Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Lady Bess le Lun 30 Juil 2018, 00:58

Je reviens de la Suède, où j'ai passé plusieurs jours aux archives... Voici une trouvaille.

Riksarkivet, Stockholm - lettre anonyme inédite, retrouvée parmi les archives d’Axel de Fersen. Il s’agit en fait d'une lettre de la duchesse de Polignac dont Fersen note la réception dans son journal le 31 mars 1793 : « Reçu une lettre de la D. de Polignac qui me mande qu’elle a reçu des nouvelles de la R. par un médecin. C’est sûrement La Caze. Voici la lettre. »
__________________________________________
31 mars 1793 reçu [AF note]

de Vienne le 19 mars 1793

Mr de Nolcken s’est acquitté de votre commission près de moi, Monsieur ; je suis bien reconnaissante de votre aimable souvenir. Si j’avais su plus tôt le lieu que vous habitez je me serais empressée de vous donner des nouvelles de votre malheureuse amie [Marie-Antoinette]. J’en ai eu par un médecin que je n’ose nommer. Sa santé, celle de ses enfants est bonne malgré la douleur profonde dont elle est accablée. J’ai profité de cette même occasion pour lui faire dire que tous ses amis se portaient bien, mais je n’ai pas écris moi-même et je n’ai nommé personne. Cette tendre amie a trouvé aussi le moyen de me faire dire les choses du monde les plus touchantes et les plus sensibles. Je vous laisse à juger de l’impression que cela m’a fait.

Depuis six semaines je suis malade ; il est impossible de résister à tous les genres de peines que nous éprouvons. Je pleure et // pleurerai toute ma vie notre vertueux monarque [Louis XVI], et vous devez juger quels sont mes inquiétudes sur le sort de sa famille ; je vous avoue cependant que depuis ces derniers succès j’espère un peu, mais je n’ose me livrer à cet espoir, et l’inquiétude est le sentiment qui me domine pour le moment. Je suis bien sûre que vous pensez comme moi, et cette certitude m’attache à vous plus que jamais.

Adieu, Monsieur, puisse-je vous revoir dans des temps plus heureux.
___________________________________________

Bien évidemment, Fersen se hâte de confirmer ces nouvelles. Il note une réponse à Mme de Polignac le 6 avril, et le 22 mai 1793 il écrit dans son journal : « La Caze a été au Temple. Il a trouvé la R. très peu changée, Mme Elisabeth tellement méconnaissable qu’il ne l’a reconnue que lorsque la R. l’a nommée ‘ma sœur’. Elle était dans la chambre en bonnet de nuit, vêtue d’un habit d’indienne très commun. La petite Madame avait tout le corps couvert d’ulcères et était menacée d’une dissolution de sang. La jeunesse et beaucoup de soins pourront la tirer d’affaire. On mandait de Paris que le jeune Roi avait été malade et que la Commune avait refusé le médecin que la R. avait demandé sous prétexte qu’il était aristocrate et en avait envoyé un à sa façon. »

Fersen et la duchesse ne se reverront jamais. Elle meurt le 9 décembre 1793, deux mois à peine après l’exécution de « cette tendre amie » Marie-Antoinette.

Photos et texte : Copyright ©️ Evelyn Farr




Dernière édition par Lady Bess le Lun 30 Juil 2018, 16:40, édité 1 fois
avatar
Lady Bess

Messages : 28
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 30 Juil 2018, 02:09

Merci, milady de partager cette belle découverte avec nous.
Quelle jolie trouvaille.  cheers

Début 1793, la reine arrive donc encore à communiquer avec ses amis depuis sa prison. N'est-ce pas incroyable ? Nous savions que Kucharski était allé la voir, et qu'elle avait fait passer des messages à Fersen par l'intermédiaire de Jarjayes. Mais pour ma part je ne savais pas qu'elle communiquait encore avec Mme de Polignac depuis la tour du Temple.
Apparemment, par l'intermédiaire du médecin chirurgien La Caze.  

La duchesse d'Angoulême confirme dans ses mémoires que La Caze est venu la soigner au Temple :

"Rien n'était en mesure de calmer l'angoisse de ma mère ; il était impossible de faire entrer l'espoir dans son cœur, il lui était indifférent de vivre ou mourir. Elle nous regardait parfois avec une pitié qui la faisait grincer des dents. Heureusement la douleur accrut mon mal, ce qui la tint occupée. Mon médecin Brunier et le chirurgien La Caze furent envoyés et me soignèrent en un mois." (v. ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t270p50-marie-antoinette-emprisonnee ) .

L'intervention de La Caze est également attestée par les papiers du Temple , retrouvés par G. Lenôtre :


Extrait de "La Captivité et la mort de Marie-Antoinette" de G. Lenôtre

Je remarque que Mme de Polignac fait dire à Marie-Antoinette, emprisonnée au Temple, que tous ses amis se portent bien... alors qu'en réalité, elle est déjà gravement malade, et ce depuis 6 semaines. Manifestement, Mme de Polignac a pris sur elle pour ne pas inquiéter la reine.

Merci encore !
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 30 Juil 2018, 09:24


Merci, ma chère Lady Bess !!!      

 Comme j'attendais impatiemment que tu nous postes cette lettre dans le Forum :   oui,  c'est à nous que tu réservais cet inédit !!!
 Que nous sommes gâtés !!!   ...  et justement je revois notre ami Roi-cavalerie très bientôt !

Je suis bien d'accord avec le message du duc ci-dessus .   Cette lettre si touchante nous prouve que, malgré les tensions politiques ou privées qui ont pu jeter quelques froids entre elles, Mme de Polignac et Marie-Antoinette sont toujours amies.
Cette lettre confirme que, emprisonnée au Temple, la reine arrivait encore à communiquer avec l’extérieur.
Mme de Polignac ment à Marie-Antoinette sur son état de santé. Elle lui fait dire qu’elle se porte bien alors qu’en réalité, elle est déjà très malade … elle ne veut pas accabler la reine de soucis supplémentaires.  Elle pleure le pauvre Loulou et s'inquiète sur le sort de sa famille .

Je note que Yolande écrit à Fersen  " votre malheureuse amie "  et non pas notre malheureuse amie comme elle aurait pu :  elle s'efface devant la profondeur du lien qui lie Marie-Antoinette et Fersen.
La différence n'est pas facile à faire entre le n et le v , mais l'on devine nettement la petite boucle du v.

Je pleure et pleurerai toute ma vie notre vertueux monarque, et vous devez juger quels sont mes inquiétudes sur le sort de sa famille ; je vous avoue cependant que depuis ces derniers succès j’espère un peu, mais je n’ose me livrer à cet espoir, et l’inquiétude est le sentiment qui me domine pour le moment.

Quels sont ces derniers succès ?   ( succès militaires de la contre-révolution sans doute ? scratch  )

je vous avoue cependant que depuis ces derniers succès j’espère un peu, mais je n’ose me livrer à cet espoir, et l’inquiétude est le sentiment qui me domine pour le moment. Je suis bien sûre que vous pensez comme moi, et cette certitude m’attache à vous plus que jamais.

Cette  formule émouvante prouve  la confiance et l'amitié qui unissent Fersen et Yolande à travers leur attachement commun pour Marie-Antoinette . Nous en avions déjà la certitude depuis l'anecdote du manchon qui nous avait été révélée également par Lady Bess  ( lettre du duc de Dorset à Georgiana de Devonshire ).


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Gouverneur Morris le Lun 30 Juil 2018, 11:41

Extraordinaire ! Merci beaucoup your Ladyship.
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4458
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par hastur le Lun 30 Juil 2018, 13:04

Merci beaucoup Milady pour cet inédit !
La Caze a du prendre beaucoup de risques pour faire passer ces messages à la reine emprisonnée au Temple .
Il y a encore tellement de choses à découvrir sur cette période.
Madame Elisabeth semble avoir eu beaucoup plus de mal à supporter cette incarcération que la reine : je me demande à quel point elle avait changée tel qu'il est écrit dans cette lettre.
Cette petite lettre inédite est émouvante et triste à la fois Sad


Dernière édition par hastur le Lun 30 Juil 2018, 13:54, édité 1 fois
avatar
hastur

Messages : 443
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Dominique Poulin le Lun 30 Juil 2018, 13:51

Quel extraordinaire et émouvant témoignage retrouvé grâce à vos recherches, lady Bess !

C'est aussi le constat que je fais : la reine parvient encore à communiquer avec l'extérieur début 1793.

Quelle affliction générale cette lettre est empreinte ! Je suis très ému. Sad
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2991
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Lady Bess le Lun 30 Juil 2018, 15:21

Mme de Sabran a écrit:
Merci, ma chère Lady Bess !!!      

Je t'en prie. C'est un plaisir pour moi de vous offrir tous cette découverte, mais j'ai pensé immédiatement à toi !

Mme de Sabran a écrit:
 Que nous sommes gâtés !!!   ...  et justement je revois notre ami Roi-cavalerie très bientôt.

Tu vois, ma chère amie, que je suis encore plus gâtée, parce ce que ce papier qui a passé par les mains de Mme de Polignac et d'Axel de Fersen est ensuite tombée dans les miennes. C'est très, très émouvant de tenir entre ses mains un tel témoignage !

Mon aimable souvenir à notre ami Roi-Cavalerie.

Mme de Sabran a écrit:
Je suis bien d'accord avec le message du duc ci-dessus .   Cette lettre si touchante nous prouve que, malgré les tensions politiques ou privées qui ont pu jeter quelques froids entre elles, Mme de Polignac et Marie-Antoinette sont toujours amies.
Cette lettre confirme que, emprisonnée au Temple, la reine arrivait encore à communiquer avec l’extérieur.
Mme de Polignac ment à Marie-Antoinette sur son état de santé. Elle lui fait dire qu’elle se porte bien alors qu’en réalité, elle est déjà très malade … elle ne veut pas accabler la reine de soucis supplémentaires.

Je trouve Mme de Polignac, comme dans ses lettres à la duchesse de Devonshire, très gentille, aimable et délicate. L'amitié de la reine pour cette amie si dévouée mais si calomniée est très facile à comprendre lorsque la véritable Mme de Polignac parle elle-même.

Mme de Sabran a écrit:
Je note que Yolande écrit à Fersen  " votre malheureuse amie "  et non pas notre malheureuse amie comme elle aurait pu :  elle s'efface devant la profondeur du lien qui lie Marie-Antoinette et Fersen.
La différence n'est pas facile à faire entre le n et le v , mais l'on devine nettement la petite boucle du v.

Oui, je l'ai noté également ! Elle sait tout et elle reste discrète jusqu'à la mort.

Mme de Sabran a écrit:
Je pleure et pleurerai toute ma vie notre vertueux monarque, et vous devez juger quels sont mes inquiétudes sur le sort de sa famille ; je vous avoue cependant que depuis ces derniers succès j’espère un peu, mais je n’ose me livrer à cet espoir, et l’inquiétude est le sentiment qui me domine pour le moment.

Quels sont ces derniers succès ?   ( succès militaires de la contre-révolution sans doute ? scratch  )

Oui, les armées alliées vont bientôt chasser les Révolutionnaires des Pays Bas, et tout le monde comptait sur un coup proposé par le Général Dumouriez pour rentrer à Paris, libérer la famille royale, et nommer Marie-Antoinette régente (j'en parle dans mon livre).

Mme de Sabran a écrit:
je vous avoue cependant que depuis ces derniers succès j’espère un peu, mais je n’ose me livrer à cet espoir, et l’inquiétude est le sentiment qui me domine pour le moment. Je suis bien sûre que vous pensez comme moi, et cette certitude m’attache à vous plus que jamais.

Cette  formule émouvante prouve  la confiance et l'amitié qui unissent Fersen et Yolande à travers leur attachement commun pour Marie-Antoinette . Nous en avions déjà la certitude depuis l'anecdote du manchon qui nous avait été révélée également par Lady Bess  ( lettre du duc de Dorset à Georgiana de Devonshire ).


Tout à fait !
avatar
Lady Bess

Messages : 28
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 30 Juil 2018, 15:26

Lady Bess a écrit:

Mon aimable souvenir à notre ami Roi-Cavalerie.


Je n'y manquerai pas . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 30 Juil 2018, 19:00

hastur a écrit:
La Caze a du prendre beaucoup de risques pour faire passer ces messages à la reine emprisonnée au Temple .

Je me demande si La Caze a fait passer des messages écrits à la reine, ou s'il s'est contenté de lui dire à l'oral ce que Mme Polignac lui avait mandé de dire à la reine.
Dans tous les cas, c'était de toute façon assez risqué.

Lady Bess a écrit:
je suis encore plus gâtée, parce ce que ce papier qui a passé par les mains de Mme de Polignac et d'Axel de Fersen est ensuite tombé dans les miennes. C'est très, très émouvant de tenir entre ses mains un tel témoignage !

Oui quelle chance !
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Roi-cavalerie le Lun 30 Juil 2018, 20:40

Jolly Good, Milady. You are lucky but I'm sure your tremendous work ability mostly helped your chance! Pour ma part, j'avais compris de la lettre du duc de Dorset relatant l'incident du manchon que la société Polignac n'appréciait pas trop Fersen et que la duchesse était très embarrassée de servir de messager dans le dos du roi. Les remarques de Fersen concernant la duchesse et son mari dans son Journal lors de sa visite à Vienne en 1791 ( je peux me tromper sur la date que je donne de mémoire) plaidaient pour cette interprétation.Mais, je peux me tromper et, dans tous les cas, les épreuves subies par tous ces familiers du roi et de la reine ne pouvaient que les rapprocher en mettant au second plan les éventuelles méfiances d'antan.
Kind regards. Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 514
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 30 Juil 2018, 22:10

Roi-cavalerie a écrit: Pour ma part, j'avais compris de la lettre du duc de Dorset relatant l'incident du manchon que la société Polignac n'appréciait pas trop Fersen et que la duchesse était très embarrassée de servir de messager dans le dos du roi.

L'incident du manchon ne mettait en cause que la duchesse, cher Roi-cavalerie .    Sa société n'entrait pas en ligne de compte .
Mais en effet, Yolande fut à cette occasion ( comme en d'autres ) vraiment dans ses petits souliers, terriblement gênée de se trouver inconfortablement placée en porte-à-faux entre l'amitié et le devoir .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Roi-cavalerie le Mar 31 Juil 2018, 09:31

Mme de Sabran a écrit:
Roi-cavalerie a écrit: Pour ma part, j'avais compris de la lettre du duc de Dorset relatant l'incident du manchon que la société Polignac n'appréciait pas trop Fersen et que la duchesse était très embarrassée de servir de messager dans le dos du roi.

L'incident du manchon ne mettait en cause que la duchesse, cher Roi-cavalerie .    Sa société n'entrait pas en ligne de compte .
Mais en effet, Yolande fut à cette occasion  ( comme en d'autres )  vraiment dans ses petits souliers, terriblement gênée de se trouver inconfortablement placée en porte-à-faux entre l'amitié et le devoir .

Vous avez raison, chère Eléonore, mais il me semble que la réaction de la société Polignac,  confrontée au phénomène "Fersen", aura vraisemblablement été de l'ordre de la jalousie et de la méfiance envers ce compétiteur potentiel dans la captation des faveurs de la reine. Pensez à quel a pu être le ressenti d'un arriviste comme le comte d'Adhémar ou même à celui du comte de Vaudreuil. Vous remarquerez d'ailleurs que, d'après tous les témoignages que l'on peut en avoir, le comte de Fersen ne fréquentait que de très loin la société Polignac ce qui me parait être le signe d'un certain éloignement. Nous ne connaissons pas le sentiment de la duchesse de Polignac à son égard mais je pense qu'il ne faut pas l'apprécier entièrement au vu de cette lettre écrite dans une période particulièrement sombre pour tous les amis de la reine  et qui, donc comme je l'ai écrit, ont pu avoir tendance à oublier les rancoeurs passées. Toutefois,celle-ci qui semble avoir eu une amitié réelle et profonde pour la reine et, qui nous le savons maintenant avait servi de messager de confiance entre sa souveraine et le comte, a peut être éprouvé une certaine sympathie pour l'ami de son amie. D'autres découvertes de Lady Bess nous confirmeront peut être cette hypothèse. Qui sait?

Amicalement. Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 514
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 31 Juil 2018, 10:40

Je crois effectivement que compte tenu de la tournure dramatique des événements, ils ne pouvaient pas se permettre d'être en froid.
Fersen entretenait sans doute de bons rapports avec les Polignac avant 1789 (l'épisode du manchon en atteste) cependant il est clair que l'attitude des Polignac pendant la Révolution causa des tensions entre eux et la reine, et que Fersen entra dans le même sentiment que Marie-Antoinette à leur sujet. Pour autant, Fersen ne leur en tiendra pas rigueur après la Révolution et il sera même désolé pour le duc de Polignac, lorsque Madame Royale ne le traitera pas bien à Vienne.

Mme de Sabran nous rappelait récemment que Fersen note dans son journal, le mardi 31 mai 1796 :

"Le duc de Polignac qui partait le lendemain pour les terres que l'Impératrice lui avait données en Ukraine me parla avec amertume de la manière dont Madame l'avait traité, il en était très affecté et en avait les larmes aux yeux. Il cherchait à en deviner la raison. Je ne pus lui dire que cela venait sûrement de Mme Elisabeth qui ne les aimait pas, et puis de ce que cette enfant a souvent entendu ses parents causer et se plaindre de ce qu'ils avaient agi avec les princes sans avoir égard à eux, et sans les consulter, mais elle n'a pas assez de discernement pour séparer l'intention du fait et elle les range dans la classe de ceux à qui le Roi, dans son testament, pardonne ." ( Dagbok de Fersen )
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 31 Juil 2018, 12:57

Roi-cavalerie a écrit:
Vous avez raison, chère Eléonore, mais il me semble que la réaction de la société Polignac,  confrontée au phénomène "Fersen", aura vraisemblablement été de l'ordre de la jalousie et de la méfiance envers ce compétiteur potentiel dans la captation des faveurs de la reine. Pensez à quel a pu être le ressenti d'un arriviste comme le comte d'Adhémar ou même à celui du comte de Vaudreuil.

Le témoignage bien connu de Saint-Priest, cher Roi-cavalerie, irait plutôt dans l'autre sens   Wink  :



Roi-cavalerie a écrit:
Vous remarquerez d'ailleurs que, d'après tous les témoignages que l'on peut en avoir, le comte de Fersen ne fréquentait que de très loin la société Polignac ce qui me parait être le signe d'un certain éloignement.

Le jeune-homme ( Fersen ) sans intrigue et sans chercher l'éclat, nous dit pourtant Tilly, devient un des familiers de Trianon .
Il était sans doute vraiment impossible d'être un familier de Trianon en évitant les Polignac qui, avec leurs plus proches parents et amis formaient la société de la reine .

Roi-cavalerie a écrit:
Nous ne connaissons pas le sentiment de la duchesse de Polignac à son égard mais je pense qu'il ne faut pas l'apprécier entièrement au vu de cette lettre écrite dans une période particulièrement sombre pour tous les amis de la reine  et qui, donc comme je l'ai écrit, ont pu avoir tendance à oublier les rancoeurs passées.

Certainement .   Very Happy
Nous nous souvenons que, à Vienne, le 14 août 1791, la première visite privée de Fersen est pour Mme de Polignac:
Elle a pleuré en me voyant; je sentis du plaisir et de la peine à la voir .
( Dagbok de Fersen )

Roi-cavalerie a écrit:
Toutefois,celle-ci qui semble avoir eu une amitié réelle et profonde pour la reine et, qui nous le savons maintenant avait servi de messager de confiance entre sa souveraine et le comte, a peut être éprouvé une certaine sympathie pour l'ami de son amie. D'autres découvertes de Lady Bess nous confirmeront peut être cette hypothèse. Qui sait?  

Oui, oui, je le souhaite aussi . Toutes les archives familiales n'ont, d'évidence,  pas été explorées et expolitées .
Cette dernière découverte de Lady Bess en est la preuve .  
Qui sait quelles belles surprises nous attendent encore !!!  

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 31 Juil 2018, 14:01

Marie-Antoinette s'était confiée à la duchesse de Polignac sur la nature de ses sentiments envers Fersen. Une lettre du mois de janvier 1790 de Marie-Antoinette à Mme de Polignac en atteste : ".. après trois mois de peine et de séparation quoique dans le même lieu, la personne [Fersen] et moi sommes parvenu à nous voir une fois sûrement. Vous nous connaissez toutes deux ainsi vous pouvez juger de notre bonheur. Elle va faire une course chez votre frere." (nous avons parlé de cette lettre ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t280p25-les-lettres-de-marie-antoinette-a-madame-de-polignac ).

Par conséquent, je suppose que Mme de Polignac entretenait de bons rapports avec Fersen.

De toute façon, Fersen ne s'est pas fait d'ennemis à la cour de France me semble-t-il. Il était très discret, et n'était pas en compétition pour obtenir des faveurs. Il n'en a d'ailleurs pas obtenu, hormis naturellement la charge de colonel du Royal Suédois (qu'il a d'ailleurs dû payer), octroyée grâce à la reine qui voulait le conserver en France.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Roi-cavalerie le Mar 31 Juil 2018, 15:17

Chers amis,

Je vous concède que votre argumentation étayée m'amène à réfléchir. Je peux bien évidemment me tromper quant aux relations entre Fersen et le clan Polignac mais je crois me souvenir que, dans son Journal, lors de sa visite à Vienne dont je vous ai parlé, Fersen note, avec ce que je prends pour un certain agacement, que Madame de Polignac ne lui a parlé que d'affaires. Ce qui sous entend, selon moi, mais c'est une interprétation toute personnelle, qu'elle ne lui a pas demandé des nouvelles de la reine. Par ailleurs, dans ces notes concernant ce voyage, il n'est pas tendre pour le duc de Polignac. Il est certain qu'à cette époque l'intimité qui existait entre les Polignac et le comte d'Artois dont l'activité brouillonne et non coordonnée avec celle du roi devait déplaire à la reine et donc à son principal conseiller politique Fersen, n'arrangeait pas la relation. Je serais intéressé par l'avis de Lady Bess à ce propos. Valide-t-elle votre approche ou bien est-elle plus encline à adopter mon point de vue ?

Amitiés Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 514
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 31 Juil 2018, 17:02

Vos arguments cher Roi-cavalerie, m'amènent également à réfléchir. Very Happy
Je ne connaissais pas cet agacement de Fersen vis à vis de Madame de Polignac, qui ne lui a parlé que d'affaires à Vienne.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 31 Juil 2018, 17:17

Voici l'extrait.
Il s'agit du 15 août 1791 :

Présenté chez l'archiduc François, c'est l'aîné, chez sa femme et les trois archiduchesses .
Chez Mme de Polignac; elle me parla plus des affaires que de la Reine; elle dit mille choses; qu'à l'affaire de Lyon, le Roi avait tout approuvé; qu'Alphonse Durfort avait vu le Roi et la Reine avec le comte de Coigny; qu'ils lui avaient dit qu'ils s'en remettaient à tout ce que ferait le comte d'Artois et m'enverraient son plan .  Elle  ( Mme de Polignac ) désapprouvait la méfiance; que Coigny avait dit : " On vous charge de parler au comte d'Artois et pas à d'autres. "


( Dagbok de Fersen )

Comme vous le soulignez :

Roi-cavalerie a écrit:
Il est certain qu'à cette époque l'intimité qui existait entre les Polignac et le comte d'Artois dont l'activité brouillonne et non coordonnée avec celle du roi devait déplaire à la reine et donc à son principal conseiller politique Fersen, n'arrangeait pas la relation.

Or, que voyons-nous là ?  
Mme de Polignac fait tous ses efforts pour essayer de convaincre Fersen d'un rapprochement politique avec Artois  .
Fersen n'en veut à aucun prix d'où son agacement  (  pour parler par euphémisme    ) .

Duc d'Ostrogothie a écrit:
Je ne connaissais pas cet agacement de Fersen vis à vis de Madame de Polignac, qui ne lui a parlé que d'affaires à Vienne.

N'oublions pas que des " affaires " dépend le sort de Marie-Antoinette .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 31 Juil 2018, 18:18

Mme de Sabran a écrit:

N'oublions pas que des " affaires " dépend le sort de Marie-Antoinette .

Très juste. Mais tout de même, il lui reproche clairement de lui avoir plus parlé "des affaires" que "de la reine".
Je retiens pour ma part que l'attachement de Fersen pour la personne de Marie-Antoinette est très profond et qu'il ne se considère (bien évidemment) pas que comme un simple conseiller politique de la reine.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 31 Juil 2018, 18:36

Duc d'Ostrogothie a écrit:
Mme de Sabran a écrit:

N'oublions pas que des " affaires " dépend le sort de Marie-Antoinette .

Très juste.  Mais tout de même, il lui reproche clairement de lui avoir plus parlé "des affaires" que "de la reine".

Il réitère le 24, tu vas voir. ( Patience, je vais citer Very Happy )

Duc d'Ostrogothie a écrit:Je retiens pour ma part que l'attachement de Fersen pour la personne de Marie-Antoinette est très profond et qu'il ne se considère (bien évidemment) pas que comme un simple conseiller politique de la reine.

Tu prêches une convaincue, comme tu sais . Wink
Mais je ne suis pas moins convaincue de la sincérité de Yolande .

Il y a cependant entre eux deux un hiatus énorme, que dis-je, insurmontable :

Mme de Polignac est dans la mouvance Coblence, Artois, Calonne .
Fersen est dans celle du couple royal, interlocuteurs officiels Breteuil/Bombelles.
En réalité, Fersen est le seul conseiller qu'écoute Marie-Antoinette ( jusqu'à ce que Barnave se mette sur les rangs. )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 31 Juil 2018, 19:06

Roi-cavalerie a écrit: Par ailleurs, dans ces notes concernant ce voyage, il n'est pas tendre pour le duc de Polignac.

Non, certes !   Hop!
Mais cela tient beaucoup à ce qu'ils ne sont pas  dans le même camp .

Nous sommes toujours en août 1791 à Vienne.
Voici les propres mots de Fersen :

Le 7.
( ... )  Trouvé à dîner le duc de Polignac qui veut aussi parler d'affaires, ce qui ne lui va pas .  Il me dit beaucoup de choses sur l'évasion du Roi, qu'il avait été trahi etc, etc : cela me divertit fort.

Le vendredi 19 :
Lettre d'Esterhazy qui me mande l'arrivée du comte d'Artois avec Calonne et M. d'Escars; sottise qu'ils font. J'y fus à dix heures.  Le chevalier de Coigny, arrivé de Coblence avec une lettre du Roi ...  ( qui ) invitait le comte d'Artois à rentrer avec tous les fugitifs; que le Roi avait reconnu le voeu du peuple, l'attachement à la Constitution; qu'il fallait s'y soumettre .  Il ( Coigny ) avait un mémoire de M. de Montmorin avec ordre de ne le donner que dans le cas où il trouverait les princes bien disposés. Comme il ne les a pas trouvés tels, il ne le montrerait qu'à M. de Vaudreuil .  Si M. le comte d'Artois ne revient pas, il sera déclaré traitre à la patrie et encourra toutes les peines de la proscription.
Tout cela décida le comte d'Artois à venir ici pour en parler avec l'Empereur. Il est arrivé à deux heures du matin.  Sottise de venir et d'amener Calonne.  Je vis le comte d'Artois.  Mme de Polignac arriva, c'était joie de revoir Calonne qui était en bonnet de nuit.

Mardi 24 :
Vu la duchesse de Polignac; elle parle toujours d'affaires et peu de son amie .

2 septembre :
Vu l'Empereur ce matin. Rencontré Polignac en allant chez l'Empereur.  Il m'a montré un manifeste des princes qui dit que si d'ici au 15 octobre le Roi n'est pas mis en liberté Monsieur se déclarera alors Régent jusqu'au moment où il aura mis le Roi en liberté; qu'il ( Polignac )  avait remis ce papier à l'Empereur en le priant de le signer, mais que l'Empereur avait demandé à la garder et à répondre demain.

Le 7 septembre :
Dîné chez Polignac; il n'a rien, mais il a sa vaisselle et son cuisinier. Hohenhole y vint; il n'avait rien tiré de l'Empereur qu'il avait vu à midi; il lui a conté toutes les vieilles histoires que je lui ai dites de Calonne, Condé, la haine des princes pour Breteuil et nous autres; que la Reine était contre eux et les désapprouvait, tout cela devant Polignac.   Heureusement il ne m'avait pas nommé; il est d'une indiscrétion rare, on ne peut rien lui dire .


( Dagbok de Fersen )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Roi-cavalerie le Mar 31 Juil 2018, 19:59

Chers amis,

Nous sommes bien d'accord. Ils ne sont pas dans le même camp. Mais l'ont-ils un jour été? Je n'en suis pas certain. Même si la duchesse, par amitié et respect pour la reine, emportera le secret de la "tendre amitié" de son amie pour Fersen jusque dans la mort, je ne suis pas persuadé que, dans le fond de son coeur, elle ait approuvée cette liaison, non pas sur le plan moral (elle abritait bien dans le dos de la comtesse d'Artois les amours du comte d'Artois et de sa belle-soeur sans en être autrement gênée et cela faisait partie des moeurs de l'époque) mais parce qu'il s'agissait d'un coup de canif dans le contrat qui unissait le couple royal ce qui n'est pas la même chose (caractère sacré de la personne royale). D'autant plus qu'elle était aussi attachée au roi qui le lui rendait bien. En fin de compte, je crois, autant qu'on puisse en juger, qu'elle a subi cette liaison plus qu'elle ne l'a encouragée.

Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 514
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 31 Juil 2018, 21:38

Roi-cavalerie a écrit:
En fin de compte, je crois, autant qu'on puisse en juger, qu'elle a subi cette liaison plus qu'elle ne l'a encouragée.

Vous avez très certainement raison, cher Roi-cavalerie. Very Happy  
C'est ce que le duc de Dorset écrit en toutes lettres à Georgiana de Devonshire :

Je crois que dans son coeur la Petite Po ( Yolande )  sera heureuse quand le Roman ( Fersen ) sera parti. Je suis sûr qu'elle s'inquiète de ce que quelqu'un n'insinue quelque chose à Mr B.  ( Louis XVI ) qui, bien que non soupconneux de caractère, pourrait être tenté d'y prêter l'oreille .
http://marie-antoinette.forumactif.org/t349p375-marie-antoinette-et-fersen-un-amour-secret#121334

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 31 Juil 2018, 22:19

J'ai également pensé à cette lettre du duc de Dorset en lisant le commentaire de Roi-cavalerie.

Mon sentiment est que, connaissant la nature de la liaison de la reine avec Fersen, Mme de Polignac était quelque peu gênée aux entournures : tout en étant l'amie de la reine et ne pouvant désapprouver cette liaison, elle était également proche du roi (la chaleur des lettres de Louis XVI à Mme de Polignac en témoigne) et avait conscience que sa fortune et celle de son entourage dépendaient beaucoup, non seulement de la reine mais également du roi.

Il est certain que cette liaison la mettait dans une position inconfortable vis à vis de Louis XVI. Non pas tant pour des raisons de principe (atteinte à la personne sacrée du monarque), qu'en raison de la crainte que Louis XVI finisse par ne plus accepter de fermer les yeux sur cette liaison et qu'elle (Mme de Polignac) finisse disgraciée (pour avoir été de mèche avec Marie-Antoinette et Fersen !...).

Mme de Sabran a écrit:

Le 7.
( ... )  Trouvé à dîner le duc de Polignac qui veut aussi parler d'affaires, ce qui ne lui va pas .  Il me dit beaucoup de choses sur l'évasion du Roi, qu'il avait été trahi etc, etc : cela me divertit fort. .

( Dagbok de Fersen )

Je suis content de savoir que ces théories complotistes faisaient doucement rigoler Fersen. Il lui aurait certainement fallu une bonne dose d'humour s'il avait encore été parmi nous aujourd'hui.  Eventaille
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre inédite de la duchesse de Polignac à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 31 Juil 2018, 22:22

J'aime bien cette dernière réflexion ! Wink

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum