Mémoire d'une aventure en 1777, de Fabre d'Eglantine

Aller en bas

Mémoire d'une aventure en 1777, de Fabre d'Eglantine Empty Mémoire d'une aventure en 1777, de Fabre d'Eglantine

Message par Mme de Sabran Lun 01 Fév 2021, 10:48

 Le 26 décembre 1776,   nous dit Wiki,  Fabre d'Eglantine rejoint la troupe Hébert à Namur. Ayant tenté de s’enfuir avec Catherine Deresmond, dite « Catiche », fille des directeurs de la saison théâtrale, âgée de quinze ans, il est menacé de la corde. Ses camarades comédiens ayant adressé une supplique au prince Charles-Alexandre de Lorraine, gouverneur général des Pays-Bas, sa peine est commuée le 31 mars 1777 en un bannissement perpétuel et à une amende de 734 florins 1 sol 18 deniers

C'est l'occasion pour Fabre de s'essayer à la littérature autobiographique Very Happy
Nous ignorons ce qu'est devenue Catiche ?

Mémoire d'une aventure en 1777, de Fabre d'Eglantine Memoir10

MÉMOIRE D'UNE AVENTURE EN 1777
PHILIPPE-FRANÇOIS-NAZAIRE FABRE D’ÉGLANTINE


RÉSUMÉ


Le Mémoire inédit que nous proposons, rédigé par Fabre d’Églantine, et édité par Anne-Marie Duport, tout en restant totalement ignoré, a pu traverser les siècles et résister aux tribulations du comédien, devenu auteur dramatique et acteur de la Révolution.
Dans ce document, qui tient autant du mémoire judiciaire que du roman autobiographique, Fabre s’efforce de prouver son innocence dans l’aventure romanesque qui faillit lui coûter la vie en 1777. Il relate par le menu des événements qui se sont succédé à Namur, place forte des Pays-Bas autrichiens au xviiie siècle : sa folle passion pour une très jeune actrice, la fuite des amants, leur arrestation et le procès qui s’ensuivit. Les détails de cette aventure sont corroborés par les pièces du procès consultées aux Archives de l’État de Namur.
Le texte dévoile aussi des précisions sur les origines familiales de la personne même de Fabre et sur sa formation éclectique. Le mémorialiste met aussi en évidence la place du théâtre dans sa vie et dans le siècle en se proclamant « comédien philosophe ». Les indices qu’il disperse permettent de reconstituer le répertoire donné à Namur au cours de la saison théâtrale de 1776-1777. Ils invitent aussi à se glisser dans l’intimité et le quotidien d’une troupe de comédiens français dans une ville de garnison.
Les longs discours de Fabre sur le métier de comédien et sur le jeu de l’acteur, ses considérations « philosophiques » et son vocabulaire emprunté à la psychologie sensualiste mettent en évidence son inscription dans le panorama culturel du siècle des Lumières. Mais son Mémoire reste avant tout un témoignage de Fabre sur lui-même.
Ce manuscrit authentique fourmille ainsi, sur ce personnage à la fois célèbre et mal connu, d’informations nouvelles.


AUTEUR


Après la publication en 1987 de Terreur et Révolution. Nîmes en l’an II, Anne-Marie Duport, professeure agrégée d’Histoire, a consacré ses travaux aux débats politiques pendant la Révolution, puis elle a orienté ses recherches vers le théâtre des Lumières et découvert ce Mémoire inédit.


https://www.leseditionsdunet.com/7409-memoire-d-une-aventure-en-1777-philippe-francois-nazaire-fabre-deglantine.html

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 45853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum