Le Deal du moment :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + ...
Voir le deal
99.99 €

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

+18
Lady Bess
Monsieur de la Pérouse
Duc d'Ostrogothie
Trianon
Emilie du Châtelet
Roi-cavalerie
Comte d'Hézècques
Lucius
Vicq d Azir
fleurdelys
Teresa-Cabarrus
duc de Berry
Olivier
Leos
La nuit, la neige
Gouverneur Morris
Comtesse Diane
MARIE ANTOINETTE
22 participants

Page 27 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Gouverneur Morris Sam 09 Oct 2021, 20:16

On en parle dans le JT de TF1 ce soir… c’est dans quelques minutes !
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 9041
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Sam 09 Oct 2021, 23:15

Gouverneur Morris a écrit:
On en parle dans le JT de TF1 ce soir… c’est dans quelques minutes !

Merci, mon cher Momo.  Very Happy

Hein, crois-tu !   C'était également le propos de France 2,  à treize heures.  Et c'est, dans quelques jours à peine,  la sortie annoncée du livre de Mme Aristide.
 Rien de nouveau. Leur "découverte" de Fersen comme auteur des caviardages n'en est pas une. ( voir plus haut ) .  
Ce que je retiens, c'est que 8 lettres ( et bigre ! c'est énorme ) ne sont toujours pas décryptées.    La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 693620883   N'était-il pas trop hâtif de publier des résultats incomplets ?  J'espère que cela ne signifie pas que c'est le terme du décaviardage...  Qui sait ce que nous manquerions encore ?!
Enfin ... ne boudons pas notre plaisir:  il est bouleversant de lire, ou d'entendre lire, ces mots tendres qu'échangeaient Marie-Antoinette et Fersen.  Plus personne désormais  ne doute de cet amour.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Lady Bess Dim 10 Oct 2021, 11:47

Donc ce n'est que les décryptages de l'année dernière réchauffés... Décevant. ☹

Il y a beaucoup plus de décryptages dans le livre d'Evelyn Farr. C'est difficile de comprendre pourquoi les Archives n'ont pas poussé leurs recherches plus loin s'il est bel et bien le cas que la machine n'a examiné que 15 lettres et réussi à en déchiffrer 8...
Lady Bess
Lady Bess

Messages : 84
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Gouverneur Morris Mer 13 Oct 2021, 19:17

Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 9041
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Mer 13 Oct 2021, 19:37


Merci pour ce lien, mon cher Momo .   Very Happy

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Capt1111

Résumé :
Enfermée aux Tuileries, le 4 janvier 1792, Marie-Antoinette écrit : “Je vais finir non sans vous dire mon cher et bien tendre ami, que je vous aime à la folie et que jamais, jamais je ne peux être un moment sans vous adorer”.
Elle s'adresse à son amant, le comte Axel de Fersen qui quelques semaines plus tôt lui écrivait ceci : ”Qu'allons-nous devenir ma tendre amie ? Songeons-y. Sans vous, il n'est point de bonheur pour moi, l'univers n'est rien sans vous”.
Ces mots d'amour interdits entre la reine de France et le diplomate suédois ont bien failli ne jamais être révélés. Pendant plus de deux siècles, ils sont restés cachés. Nous sommes aux archives nationales. Sur ce petit chariot, roule une partie de l'histoire de France. Des dizaines de lettres que se sont échangées les deux amants en pleine révolution française. Plusieurs lignes ont été caviardées avec soin. La science a pu en décrypter une grande partie. À chaque fois, ce sont des passages sentimentaux qui ont été censurés.
Cette historienne les a tous lus. Elle est stupéfaite. “Ça fait plus de 15 ans qu'ils se connaissent et là, ils se placent encore tous les deux sur un piédestal d’adoration. On n’est pas dans une relation fatiguée, on est encore dans une relation très fraîche, très vive où tout leur cœur et toute leur vie étaient engagés. C'est ça qui est extraordinaire“. Une telle relation porte un nouveau regard sur le rôle du comte Axel de Fersen. Connu pour avoir été l’un des organisateurs de la fuite manquée de Varennes, on le savait proche de la reine. On comprend désormais qu’il a autant voulu sauver la monarchie française que son amour pour Marie-Antoinette. “Personne ne va intervenir auprès des cours d'Europe à Bruxelles et à Vienne. Il va même écrire en Russie pour que les puissances étrangères soutiennent la monarchie française. Ce qui est quand même assez incroyable”.
Ces caviardages ont longtemps résisté à la science. Mais grâce au rayon X, les chercheurs ont pu distinguer les deux encres utilisées, révélant ainsi les lettres cachées. Un travail minutieux et complexe. “On change de stratégie à chaque lettre et à chaque mot. Des fois, on est obligé de faire les choses légèrement différentes, voire complètement différentes”. Les chercheurs ont découvert que c'est Fersen lui-même qui avait censuré les lettres pour protéger sûrement la dignité de la reine. Reste que sept lettres sur quinze n’ont pas encore pu être déchiffrées. Cette correspondance enflammée n’a pas encore livré tous ses secrets.

Pas sept, huit...  sur quinze.  La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 1123740815
C'est dire que la machine n'a pas déchiffré la moitié des lettres.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Lady Bess Ven 15 Oct 2021, 00:16

Et en 2016 dans livre d'Evelyn Farr, sans rayons X, nous lisons dans cette lettre de Fersen à Marie-Antoinette en date d'octobre 1791 les mêmes mots... "Sans vous, il n'est point de bonheur pour moi." Et bien plus dans d'autres lettres.

J'attendais des nouveautés, mais...

Lady Bess
Lady Bess

Messages : 84
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Duc d'Ostrogothie Dim 17 Oct 2021, 08:41

Je trouve affligeant que certaines personnes et les médias à leur suite présentent comme "nouvelles" des découvertes qui avaient déjà été faites, en partie, par Evelyn Farr.

Certes, l'analyse technique a permis de découvrir beaucoup d'autres passages, mais nous connaissions déjà une partie des passages sous ratures grâce à Evelyn Farr. La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 2523452716
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2888
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Bonnefoy du Plan Dim 17 Oct 2021, 10:15

Duc d'Ostrogothie a écrit:Je trouve affligeant que certaines personnes et les médias à leur suite présentent comme "nouvelles" des découvertes qui avaient déjà été faites, en partie, par Evelyn Farr.

Sur un sujet aussi spécifique, les médias, comme tu dis, "travaillent" en général à partir d'un même communiqué de presse et n'y ajoutent que rarement des connaissances complémentaires et pratiquement jamais leurs propres investigations. Je parle des médias généralistes bien sûr. Donc ne t'énerve pas, cela ne servira à rien, même si tu risques en effet d'être agacé  La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 826566454 de voir enfoncées tant de portes déjà ouvertes !

L'étude minutieuse du livre qui s'annonce à grands renforts de publicité et les commentaires associés sur les prétendues découvertes seront à l'évidence un sujet d'importance pour les spécialistes de cette correspondance, à commencer par Lady Bess et toi.

Je m'empresse de terminer mon feuilleton sur le tableau "attribué à Mosnier" pour vous tendre le relais... J'ai grand besoin d'y voir plus clair, même si - sur le fond - c'est évidemment très clair, merci Madame Farr !  Il y a quelque chose de pathétique de chercher à prendre en défaut cette auteure rigoureuse et sincère sous prétexte qu'il y aurait ici ou là une erreur. L'appareil critique dont elle a entouré son livre-référence montre à l'évidence le souci qui a été le sien pour avancer aussi prudemment que possible.
La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 309649167

_________________
"Il faut retirer toutes les clefs (...) ne voulant qu'il n'entre dans mon jardin que les personnes connues et avec ma permission".
(note manuscrite de Marie-Antoinette à Bonnefoy du Plan, 1er juillet 1779)
Bonnefoy du Plan
Bonnefoy du Plan

Messages : 304
Date d'inscription : 06/08/2018
Localisation : Le Maine

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Lun 18 Oct 2021, 15:03

Bonnefoy du Plan a écrit:
 Il y a quelque chose de pathétique de chercher à prendre en défaut cette auteure rigoureuse et sincère sous prétexte qu'il y aurait ici ou là une erreur.
Oui, n'est-ce pas !   La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 3236493444
Faut-il y voir de la mauvaise foi ?  ou même peut-être  égratignure d'amour-propre?   car Mme Farr décryptait ( avec quelques magnifiques succès comme nous le rappelle le duc d'Ostrogothie ) sans l'aide d'aucune machine, elle .   La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 309649167

Quand j'aurai ce nouveau livre entre les mains ( il est commandé  Wink  ) , je me livrerai au même petit travail comparatif que celui que j'avais fait entre les deux ouvrages de Mmes Farr et Lever, et qui nous avait réservé quelques surprises, souvenez-vous . Suspect
C'est ici :
https://marie-antoinette.forumactif.org/t5102p25-d-evelyne-lever-le-grand-amour-de-marie-antoinette-lettres-secretes-de-la-reine-et-du-comte-de-fersen?highlight=lever

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Duc d'Ostrogothie Jeu 21 Oct 2021, 00:23

Mme de Sabran a écrit:

Quand j'aurai ce nouveau livre entre les mains ( il est commandé  Wink  ) , je me livrerai au même petit travail comparatif que celui que j'avais fait entre les deux ouvrages de Mmes Farr et Lever, et qui nous avait réservé quelques surprises, souvenez-vous . Suspect
C'est ici :
https://marie-antoinette.forumactif.org/t5102p25-d-evelyne-lever-le-grand-amour-de-marie-antoinette-lettres-secretes-de-la-reine-et-du-comte-de-fersen?highlight=lever

J'attends cette comparaison avec impatience. La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 2523452716
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2888
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Bonnefoy du Plan Jeu 21 Oct 2021, 00:34

Madame de Sabran va pouvoir se mettre très vite au travail. J'ai en effet reçu confirmation de mon "fournisseur" hier que le livre venait d'être expédié...

_________________
"Il faut retirer toutes les clefs (...) ne voulant qu'il n'entre dans mon jardin que les personnes connues et avec ma permission".
(note manuscrite de Marie-Antoinette à Bonnefoy du Plan, 1er juillet 1779)
Bonnefoy du Plan
Bonnefoy du Plan

Messages : 304
Date d'inscription : 06/08/2018
Localisation : Le Maine

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Jeu 21 Oct 2021, 11:59

Le mien aussi, mon cher Bonnefoy. Je devrais le recevoir d'un jour à l'autre .
Mine de rien, nous sommes sur les dents, ne sommes-nous pas ? Wink

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Eddy2000 Ven 22 Oct 2021, 20:23

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 41ajc010

Mme de Sabran a écrit:
Gouverneur Morris a écrit:
On en parle dans le JT de TF1 ce soir… c’est dans quelques minutes !

Merci, mon cher Momo.  Very Happy

Hein, crois-tu !   C'était également le propos de France 2,  à treize heures.  Et c'est, dans quelques jours à peine,  la sortie annoncée du livre de Mme Aristide.
 Rien de nouveau. Leur "découverte" de Fersen comme auteur des caviardages n'en est pas une. ( voir plus haut ) .  
Ce que je retiens, c'est que 8 lettres ( et bigre ! c'est énorme ) ne sont toujours pas décryptées.    La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 693620883   N'était-il pas trop hâtif de publier des résultats incomplets ?  J'espère que cela ne signifie pas que c'est le terme du décaviardage...  Qui sait ce que nous manquerions encore ?!
Enfin ... ne boudons pas notre plaisir:  il est bouleversant de lire, ou d'entendre lire, ces mots tendres qu'échangeaient Marie-Antoinette et Fersen.  Plus personne désormais  ne doute de cet amour.

Lady Bess a écrit:Donc ce n'est que les décryptages de l'année dernière réchauffés... Décevant. ☹

Il y a beaucoup plus de décryptages dans le livre d'Evelyn Farr. C'est difficile de comprendre pourquoi les Archives n'ont pas poussé leurs recherches plus loin s'il est bel et bien le cas que la machine n'a examiné que 15 lettres et réussi à en déchiffrer 8...

Lady Bess a écrit:Et en 2016 dans livre d'Evelyn Farr, sans rayons X, nous lisons dans cette lettre de Fersen à Marie-Antoinette en date d'octobre 1791 les mêmes mots... "Sans vous, il n'est point de bonheur pour moi." Et bien plus dans d'autres lettres.

J'attendais des nouveautés, mais...


J'avoue que pour ma part je vais passer mon tour. Ce livre sent l'opération commerciale à plein nez (comme le signale Mme de Sabran, pourquoi publier un travail incomplet ?), certainement motivée par la frustration de l'équipe d'Isabelle Aristide-Hastir de s'être fait couper l'herbe sous le pied par le travail d'Evelyn Farr. Rien que le nom de l'éditeur (Michel Lafon) m'a mis la puce à l'oreille (éditeur commercial s'il en est) le tout accompagnée d'une promotion suspecte (certainement pour masquer le prix prohibitif, 25 euros pour un ouvrage de 256 pages, moins dans les habitudes de l'éditeur).

De toutes façons, je considère que l'on accorde trop d'importance à cette correspondance et à tout ce qui peut en découler, machine à alimenter des fantasmes et des rêveries, mais qui, si l'on veut gratter, posera toujours des problèmes quant à l'origine des caviardages (pour moi, scientifiquement parlant, le débat ne peut être radicalement tranché). Tout ce débat finit par faire ressembler Marie-Antoinette à une héroïne de romans Harlequin, dont certains peuvent être parfois sympathiques à lire, mais est-ce vraiment ce qu'un amateur d'Histoire attend ? scratch
Eddy2000
Eddy2000

Messages : 571
Date d'inscription : 04/01/2021
Age : 47

https://le-cinephile-curieux.webnode.fr

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Ven 22 Oct 2021, 20:54

Eddy2000 a écrit:

Tout ce débat finit par faire ressembler Marie-Antoinette à une héroïne de romans Harlequin  ( ... ) ?  scratch

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Je crois Marie-Antoinette à l'abri de cette confusion !  Eventaille
N'est-elle pas plus crédible en héroïne tragique ?  Vous savez, le dilemme cornélien, tout ça, tout ça ...

Tenez , je vous cite notre ami Vicq d'Azyr  qui parle si bien de l'amour de Marie-Antoinette pour Fersen: conflit interne et culpabilité ?
Message par Vicq d Azir Ven 17 Juil 2015, 02:28

Vicq d Azir a écrit:

C'est une réflexion que je me suis faite (j'appelle ca: "réflexion d'un soir d'été ...)

Si, comme on le pense ici, et comme je le pense aussi, l'amour que Marie-Antoinette éprouva pour Axel de Fersen fut: durable, ravageur, exclusif... il ne dut pas être exempt, pour la Reine, de remords, de culpabilité, de ce qu'on appellerait aujourd'hui, à la lumière de la psychanalyse, un "conflit interne", source d'angoisse intense, et qu'on pourrait résumer ainsi: "s'abandonner ou résister"; d'un coté, il s'agit d'une aspiration au bonheur, ici maintenant, sur cette terre (ce qu'enseignent le Lumières), et ce que tant de dames de la Cour mettent en pratique, d'un autre coté, le Devoir, la fidélité conjugale, renforcée par l'interdit, majeur pour une reine ,d'enfanter d'un bâtard...
Ceci posé, je voudrais dire que les conflits qui ont pu surgir ca et là à propos de la nature des liens de la Reine avec Fersen ( y compris sur cet illustre forum...) peuvent être vus comme la PROJECTION des conflits de la Reine elle-meme. En d'autres termes; la question de savoir "s'ils ont couché ou pas" est un déplacement de la question: "puis-je coucher avec lui ou pas?"
Mais alors, me direz-vous: ou cela nous èene-t-il ?
Eh bien je pense que cette question ne sera jamais résolue,car elle est trop sujette aux fantasmes des uns et des autres, compte tenu du sujet trés particulier dont il est question: l'amour, la passion, la fidélité...
En revanche, je propose de suivre la piste du conflit intérieur tel qu' il a pu se poser à La Reine, mais aussi de la force qu'elle a incontestablement puisée dans cet amour (quelles que soient les qualités et les défauts de l'objet de cet amour).
J'imagine quelquefois Marie-Antoinette comme un splendide Stradivarius endormi: si on veut en ressusciter quelques sons venus du passé, il ne faut pas le brusquer; lui rendre aujourd'hui, comme je vous y convie, l'écho de ses souffrances intimes, ses doutes, ses remords, c'est peut être la seule manière de le faire revivre et de l'entendre à nouveau...

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Eddy2000 Ven 22 Oct 2021, 21:01

Mme de Sabran a écrit:
Eddy2000 a écrit:

Tout ce débat finit par faire ressembler Marie-Antoinette à une héroïne de romans Harlequin  ( ... ) ?  scratch

Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

Je crois Marie-Antoinette à l'abri de cette confusion !  Eventaille
N'est-elle pas plus crédible en héroïne tragique ?  Vous savez, le dilemme cornélien, tout ça, tout ça ...

Tenez , je vous cite notre ami Vicq d'Azyr  qui parle si bien de l'amour de Marie-Antoinette pour Fersen: conflit interne et culpabilité ?
Message par Vicq d Azir Ven 17 Juil 2015, 02:28

Vicq d Azir a écrit:

C'est une réflexion que je me suis faite (j'appelle ca: "réflexion d'un soir d'été ...)

Si, comme on le pense ici, et comme je le pense aussi, l'amour que Marie-Antoinette éprouva pour Axel de Fersen fut: durable, ravageur, exclusif... il ne dut pas être exempt, pour la Reine, de remords, de culpabilité, de ce qu'on appellerait aujourd'hui, à la lumière de la psychanalyse, un "conflit interne", source d'angoisse intense, et qu'on pourrait résumer ainsi: "s'abandonner ou résister"; d'un coté, il s'agit d'une aspiration au bonheur, ici maintenant, sur cette terre (ce qu'enseignent le Lumières), et ce que tant de dames de la Cour mettent en pratique, d'un autre coté, le Devoir, la fidélité conjugale, renforcée par l'interdit, majeur pour une reine ,d'enfanter d'un bâtard...
Ceci posé, je voudrais dire que les conflits qui ont pu surgir ca et là à propos de la nature des liens de la Reine avec Fersen ( y compris sur cet illustre forum...) peuvent être vus comme la PROJECTION des conflits de la Reine elle-meme. En d'autres termes; la question de savoir "s'ils ont couché ou pas" est un déplacement de la question: "puis-je coucher avec lui ou pas?"
Mais alors, me direz-vous: ou cela nous èene-t-il ?
Eh bien je pense que cette question ne sera jamais résolue,car elle est trop sujette aux fantasmes des uns et des autres, compte tenu du sujet trés particulier dont il est question: l'amour, la passion, la fidélité...
En revanche, je propose de suivre la piste du conflit intérieur tel qu' il a pu se poser à La Reine, mais aussi de la force qu'elle a incontestablement puisée dans cet amour (quelles que soient les qualités et les défauts de l'objet de cet amour).
J'imagine quelquefois Marie-Antoinette comme un splendide Stradivarius endormi: si on veut en ressusciter quelques sons venus du passé, il ne faut pas le brusquer; lui rendre aujourd'hui, comme je vous y convie, l'écho de ses souffrances intimes, ses doutes, ses remords, c'est peut être la seule manière de le faire revivre et de l'entendre à nouveau...

Quand on lit la presse et que l'on regarde les reportages télévisés consacrés à ce nouveau livre, cela n'apparaît plus aussi évident...
Eddy2000
Eddy2000

Messages : 571
Date d'inscription : 04/01/2021
Age : 47

https://le-cinephile-curieux.webnode.fr

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Ven 22 Oct 2021, 21:05

Pardon mais, qu'est-ce qui n'est plus évident ?

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Eddy2000 Ven 22 Oct 2021, 21:23

Mme de Sabran a écrit:Pardon mais, qu'est-ce qui n'est plus évident ?

Je pense que le côté tragiquement historique de cette "relation" tend à s'effacer dans la façon dont elle est progressivement présentée.
Eddy2000
Eddy2000

Messages : 571
Date d'inscription : 04/01/2021
Age : 47

https://le-cinephile-curieux.webnode.fr

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Ven 22 Oct 2021, 21:41

Oui, Eddy2000, il y a en effet beaucoup de battage et peu ( ou pas )  d'éléments vraiment nouveaux.
Par ailleurs, on peut s'étonner du titre de ce nouveau livre, parfaitement similaire à celui d'Evelyn Farr; Shocked
Mme Lever, du moins, avait intitulé le sien Le grand amour de Marie-Antoinette .  C'était plus fair play, si je puis dire.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Eddy2000 Sam 23 Oct 2021, 19:23

Mme de Sabran a écrit:Oui, Eddy2000, il y a  en effet beaucoup de battage et peu ( ou pas )  d'éléments vraiment nouveaux.
Par ailleurs, on peut s'étonner du titre de ce nouveau livre, parfaitement similaire à celui d'Evelyn Farr; Shocked
Mme Lever, du moins, avait intitulé le sien Le grand amour de Marie-Antoinette .  C'était plus fair play, si je puis dire.

Incontestablement plus fair-play, ce qui m'interroge sur la méthode...
Eddy2000
Eddy2000

Messages : 571
Date d'inscription : 04/01/2021
Age : 47

https://le-cinephile-curieux.webnode.fr

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Mar 04 Jan 2022, 16:16

Roi-cavalerie a écrit:
Tous mes voeux, chère Eléonore, à vous et à tout le Forum, en ce début d'année et en prime cet article sur l'un des sujets favoris du Forum.
Amitiés.
Roi-cavalerie

https://theconversation.com/la-correspondance-de-marie-antoinette-aux-rayons-x-173766

Un grand merci à vous, cher Roi-cavalerie   La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 2523452716 , et tous nos meilleurs voeux !  La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 1879484098
J'ouvre votre lien :

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Capt1173

La correspondance de Marie-Antoinette aux rayons X

Comment s’assurer qu’une correspondance reste secrète et qu’aucun regard indiscret ne viendra révéler nos secrets les plus intimes, sans pour autant la détruire entièrement ? En la caviardant, c’est-à-dire en dissimulant les parties compromettantes. Par exemple, sous des boucles resserrées à l’encre noire, comme celles utilisées par le censeur des lettres de Marie-Antoinette et de son ami et confident, le comte de Fersen.

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 File-210
Une des lettres entre Marie-Antoinette et le comte de Fersen, prête à être analysée.
Anne Michelin, © CRC, Fourni par l'auteur



Une technique qui a fait ses preuves : depuis leur publication dans la première moitié du XIXe siècle par le petit-neveu du comte de Fersen, personne n’avait réussi à lire le contenu des passages dissimulés… jusqu’à maintenant.

Les Archives Nationales détiennent depuis 1982 une partie de cette correspondance (21 lettres de Marie-Antoinette au comte de Fersen, dont 7 caviardées et 27 lettres de Fersen à Marie-Antoinette, dont 8 caviardées), écrite entre fin juin 1791 et fin juin 1792, alors que la tension politique culmine et que la famille royale est en résidence surveillée aux Tuileries.

La curiosité est grande de lire ces passages qu’on a cherché à dissimuler, les sources fiables d’informations sur la vie de Marie-Antoinette n’étant pas si nombreuses… D’autant plus que Marie-Antoinette attise encore aujourd’hui les passions !

Première phase : l’exploration technique

Lorsqu’on démarre un tel projet, il faut tout d’abord cerner la technique la plus efficace pour le document concerné : on ne choisira pas la même technique en fonction de la nature chimique des matériaux. Il s’agit dans tous les cas d’une technique d’imagerie, visant à faire ressortir uniquement l’encre originale (ayant servi à écrire la lettre) et à la séparer de l’encre de caviardage (qui recouvre la précédente). Plus les encres sont différentes, et plus il est facile de les séparer.

Malheureusement, les deux encres utilisées dans la correspondance de Marie-Antoinette sont toutes deux des encres ferrogalliques, mélanges de sulfate de fer et de tannins issus de noix de galle diluées dans de la gomme arabique. En outre, l’encre de caviardage utilisée, noire, absorbe l’essentiel de la lumière visible, empêchant d’utiliser un certain nombre de techniques optiques pour récupérer l’information sous-jacente.

Nous avons alors dû nous prêter à un jeu d’hypothèses. Est-ce que la superposition des deux encres crée une surépaisseur qu’une technique de microscopie 3D pourrait révéler ? Est-ce que la réponse thermique des encres est différente et pourrait être captée par une caméra ayant une bonne résolution temporelle ?…

Pour la correspondance de Marie-Antoinette, cette phase d’évaluation/exploration technique a duré quasiment un an !

Une technique de choix, un équipement à trouver…

Finalement, nous avons réussi à identifier une technique adaptée : la spectroscopie de fluorescence des rayons X. Connue de longue date et utilisée dans à peu près tous les domaines scientifiques, elle permet d’accéder à la composition élémentaire des objets analysés. On peut ainsi savoir quels sont les éléments chimiques présents et en quelles proportions.

Une première phase a montré que les deux encres, sous-jacente et de caviardage, n’avaient pas toujours la même composition et pouvaient présenter des différences certes peu importantes mais suffisantes pour isoler les deux matériaux. L’époque n’est pas encore à la standardisation : les recettes de fabrication et les minerais utilisés entraînent des variations de composition de la partie inorganique (les molécules organiques n’ont pas été analysées dans cette étude). Au-delà de la présence de fer, on peut ainsi trouver du cuivre, du zinc…

Mais trouver la bonne technique ne suffit pas : il faut également trouver le bon équipement. Dans notre cas, un scanner de fluorescence des rayons X. Il permet d’enregistrer un spectre en chaque point de la surface analysée, pour lequel les pics présents correspondent aux éléments chimiques. En associant une échelle de couleur à l’intensité des pics d’un élément, il est possible d’obtenir une cartographie, c’est-à-dire de visualiser la distribution de cet élément dans le document. La très petite taille des pixels (environ 100 µm ou 200 µm) permet d’avoir une résolution spatiale suffisante pour lire un texte. En revanche, le temps d’analyse est long.

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 File-211
Photographie du scanner XRF Bruker M6 Jetstream pendant l’analyse de la lettre du 25 octobre 1791 écrite par le comte de Fersen pour la reine Marie-Antoinette.
Anne Michelin, © CRC, Fourni par l'auteur



Ainsi, malgré l’utilisation d’un scanner, 95 journées de scanner auront été nécessaires pour traiter une centaine de lignes caviardées, sans compter le temps de traitement de données !

Le défi des traitements de données

Car au-delà de l’aspect technique, le véritable défi scientifique concerne le traitement de données : comment faire pour séparer des matériaux à la composition très proche ?

Dans les cas simples où un élément comme le cuivre est présent dans l’encre sous-jacente et absent de l’encre de caviardage, une simple cartographie de l’élément cuivre met en évidence le texte caché.

Mais la plupart du temps, les mêmes éléments sont présents dans les deux encres et diffèrent simplement par leur proportion. On peut alors faire appel à différents traitements pour aider à la séparation de l’information : des traitements de l’image à partir des cartographies (ratio des images, seuillage…), des traitements statistiques comme l’analyse en composantes principales, ou des techniques de décomposition spectrale pour extraire la contribution de chaque matériau (des deux encres et du papier) en chaque point de la zone analysée.

D’une lettre à l’autre, les encres utilisées ne sont pas les mêmes. De légères variations peuvent même apparaître au sein d’une même lettre. Un seul et même traitement n’a donc pas permis de révéler le contenu de chaque lettre. Il a fallu choisir le plus adapté à la matérialité de la lettre (voire du mot) ainsi que les nombreux paramètres qui lui sont associés. Un vrai travail de fourmi, qui s’est révélé payant : au final, les passages caviardés de 8 lettres sur les 15 du corpus ont pu être lus. Malgré tous les efforts déployés, les 7 autres sont restés impénétrables.

Que nous révèlent ces passages ?

Les textes masqués appartiennent au registre des sentiments (bien-aimé, tendre ami, adorer, à la folie), comme en témoignent ces deux courts extraits, retranscrits tel quels :


J’ai pleuré de ce que vous voulé passer l’hyver à Bruxelles. Comptez, mon bien aimé, que mon coeur sent bien tout ce que vous faites pour moi, mais ceci seroit trop exiger, je n’ai nul inquiétude je ne dois point en avoir, vous êtes trop aimant, trop parfait pour moi pour que je puisse avoir des craintes, ne vous privé donc pas du plaisir de voir vos parents, votre père sera peut-être fâché et Sophie m’en voudra j’avoue qu’après la perte de votre amour c’est l’idée que je supporterois le moins .
(Lettre de Marie-Antoinette au comte de Fersen, datée du 26 septembre 1791)

[…] je puis vous dire, ma bien tendre et chère amie, combien je vous aime, c’est le seul plaisir que j’ai […], votre situation doit être horrible et qu’allons-nous devenir, ma tendre amie, songeons-y, sans vous il n’est point de bonheur pour moi l’univers n’est rien sans vous. Le roi de Suède m’a voulu donner la place de grand maitre et un régiment d’hussards, j’ai tout refusé, je ne veux pas être lié, vous voir, vous aimer et vous consoler c’est tout ce que je désire.
(Lettre du comte de Fersen à Marie-Antoinette, datée du 10-12 octobre 1791)

Ces passages témoignent ainsi d’une relation intime qui, pour le comte de Fersen, n’avait pas encore été attestée. Attention cependant : aussi tentant que cela puisse l'être, ces passages ne permettent pas de trancher définitivement quant à la nature véritable de leurs sentiments, l’interprétation des textes étant toujours sujette à caution.

Pour les historiens, il s’agit surtout de restaurer l’intégrité de cette correspondance et de reconstituer l’histoire chaotique de son élaboration et de sa transmission. Il s’agit en effet d’un témoignage précieux d’une époque troublée, et de la manière dont les événements politiques tragiques exacerbent les sentiments, notamment dans les écrits personnels, ici dans ces passages caviardés. Il est également intéressant de noter comment s’entremêlent aspects intimes et questions purement politiques : les lettres mêlent effusions sentimentales (qui sont expurgées), commentaires sur l’actualité et considérations politiques.

Qui est l’auteur du caviardage ?

Dans ce corpus, très peu de lettres sont de la main de Marie-Antoinette. À cette époque, réaliser des copies des lettres envoyées ou reçues est une pratique courante (notamment à des fins d’enregistrement, de conservation et de traçabilité de l’intégralité des échanges). Le copiste aurait ainsi pu vouloir archiver le contenu de cette correspondance sans pour autant y associer la main de la Reine (ce qui aurait pu représenter un risque politique pour elle). Ici, la main et donc l’encre de la plupart des lettres sont celles de Fersen.

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 File-212
Le caviardage aura tenu bon quelques centaines d’années, mais livre enfin une partie de ses secrets.
Archives Nationales, Fourni par l'auteur



Or, il existe une proximité quasi systématique entre la composition de l’encre utilisée par Fersen pour écrire ses brouillons ou pour recopier les lettres de la reine et l’encre de caviardage utilisée sur d’autres lettres. Une lettre présente même un passage ajouté de la main de Fersen, au-dessus d’un passage caviardé, et avec l’encre de caviardage. Autrement dit, il semble que Fersen lui-même ait caviardé les passages les plus compromettants des lettres quelques semaines ou quelques mois après les avoir écrites. Le comte aurait ainsi voulu conserver cette correspondance, pour des raisons sentimentales ou pour des raisons politiques afin de s’en servir pour défendre la famille royale, tout en conservant son honneur et celui de la Reine.

Pendant plusieurs mois, il semble que la composition des encres utilisées par Fersen change beaucoup (peut-être a-t-il des difficultés d’approvisionnement ?), les encres sous-jacentes et de caviardage ont donc des compositions différentes. À partir du mois de décembre 1791, la composition des encres semble ne plus évoluer, ce qui explique que les traitements n’aient pas abouti pour les 7 dernières lettres : les deux encres sont identiques.

Éloge de la lenteur

Marie-Antoinette et le comte de Fersen ont tout fait pour garder secrète leur correspondance : encre sympathique, cryptage, caviardage… Cette dernière technique a fonctionné pendant plus de deux cents ans, mais une partie de ces messages cachés peut finalement être lue. Il faut parfois savoir prendre son temps pour répondre aux énigmes de l’Histoire !

Notre travail permet ainsi de découvrir une autre facette de ces personnages historiques, dans un registre intime et loin du monde de la représentation politique. Mais également de se rappeler, par la lecture des passages non caviardés, des enjeux politiques de l’époque.

Si l’attrait de la relation amoureuse a pu amener de nombreux lecteurs à lire cet article jusqu’ici, peut-être cela lui permettra-t-il, par la lecture de cette correspondance enfin restituée dans son intégralité, d’appréhender le personnage de Marie-Antoinette différemment : non pas un personnage superficiel et frivole telle qu’on se le représente encore souvent, mais une personne complexe, reine, mère, amante, ayant des convictions politiques (même si on ne les partage en rien) et qui tente d’agir en ces temps de crise.

https://theconversation.com/la-correspondance-de-marie-antoinette-aux-rayons-x-173766

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Lady Jhane Mer 05 Jan 2022, 18:55

C 'est un aspect de l'histoire qui ne me passionne vraiment pas. Je trouve qu'il est totalement indiscret voire presque malsain de vouloir savoir à tout prix si la reine et Fersen ont eu des relations intimes ou pas. Il s'aimaient, on ne peut pas en douter. Maintenant quelle était la nature de leur relation ? C'était peut-être platonique. Ce qui n'empêche ni la tendresse des sentiments, ni des gestes, des regards, des attitudes, des écrits. J'ai comme l'impression qu'elle a toujours eu le sens du devoir et qu'il n'est pas certain qu'elle ait cédé aux charmes du beau Fersen. Mais cela ne me regarde pas. C'est leur histoire. Comme généalogiste, j'ai de temps en temps à étudier des registres notariaux. Il n'est pas rare de trouver au milieu de ces vieux grimoires une page pliée en quatre, impossible à déplier parce que le document est pris dans la reliure et de plus il est cousu par un fil de soie. . Ce sont des testaments mystiques déposés chez le notaire qui a reçu le testateur et entendu ses secrets. Il ne viendrait à l'idée de personne au sein des archives départementales de n'importe quel département, d'ouvrir et de consulter ces testaments. Mais si ce testament est encore là, c'est que la descendance de ce testateur n'a pas voulu en connaître le contenu. 
Et certains essaient de percer le mystère d'un homme et d'une femme qui se sont probablement aimés d'un amour très sincère. Ils ont tout fait pour "caviarder" leur correspondance et certains s'autorisent à les faire avouer en quelque sorte. Quant on connaît la fin dramatique de leur histoire, qu'essayons-nous encore de leur prendre ?  Qu'ils reposent !

_________________
La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 3622972399
Lady Jhane
Lady Jhane

Messages : 249
Date d'inscription : 04/11/2021
Localisation : Gévaudan

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Mer 05 Jan 2022, 19:33

Vous avez raison, ce qui compte c'est la sincérité et la profondeur des sentiments.  Very Happy
Qu'il y ait eu plus, ou non, reste un mystère avec des interprétations subjectives variées  auxquelles, en ce qui me concerne, je ne vois rien de malsain.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Mme de Sabran Mar 11 Jan 2022, 12:26

Les articles continuent de pleuvoir sur le décryptage de la correspondance.   La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 B07510
Rien de nouveau sous le soleil, comme il fallait s'y attendre ... si ce n'est la dernière phrase !
Je l'ai donc mise en exergue, en caractères gras.  Very Happy  

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Capt1181

Redacted contenu de huit lettres ont été découverts entre l'ancienne reine de France et  le comte suédois Axel von Fersen.

Par Shirin Ali | 10 janvier 2022

Pendant près de 150 ans, les historiens ont été déconcertés par des passages expurgés dans les lettres écrites par l'ancienne reine de France Marie-Antoinette à son ami proche et amant présumé. Les historiens ont finalement déchiffré le code, en utilisant la technologie des rayons X pour démêler les lettres mystérieuses.  

Les historiens ont utilisé la spectroscopie de fluorescence X, qui a été utilisée pour améliorer la lisibilité des phrases cachées des lettres de Marie-Antoinette. Dans un rapport publié , ils ont annoncé que le contenu expurgé de huit lettres avait été découvert, et les nouvelles révélations jettent plus de lumière sur l'auteur des lettres et la relation de Marie-Antoinette avec le comte suédois Axel von Fersen.

Marie-Antoinette était l'épouse de Louis XVI et reine de France pendant la Révolution française. À l'époque, on disait qu'elle était l'amie ou la maîtresse de Fersen. Les historiens ont noté que Fersen  aida à organiser une tentative ratée de la famille royale pour s'échapper de France.

Les archives nationales françaises détiennent une partie des courriers échangés, au contenu sensible censuré. Les historiens supputaient que les lettres pouvaient contenir des secrets d'État, des plans d'évasion ou des preuves d'une royale histoire d'amour .  

À la fin de l'année dernière, les historiens ont finalement examiné de plus près les lettres de Marie-Antionette et Fersen à l'aide d'une technologie spéciale à rayons X. Les lettres qui auraient été écrites par l'ancienne reine de France étaient en réalité des copies des originaux recopiés par Fersen. C'était une pratique courante à l'époque car, "des copies de lettres importantes pouvaient être faites pour des raisons politiques ou administratives".  

L'encre utilisée dans les lettres a également été analysée car le rapport des éléments d'encre pouvait révéler des faits importants sur l'encre séparée utilisée pour rédiger les mots des lettres.  

Les historiens pensent que Fersen aurait rajouté des mots, caviardant des passages,  afin que le sens des phrases reste compréhensible par un tiers pour des raisons politiques, tout en évitant d'être compris de quelque manière que ce soit.  (  Suspect  )

"Révéler les fragments de texte cachés est moins l'occasion de renseigner sur la relation entre la reine Marie-Antionette et le comte de Fersen que de restituer l'intégrité de cette correspondance et de reconstituer l'histoire chaotique de son élaboration et de sa transmission", ont déclaré les historiens. dans leur rapport.

Des mots tels que « bien-aimé », « ami tendre », « adorer » et « follement » ont été découverts grâce à la spectroscopie de fluorescence aux rayons X, les historiens notant que la lecture de la censure ne fournit pas nécessairement la vérité sur la nature de la relation de Marie-Antionette et Fersen ,  l'interprétation du texte, " étant toujours discutable".  

Cependant, les historiens ont également noté qu'en identifiant Fersen comme le censeur des lettres, cela indique leur importance, qu'elle soit sentimentale ou politique.  

"Il a décidé de garder ses lettres au lieu de les détruire mais de caviarder certaines sections, indiquant qu'il voulait protéger l'honneur de la reine (ou peut-être ses propres intérêts)", conclue le rapport.

Les résultats de la rédaction de seulement huit des 15 lettres ont été partagés publiquement, mais les historiens déclarent que la transcription supplémentaire des paragraphes complets qui n'ont pas encore été décryptés avec succès est actuellement en cours et sera publiée à une date ultérieure.

https://thehill.com/changing-america/enrichment/arts-culture/589083-how-breakthroughs-in-science-reveal-marie

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 48576
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Duc d'Ostrogothie Dim 16 Jan 2022, 01:19

Mme de Sabran a écrit:

Les résultats de la rédaction de seulement huit des 15 lettres ont été partagés publiquement, mais les historiens déclarent que la transcription supplémentaire des paragraphes complets qui n'ont pas encore été décryptés avec succès est actuellement en cours et sera publiée à une date ultérieure.

https://thehill.com/changing-america/enrichment/arts-culture/589083-how-breakthroughs-in-science-reveal-marie

Je me demande d'où ce journal tient cette information ? Je croyais qu'en l'état nous n'avions pas encore la technologie adéquate pour décrypter les passages caviardés des lettres restantes... ? En tout cas, si c'est vrai c'est énorme...
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2888
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Bonnefoy du Plan Dim 16 Jan 2022, 02:02

Page 23 du livre signé par Mme Aristide-Hastir, le constat est pourtant clair. A partir du moment où les encres utilisées pour recopier les lettres et en caviarder certains passages sont trop similaires (ce qui est le cas pour les lettres à partir du 1er décembre, "et pour plusieurs mois"), la technique mise en œuvre par le projet REX est inopérante.

Je cite : "Si notre hypothèse se confirme et que les encres d'écriture et de caviardage sont les mêmes, cette technique ne permettra jamais de lire les dernières lettres de cette correspondance."

Et donc, ou bien une nouvelle technique vient d'être mise au point, ou bien l'hypothèse des encres de "composition trop similaire" est tombée. Dans l'un ou l'autre cas, curieux que l'information n'ait pas fuité ici et qu'elle nous arrive des USA...  scratch

A suivre donc, car - comme le dit Sa Grâce - "si c'est vrai, c'est énorme" Eventaille

_________________
"Il faut retirer toutes les clefs (...) ne voulant qu'il n'entre dans mon jardin que les personnes connues et avec ma permission".
(note manuscrite de Marie-Antoinette à Bonnefoy du Plan, 1er juillet 1779)
Bonnefoy du Plan
Bonnefoy du Plan

Messages : 304
Date d'inscription : 06/08/2018
Localisation : Le Maine

Revenir en haut Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés - Page 27 Empty Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen : lettres, lettres chiffrées et mots raturés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum