étrangers recensés dans les procès verbaux d'achats dressés pendant les deux ans de vente. Seul Gouverneur Morris qui résida à Paris de 1792 à 1794, en tant qu'ambassadeur des États-Unis d'Amérique, put acquérir, par des prête-noms, des meubles provenant du cabinet intérieur de Marie-Antoinette et de son salon à Versailles, tels que des bergères, des canapés, des fauteuils, des écrans de cheminée, des tabourets de pieds, le tout en bois sculpté et doré, couverts d'étoffe de soie, des rideaux de fenêtre et de porte, des pièces de tapisserie en satin blanc… le tout racheté aux citoyens Grincourt et Grandchamps (qui les avaient obtenus pour respectivement 6 000 et 4 901 livres ; lots n° 3362 et 3638) afin de meubler sa résidence de Morrisania située dans le quartier du Bronx de New York .

Les procès-verbaux des ventes mentionnent le nom des acheteurs, mais les patronymes sont transcrits comme ils sont entendus par l'huissier, de la bouche même des acheteurs. Ainsi le tapissier Marceau est déclaré s'appeler, selon les adjudications, Marseaut, Marceaux, ou Marceau. Le nom de la citoyenne Rougé est orthographié Rouger, celui de la citoyenne Gleize est écrit Glaize ou Glaise, le financier Éberts est inscrit sous le nom Hébert et les frères Couilbeaux sous le nom de Coulbeau, Riesener devient Reisner et Berthon perd un h pour donner Berton
Nous indiquons ci-dessous la liste des principaux acheteurs.
Ces acheteurs sont essentiellement des gens du métier. Des marchands d'art et de curiosités comme Rocheux, les frères Berthon, Daval, la citoyenne Gleize. Des tapissiers, marchands de meubles, comme la citoyenne Bonnet, le citoyen Marceau. Des fripiers comme Valadon, Dutil, la citoyenne Rougé. Des merciers, tapissiers comme la veuve Mongis. Des marchands de tableaux comme Lafontaine. Des miroitiers comme le citoyen Bouclier.
Beaucoup viennent attirer par des prix bradés, très en dessous de la valeur réelle des marchandises proposées.
On remarque dans les procès-verbaux des ventes, que souvent les acquéreurs se regroupent pour acheter en commun.

Les deux plus importants acheteurs sont :
• Le citoyen Rieul Rocheux, marchand d'objets d'art et de curiosité à Paris,
8 rue royale, se porte acquéreur pour le banquier Jean Henri Éberts de 5 lots d'une valeur de 64 569 livres, représentant la plus grande partie du mobilier de la chambre à coucher de Marie Antoinette au Petit Trianon et pour lui même d'une cinquantaine de lots pour environ 30 000 livres
• Les citoyens Berthon père et fils, également marchands d'objets d'art et de curiosité à Paris, 12 rue des Saint Pères, achètent à eux deux pour plus de 90 000 livres, souvent en association avec d'autres personnes, comme les citoyens Lorinier, Montlouis, Fouacier, Marceau, Mongis, Couston, Malon, Belon, la citoyenne Labroust, ou les veuves Vimont, Dorville, Berrier, Marmier, Pelé…

Parmi les autres acheteurs on peut citer :
• Le citoyen Valadon, fripier
• Le citoyen Alexis Durant.
• Le citoyen Grincourt qui très souvent, s'associe dans ses achats à d'autres acquéreurs, comme les citoyens : Lasalle, Mareuille, Grandchamps.
• La citoyenne Marie Félix Rougé, fripière.
• Les citoyens Huart, oncle et neveux.
• La citoyenne veuve Mongis, mercier tapissier.
• La citoyenne Bonnet, tapissier, marchand de meubles.
• Le citoyen Louis Dutil.
• Les frères Couilbeaux.
• Le citoyen Sentz.
• Le citoyen Marceau, tapissier, marchand de meubles.
• Le citoyen Ador
• Le citoyen Bouclier, miroitier.
• Le citoyen Verès.
• Le citoyen Boron.
• Le citoyen Lafontaine, marchand de tableaux.
• Les frères Gondoin.
• Le citoyen Ravel.
• Le citoyen Briard avec les citoyens Dutil et Foucaud.
• La citoyenne Charlot.
• Le citoyen Gorey fils.
• La citoyenne Gleize, marchande d'objets d'art et de curiosité.
• Le citoyen Simon.
• Le citoyen Canaple
• L'éditeur strasbourgeois Jean Georges Treuttel achète cinq lots pour un montant de 7 760 livres
• L'ébéniste Riesener, rachète ses propres meubles pour un total de 21 550 livres.
duc de Berry
duc de Berry

Messages : 116
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 79
Localisation : Vincennes

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Mme de Sabran Jeu 18 Mai 2023, 19:29

Bonsoir, cher Berry, un grand merci pour ces informations très intéressantes.  Very Happy  Les noms des acheteurs sont-ils parfois mentionnés?  Nous devrions probablement en connaître certains ?

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54840
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par duc de Berry Jeu 18 Mai 2023, 20:13

Bonsoir Madame de Sabran
J'ai cité dans mon dernier message les principaux acheteurs.
Les deux plus importants sont
- Le citoyen Rieul Rocheux qui achète en son nom et pour celui du banquier Jean Henri Eberts
- Les citoyens Berthon, père et fils.
A signaler, l'ébéniste Jean Henri Riesener qui  rachète ses propre meubles pour 21 550 livres, et  qu'il aura beaucoup de mal à revendre, vu la situation internationale.
duc de Berry
duc de Berry

Messages : 116
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 79
Localisation : Vincennes

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Mme de Sabran Jeu 18 Mai 2023, 22:55

Eh ! Je vois que nos messages se sont croisés... Eventaille
Peu de noms connus. Shocked Tant de merveilles au milieu desquelles Marie-Antoinette avait vécu, éparpillées, bradées sans vergogne, c'est un crève-cœur. Je suis soulagée que Riesener rachète ses propres meubles.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54840
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par capin Ven 19 Mai 2023, 08:56

Le citoyen Lafontaine est le peintre Pierre Joseph Lafontaine qui avait intégré l'Académie Royale de peinture et exposa aux salons. Il était spécialisé en tableaux d'intérieurs d'églises dans le goût de Neefs. Ces tableaux sont très bien réalisés avec, pour certains, des personnages peints par d'autres artistes en vigueur à la fin du XVIIIeme : Demarne, Taunay,... .
A ne pas confondre avec Jean Denis Lafontaine à qui on attribue souvent les tableaux de Pierre Joseph dès lors qu'il s'agit d'un intérieur d'église.
Avec la révolution, il abandonna la peinture et se tourna vers le marché des tableaux. Il devient l'un des plus grands marchands européen de tableaux.


Concernant les ventes du Petit Trianon, je serais curieux de savoir si le mobilier du salon de compagnie a fait l'objet de ces ventes ?

capin

Messages : 64
Date d'inscription : 28/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Gouverneur Morris Ven 19 Mai 2023, 12:43

Merci cher Berry pour cet extraordinaire travail de synthèse ! Hop! Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 309649167 Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) 2523452716 C'est passionnant.

Sans vouloir abuser, auriez-vous le nombre et le type de meubles rachetés par le pauvre Riesener ?
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 11459
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par duc de Berry Ven 19 Mai 2023, 14:50

Bonjour Gouverneur Morris,

Dans les ventes  révolutionnaires du mobilier des châteaux de Versailles et du Petit Trianon, Riesener acheta cinq lots pour une valeur totale de 21 138 livres.
Parmi ces lots, quatre concernaient ses propres meubles qui avait été réalisés pour Marie Antoinette.

Lot n° 205. Un secrétaire en armoire, en bois d'acajou, à dessus de marbre blanc, de l'article 1037. Adjugé au citoyen Riesner (Riesener) pour 326 livres. (Petit Trianon)

Lot n° 2334. Un secrétaire en armoire, plaqué en bois d'amarante, orné de bronze, doré d'or moulu, de l'article 98. Adjugé pour 5 450 livres au citoyen Reisner (Riesener) de Paris.

Lot n° 2340. Une table à écrire en bois de palissandre en mosaïque, richement ornée de bronze doré d'or moulu, de l'article …. Adjugé pour 3 210 livres au citoyen Reisner de Paris (Riesener).

Lot n° 2505. Une petite table à guéridon, richement ornée de bronze doré d'or moulu et médaillon, recouverte d'un verre, de l'article 1059. Adjugé pour 2 952 livres au citoyen Reisner (Riesener).

Le Cinquième lot était  une pendule de Lepaute pour 9 200 livres

Lot n° 2503. Une pendule de Lepaute sur un bloc de marbre blanc, avec jeu d'enfant, en bronze doré d'or au mat, de l'article 1596. Adjugée pour 9 200 livres au citoyen Reisner (Riesener) de Paris.

Tous ces objets provenaient du Petit Trianon
duc de Berry
duc de Berry

Messages : 116
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 79
Localisation : Vincennes

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793) Empty Re: Ventes aux enchères du mobilier de Versailles et du Petit Trianon (1793)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum