Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige le Jeu 24 Jan 2019, 22:28

A-t-il appartenu à Marie-Antoinette ?
C'est ce que suggère la présentation du château de Versailles, qui conserve cet objet :

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Rouet_10
Rouet miniature de salon
Anonyme, France fin XVIIIe siècle
Amarante, chêne, bronze doré, soie
Dimensions : 18,2 x 36,7 x 21 cm
Don de la Congrégation des Religieuses du Sacré Coeur à Lyon, 1978.
Photo : Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Fouin


Historique / Provenance :

Rouet de table portant l'étiquette de l'ancienne boutique parisienne "Aux Mousquetaires noirs ", située près de la caserne de cette compagnie, faubourg Saint-Antoine.
Réputé avoir appartenu à Marie-Antoinette et donné en 1792 par la reine à sa femme de chambre Melle Lemeneux, qui devint supérieure de la Congrégation du Bon Pasteur à Lyon ; elle conserva le rouet jusqu'en 1815 ; donnée à une des bienfaitrices de la congrégation, Madame de la Barmandière qui le légua au couvent ; lors de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, le rouet fut emporté à Ixelles en Belgique avec d'autres objets précieux ; renvoyé à Lyon quand le couvent se rétablit dans l'entre-deux guerres.
Don de la Congrégation des Religieuses du Sacré Coeur à Lyon, 1978.

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 16-53610

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 16-53611
Photos : Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Fouin

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 17715310
Photo : RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Idea Nous enquêterons au sujet de Melle Lemeneux, dite avoir été la femme de chambre de la reine... Wink

______________


Idea Marie-Antoinette aimait-elle filer ?

C'est fort possible, à lire la fiche descriptive d'un bien plus bel objet proposé récemment en vente aux enchères chez Sotheby's, et qui rappelle que ce passe-temps était apprécié des femmes de l'aristocratie.

J'en profite pour citer quelques extraits, car ils sont intéressants :

- Rouet et quenouille en piqué d’écaille incrustée d’or et de nacre, monture en bronze doré, probablement Naples
Milieu du XVIIIe siècle

Le socle ovale en écaille de tortue incrustée de nacre et piqué d’or, coulé et point d’or ; la quenouille et les autres éléments également en écaille de tortue décorée de masques, volutes, festons et cartouches; la roue ponctuée d’ancres miniatures évoquant le gouvernail d’un navire.
Long. 35 cm, haut. 22 cm

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 636pf110
Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 641pf110

Extraits de la note au catalogue :

Ces rouets miniatures, dits de salon, étaient particulièrement appréciés des dames de qualité à travers toute l’Europe. Toute jeune femme accomplice se devait de savoir filer, et ces objets étaient aussi utilitaires que décoratifs.

Certains d’entre eux étaient conçus pour pouvoir être posés sur les genoux, tandis que d’autres prenaient place sur de petites tables volantes ; ils étaient bien sûr destinés à filer la soie, le lin ou encore la laine.
Une courroie reliait l’épinglier et la bobine à la roue qui était activée par une manivelle. La fileuse alimentait l’épinglier en fibres textiles tandis sa main droite actionnait la roue.

Artisanat rural à l’origine – exécuté au moyen de rouets plus imposants pour la laine ou le lin – le filage fut, dès la première moitié du XVIe siècle, adopté comme passe-temps par l’aristocratie et fit bientôt son apparition sur certains portraits (...)

Au XVIIIe siècle, la mode s’était répandue à travers l’Europe, et l’on trouvait des rouets de salon dans toutes les demeures patriciennes, que ce soit en Italie, en Allemagne, en Autriche ou en France.
(...)
Ce passe-temps était aussi associé dans la mentalité de l’époque à l’idéal de l’épouse vertueuse et, dès lors, était considéré comme particulièrement approprié pour l’éducation des jeunes filles.
La connotation morale du filage est confirmée par l’inscription figurant sur une gravure de Jacques André Joseph Aved (1702-1766) : « loisir mis à profit, moeurs douces, coeur sincère ».

Ainsi, les dames de la bonne société n’hésitaient pas à être portraiturées filant à leur rouet miniature, comme dans le Portrait présumé de Marie-Françoise Pouget, seconde femme de Chardin des environs de 1760 par le même Aved (Musée Carnavalet, Paris, inv. no. P49).

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Captu545
Portrait présumé de Françoise-Marie Pouget, seconde femme de Chardin
Jacques-André-Joseph Aved
Vers 1760
Photo : Musée Carnavalet, ville de Paris



Il faut aussi mentionner à cet égard le charmant autoportrait de l’archiduchesse Marie-Christine d’Autriche, duchesse de Teschen (1742-1798), fille de l’impératrice Marie-Thérèse et soeur de la reine Marie-Antoinette, et montrant un exemplaire plus simple mais identique au nôtre (inv. no. GG8786, Kunsthistorisches Museum à Vienne).

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Marie_56
Marie-Christine, duchesse de Teschen
Autoportrait, d'après une gravure de Johann Casper Heilmann
Vers 1765
Arrow Notre sujet : Dessins et aquarelles de Marie-Christine de Habsbourg Lorraine, soeur de Marie-Antoinette


Réalisés d’après des modèles simples en bois, les rouets de salon étaient souvent enrichis de marqueterie précieuse ou de petits panneaux de laque, montés en laiton ou bronze doré. Les meilleurs ébénistes et artisans étaient sollicités par leurs clients pour leur fournir de tels objets. Pietro Piffetti (1701-1777), ébéniste de la cour de Turin, est connu pour être l’auteur, vers 1740, d’un ravissant modèle somptueusement marqueté d’ivoire et d’écaille, aujourd’hui conservé au Victoria & Albert Museum, à Londres (inv. no. W.159.1-7-1921).

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 2015hl10
Spinning wheel
Artist/Maker: Piffetti, Pietro, born 1700 - died 1777
Turin (probably, made)
ca. 1740-1750
Photo : Victoria and Albert Museum


Le même musée abrite également un autre exemplaire en vernis Martin, exécuté à Paris la décennie suivante :

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 274pf110
Photo : Victoria & Albert Museum, London

(...)

* Source article complet et informations complémentaires : Sotheby's - Trésors de la prestigieuse collection Qizilbash
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Re: Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par Trianon le Ven 25 Jan 2019, 02:05

Je ne connaissais que par celui de l'archiduchesse Marie-Christine.
Je trouve que les 2 derniers au Victoria & Albert Museum à Londres sont très raffinés. Comme savent souvent le faire les anglais.
Concernant Marie-Antoinette, je me dis pourquoi pas ? Durant ses longues journées de solitude, cela aurait pu l'aider à se détendre et faire passer le temps. Mais, encore une fois, tout appartient à la Reine très à la mode.
Trianon
Trianon

Messages : 3320
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Re: Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige le Ven 25 Jan 2019, 08:46

Trianon a écrit:
Je trouve que les 2 derniers au Victoria & Albert Museum à Londres sont très raffinés. Comme savent souvent le faire les anglais.
Aucun des rouets présentés dans ce sujet n'a été fabriqué en Angleterre, chère Trianon... Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 1123740815
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Re: Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par Trianon le Sam 26 Jan 2019, 00:02

L'Italie (peut-être ?), oui et bien je ne suis pas vraiment étonnée.
Cela n'empêche pas ce que j'ai dit concernant les choses fabriquées en Angleterre. Depuis, mon plus jeune âge, jai souvent eu des coups de coeur, mais cela vaut aussi pour l'Italie (nous connaissons tous le talent artistique des italiens).
Trianon
Trianon

Messages : 3320
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Re: Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par Gouverneur Morris le Dim 15 Sep 2019, 19:33

Voici un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette Dauphine, aujourd’hui conservé au château de Breteuil :


Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Cb012510

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle D443ba10

Clichés personnels

Splendide et délicat objet de salon que Lady Bess, Eléonore, Ostrogoth et moi avons pu admirer aujourd’hui Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 2523452716
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 6974
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Re: Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Lun 16 Sep 2019, 10:43

Il est tout petit petit, extrêmement mignon; je me suis demandé si ce n'était pas un jouet ? Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Re: Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige le Lun 16 Sep 2019, 13:47

Merci pour les photos de cet objet inédit ! Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 1123740815
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Re: Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 16 Sep 2019, 13:52


Non, ce n'est pas un jouet,  il y a quelques années la maison ODIO avait fait une copie, à un prix zernorme -  mais j'ai trouvé le même objet à un prix correct !!!
J'ai aussi acheté le même genre qui par tradition venait de Madame ROYALE.

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Rouet_10

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Rouet10

La première photo est le rouet dit de MADAME ROYALE, l'autre indique qu'il s'agit d'un rouet d'enfant du duc de BERRY.

MARIE ANTOINETTE Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle 2523452716
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3586
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 74
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle Empty Re: Un rouet ayant appartenu à Marie-Antoinette ? Les rouets au XVIIIe siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum