Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

5 participants

Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Mme de Sabran Sam 25 Juin 2016, 13:24

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois   Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois D_02BA%7E1, première fille du comte et de la comtesse d'Artois, née le 5 aout 1776. De santé fragile, la princesse décède le 5 décembre 1783 laissant un père affligé et une mère indifférente.


Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Artoi10


Sophie de Bourbon – Petite Fille de France (1776-1783) : La courte vie de Mademoiselle d’Artois



"Mademoiselle d'Artois est née le 5 août 1776, soit 364 jours après son frère Louis- Antoine de Bourbon, duc d’Angoulême. "Elle est dans sa figure, écrit Mercy à Marie-Thérèse à cette occasion, d'une petitesse qui a frappé, pour la raison que M. le duc d'Angoulême est dans le même cas; il ne grandit point et ne paraît pas à beaucoup près d'une bonne santé."

Première fille de Charles de France comte d'Artois, il n'existe que trois portraits d'elle: celui de Vigée-Lebrun ( cidessus ), celui de Rosalie Filleul où elle pose avec ses frères Angoulême et Berry , que voici :

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Www64


...  et  celui de Charles Leclercq où elle pose avec ses frères et sa mère où elle n'est pas sans rappeler Madame Royale dans le portrait familial de Wertmüller.

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Www65


Elle meurt le 5 décembre 1783, à l'âge de 7 ans. La Reine écrit à son frère Joseph :
"Le Comte d' Artois a été affligé comme il devait l'être de la mort de sa fille et je trouve qu'il a été très bien, et surtout très naturel. Pour la Comtesse d'Artois, qui ne sent rien, elle n'a pas été plus affligée de la mort de sa fille que de toute autre chose."

Elle est inhumée à Saint Denis. Son corps et son repos éternel sera perturbé lorsque les révolutionnaires profaneront la Basilique Royale de Saint Denis,   et son cercueil sera profané, excitant la curiosité malsaine des révolutionnaires qui s’attarderont de manière salace sur le corps de ce bébé pour ensuite jeter le corps de la petite princesse dans la fosse commune."

Source : http://madameroyale.free.fr/bios/madartois.htm


Voici l'extrait complet de la lettre de Marie Antoinette à Joseph (20 décembre 1783, Lever, pp 406-407) :

Mon fils se porte à merveille. Je l'ai trouvé fortifié et parlant bien. Ma fille a eu un peu de fièvre depuis son retour, mais elle est assez bien à présent. Le comte d'Artois a été affligé comme il devait l'être de la mort de sa fille, cela veut dire très touché à sa mort, et pendant sa maladie. En effet, cette enfant a eu une raison et une sensibilité, jusqu'à sa fin, au-dessus de son âge, mais il la connaissait trop peu pour être au désespoir, et je trouve qu'il a été très bien et surtout très naturel sur cela. Pour la comtesse d'Artois, qui ne sent rien, elle n'a pas été plus affligée de la mort de sa fille que de toute autre chose.

Ce petit retour au texte permet d'évacuer quelques doutes. Tout d'abord, il ne s'agit pas de ragots ni de médisances de la part de Marie Antoinette. Ce passage s'inscrit dans un paragraphe qui traite des enfants, la reine établissant un lien tout naturel entre les nouvelles qu'elle donne des siens et le deuil qui a frappé la famille Artois.

Ensuite, Marie Antoinette rend compte des observations très précises qu'elle a faites, avec son habituelle perspicacité et son sens inné de la psychologie : Artois a eu du chagrin, non seulement à la mort de sa fille, mais pendant sa maladie, remarque-t-elle. Mais pas assez cependant pour être au désespoir, chose qu'il n'a pas cachée, et c'est son naturel que la reine admire le plus.

Elle-même salue au passage les qualités de la jeune défunte, ce qui montre une relative proximité et de l'empathie.

Passons à la comtesse d'Artois, que Marie Antoinette ne porte visiblement pas dans son coeur et qui ne sent rien, nous dit-elle. Deux interprétations me viennent à l'esprit face à cette expression. Soit la comtesse ne sent rien dans cette circonstance précise. Soit elle ne sent rien en général, parce qu'elle n'a aucune sensibilité. Je crains que cette interprétation ne soit la bonne et que ce soit la froideur de sa belle-soeur que Marie Antoinette ait voulu souligner...

En tout cas, quel abîme entre ce manque de sentiments et le souci que la reine exprime elle-même pour ses propres enfants !

http://louis-xvi.over-blog.net/article-05-decembre-1783-deces-de-mademoiselle-d-artois-108429617.html


Petit bémol Hop!

Dans la liste chronologique des portraits que peignit Mme Le Brun, rédigée en annexe de ses mémoires, figure à l'année 1777 une mademoiselle Dartois. cette liste, ainsi que le signale Pierre de Nolhac, dans son ouvrage sur madame Vigée le Brun, n'est pas exempte d'erreur ou d'approximation. ainsi s'agit-il du portrait d'une mademoiselle Dartois, ou bien du portrait de Sophie d'Artois, fille du comte d'Artois, futur Charles X et de Marie-Thérèse de Savoie, née en 1777. cette princesse avait reçu le titre protocolaire de "Mademoiselle" et il semble curieux que madame Vigée le Brun ne l'ait pas désignée sous ce titre. l'iconographie de cette princesse, morte en 1783, ne nous permet pas d'établir de comparaison.

http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/lot-ventes-aux-encheres-drouot.jsp?id=1240149

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54599
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Invité Sam 25 Juin 2016, 13:35

Merci pour cette évocation ...
J'adore absolument le charmant portrait de la petite Sophie et de ses deux frères... boudoi30

Mme de Sabran a écrit:"Elle est inhumée à Saint Denis. Son corps et son repos éternel sera perturbé lorsque les révolutionnaires profaneront la Basilique Royale de Saint Denis, et son cercueil sera profané, excitant la curiosité malsaine des révolutionnaires qui s’attarderont de manière salace sur le corps de ce bébé pour ensuite jeter le corps de la petite princesse dans la fosse commune."

L'enfant avait tout de même sept ans... Avait-elle si peu grandi pour qu'on la qualifie ainsi de bébé ? Shocked


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Mme de Sabran Sam 25 Juin 2016, 13:56

Sophie est plutôt un petit enfant, en effet .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54599
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Invité Sam 25 Juin 2016, 16:50

Peut-être est-ce une confusion avec madame Sophie, fille du roi, qui en effet n'atteignit pas sa première année. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Comtesse Diane Sam 25 Juin 2016, 17:07

J'ai beau lire ... de quoi est-elle morte cette pauvre enfant ?  boudoi29

_________________
Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7410
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Mme de Sabran Sam 25 Juin 2016, 17:34

Alors là ... Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois 3826491292
Je pense que si quelqu'un parmi nous savait vous répondre, ce serait notre ami Dominique Poulin, spécialiste des comtesses d'Artois et de Provence . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54599
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Dominique Poulin Sam 17 Juin 2017, 19:08

Avec beaucoup  de retard je pense que la réponse se trouve dans le journal du marquis de Bombelles mais je n'ai pas mes dossiers sous la main. Bombelles relate aussi la mort de sa sœur cadette Mademoiselle d’Angoulême.
Dominique Poulin
Dominique Poulin

Messages : 6723
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Mme de Sabran Sam 17 Juin 2017, 19:12

Merci pour le conseil, cher Dominique ! Very Happy Bonne piste .
Je vais donc chercher dans le Journal de Bombelles .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54599
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Mme de Sabran Sam 17 Juin 2017, 19:30

Euh non ...   je ne trouve rien, concernant la mort de cette petite, sous la plume de Bombelles  . Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54599
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Dominique Poulin Sam 17 Juin 2017, 20:37

Bon....! En revanche la maladie et la mort de sa sœur Mademoiselle d’Angoulême sont relatées par Bombelles. Cette petite est morte à l’état de nourrisson.
Dominique Poulin
Dominique Poulin

Messages : 6723
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Gouverneur Morris Mar 20 Juin 2017, 00:31

Petite question pour Lucius concernant le titre du sujet : comme tous les enfants du fringant frère de louis XVI, la petite princesse est née d'Artois, et ne fut jamais de Bourbon, non ?
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 11333
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Mme de Sabran Mar 20 Juin 2017, 13:42

La petite ne fut ni Bourbon, ni Artois, semble-t-il :
Notre indispensable Bombelles  ( Very Happy  )  te répond :

Le 6 janvier   ( 1783,   of course )
Madame la comtesse d'Artois est accouchée ce matin d'une princesse qui sera nommée Mademoiselle d'Angoulême . L'enfant n'a que huit mois, cependant on espère de le conserver. La mère se porte bien et la couche a été très heureuse .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54599
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Portrait de Sophie d'Artois, par Elisabeth Vigée Le Brun

Message par La nuit, la neige Mar 02 Avr 2019, 13:56

Evoqué dans notre sujet Galerie virtuelle des oeuvres d'Elisabeth Vigée Le Brun, j'en profite pour poster ici une image de meilleure qualité du charmant portrait qui introduit ce sujet.

Ce tableau, présenté alors en vente aux enchères en 2009, avait été décrit comme suit :

Elisabeth-louise Vigée-lebrun (paris, 1755 - paris, 1842)
Portrait d'une petite fille dite Sophie de Bourbon, mademoiselle d'Artois

Huile sur toile, signée et datée 1777 à droite.
63 x 53 cm, ovale

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Captu238
Photo : Beaussant Lefèvre

Provenance :

Ancienne collection du marquis de chaponais. Vente sotheby's new York, 22 octobre 1970 "the estate of the late irma n. straus, new York" n° 16 (comme mademoiselle de la Biche (sic). ancienne collection pfister. bibliographie : e.l. vigée-lebrun, Souvenirs, paris, 1835-1837, tome i, page 324. W.h. helm, vigée-lebrun, her life, works and friendships, london, s.d, (1915) page 193. J. baillio, Elisabeth louise vigée-lebrun, catalogue de l'exposition 1982, fort Worth, Kimbell museum of art, page 35, cité dans la notice n° 3. exposition : 2003, marly, musée-promenade, cholet, musée des beaux-arts, l'enfant chéri au siècle des lumières, n° 55, repr.

Ce tableau sera inclus dans le catalogue raisonné des oeuvres de madame vigée-lebrun actuellement en préparation par Joseph Baillio.

Note au catalogue (extraits) :

Dans la liste chronologique des portraits qu'elle peignit, rédigée en annexe de ses Mémoires, figure à l'année 1777 une mademoiselle Dartois.
Cette liste, ainsi que le signale Pierre de Nolhac, dans son ouvrage sur madame Vigée-Lebrun, n'est pas exempte d'erreur ou d'approximation.

Ainsi s'agit-il du portrait d'une mademoiselle Dartois, ou bien du portrait de Sophie d'Artois, fille du comte d'Artois, futur Charles X et de Marie-Thérèse de Savoie, née en 1777 ?
Cette princesse avait reçu le titre protocolaire de "Mademoiselle", et il semble curieux que madame Vigée-Lebrun ne l'ait pas désignée sous ce titre.
L'iconographie de cette princesse, morte en 1783, ne nous permet pas d'établir de comparaison.


* Source et infos complémentaires : Beaussant Lefèvre - Vente du 18 décembre 2009

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Couver10


______________________

Ce portrait, évoqué dans la présentation d'une oeuvre que nous présentons (ICI), est donc depuis décrit comme étant bien celui de la fille de la comtesse et du comte d'Artois.
Par Joseph Baillio, l'auteur du catalogue raisonné de l'artiste, en cours de rédaction :

(...) the little daughter of the younger of the two brothers of Louis XVI, Charles Philippe de Bourbon, Comte d’Artois, and his Sardinian wife, née Maria Teresa di Savoia, the brown-eyed infant “Mademoiselle” Sophie d’Artois, a signed and dated oval canvas formerly in the Irma N. Straus collection and with the Galerie Maurice Segoura.
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17768
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par La nuit, la neige Ven 22 Sep 2023, 18:30

Idea Il semblerait donc que l'identité de cette charmante enfant peinte sur ce portrait soit confirmée (voir mes messages précédents)...

Prochainement proposé en vente aux enchères :

Portrait de Sophie d'Artois assise
Elisabeth Vigée Le Brun (Paris 1755 - 1842)

Toile ovale, 65 x 53,5 cm
Signé et daté à droite Mme Lebrun / 77
Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Captu124

Provenance : Collection du marquis de Chaponay ; Vente Irma Strauss, New-York, Sotheby's, 22 octobre 1970, n° 16, reproduit « comme mademoiselle de la Biche » ; Collection Pfister ; Chez Wildenstein ; Acquis chez Maurice Ségoura en 2000 ; Collection de Monsieur D.

Exposition : L'enfant chéri au siècle des Lumières, Marly, Musée-Promenade, et Cholet, Musée des Beaux-Arts, 2003, n°55, reproduit.

Bibliographie : E.L. Vigée-Lebrun, Souvenirs, Paris, 1986, tome II, p. 336 ; W.H. Helm, Vigée-Lebrun, Her Life, Works and Friendships, Londres, 1916, p. 193 ;
A. Blum, Madame Vigée-Lebrun peintre des grandes dames du XVIIIème siècle, Paris, 1919, p.95 ; Catalogue de l'exposition, Elisabeth Louise Vigée-Lebrun, Fort Worth, Kimbell Museum of Art, 1982, n° 3, notice par Joseph Baillio ; Catalogue de la vente Desmarais, New-York, Christie's, 30 avril 2019, cité sous le n°123, reproduit.
Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Captu130

Présentation :

L'identité du modèle est connue grâce à la liste des portraits qu'Elisabeth Vigée Le Brun fit, et à l'année 1777 figure une « Mademoiselle Dartois ». La liste qu'a tenu l'artiste comprend quelques erreurs et approximations mais notre modèle doit être Sophie d'Artois (1776-1783) qui avait un an en 1777 ce qui correspond à l'âge de la fillette représentée. Sophie de Bourbon était la fille de Charles Philippe, Comte d'Artois (1757-1836), plus jeune frère de Louis XVI et futur Charles X.
Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Captu133

Fille du peintre Louis Vigée (1715-1767) son premier professeur, Elisabeth fréquente également les ateliers de Marie Rosalie Hallé, Gabriel Briard et Davesne. Au début des années 1770 sa clientèle ainsi que sa renommée ne font que croître. Elle épouse le marchand d'art Jean Baptiste Pierre Lebrun en 1776 et reçoit cette même année une commande pour le comte de Provence, le frère du roi, elle sera ensuite admise à travailler pour la Cour de Louis XVI.
En 1778, elle devient peintre officielle de la reine et réalise le premier portrait de la Reine Marie-Antoinette d'après nature : Marie-Antoinette en grand habit de cour (Vienne, Kunsthistorisches Museum). Elle est à l'apogée de sa carrière en 1783 quand elle est admise à l'Académie royale de peinture et sculpture grâce à l'intervention de la Reine. Reconnue pour ses portraits élégants de la noblesse française, ce sont particulièrement ceux de Marie-Antoinette qui lui ont permis d'acquérir une réputation internationale. Sa capacité à mélanger le réalisme et l'intime a révolutionné la manière dont les élites étaient représentées.
Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Captu149

Vigée Le Brun a un talent particulier pour capturer l'innocence, la curiosité et les joies enfantines. Elle multiplie les représentations d'enfants et celles qui les montraient en compagnie de leur mère.
Depuis la publication du traité sur l'éducation Emile de Jean-Jacques Rousseau en 1762 la perception de l'enfant change progressivement dans la France des Lumières. Jusqu'ici perçu comme un jeune adulte, il acquiert un statut particulier qui le reconnaît comme un individu dont les besoins et les devoirs diffèrent des adultes. Le lien entre parents et enfant s'en trouve par conséquent transformé. Le besoin de représenter son enfant à ce moment éphémère de sa vie devient un besoin de plus en plus répandu. Même si le portrait d'enfant existe depuis le XVIe siècle, à la fin du XVIIIe siècle l'enfant n'est plus représenté comme un adulte miniature mais avec des vêtements et attributs propres à son âge.
Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Captu150

Dans ce portrait l'enfant est représenté assis jouant avec un ruban et une rose. Un bonnet de dentelle et ruban bleu encadre un visage poupon aux traits innocents. La lumière, le regard de la fillette et les tons bleu pâle viennent donner un sentiment de grande douceur à la composition. La robe ornée de dentelles assortie au bonnet, ainsi que la posture de l'enfant sont semblables à celles de la petite fille du Portrait des enfants de la baronne d'Esthal conservé en collection privée ( Question  Question)

Ce tableau sera inclus dans le catalogue raisonné des oeuvres de Madame Vigée-Lebrun actuellement en préparation par Joseph Bailli.

* Source et infos complémentaires : Oger & Blanchet - Paris Drouot, vente du 20 oct. 2023
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17768
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois Empty Re: Sophie de Bourbon dite Mademoiselle d'Artois

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum