-25%
Le deal à ne pas rater :
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD 120Hz RAM 16 Go
1499 € 1999 €
Voir le deal

Les coiffures au XVIIIe siècle

+15
Gwlad Glitter
fleurdelys
mignardise
Plume d'histoire
Vicq d Azir
Trianon
La nuit, la neige
Teresa-Cabarrus
Comte d'Hézècques
Lucius
Calonne
CLIOXVIII
Comtesse Diane
MARIE ANTOINETTE
Mme de Sabran
19 participants

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Lun 08 Mar 2021, 10:49

Marie-Jeanne a écrit:Ces caricatures anglaises sont vraiment horribles affraid
...  comme tu dis  Eventaille

Vois celle-ci :  seuls les Anglais pouvaient imaginer le Pouf PoubelleLes coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 693620883

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 30e40710

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 51652
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mer 05 Jan 2022, 16:18

La coiffure masculine " en toupet ".

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Image295
d’après Ducher

Les cheveux de la pointe frontale, le toupet, doivent être long car on en fait une grosse coque, haute, sur la pointe frontale indépendante du reste de la coiffure. Les cheveux du sommet de tête sont coiffés sur l’arrière jusqu’au vertex. Sur le côté un marteau en biais cache à moitié l’oreille, La nuque est très longue tombante avec la pointe des cheveux retournée à l’extérieur.
https://rochefortenhistoire.wordpress.com/2015/06/10/la-coiffure-masculine/

Est-ce pour ne pas passer inaperçu dans le monde que les messieurs se pomponnent ainsi ?   Very Happy  
Toupet au sens propre capillaire et toupet au sens figuré ...   Eventaille   voici en tous cas la plus désopilante des histoires de toupet :

Le vendredi 1 er mars 1782,   l'on donne Henriette : drame, en trois actes et en prose représenté pour la première fois sur le théâtre de la Comédie françoise au château des Tuileries.

Mademoiselle Raucourt est Henriette. Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Tzolz513

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Capt1174
Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Capt1175


Mme Le Brun raconte aussi cette plaisante anecdote mais  ... en nommant le monsieur au toupet : il s'agit d'Alexandre Balthasar Laurent Grimod de la Reynière.   Eventaille

      Ce Grimod de La Reynière avait beaucoup d'esprit, quoiqu'il se plût à se montrer original en toute espèce de choses. Jamais, par exemple, il ne posait son chapeau sur sa tête; mais comme il avait prodigieusement de cheveux, son valet de chambre en construisait un toupet d'une hauteur démesurée. Un jour qu'il se trouvait à l'amphithéâtre de l'Opéra, où l'on représentait un nouveau ballet, un homme de petite taille, placé derrière lui, maudissait tout haut ce mur de nouvelle espèce qui lui cachait totalement le théâtre; las de ne rien voir, le petit homme commença par introduire un de ses doigts dans le toupet, puis deux, et finit par former une sorte de lorgnette, à laquelle il appliqua son oeil. Pendant tout ce manége, M. de La Reynière ne bougea pas, ne dit mot; mais, le spectacle fini, il se lève, arrête d'une main le monsieur qui s'apprêtait à sortir, et de l'autre tirant un petit peigne de sa poche: — Monsieur, dit-il avec un grand sang-froid, je vous ai laissé faire tout ce qu'il vous a plu de mon toupet pour vous aider à voir le ballet à votre aise; mais je vais souper en ville, vous sentez qu'il ne m'est pas possible de me présenter dans l'état où vous avez mis ma coiffure, et vous allez avoir la bonté de la raccommoder, ou nous nous couperons demain la gorge ensemble. — Monsieur, répondit l'inconnu en riant, à Dieu ne plaise que je me batte avec un homme aussi complaisant que vous l'avez été pour moi; je vais faire de mon mieux: et prenant le petit peigne, il rapprocha les cheveux tant bien que mal, après quoi tous deux se séparèrent les meilleurs amis du monde.

Extrait du livre :
Souvenirs de madame Louise-Elisabeth Vigée Lebrun
Edition : Librairie de H. Fournier - Paris 1835

Quant à l'expression " avoir du toupet ", qui signifie être audacieux, effronté,  elle trouve son origine au XVIe siècle quand des tueurs italiens appelés les "bravi" commettaient toutes sortes de crimes de sang-froid, parfois commandités par des seigneurs. Pour rester anonymes, ils gardaient une mèche de cheveux, le toupet, qui leur recouvrait le visage. Ainsi est née cette expression qui fait référence à l'audace de ces criminels.
https://dictionnaire.notretemps.com/expressions/avoir-du-toupet-126

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 51652
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques Jeu 06 Jan 2022, 11:19

On voit cette forme de coiffure souvent en Angleterre dans les années 1770 début 1780 :

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Zoffan10

Johann Zoffany par Gainsborough, 1772.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 4127
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 42
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Jeu 06 Jan 2022, 11:34

Merci, mon cher Félix. Very Happy
Mais ce toupet-ci n'est pas assez haut pour que l'on puisse s'y ménager une lorgnette . Eventaille

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 51652
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Tuto pour perruque 18eme siecle

Message par Mr ventier Lun 21 Fév 2022, 20:44

https://fb.watch/bjFbLUr1iL/
Pour les perruques tuto 2
Maquillage tuto 1
Mr ventier
Mr ventier

Messages : 973
Date d'inscription : 18/11/2020
Age : 57
Localisation : Rouen normandie

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne Mar 22 Fév 2022, 13:30

Quelle que soit la coiffure, le toupet désignait la partie centrale des cheveux au milieu du front. Le terme s'appliquait également aux femmes.

Coiffure en physionomie élevée à toupet saillant

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 3bis-a10

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1388
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mer 06 Avr 2022, 09:20

Soleil levant et serpent s'enroulant autour du caducée, tout y est.
Voici une interprétation XIXème du pouf à l'inoculation.   Very Happy

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Anmo0110
Cote ART 158
Peintre Manceau, Paul
Technique Peinture - Huile sur panneau
Signé Manceau Paul (Né en 1872)
Adresse permanente de cette image https://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/image?anmo0158
Collection Bibliothèque de l'Académie nationale de médecine

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 51652
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques Mer 06 Avr 2022, 10:37

C'est assez spectaculaire Eventaille
Moi je mettrais plutôt la date de 1780 au lieu de 1774...

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 4127
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 42
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Mr ventier Mer 06 Avr 2022, 15:08

Comme moi, année 1780
Mr ventier
Mr ventier

Messages : 973
Date d'inscription : 18/11/2020
Age : 57
Localisation : Rouen normandie

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mer 08 Juin 2022, 16:25

Marie-Jeanne a écrit:Quelle que soit la coiffure, le toupet désignait la partie centrale des cheveux au milieu du front.
Le terme s'appliquait également aux femmes.

[b]Coiffure en physionomie élevée à toupet saillant

...   ainsi que, semble-t-il, aux postiches.  Very Happy
Cette mode a inspiré à Boilly son tableau " Les faux toupets " !
( exposition au Musée de Cognacq-Jay )

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Thumb768

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 51652
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne Mer 08 Juin 2022, 18:29

Voici des images permettant de se faire une idée des longues chevelures naturelles des femmes. Les longueurs arrières en partie relevées sur le haut de la tête, étaient ensuite recouvertes d'un pouf. Ce terme ne désignait pas la coiffure en elle même, mais seulement l'ornementation qui en coiffait le sommet, pas systématiquement très élevé.  

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Vigeae11
Portrait présumé de la duchesse de Chartres, présumé peint par Mme Vigée Le Brun, vers 1778, coll. particulière.

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Marqui13
Portrait de la marquise de Chambray, attribué à Johann August Tischbein, image Dorotheum.

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Anonym10
Coiffure à l'enfant vue de dos, Dessin anonyme, entre 1785 et 1790, image MET, N.Y.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1388
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques Mer 08 Juin 2022, 18:31

Marie-Jeanne a écrit:
Coiffure à l'enfant vue de dos, Dessin anonyme, entre 1785 et 1790, image MET, N.Y.

Je n'ai jamais vu une coiffure d'enfant de dos ; on dirait presque une coiffure d'homme comme ça ! Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 4099329125

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 4127
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 42
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne Mer 08 Juin 2022, 19:37

Vous n'avez pas tort ! Voici un profil nettement plus féminin  Laughing

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Madame15
Madame Mollé-Raymond, Vigée Le Brun,1786, Musée du Louvre.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1388
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Le catogan au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige Sam 13 Aoû 2022, 22:07

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 23457310
Portrait of Louis XVI
Jean-Joseph Bernard
Pen and grey and brown ink, with watercolour, 1786
Image : The British Museum


Nouer ses cheveux en catogan

Un catogan est un nœud ou ruban utilisé pour attacher ou retenir les cheveux derrière la tête. Par métonymie, il désigne une coiffure où les cheveux sont attachés et ramassés sur la nuque.

Aujourd'hui la coupe catogan est unisexe, mais cette queue de cheval accessoirisée a été pendant longtemps la panache des hommes. Elle est l'une des seules coiffures pour cheveux longs à être typiquement masculine, au même titre que le chignon des samouraïs.
Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Catoga10
Buste d'enfant à mi-corps
Anonyme, école française. Anciennement attribué à Augustin Pajou
Buste plâtre, 18e siècle
Image : Paris Musées, Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe


Cette façon d’arranger ses cheveux fut « inventée » au 17e siècle par le général William Cadogan (1675-1726) pour une raison bassement pratique. Sur le champ de bataille il avait remarqué que beaucoup de soldats portaient les cheveux longs, ce qui les gênaient pour faire des mouvements. Il leur demanda donc de les nouer, ce qui du même coup protégeait leur nuque (si les cheveux étaient très serrés) d’un éventuel coup d’épée. Le général mit ainsi cette coiffure à la mode auprès des soldats d’infanterie.

Le terme fut créé une fois que cette mode fut reprise dans la population au 18e siècle. On dit " porter le catogan " ou " nouer ses cheveux en catogan " pour désigner une queue-de-cheval basse. Le mot évolua en français de cadogan vers catogan dans la seconde moitié du 18e siècle.
Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Capt3854
Histoire de Monsieur Catogand
Anonyme (graveur)
Estampe, 18e siècle
Image : Musée Carnavalet, Histoire de Paris


* Source textes : Chose à savoir et RTL Actu
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 16714
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne Sam 13 Aoû 2022, 23:36

Les messieurs portaient aussi leur catogan enfermé dans une bourse de velours noir.
 
Une anecdote raconte que Marie-Antoinette ayant la velléité d'adopter le catogan féminin, le roi qui ne l'appréciait pas, lui aurait rendu visite dans ses appartements coiffé en chignon de femme.
Sa véracité est loin d'être avérée mais elle est amusante Eventaille

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1388
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige Dim 14 Aoû 2022, 10:23

Marie-Jeanne a écrit:Les messieurs portaient aussi leur catogan enfermé dans une bourse de velours noir.  

Oui ! Ou en soie... Very Happy
Nous avions notamment posté ceci dans notre sujet : Perruques et boîtes à perruques du XVIIIe siècle

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 3a35eb10

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Les_ge10
Les gentilshommes du duc d’Orléans dans l’habit de Saint-Cloud
Louis Carrogis dit Carmontelle
Sanguine, pierre noire, aquarelle et gouache avec rehauts de blanc
Image : Christie's



Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Capt3855
Gentleman's Queue Bag, 18th Century
Gentlemen wore a queue bag to "contain the pony tail" of their own hair or a wig to keep their collars and clothes clean.
Silk, linen. W 12.1, L 25.4 cm
Image : Morristown National Historic Park, MORR 3932






Idea A noter que quelques femmes portent occasionnellement un catogan lorsqu'elles sont en tenue de chasse ou, encore plus exceptionnellement, lorsqu'elles portent un uniforme. C'est dire qu'elles sont bien peu !  Eventaille
Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 1280px51
Equestrian portrait of Maria Amalia of Saxony (1724-1760), wife of Charles III king of Spain
By Francesco Liani
Oil on canvas, 18th century
Image : National Museum of Capodimonte / Commons Wikimedia


Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Elizav10
The Empress Elizabeth of Russia on Horseback
By Georg Cristoph Grooth  
Oil on canvas, 1743
Image : Tretyakov Gallery / Commons Wikimedia
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 16714
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mer 18 Jan 2023, 10:41

Diderot s'amuse des excentricités de coquetterie de sa fille Marie-Angélique.  Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Samba113

Ce jour-là, la jeune-fille a opté pour la coiffure dite à Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Image373
Il s'effare gentiment :   Eventaille

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Angeli12

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Image374

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Image375

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 51652
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les coiffures au XVIIIe siècle  - Page 13 Empty Re: Les coiffures au XVIIIe siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum