Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 )

2 participants

Aller en bas

Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Empty Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 )

Message par Mme de Sabran Mer 03 Fév 2021, 11:36

Hier soir sur ARTE, dans le magazine 28', Xavier Mauduit  ( que l'on ne présente plus ! Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Icon_biggrin  ) nous faisait découvrir l'abbé Cotte, l'un des pionniers de la météorologie .  Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) 5_112   Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) 218799748   Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Minisn10


Nous pouvons le voir et le réécouter ici : 
https://www.arte.tv/fr/videos/102060-005-A/le-pretre-qui-a-fait-la-pluie-et-le-beau-temps/

Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Captur62

L'ABBE LOUIS COTTE   1740 - 1815


Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) 800px-56


Fils d'un notaire de Laon, époux d'une des nièces des célèbres peintres Le Nain, Louis Cotte entre dans les ordres à l'âge de 18 ans comme membre de la congrégation de l'Oratoire.
En 1766, il est envoyé à la maison des oratoriens de Montmorency afin d'enseigner la théologie et la philosophie. Mais sans conviction puisqu'il confie à un ami « qu'il a toujours préféré la lecture d'un mémoire ou d'un traité de physique à celle de la  "Somme théologique " de saint Thomas d'Aquin ». 
 Chacun son truc !  Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) 1123740815   Celui de notre abbé est d'installer, sitôt arrivé, un laboratoire de météorologie où il va consigner, trente années durant sans interruption, pas moins de 1 780 observations.
La même année, il adresse un mémoire à l'Académie des Sciences sur ses expériences réalisées dans le « ruisseau puant » qui se déverse à proximité de l'étang de Montmorency ( le futur lac d'Enghien ), en contrebas de la ville. De ses prélèvements, le chimiste et académicien Pierre Joseph Macquer  déduit par ses analyses la présence de souffre dans les eaux du ruisseau.
Le mémoire des observations scientifiques du Père Cotte est approuvé par l'Académie le 28 janvier 1767 . Cotte est nommé correspondant de l'Académie royale des sciences.
Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Traitz10


En 1780, il devient supérieur à l'Oratoire de Montmorency, tout en poursuivant ses travaux. Il adresse en 1784 un mémoire à l'Académie de Médecine qui lui vaut une médaille d'or et des félicitations. Il publie plusieurs ouvrages, traité d'Histoire naturelle, d'Astronomie, de Physique, de Météorologie ... Il devient le référent en matière d'instruments et de mesures  de la Société royale de Météorologie . Il est également le correspondant pour la France pour la Société météorologique palatine, premier réseau météorologique européen après l'éphémère réseau de  l'Academia des Cimento de 1667. 
Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Traitz11



Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Traitz13

Après un court passage à l'Oratoire de Paris, le voici nommé curé constitutionnel de Montmorency le 7 août 1791. L'Oratoire devenu propriété nationale.  Le clergé est complètement ( et providentiellement  Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Icon_wink ) désorganisé depuis la Révolution  ,  cela permet à Louis Cotte de finalement quitter son sacerdoce en 1794. Rendu à la vie civile, il épouse à cinquante-quatre ans Madeleine Marotte. Elle est la fille d'un conseiller au Parlement de Paris.
Après son mariage, il rejoint à Paris un ancien oratorien, Pierre Daunou, devenu conservateur de la bibliothèque Sainte-Geneviève et passionné lui aussi par l'astronomie.
 Louis Cotte retourne finalement passer à Montmorency les dix dernières années de sa vie après la mort de sa femme en 1805.
Le chimiste Fourcroy du XVIIIèmè siècle, l'a décrit ainsi : « le Père Cotte, observateur dont le zèle égale les Lumières et qui saisit pour l'objet de ses recherches tout ce qui peut intéresser l'utilité publique. »


_________________


Du " ruisseau puant " de l'abbé Cotte à la découverte d'une source thermale .   Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Icon_cheers


C’est en 1766 que le Père Cotte, curé de la Collégiale de Montmorency, avait découvert les qualités sulfureuses de l’eau de ce fameux ruisseau se déversant dans l’étang d’Enghien-les-Bains. Il avait fait analyser un échantillon prélevé dans ce ruisseau « puant » et l'avait envoyé à Paris.
En 1772, la première concession pour l’exploitation des eaux est accordée à Louis-Guillaume Le Veillard, qui a déjà en charge l’exploitation des eaux de Passy.
Mais le véritable développement en une station thermale a lieu à l’arrivée du docteur Péligot, ancien administrateur de l’Hôpital Saint-Louis à Paris. Il est à l’origine du premier véritable développement du hameau en une future station thermale.
Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Etabli11


Le roi Louis XVIII est ainsi guéri d’un ulcère à la jambe grâce à un traitement aux eaux sulfureuses d’Enghien-les-Bains. La bonne société parisienne va dès lors s’y presser pour y « prendre les eaux »… On renomme même la source ayant soignée le roi en « Source du Roy ».
La Source du Roy

Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Enghie11

Puis c'est l'essor que nous savons et la notoriété de la station thermale d'Enghien-les-Bains ...
...    et, juste pour le plaisir :   Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) 1020289783


Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) 81fda710    Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Affich12

Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Lpdp_410Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) 71xrfn10

Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) 4ca59010  Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Fc221511

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Empty Re: Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 )

Message par pilayrou Mer 03 Fév 2021, 15:01

Tableau de la météo sur Paris - Février 1794.
C'est au tout début du mois (et avant d'être absent pendant plusieurs semaines de la scène politique !) que Robespierre a enlevé le dauphin du Temple. Par un sale début de nuit pluvieux, venteux, neigeux... Il n'allait pas attendre six mois après la claustration de l'enfant ! Le municipal Dorigny, de service durant les premiers jours de février, remarqua sans doute le tour de passe-passe de son "maitre", puisqu'il déclara à ses voisines le 8 thermidor "qu'elles seraient bien étonnées si on leur donnait un nouveau roi" ! Dorigny fut guillotiné le 10.

Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) <a href=Un pionnier de la Météorologie, l'abbé Cotte ( 1740 - 1815 ) Img15611" />

_________________
"Comme les feuilles tombent tôt cette année !" Louis XVI - 10/8/1792
pilayrou
pilayrou

Messages : 642
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 61
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum