-28%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
265 € 369 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -42%
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif ...
Voir le deal
129.99 €

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par La nuit, la neige le Dim 16 Oct 2016, 18:05

Dans toutes les bonnes librairies, ce mois-ci... Wink

Les derniers libertins
De Benedetta Craveri
Editions Flammarion (oct.16)

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 97820811


Présentation :
Ceci n'est pas un livre d'histoire, et pourtant tout y est avéré. C'est le roman vrai des derniers feux de la monarchie, la chronique d'une civilisation au raffinement inégalé, et que 1789 emportera à jamais.

Le roman vrai de sept destins, chacun emblématique et unique à la fois. Des aristocrates de haut lignage, dotés des vertus dont tout noble doit s'enorgueillir : fierté, courage, raffinement, culture, esprit, art de plaire. Ils se connaissent, sont cousins ou rivaux, libertins dans une société où l'on veut aimer à sa guise, puisque le mariage y est de convenance.
Maîtresses officielles ou secrètes, liaisons épistolaires et enflammées, dépit, faveur, puis disgrâce... Jamais l'art de conquérir ne fut porté à cette incandescence.
Chacun d'eux, en même temps, veut se forger un destin. Prétendant aux plus hautes fonctions au service du Roi, ils devront composer avec la cour où les alliances se font et se défont au gré d'intrigues savantes et souvent cruelles.

On croisera Talleyrand, Laclos, Marie-Antoinette dans la légèreté de ses vingt ans, les chroniques savoureuses du prince de Ligne ou de la comtesse de Boigne, les billets, les poèmes que cette élite lettrée et cosmopolite s'échange à chaque heure du jour. Ils sont aussi les enfants des Lumières, et accueillent avec d'autant plus d'intérêt les idées nouvelles qu'ils croient possible de les concilier avec leurs propres privilèges.

Mais la Révolution balayera cet espoir. Certains prendront les armes, d'autres le chemin de l'exil ; ce sera la ruine, la guillotine pour deux d'entre eux. Pour tous, la fin d'un monde.

Avec une plume enjouée et complice qui rappelle les meilleurs mémorialistes, Benedetta Craveri a composé ici un magnifique hommage à cette génération perdue qui incarna, plus qu'aucune autre, une certaine douceur de vivre.

_________

Idea Du même auteur, j'avais lu ces deux excellents livres, que je vous recommande si les sujets vous intéressent :

L'âge de la conversation ainsi que Madame du Deffand et son monde

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 97820710                                   Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 97820210


Idea Ont été également présentés dans notre forum ces deux autres essais :

Reines et favorites
Le pouvoir des femmes


Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 97820711

Marie-Antoinette et le scandale du collier

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 97820712
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Oct 2016, 14:38

Comme ce livre est tentant lui-aussi ! :n,,;::::!!!:
Merci pour cette nouvelle référence !!! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41828
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par La nuit, la neige le Lun 17 Oct 2016, 18:20

Mes précédentes lectures du même auteur me font penser que ce livre serait tout aussi intéressant que les autres... Smile
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Oct 2016, 18:22

Je dirais même plus, sera ! Wink

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41828
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par La nuit, la neige le Mer 26 Oct 2016, 18:47

J'ai feuilleté ce livre aujourd'hui (non acheté : trop à lire en ce moment et les nuits sont courtes  Sleep)
Mais, mais...

Mme de Sabran a écrit:Comme ce livre est tentant lui-aussi !
Merci pour cette nouvelle référence !!!

Je pense qu'il devrait te plaire !  Very Happy
En fait il est découpé en plusieurs chapitres consacrés à des portraits. D'hommes, principalement, mais l'auteur y parle de leurs compagnes évidemment, et de leurs histoires.
Sont donc étudiés : le duc de Lauzun ; le vicomte Joseph-Alexandre de Ségur ; le duc de Brissac ; le chevalier de Boufflers Wink ; le comte Louis Philippe de Ségur  et enfin, le comte de Vaudreuil. Wink

Les deux derniers chapitres du livre s'intitulent : 1789 et Où l'on tourne la page.

Le tout illustré, et avec des notes bibliographiques complètes pour chacun des chapitres.
Bref, cela me semble très intéressant ! Smile
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mme de Sabran le Mer 26 Oct 2016, 18:51

Tu as raison, je me procurerai ce livre !   Very Happy
Je commence la lecture de celui de Christine Orban .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41828
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par La nuit, la neige le Mer 26 Oct 2016, 19:27

Il m'intéresse aussi, mais je suis dans le Nap' 3 en ce moment, et j'ai de quoi lire ! Smileàè-è\':
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mme de Sabran le Mer 26 Oct 2016, 19:30

Nap'3 ! :Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 2028181902 Tu es bien familier avec ce grand homme ...

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41828
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Invité le Mer 26 Oct 2016, 19:32

Mme de Sabran a écrit:Nap'3 !  :Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 2028181902   Tu es bien familier avec ce grand homme ...

Ah? Pas selon Victor Hugo en tous cas :Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 2028181902


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mme de Sabran le Mer 26 Oct 2016, 19:39

La nuit, la neige a écrit:
Il m'intéresse aussi

Pour l'instant, je suis un peu déconcertée ... Hop!

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41828
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par La nuit, la neige le Mer 26 Oct 2016, 19:48

Mme de Sabran a écrit:Nap'3 !  :Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 2028181902   Tu es bien familier avec ce grand homme ...

Je ne l'étais pas tant que ça, justement. Wink
Aussi, je me prépare à la visite de l'expo ! Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 3826491292
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par La nuit, la neige le Mer 26 Oct 2016, 19:50

Mme de Sabran a écrit:
La nuit, la neige a écrit:
Il m'intéresse aussi

Pour l'instant, je suis un peu déconcertée ...   Hop!

Pardon, nous ne nous sommes pas compris. C'est le livre de Craveri qui m'intéresse (pas l'autre, je l'avoue Embarassed)
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mme de Sabran le Jeu 27 Oct 2016, 11:40

Petit égarement de ma part corrigé ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41828
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Roi-cavalerie le Jeu 27 Oct 2016, 22:26

Chers amis,

Je viens de parcourir rapidement le chapitre concernant Vaudreuil dans le livre de Benedetta Craveri.  Il est assez fouillé et mérite le détour. Il intéressera certainement ceux qui n'ont pas lu la remarquable introduction de Léonce Pingaud à La correspondance intime du Comte de Vaudreuil avec Monsieur le comte d'Artois. La relation Vaudreuil/Chamfort me semble être assez bien disséquée. Par contre, le portrait que l'auteure trace de la duchesse et de sa société reprend à mon avis tous les poncifs habituels tels que nous les connaissons, à partir des témoignages de leurs  contemporains ( Mercy, Lamarck, Tilly, Ligne, Campan, Boigne, Oberkirtch...etc) dont certains sont assez peu objectifs et les analyses qu'en ont fait nombre de nos historiens ( voir la bibliographie très complète). Aussi rien de bien nouveau . A mon avis, l'auteure porte avec un œil de notre temps un jugement très critique sur une société dont elle n'a pas saisi complètement l'esprit en la replaçant dans son contexte. Mais je suis moi-même un peu de parti pris en écrivant cela ! Vous en jugerez vous même.
Bien à vous. Roi-cavalerie
Roi-cavalerie
Roi-cavalerie

Messages : 536
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016, 22:36

Merci , cher ami, pour votre critique avisée Very Happy
Roi-cavalerie a écrit: A mon avis, l'auteure porte avec un œil de notre temps un jugement très critique sur une société dont elle n'a pas saisi complètement l'esprit en la replaçant dans son contexte.
C'est un parti pris que je déplore et qui est, ce me semble, encore trop fréquent chez des personnes qui écrivent sur l'Histoire sans en être habilité. C'est ainsi que les interprétations deviennent de moins en moins fiables ...


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par La nuit, la neige le Jeu 27 Oct 2016, 23:49

Ah ! Il y aussi les partis-pris des lecteurs, comme le souligne Roi-Cavalerie.

Je n'ai pas (encore) lu ce livre-ci, mais les deux premiers que j'ai cités dans la présentation, et que j'avais trouvé tout à fait remarquables.
A l'époque, ils étaient considérés comme des ouvrages de référence, dans le milieu universitaire qui était le mien, et celui de Mme Craveri d'ailleurs.
Enfin, c'est un parti-pris aussi, je suppose...
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Trianon le Ven 28 Oct 2016, 00:38

Mme de Sabran a écrit:Tu as raison, je me procurerai ce livre !   Very Happy
Je commence la lecture de celui de Christine Orban .

Vous verrez (si ce n'est déjà fait) Christine Orban se passionne beaucoup et cela durant PLUSIEURS chapitres sur ce qui se passe dans le lit de la Reine. Ma foi ça peut intéresser....
Mais, dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce livre, bien écrit. Smile

Maintenant, chers amis, revenons à nos Libertins, sujet O ! combien brûlant et coutumier au siècle de la Reine.
Trianon
Trianon

Messages : 3295
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Roi-cavalerie le Ven 28 Oct 2016, 13:25

La nuit, la neige a écrit:Ah ! Il y aussi les partis-pris des lecteurs, comme le souligne Roi-Cavalerie.

Je n'ai pas (encore) lu ce livre-ci, mais les deux premiers que j'ai cités dans la présentation, et que j'avais trouvé tout à fait remarquables.
A l'époque, ils étaient considérés comme des ouvrages de référence, dans le milieu universitaire qui était le mien, et celui de Mme Craveri d'ailleurs.
Enfin, c'est un parti-pris aussi, je suppose...

Je ne cherche pas à mettre en doute l’éminente érudition et la compétence universitaire de cette auteure. Il me semble toutefois que, dans son chapitre traitant de Vaudreuil, se contentant d’accumuler des témoignages très critiques sur les Polignac et leur entourage, elle ne s’est pas livrée au préalable à une analyse critique de certaines des sources d’époque dont elle a choisi de citer le témoignage, travail qui me semble indispensable à tout recherche historique et qui lui aurait sans doute permis d’avoir un point de vue plus équilibré sur ce petit monde. Ainsi et à titre d’exemple, il est évident que l’on ne peut pas prendre au pied de la lettre les écrits de Mercy ou ceux du comte de Lamarck sur la société Polignac sans prendre en compte par ailleurs la position, le rôle et les intérêts de ces témoins de l’époque que la faveur de cette coterie dérangeait. En effet, dès que l’on creuse un peu sur ces deux personnages on s’aperçoit qu’ils étaient très liés ce qui ne permet pas de considérer leurs témoignages comme parfaitement indépendants l’un de l’autre. Par ailleurs, l’une de ses remarques incidentes à propos de l’Assemblée des Notables dont les membres pourraient, selon elle, être considérés comme les premiers révolutionnaires, m'a fait sursauter. Quel contre sens car lequel était le plus révolutionnaire des deux entre un Calonne dont la réforme visait à rendre le système fiscal plus juste et une assemblée de notables qui souhaitait avant tout préserver ses privilèges !  C’est en ce sens que je me suis permis d’écrire que cette historienne, malgré ses nombreux travaux sur cette période, n’avait peut-être pas tout à fait saisi l’esprit de cette époque attachée qu’elle semblait être à une vision très partiale d'une période si controversée.  
En toute amitié. Roi-cavalerie
Roi-cavalerie
Roi-cavalerie

Messages : 536
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mme de Sabran le Ven 28 Oct 2016, 14:54

Je n'ai pas encore lu l'ouvrage de Mme Craveri, mais je conçois vos réticences, cher Roi-cavalerie .   Les préjugés ont la vie dure .   Les Polignac sont toujours en première ligne et  cristallisent opportunément toutes les haines contre les abus de l'Ancien Régime.  C'est à croire qu'une seule famille les endossait tous .  Il fallait à la Révolution des boucs émissaires.  Ils étaient tout trouvés : les amis de la reine.
Quant à la préface de Léonce Pingaud, de la Correspondance échangée entre les comtes de Vaudreuil et d'Artois,  je l'ai trouvée comme vous admirable de finesse et de psychologie.  C'est dans cet échange épistolaire avec Artois que nous découvrons  Vaudreuil, tel qu'en lui-même .    Nous prenons la mesure de cette loyauté que nombre de ses contemporains ont mise en avant de ses traits de caractère, à très juste titre .

Bon, je vais me procurer ce livre .  Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41828
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Invité le Ven 28 Oct 2016, 15:40

J'aime beaucoup cette auteure et à chaque fois je me régale à la lire. Je conseille vivement son Âge de la conversation, un livre dont je ne me remets toujours pas !

Seulement, comme tout le monde, et malgré ses hautes compétences sur l'esprit du XVIIIème siècle, elle montre là (si je suis bien le débat car je n'ai pas encore lu ce dernier livre) qu'elle tombe dans le piège habituel Vaudreuil/Polignac/Calonne/Artois comme les pires réactionnaires.
Étant plus spécialisée dans les coteries, salons etc que la politique pure (surtout française et ô combien complexe dans ces années précédant la Révolution), elle tombe dans le cliché habituel.
C'est d'autant plus facile d'y tomber quand on sait à quel point les gens de ce clan personnalisent plus que n'importe qui la contre-révolution, à lutter sans vergogne contre la propre politique de Louis XVI et Marie-Antoinette qui tentèrent désespérément un apaisement entre les différentes aspirations antinomiques de leurs sujets.
Ce sont ceux qui annonceront les Ultras de la Restauration et la politique catastrophique du futur Charles X et de son premier ministre, le prince de Polignac !
Qu'on le veuille ou non, c'est le premier mouvement d'extrême-droite de la France...

C'est bien ce que cette auteure a forcément en tête, connaissant assez bien les grandes lignes politiques de cette période mais sans avoir creuser comme l'ont fait les spécialistes de ce clan, notamment parmi nous Roi-Cavalerie et Madame de Sabran.
Elle n'est pas assez spécialiste de ce point précis !
Nous, nous savons, que ce clan n'a rien à voir entre avant et après l'assemblée des notables.
C'est dommage, mais c'en est loin d'être condamnable. Bien qu'effectivement, on se retrouve dès lors avec un véritable contresens sur la politique de cette période charnière.
Quand on creuse, on comprend que les choses sont bien plus compliquées et beaucoup moins tranchées que ce que nous montrerait une Histoire simplifiée sur ces personnages.
Mais bon, je n'ai pas lu ce livre mais je ne pense pas, à la vue du titre du livre que Vaudreuil/Polignac/Calonne et Cie constituent l'essentiel de son propos. Encore moins la politique pré-révolutionnaire puis pendant.


Il est évidemment très râlant, après des années de recherches, d'études poussées, de constater que les poncifs ont la vie dure !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Roi-cavalerie le Ven 28 Oct 2016, 21:42

Reinette a écrit:J'aime beaucoup cette auteure et à chaque fois je me régale à la lire. Je conseille vivement son Âge de la conversation, un livre dont je ne me remets toujours pas !

Seulement, comme tout le monde, et malgré ses hautes compétences sur l'esprit du XVIIIème siècle, elle montre là (si je suis bien le débat car je n'ai pas encore lu ce dernier livre) qu'elle tombe dans le piège habituel Vaudreuil/Polignac/Calonne/Artois comme les pires réactionnaires.
Étant plus spécialisée dans les coteries, salons etc que la politique pure (surtout française et ô combien complexe dans ces années précédant la Révolution), elle tombe dans le cliché habituel.
C'est d'autant plus facile d'y tomber quand on sait à quel point les gens de ce clan personnalisent plus que n'importe qui la contre-révolution, à lutter sans vergogne contre la propre politique de Louis XVI et Marie-Antoinette qui tentèrent désespérément un apaisement entre les différentes aspirations antinomiques de leurs sujets.
Ce sont ceux qui annonceront les Ultras de la Restauration et la politique catastrophique du futur Charles X et de son premier ministre, le prince de Polignac !
Qu'on le veuille ou non, c'est le premier mouvement d'extrême-droite de la France...
....
Mais bon, je n'ai pas lu ce livre mais je ne pense pas, à la vue du titre du livre que Vaudreuil/Polignac/Calonne et Cie constituent l'essentiel de son propos. Encore moins la politique pré-révolutionnaire puis pendant.
Il est évidemment très râlant, après des années de recherches, d'études poussées, de constater que les poncifs ont la vie dure !

Content de vous retrouver, chère Reinette pour cette petite joute oratoire sur le dernier livre de Benedetta Craveri ! Comme je l’ai écrit plus haut, je ne mets pas en doute les qualités éminentes de cette auteure au vu de ses nombreux écrits sur le XVIII°.  Je me suis contenté de relever qu’à mon point de vue, et après avoir parcouru le chapitre passionnant et assez fouillé sur la personnalité de Vaudreuil, sujet que je connais un tout petit peu, elle semblait avoir négligé de se poser la question de l’objectivité des sources qu’elle utilise dans ce chapitre (voir sa bibliographie très complète) ce qui lui aurait peut-être évité de se laisser piéger par les poncifs habituels sur le sujet. Maintenant, je n’ai pas lu les chapitres consacrés aux autres personnages qu’elle a choisi de remettre en lumière et je ne peux élargir mon appréciation à l’ensemble de ce livre. Toutefois, Vaudreuil, s’il n’est pas l’unique objet de sa narration, me parait constituer l’un des exemples significatifs qu’elle a souhaité traiter.
Quant aux Polignac, l’objet de mon courroux, soyez bien certaine que j’essaye de les percevoir de manière relativement objective. Je suis bien conscient de leur légèreté, de leurs inconséquences et des abus dont ils ont su profiter. Mais j’en attribue plus la responsabilité au fonctionnement du système de cour tel que l’a développé Louis XIV et ses successeurs qu’à eux-mêmes. La société de cour fonctionnait ainsi et ils n’ont fait que faire et, peut-être à une moindre échelle, ce que d’autres familles avaient pratiqué largement auparavant (les Noailles, les Rohan, les Gramont et bien d’autres) ce qui leur a valu, nourrie par les jalousies de tous ceux qu’ils avaient remplacés dans la faveur des souverains, mais aussi par les intérêts politiques qu’ils dérangeaient, une image largement négative aux yeux de l’histoire. Image qui bien évidemment a été alourdie par le choix politique qu’ils ont fait en 1789 en prenant le parti d’essayer de sauver la forme de monarchie à laquelle ils étaient attachés avec leur participation vraisemblable à une tentative de coup de force déclenchée de manière inappropriée par le renvoi trop rapide de Necker. Leur soutien sans faille à la politique des Princes durant les années suivantes en raison de leur amitié pour le comte d’Artois ainsi que pour Calonne à cause de leur inimitié pour le baron de Breteuil les a éloignés de la reine ce qui n’a sans doute pas peu contribué au désespoir de la duchesse. Par la suite, son fils, le comte Jules, très attaché au comte d’Artois, a été rendu responsable, comme cela a été un peu le cas pour ses parents, de toutes les erreurs du règne de Charles X, alors que, selon son unique biographe Robin-Harmel, il a accepté par devoir et amitié pour son souverain le poste de président du Conseil qu’il ne souhaitait pas, s’est vu dans l’impossibilité de former un gouvernement relativement plus modéré que celui qu’on lui a imposé et aurait été relativement réservé quant aux ordonnances de Juillet. Vous voyez bien que, là encore, les choses ont sans doute été largement exagérées, car il fallait bien trouver un coupable. C’est toujours la même question. A ce sujet, si vous avez un peu de temps, je vous conseille de lire cette biographie de Robin-Harmel. Devra-t-on rester toujours sous l’influence d’une histoire volontairement orientée, tel est le débat que suscite à mes yeux la saga de cette famille ?

 Amitiés. Roi-cavalerie

Ps: Rassurez vous, je n'ai quant à moi aucune appétence pour les idées de l'extrême droite et, en ce qui concerne la politique étrangère de nos gouvernements, mon cœur pencherait plutôt pour celle suivie actuellement par la gauche. Vous voyez que rien n'est vraiment très simple!
Roi-cavalerie
Roi-cavalerie

Messages : 536
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mme de Sabran le Ven 28 Oct 2016, 22:05

.

Avec vous, cher Roi-cavalerie, tout devient limpide .     Les derniers libertins. De Benedetta Craveri 0034
Comme vous me le disiez si justement, dernièrement : Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement .   Wink

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41828
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Invité le Ven 28 Oct 2016, 22:11

J'adore du tout au tout votre formidable réponse cher Roi-Cavalerie !!! Et merci pour votre aimable phrase de préambule.Very Happy
Ouî je suis cent pour cent d'accord avec vous !!!
En tant que spécialiste de la question (ce que je ne suis pas mais je vous lis, vous et Madame de Sabran depuis suffisamment longtemps maintenant), je comprends votre réaction à la lecture d'un chapitre sur un sujet que vous connaissez si bien. Il est normal que vous n'ayez pu ne pas apprécier le parti-pris et les clichés sur des personnages que vous connaissez si bien, surtout venant d'une auteure qui a largement prouvé ses qualités.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par La nuit, la neige le Sam 29 Oct 2016, 09:55

Eh bien, je crois que je vais finalement lire ce livre plut tôt que prévu... Hop!
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Mr de Talaru le Jeu 17 Nov 2016, 13:32

Il est probable que moi aussi !!!!!!

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2674
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 61
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Les derniers libertins. De Benedetta Craveri Empty Re: Les derniers libertins. De Benedetta Craveri

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum