Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
2.24 €

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Invité le Lun 07 Nov 2016, 15:26

La harpe de Marie-Antoinette, propriété du musée depuis 1904, est prêtée au château de Versailles. Livrée en 1774 par Naderman, luthier facteur, elle va rejoindre l'exposition « Fêtes et divertissements » qui s'ouvre ce 29 novembre à Versailles. En échange, le musée va recevoir un tableau de Paul-Émile Lecomte.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Harpe_10

La harpe offerte au musée en 1904 par Mlle de Trémault. - (Photo archives NR)


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Lun 07 Nov 2016, 18:51

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Marie_Antoinette_Young7



Ce tableau a fourni à notre amie Plume le sujet pour un article .  La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 131-7711

http://plume-dhistoire.fr/marie-antoinette-harpe-dagoty/

En voici un extrait :



♥ Contexte ♥
  Cette gouache sur papier de la Reine Marie-Antoinette a été réalisée au cours de l’année 1775, par le peintre Jean-Baptiste Gauthier-Dagoty. Elle est conservée au musée du château de Versailles et de Trianon.

  Dès son arrivée en France, Dagoty, fils d’un graveur, a évolué à la Cour, côtoyant chaque jour ceux qui se prêtaient au jeu de son pinceau ou de son crayon. Ce fut d’abord Louis XV, puis le Dauphin, et rapidement la famille royale au complet. Il devint le protégé de Marie-Antoinette. « Son art était médiocre, mais la vérité de son pinceau, extrême » : ce n’est pas tant la ressemblance des visages qui est saisissante, mais plutôt des costumes et des attitudes, étudiés avec soin.

  Marie-Antoinette joue de la harpe, entourée de chanteurs. La Reine, grande amatrice de fêtes et de divertissements, avait pris l’habitude de donner de nombreux concerts, notamment dans les jardins du château du Versailles. Elle organisait des auditions privées dans ses petits appartements, ainsi qu’à Trianon, devenu rapidement son domaine favori.

  En grande partie factice et reconstituée, la scène qui se déroule sur ce portrait n’en demeure pas moins extrêmement précieuse. Témoignage d’un instant de vie de Cour, elle renseigne aussi sur l’état et la décoration de la chambre d’apparat de la souveraine.

  Ce portrait représente l’unique illustration dans l’iconographie royale française d’Ancien Régime des activités qui occupaient la matinée de la Reine après la cérémonie du lever !


♥ Comprendre le tableau ♥
  La Reine occupe incontestablement le centre de la toile, et elle reste le centre de l’attention. Vêtue d’un « négligé du matin », elle divertit sa petite Cour en jouant de la harpe, instrument qu’elle apprécie depuis son enfance.

  Dès le 13 janvier 1773, elle écrivait à sa mère l’Impératrice Marie-Thérèse :

Malgré les plaisirs du Carnaval je suis toujours fidèle à ma chère harpe, on trouve que j’y fais des progrès.
  Marie-Thérèse, qui craignait l’oisiveté de sa dernière fille, l’encourageait à distance à poursuivre l’apprentissage de cet instrument. En témoigne cette lettre du 3 mars 1773 :

Je vous envoie une musique pour la harpe ; vous me direz si vous avez pu l’exécuter ou non.
  Si, sur cette toile, le peintre rend hommage à sa Reine, la scène représente une multitude d’autres personnages et fourmille de détails intéressants.


Et son sujet, dans notre Forum :
 https://marie-antoinette.forumactif.org/t1593-marie-antoinette-a-la-harpe-par-gautier-dagoty?highlight=dagoty

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Invité le Mer 09 Nov 2016, 15:13

La harpe ayant appartenu à Marie-Antoinette a été prêtée au château ; en contrepartie, une œuvre représentant Louis-Philippe à Vendôme est arrivée.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Echang10

C'est le genre d'occasion pour laquelle il a littéralement fallu prendre des gants : hier matin, tandis qu'une des œuvres quittait l'exposition permanente du deuxième étage, l'autre rejoignait la collection.

Un chassé-croisé permis grâce à l'accord entre le château de Versailles et le musée. Le premier souhaitait exposer la harpe de Marie-Antoinette, propriété du second. « Mademoiselle de Trémault l'a reçue à la suite d'un héritage ; elle a fait don de très nombreux objets personnels, dont cette harpe. » L'instrument a été restauré en 1988 afin de préparer le bicentenaire de la Révolution française. « C'est ainsi qu'a été découverte la date à laquelle elle a été offerte, le 10 novembre 1774. » Un cadeau qui pourrait faire suite à l'avènement de Louis XVI suite au décès de Louis XV.
Versailles organise prochainement une exposition portant sur les fêtes et divertissements sous l'Ancien Régime et a demandé à ce que cette pièce puisse en faire partie. « C'est la seconde fois qu'elle est prêtée, elle avait déjà fait l'objet d'une exposition au Grand Palais en 2008 », expliquait Laurence Guilbaud, conservateur du musée. D'où la venue, en contrepartie d'une œuvre du château de Versailles.

Louis-Philippe à Vendôme

La peinture représente Louis-Philippe, duc d'Orléans, en train de sauver de la noyade « Siret », un ingénieur des Ponts et chaussées à Vendôme. « Ces peintures ont été commandées par Louis-Philippe. A la fin de sa vie, il a souhaité créer une pièce où seraient représentés tous les moments de sa vie », expliquait Frédéric Lacaille, conservateur des peintures du XIXe au château de Versailles. Louis-Philippe était alors dans le régiment de Dragons en garnison à Vendôme. Ce dernier a tenu des carnets où il raconte ses mémoires, tandis que ce fait semble avoir été corroboré par des écrits locaux.
La peinture désormais accrochée est une copie d'un premier tableau commandé à Horace Vernet par la sœur de Louis-Philippe. Celui d'Émile Lecomte le reprend quasiment à l'identique, y compris la vue du château quelque peu… imaginée.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 11955910


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par MARIE ANTOINETTE le Mer 09 Nov 2016, 16:42

Il y a une petite erreur dans les affirmations du conservateur  - la harpe de Vendôme était présentée en 1989 à la MAIRIE DU V° arrondissement dans le cadre de l'exposition  "quand PARIS mettait VERSAILLES à l'encan"
j'ai été très "intime" avec cette harpe car j'étais la seule à pouvoir la toucher et lui passer chaque matin un petit et délicat coup de plumeau.

MARIE ANTOINETTE La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 2523452716
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3586
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 74
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Mar 15 Nov 2016, 11:02

Musique à la cour de Marie-Antoinette : La Harpe Reine   Very Happy   La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Tylych10


Sortie CD le 21 octobre chez Harmonia Mundi. Le célèbre harpiste Xavier de Maistre et l'ensemble Les Arts Florissants reprennent le répertoire de Joseph Haydn et Francesco Petrini pour un album tout en charme et surprises.


La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 600x3310

Musique à la cour de Marie-Antoinette : La Harpe Reine



A la fin du 18ème siècle, la France et l'Allemagne ont développé une passion pour la harpe, l'instrument à cordes était partout, dans les salles de concerts comme dans les salles de réception, de nombreux chefs-d'oeuvres furent composés à partir de cet instrument.

La reine Marie-Antoinette jouait régulièrement du pianoforte et de la harpe, ce dernier est resté le symbole des deux dernières décennies de la cour française. Grâce à l’épouse de Louis XVI et à ses racines autrichiennes, c’est tout un répertoire nouveau, délicieusement raffiné, qui a pu voir le jour à Versailles et se diffuser ensuite dans toute l'Europe.

Le harpiste Xavier de Maistre eut une brillante carrière de 25 ans. A 22 ans, il devint soliste à la Philharmonie de Vienne, ce qui ouvrit les portes de sa carrière internationale. Passioné de ses instruments encore peu connus et de son incroyable répertoire, il a choisi avec William Christie, la quintessence des travaux de l'âge d'or de la harpe. Ils devinrent inséparables de l'image de la reine de France et l'élégance de son jeu sur un instrument qui a atteint, sous Louis XVI, un raffinement inégalé dans sa fabrication.

https://www.francemusique.fr/evenements/musique-la-cour-de-marie-antoinette-la-harpe-reine

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Olivier le Mar 15 Nov 2016, 13:25

Je me fais souvent avoir avec vos drôles de titres ! :3895:

Merci pour l'info sur le CD Eléonore. Je lance l'écoute à l'instant sur Deezer. D'ailleurs je lis là que c'est un enregistrement "live".
La pochette est terriblement mal faite. Je ne parle même pas de la photo mais des espaces laissés vides qui déséquilibrent l'ensemble, c'est bizarre.

Olivier, c'est pas moi c'est lui

PS : ah voilà les applaudissements c'est bien un enregistrement en public.
Olivier
Olivier

Messages : 1011
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par MARIE ANTOINETTE le Mer 07 Déc 2016, 17:30

La pochette n'est pas parfaite  - mais le contenu est de grande qualité, alors aucun souci pour un prochain achat  c'est toujours un régal d'écouter un beau concert, surtout en ayant fait l'économie de la place à l'opéra, quel plaisir d'écouter une telle musique dans sa tanière.

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3586
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 74
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Gouverneur Morris le Mer 07 Déc 2016, 18:20

Mme de Sabran a écrit:Le harpiste Xavier de Maistre eut une brillante carrière de 25 ans.
Il a mouru ? monkey
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 6974
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Mer 07 Déc 2016, 18:26

Non, le pauvre !  Il a ton âge ... La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 3826491292
J'espère bien que sa carrière se poursuit .   Very Happy
Ce devrait être : Le harpiste Xavier de Maistre a déjà derrière lui une brillante carrière de 25 ans !

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Comtesse Diane le Mer 07 Déc 2016, 19:27


_________________
La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Mer 07 Déc 2016, 19:51

Merci, merci, ma chère Diane !   cheers  petite vidéo bien intéressante ! :n,,;::::!!!:

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Dim 30 Déc 2018, 22:55

Voici un extrait du dossier de presse publié par le château de Versailles, à l'occasion de l'exposition "Fêtes et divertissements à la cour" (Nov. 16 - Mars 17), durant laquelle la harpe de Marie-Antoinette avait été exposée :

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Harpe10
* Notre sujet : Fêtes et divertissements à la cour de Versailles

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu431

La harpe semble avoir été l'un des instruments préférés de Marie-Antoinette.

Idea Nous retrouvons une harpe, partiellement illustrée, sur le premier portrait en grand habit de cour de Marie-Antoinette devenue reine, peint par Jean-Baptiste-André Gautier Dagoty, en 1775 :

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Marie_47
Marie-Antoinette, reine de France
Jean-Baptiste-André Gautier Dagoty, 1775
Commandé par la reine et présenté dans la galerie des Glaces, 27 juillet 1775 ; offert par Marie-Antoinette au prince Georg-Adam von Stahemberg (1777)
Photo : RMN-Grand Palais (Château de Versailles)


La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu127

Idea Et plus précisément encore sur cette gouache du même, où les talents de musicienne de Marie-Antoinette, jouant de sa harpe, sont mis à l'honneur :

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Imagep50
Jean-Baptiste-André Dagoty portraiturant la reine dans sa chambre
Jean-Baptiste-André Dagoty, vers 1775
Historique : mention d'un portrait de le reine jouant de la harpe destiné à être envoyé à Vienne, 1774
Photo : RMN (Château de Versailles) / Gérard Blot


Une harpe qui ressemble donc fort à celle du luthier et facteur Naderman, datée du 10 novembre 1774, et que nous présentons donc dans ce sujet comme étant celle de Marie-Antoinette :

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Harpe_12
Harpe de Marie-Antoinette
Jean-Henri Nadermann
Livrée en 1774
Photo : Musée de Vendôme


La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu128

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette C9fni010
Harpe de Marie-Antoinette (détail)
Photo : https://twitter.com/guilmetayer/status/851526009727971328?lang=ar


Dernière édition par La nuit, la neige le Lun 04 Nov 2019, 14:15, édité 1 fois
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Jean-Henri Naderman, luthier et facteur de harpes de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Lun 31 Déc 2018, 11:30

Idea Dans une lettre du 13 avril 1773, le comte de Mercy Argenteau informe l'impératrice Marie-Thérèse que : Madame l'Archiduchesse continue à aimer la musique ; elle y fait des progrès, et elle a un goût tout particulier à jouer de la harpe.

Et Madame Campan, dans ses Mémoires de préciser : (...) la musique était le talent qui plaisait le plus à la reine, laquelle était parvenue à déchiffrer à livre ouvert, comme le meilleur professeur.
Elle ajoute cependant que Marie-Antoinette ne jouait bien d'aucun instrument.  Eventaille

Idea Ce n'est pas faute de (bonne) volonté, puisque dans le livre Marie-Antoinette- Anthologie et dictionnaire, Catriona Seth précise, à l'article Musique, je cite :

Marie-Antoinette aurait eu un don particulier pour déchiffrer la musique.
(...) A son arrivée à Versailles, la Dauphine aurait secrètement pris des cours avec Campan pour pouvoir impressionner son maître de chant La Garde, le compositeur d'Eglé. Elle passe alors une heure par jour avec son professeur de clavecin ou de chant.

Au début du règne de Louis XVI, son épouse étudiait tous les matins la harpe avec son maître (Philippe-Joseph Hinner) pendant une heure et demi ou deux heures, et l'après-midi elle jouait ce qu'elle avait appris en début de journée.

Elle se serait arrangée pour écouter, sans être vue, la célèbre éducatrice Mme de Genlis à son instrument préféré.


La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 1791_m11
La dame avec la harpe - Madame de Genlis
François Guérin (1717-1801), peintre, vers 1770.
Pastel (39,7 x 30,8 cm)
Collection particulière

Photo : https://marie-antoinette.forumactif.org/t39-la-marquise-felicite-de-genlis

Le réputé facteur Nadermann aurait fabriqué plusieurs harpes pour Marie-Antoinette.
L'une d'entre-elles au décor peint de guirlandes et de couronnes de fleurs et de fruits, de colombes et de figures allégoriques, et dont les écussons armoriés et la couronne ont été mutilés, est conservée au musée de Vendôme.*


* Il s'agit donc de la harpe que nous présentons dans ce sujet, livrée par Nadermann en 1774.  Wink


Idea Quelques informations complémentaires au sujet de Jean-Henri Naderman, luthier et facteur de harpes de Marie-Antoinette :

Johann Heinrich Nadermann (1734-1799)

Harpiste, compositeur, luthier, éditeur et marchand de musique ; luthier ordinaire de Madame la Dauphine (1773) ; luthier de la Reine ou facteur de harpes ordinaire du service la Reine (1774).

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu432
Petit salon de Musique / Salles XVIIIe siècle, Musée du Louvre
Photo : Notre reporter Olivier / https://marie-antoinette.forumactif.org/t942p425-nouvelles-salles-consacrees-au-xviiie-siecle-au-louvre#65909


Originaire de Westphalie, installé à Paris dès 1762. Qualifié de compagnon menuisier lors de son premier mariage (nov. 1764). Établi luthier, éditeur et marchand de musique à partir de juin 1773.
Rachète à l'été 1796 le fonds de l'éditeur et marchand de musique Charles-Georges Boyer, dont il se qualifie dès lors successeur et dont il ajoute l'adresse (rue de la Loi) à la sienne.
Décédé à Paris en février 1799.

Sa veuve Barbe-Rose Courtois (1755-1839) lui succède en qualité d'éditrice et marchande de musique, exerçant sous le nom de son défunt mari jusqu'en avril 1801 au moins, puis aussi sous la raison "Veuve Naderman", tandis que ses fils Jean-François-Joseph (1781-1835) et Henri-Pascal (1783-1841) Naderman reprennent la fabrication des harpes et le commerce de facteur, travaillant également avec leur mère pour l'édition musicale.


* Source texte : https://data.bnf.fr/fr/14827656/jean-henri_naderman/
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Lun 31 Déc 2018, 11:50


Marie-Antoinette aimait en effet beaucoup la harpe, instrument si féminin Very Happy , elle en offrit une à Madame Elisabeth qui en offrit une autre à Angélique de Bombelles .

A Versailles, ce 7 janvier 1779

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu255

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Lun 31 Déc 2018, 14:01

Oui, Madame Elisabeth jouait de la harpe avec talent, paraît-il... Very Happy

Mme de Sabran a écrit:
Marie-Antoinette aimait en effet beaucoup la harpe, instrument si féminin, elle en offrit une à Madame Elisabeth (...)

Nous avions présenté dans notre sujet Portraits de Marie-Antoinette et de la famille royale par Charles Le Clercq, cette charmante petite huile sur toile.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Elisab10
Elisabeth de France, dite Madame Elisabeth, jouant de la harpe
Par Charles Le Clercq, 1783
Photo : RMN-GP (Château de Versailles) / Gérard Blot



Idea Je dis ça, je dis rien, mais je trouve que cette harpe dessinée ressemble fort à celle livrée à Marie-Antoinette en 1774 (9 ans plus tôt que ce portrait), et donc présentée dans ce sujet. Wink

Et tout particulièrement le décor avec guirlande de fleurs de la colonne et celui du chapiteau, avec le petit angelot, où l'on nous signale que l'écusson armorié et la couronne avaient été mutilés.
Peut-être est-ce justement celle que Marie-Antoinette offre à sa belle soeur ? Very Happy

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Harpe_13

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu132

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette C9fni011

La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Autres harpes de Marie-Antoinette ?

Message par La nuit, la neige le Mar 01 Jan 2019, 15:37

La nuit, la neige a écrit:
Le réputé Jean-Henri Nadermann, luthier de la Reine ou facteur de harpes ordinaire du service la Reine, aurait fabriqué plusieurs harpes pour Marie-Antoinette.

A celle déjà présentée, dont la provenance d'origine semble être la plus sûre, s'ajoutent ces autres instruments dont on a attribué (à tort ? à raison ?) la propriété à la reine.

Idea Publié sur le site de La Philarmonie de Paris, à l'occasion du concert "La harpe de Marie-Antoinette" (Nov. 2016)

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu433
* Source : https://philharmoniedeparis.fr/sites/default/files/documents/npsc-harpe-marie-antoinette-23-11_16613.pdf


Arrow La voici avec l'éclat de ses couleurs, et présentée ainsi sur le site La Philarmonie... Smile

Harpe
Jean-Henri Naderman
Paris, 1776
Historique :  A appartenu à la reine Marie-Antoinette. Classé monument historique le 12 juin 1944.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Harpe_16
La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Harpe_15La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Cmim0010
Harpe à 36 cordes. Caisse en érable (?) à 7 côtes. Table d'harmonie en bois résineux. Chevalet en bois dur. Mécanique à crochets à simple mouvement à 7 pédales, système Hochbrücker.
Etiquette imprimée : "NADERMAN / Maître Luthier, Ordinaire de Madame / La Dauphine / Rue d'argenteuil, butte / Saint Roch, à Paris / ce 8bre 1776".
Table d'harmoniedorée et décorée de trophées musicaux. Chevalet avec boutons décorés de brillants sertis. Chevilles d'accord et crochets ornés de brillants sertis. Crosse et console : guirlande de fleurs, volute d'acanthe. Ensemble doré.


Photos : Cité de la Musique, Philarmonie de Paris / Jean-Marc Anglès


Idea Un autre très bel exemplaire, conservé quant à lui à Versailles, que les visiteurs habitués du château auront sans doute remarquée, exposée dans le Cabinet de la Méridienne de Marie-Antoinette...
La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 1410

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 14-54212
Harpe par J. H. Nadermann, maître luthier de Marie-Antoinette
1775

Photo : Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Fouin

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 14-54210
Photo : Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Fouin

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 14-54211
Photo : Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Fouin

Arrow La voici avec des images de détails, et j'en profite pour signaler que la conservation du château la décrit comme réputée, mais à tort, avoir appartenu à Marie-Antoinette :
La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Harpe_17
Harpe par J. H. Nadermann, maître luthier de Marie-Antoinette
1775
Nacre, bois peint, verroterie, métal, bronze doré, bois doré
Dimensions : 160 x 60 x 76 cm
Photo : RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Daniel Arnaudet


Description du château de Versailles :

La musique occupe une place centrale dans les activités de la reine. Fort bonne musicienne, Marie-Antoinette a reçu, à Vienne, des leçons de Gluck qu’elle accueille en France après son accession au trône. Elle apprécie le compositeur Grétry et sera la marraine de sa fille.
Sachant jouer de la harpe, elle touche également le clavecin et chante d’une assez jolie voix.
Passionnée de théâtre, elle accorde beaucoup d’intérêt aux créations de l’Académie royale de musique, favorise la venue de Sacchini en France et intervient régulièrement dans la programmation des spectacles de la cour.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu133

La reine est dédicataire de nombreux ouvrages. Gluck lui dédie son Orphée, Sacchini son Dardanus ; quant à Joseph Haydn, il donne à la dernière de ses symphonies parisiennes le titre de La Reine de France.

Un certain nombre d’instruments de musique (et notamment de harpes) sont réputés avoir appartenu à Marie-Antoinette. Seule celle du musée de Vendôme, elle aussi de Jean-Henri Nadermann et datée de 1774, a été en sa possession de façon certaine.

Offerte au château en 1968 par la Fondation Lasker, la harpe de Versailles sort elle aussi de l’atelier de Jean-Henri Nadermann, « maître luthier ordinaire de Madame la Dauphine » comme le précise une étiquette conservée sur l’instrument.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu434

Nadermann perfectionna encore le mécanisme de la harpe à pédales mis au point par le luthier bavarois Jacob Hochbrücker vers 1720 et introduit à Paris en 1749.
Son fils, François-Joseph Nadermann (1773-1835), fut un harpiste réputé et laissa de nombreuses compositions pour son instrument.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu134

La riche ornementation de la harpe versaillaise est à comparer avec celle conservée à Paris au musée de la Musique (celle présentée précédemment  Wink ) : même guirlande de fleurs qui s’enroule autour de la colonne, même chapiteau où niche une colombe…
Si la provenance royale de cet instrument n’est pas assurée, la qualité de son décor en fait un digne représentant du style de harpe que pouvaient posséder la reine et son entourage.


* Source texte : Raphaël Masson / Château de Versailles
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Mar 01 Jan 2019, 20:54


Ah, mais quelles merveilles que ces harpes XVIIIème !!! Very Happy

Je reviens à celle que Madame Elisabeth offre à Angélique de Bombelles, car c'est tout un feuilleton : voilà-t-y-pas que la princesse reprend la harpe à Angélique !  Non ?!    Shocked   Si. La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 1123740815
La marquise s'en offusque d'abord,     avant de comprendre ...

Elle écrit à son mari :

« A propos, Madame Élisabeth m'a ôté cette harpe dont je t'ai parlé, qui m'avait fait tant de plaisir. Je lui ai dit ce que le saint homme Job dit au Seigneur quand il lui ôta ses biens, et j'ai su depuis qu'elle l'avait donnée à ta sœur. Tu juges de ma colère. Enfin, après avoir subi des épreuves terribles, j'ai vu paraître la plus jolie harpe qui ait jamais été, depuis que le monde est monde. Après avoir partagé mes chagrins, j'espère que tu partages ma joie, elle a été extrême. Mais, comme j'étais en peine de sa cherté, je fis part à Madame Élisabeth de mon inquiétude. Elle me rassura en me disant qu'elle ne lui coûtait rien, que M. le duc de Villequier s'était chargé de l'acheter et la comtesse Diane de la payer, de sorte que mon plaisir en fut encore plus vif. »

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Mer 02 Jan 2019, 00:02

Idea Nous avions présenté ce très beau vase couvert, parmi les 5 pièces d'une garniture commandée par Louis XVI à la manufacture de Sèvres, en décembre 1782, et dont la Royal Collection Trust, qui le conserve, présume que cet exemplaire serait bien celui du roi...

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 19320010
Vase couvert
Manufacture de Sèvres, 1782
Peintre : Charles-Nicholas Dodin
Provenance : Collection du roi Louis XVI
Photo : The Royal Collection Trust


Le décor est inspiré d'une jolie scène dessinée par Jean-Michel Moreau, dit le Jeune, illustrant la Seconde suite d'estampes, pour servir à l'histoire des mœurs et du costume.

Ce sujet, gravé à de nombreuses occasions, et ainsi reproduit sur le vase de Louis XVI, s'intitule : L'accord parfait... Wink
Pensa-t-il au talent de harpiste de son épouse en passant commande de ce vase ?  Razz  


La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Dp807710
The perfect Harmony - L'accord parfait
Jean-Michel Moreau, dit le Jeune, 1776
Photo : Metropolitan Museum of Art


Arrow Voir notre sujet : Jean-Michel Moreau le Jeune, dessinateur des Menus plaisirs du roi
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Lun 07 Jan 2019, 14:26

Idea Cette petite aquarelle, de 1868, représente le salon de compagnie du Petit Trianon, après le remeublement voulu par l'impératrice Eugénie.
La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu493
Vue du Salon de Compagnie (salon de musique de Marie-Antoinette) au Petit Trianon en 1868
Par Franz Alt, 1868
Photo : RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot


L'impératrice Eugénie, admiratrice de Marie-Antoinette, n'a pas manqué d'ajouter une harpe dans cet ameublement, évoquant le souvenir de la reine en ce lieu.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Captu137


Idea Nous retrouvons également une harpe dans ce salon, réaménagé depuis :
La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 24220710
Photo : https://joeleriksson.com/trianon-salon.html

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Img_4720

Il s'agit de cet instrument, mais rien ne dit qu'il ait jamais appartenu à Marie-Antoinette :

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Imagep74
Harpe
Anonyme, vers 1780 (XVIIIe siècle)
Fer, verre, laiton, bronze, boyaux et résineux
Photo : Château de Versailles, Dist. RMN / Jean-Marc Manaï



La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 10-51310
Vue du Salon de compagnie du petit Trianon
Photo : Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles,
Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux


Dernière édition par La nuit, la neige le Dim 23 Juin 2019, 11:11, édité 1 fois
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 18 Avr 2019, 11:09

Bon, ici il s'agit de la harpe du luthier de Marie-Antoinette, mais l'info est intéressante, donc je partage Very Happy

http://www.infos-dijon.com/news/dijon/dijon/dijon-sauvons-une-harpe-du-luthier-de-marie-antoinette.html

Jean-Henri Naderman est un harpiste, luthier et compositeur né à Fribourg le 20 juillet 1734 et mort à Paris le 4 février 1799.

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette 220px-10

Naderman s'installe à Paris en 1762. Au service de la reine Marie-Antoinette, il réalise et perfectionne les harpes de la reine, lors de l'arrivée de celle-ci en France.

Il a deux fils, François-Joseph (1781-1835) et Henri (1783-1841), harpistes et professeurs au Conservatoire de musique de Paris.

Il ouvre un magasin de musique rue d'Argenteuil en 1773 puis reprend en 1796 le fonds de commerce de l'éditeur Charles-Georges Boyer, rue de la Loi à l'enseigne « À clef d'or ». Sa femme, Barbe-Rose Courtois (1755-1839), lui succède à sa mort, confiant à ses fils la fabrication des instruments.

(Source : Wiki)

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3417
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 39
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette Empty Re: La harpe, ou les harpes, de Marie-Antoinette

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum