-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

Les projets d'évasion de la famille royale

+3
Trianon
Comtesse Diane
Mme de Sabran
7 participants

Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Août 1792 : une tentative d'évasion manquée

Message par Mme de Sabran Dim 09 Fév 2014, 13:04

Le manifeste de Brunswick vient de faire, dans l'opinion publique, les ravages que l'on sait et Louis XVI s'efforce en vain, dans un appel  solennel à l'Assemblée, de se démarquer de ses fâcheux alliés , écrit Simone Bertière.

Un nouveau projet d'évasion leur fut soumis " in extremis " par des fidèles entre les fidèles, Montmorin et Bertrand de Molleville : ils se réfugieraient à Gaillon sous la protection du duc de Liancourt, qui commandait en Normandie. Le roi communiqua le plan à la reine, il y réfléchit deux jours, l'approuva et envoya un éclaireur reconnaître le terrain. Rapport favorable.
Le départ devait avoir lieu dans la nuit du 7 août . Tout l'après-midi du 6, Molleville attendit l'accord définitif . Sur le soir, il fut avisé que le roi et la reine suspendaient les préparatifs, " ne voulant se décider à partir qu'à la dernière extrémité ".
Il explosa de colère. Que leur fallait-il comme " dernière extrémité " ? Ils n'avaient pas un moment à perdre.  Sa lettre fut retournée par le roi avec une réponse griffonnée en marge : " Je sais de bonne part que l'insurrection est moins prochaine que vous ne l'imaginez; il est possible encore de l'empêcher; il ne s'agit que de gagner du temps. J'ai des raisons pour croire qu'il y a moins de danger à demeurer qu'à fuir ."
Quelles raisons ?
Montmorin impute le refus de la reine, ressassant son argument favori : en se confiant à Liancourt, ils se jetteraient " entre les mains des constitutionnels ". Mais il est plus probable qu'elle recule devant le désastre que constituerait un nouvel échec .
Quant à Louis XVI, désormais convaincu que tout est perdu, il se prépare au sacrifice suprême  boudoi29 boudoi29 boudoi29 , en espérant que les siens seront épargnés .


Simone Bertière:  Marie-Antoinette, l'insoumise .

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Invité Dim 09 Fév 2014, 14:46

Je l'ai forcément lu et pourtant j'avais oublié ce projet de fuite...
Quels remords Marie-Antoinette a-t-Elle dû avoir dans la Tour du Temple... Sad

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Dim 09 Fév 2014, 14:48




Cela rappelle, hélas ! son " M. de la Fayette veut nous sauver, mais qui nous sauvera de la Fayette ? "
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Dim 09 Fév 2014, 20:13



Montmorin avait dit un jour à Molleville :

Je ne sais s'il a jamais existé une tête de la force de Mirabeau. Non seulement aucune difficulté ne l'arrête, mais il en est bien peu dont il ne trouve moyen de tirer parti . Avec un pareil instrument on peut faire et défaire une Révolution .


Marie-Antoinette avait écouté Mirabeau ... Que n'a-t-elle écouté Montmorin et Molleville !
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Autres projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Ven 15 Sep 2017, 16:36

Automne 1791  ...   Les projets d'évasion de la famille royale Tylych58

En répondant à M. de.Raigecourt, le 28 octobre, le marquis de Bombelles, après une allusion à l'idée jugée par lui impraticable de se rapprocher pour l'instant de Coblentz, émet de curieuses réflexions sur un prétendu projet d'évasion de la famille royale:

« Avez-vous vu la brochure intitulée : " Nouveau projet d'enlever le Roi, conçu par les anciens députes " ? J'y suis associé à MM. de Breteuil, de Bouille, de Fersen pour être l'agent de cette seconde évasion, et je m'en tiens honoré, quoiqu'il n'en soit pas question. Mais je me trouve un peu étranger à une coalition dont on fait membres MM. Barnave, Chapelier, la Fayette, Beaumetz et Montmorin ;  Le vrai, puisque nous en parlons, est que j'ai en horreur tous ces gens qui, après avoir culbuté le royaume par leurs iniques absurdités, veulent aujourd'hui refaire un Roi et un Gouvernement à leur guise. Je méprise moins les scélérats conséquents et fermes dans leur révolte. Certainement ils sont moins dangereux que les autres, parce quon ne fera pas de la France une république, au lieu qu'on peut nous jeter dans d'interminables malheurs si l'on veut former une Constitution des débris de celle qui croule avant d'être achevée, et de celle qui était la seule convenable à la nation. C'est à cette ancienne Constitution telle qu'elle était qu'il faut revenir sans rien changer, si nous voulons retrouver du repos et un vrai retour de prospérité.
»

( comte de Fleury )

Un projet d'évasion avait été formé et la date, fixée, semble-t-il, au 27 du mois d'après Fersen: mais on l'abandonna vite. Il y en eut d'autres : l'un proposé par l'Anglais Crawfurd à la fin de 1791 , l'autre en février 1792 par Fersen.
Dès le mois de janvier, le bruit d'une fuite royale courait dans Paris. Voir le Journal de Gouverneur-Morris, les Papiers Fersen, janvier et février 1792, et Coblentz, par M. E. Daudet, pièces justificatives.
Il y eut enfin en juillet 1792, divers projets élaborés : l'un par la Fayette qui se figurait jouir encore d'une certaine influence; il se sentit impuissant à faire partir le Roi : l'autre dont Mme de Staël était l'âme. Les réunions avaient lieu chez le comte de Montmorin, rue Plumet. Madame Elisabeth, qui avait été en relation avec les principaux constitutionnels, engagea son frère à tenter un effort près des.Jacobins. Voir les Mémoires de Malouet, t. II, et de la duchesse de Tourzel, t, 11.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Invité Ven 15 Sep 2017, 17:23

Ce qui est terrible à lire ceci c'est que Bombelles se trompe du tout au tout. Évidemment, il ne peut lire l'avenir ! Laughing
Mais la république sera bien installée et il valait mieux composer avec un La Fayette ou un Barnave plutôt que chercher la moindre souplesse de la part de «scélérats conséquents et fermes dans leur révolte» comme Marat ou Robespierre, ô combien plus dangereux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Invité Ven 15 Sep 2017, 19:32

Merci, Éléonore, c'est absolument passionnant;
Je suis du même sentiment que Reinette dans son post; c'est terrible......


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Dim 18 Nov 2018, 19:38

Lors du retour de l'équipée de Varennes, et sous bonne garde de Barnave et Pétion, la famille royale manqua une occasion de fausser compagnie à ces messieurs .  Pourtant il ne s'agissait pas d'un coup de force .   Il n'y aurait eu aucune violence . Ils se seraient esquivés, ni vus ni connus,  en douceur ... pas de heurt, pas de sang ...  déjà les femmes se voyaient sauvées ...

Mais non.  Comme à son habitude, Louis XVI refusa .   Les projets d'évasion de la famille royale 4099329125   Les projets d'évasion de la famille royale 3177668066  


Le retour de la famille royale de Varennes à Paris, s’effectua en quatre jours avec des haltes, pour la nuit, dans les villes de Châlons, Dormans et Meaux.
Le trajet avait été long et difficile, ralenti ou interrompu par les paysans en colère, les manifestants qui lançaient aux fugitifs des quolibets hostiles. A Épernay le cortège royal fut rejoint par les commissaires de l’Assemblée (Barnave, Pétion et Latour-Maubourg), chargés « de protéger la personne du roi, de l’héritier présomptif de la couronne, et spécialement de veiller à ce que le respect dû à la dignité royale fût maintenu ».

Leurs Majestés couchèrent à Dormans, écrit Mme de Tourzel. Les commissaires furent polis. Barnave consentit même à se charger d'une lettre pour ma famille, et parut touché de la peine que je ressentais de l'inquiétude qu'elle devait éprouver. Il fut impossible de fermer l'oeil de la nuit par le bruit qui se faisait dans la ville. Les cris de: « Vive la nation et l'Assemblée nationale! » qui commencèrent avec le jour, firent une telle impression sur l'esprit du petit Dauphin, qu'il rêva qu'il était dans un bois avec les loups et que la Reine y était en danger, et il se réveilla en pleurant et sanglotant. On ne put le calmer qu'en le conduisant chez cette princesse; et la voyant bien portante, il se laissa recoucher et dormit tranquillement jusqu'au moment du départ.

Les projets d'évasion de la famille royale 460

Le bâtiment actuel à DORMANS, à l'époque Hotel du LOUVRES, dans lequel la famille royale a dormi.


Mme de Tourzel ne semble pas avoir su que, après le souper  ...

 Le Drame de Varennes  Les projets d'évasion de la famille royale 462
De G. Lenotre
Les projets d'évasion de la famille royale Captu188Les projets d'évasion de la famille royale Captu189Les projets d'évasion de la famille royale Captu190Les projets d'évasion de la famille royale Captu191Les projets d'évasion de la famille royale Captu192



https://www.geocaching.com/geocache/GC5X5GD_le-retour-de-varennes-louis-xvi-dort-a-dormans?guid=5d779e53-3569-40bb-a2d2-6bdf0c94b30f


Dernière édition par Mme de Sabran le Lun 24 Juil 2023, 18:47, édité 1 fois

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Comtesse Diane Lun 19 Nov 2018, 10:58


Pourtant tout semblait tellement bien combiné .

_________________
Les projets d'évasion de la famille royale Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7407
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Trianon Lun 19 Nov 2018, 14:23

Je comprends la colère que vous avez parfois contre le Roi Louis XVI, chère Eléonore. Je ne sais quoi dire face à cette possibilité d'évasion refusée par le Roi. Il y avait un manque de lucidité évident de sa part. Il faut croire que quand l'Histoire est en marche, RIEN ne peut l'arrêter. C'est malheureux.

Chère Comtesse, je pensais à vous hier. Je suis heureuse de vous retrouver parmi nous. Prenez bien soin de votre santé.
Trianon
Trianon

Messages : 3312
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Duc d'Ostrogothie Lun 19 Nov 2018, 21:48

Un projet esquissé à la va-vite, dont les chances de succès pouvaient paraître plus qu'aléatoires... je peux comprendre que Louis XVI n'ait pas voulu s'y risquer. 
Ainsi qu'il l'avouera plus tard à Fersen (au mois de février 1792), la vraie occasion ratée fut celle du 15 juillet 1789. Il pouvait décider, alors, de se retirer vers une place forte avec ce qui lui restait de son armée. Mais en même temps, ç'eût été laisser le trône vacant à un moment où il vacillait ... 
Je trouve difficile de juger Louis XVI avec le recul que nous avons aujourd'hui. 
Cela étant, il est clair que Louis XVI manquait de poigne. A son corps défendant, n'oublions pas non plus qu'il est le seul roi à ne pas avoir reçu une éducation militaire...
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 3182
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Vicq d Azir Lun 19 Nov 2018, 22:58

Il me semble qu’a ce moment-là, sur le trajet du retour, le temps de l’évasion est passé.
Louis XVI comprit dès Pont de Somme Vesles, le 21 juin, qu’il avait été abandonné par ses troupes, peut-être même trahi. Il constate certes la colère des foules sur le trajet du retour, mais il reprend en même temps espoir dans sa « bonne » ville de Paris, qui ne l’a pourtant pas ménagé depuis 2ans. Disons qu’il préfère retrouver ce qu’il connaît, plutôt que l’aventure que serait une nouvelle fuite (pour aller où ? pour faire quoi ?) Il fait sienne, à ce moment-là, l’idée qu’il a été « enlevé »: ce sera, rappelons-le, la thèse officielle de l’Assemblée dès le retour du Roi. Donc: si l’on a été enlevé puis récupéré de justesse par les émissaires de l’Assemblée, ce n’est pas pour tenter de fuir sur le chemin du retour, cela n’aurait aucun sens ...
Quant à se désolidariser du reste de la famille, peut-être Louis XVI en a-t-il eu l’idée, peut-être l’a-t-il même proposé, mais n’oublions pas que la Reine y était farouchement opposée. A Dormans, elle laisse éclater sa colère quand Louis XVI refuse cette ultime proposition de fuite (une autre lui avait été proposée la veille de l’Intendance de Chalons), car elle voudrait s’échapper avec le Roi, et pas seule avec les enfants.

Les projets d'évasion de la famille royale E2791f10
Les projets d'évasion de la famille royale 897f9710

Le journal tenu au jour le jour par Louis XVI :

Les projets d'évasion de la famille royale A7455910
« Jeudy 23. Arrivé à 11h.à Dormans, y soupé. Dormi 3 heures dans un fauteuil. »
Vicq d Azir
Vicq d Azir

Messages : 3676
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 76
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Mar 20 Nov 2018, 18:41

Vicq d Azir a écrit: Disons qu’il préfère retrouver ce qu’il connaît, plutôt que l’aventure que serait une nouvelle fuite (pour aller où ? pour faire quoi ?)  
Pour faire quoi ? Eh bien peut-être ne serait-ce que pour échapper à la honte de l'arrestation, de la captivité, des injures et quolibets ...
Louis XVI n'allait pas retrouver ce qu'il connaissait.  Il aurait dû comprendre qu'après le coup de théâtre de l'arrestation de la famille royale et l'electrochoc que cela a produit dans les esprits, rien ne serait plus  comme avant mais encore pire.  Varennes est un tournant ( en épingle à cheveux ) de la situation critique qui était déjà la leur.
Ils étaient prisonniers, déchus;   que ne leur restait-il plus qu'à perdre ?  la vie .   Sad
Vicq d Azir a écrit:  Il fait sienne, à ce moment-là, l’idée qu’il a été « enlevé »: ce sera, rappelons-le, la thèse officielle de l’Assemblée dès le retour du Roi. Donc: si l’on a été enlevé puis récupéré de justesse par les émissaires de l’Assemblée, ce n’est pas pour tenter de fuir sur le chemin du retour, cela n’aurait aucun sens ...
Comment pouvait-il penser le faire accroire alors qu'il a laissé sa fameuse note ...  c'est incohérent . https://marie-antoinette.forumactif.org/t4065-declaration-de-louis-xvi-a-tous-les-francais-a-sa-sortie-de-paris-20-juin-1791?highlight=DECLARATION
Il ne sait pas encore que la Fayette va lui sauver la mise en dénonçant un prétendu enlèvement .
Vicq d Azir a écrit:  A Dormans, elle laisse éclater sa colère quand Louis XVI refuse cette ultime proposition de fuite
Je la comprends de vouloir risquer le tout pour le tout, même si les chances de succès sont bien minces et que, comme dit le duc, c'est un projet esquissé à la va-vite....  
Tout tenter, plutôt que de subir ça .
Vicq d'Azyr a écrit: (une autre lui avait été proposée la veille de l’Intendance de Chalons), car elle voudrait s’échapper avec le Roi, et pas seule avec les enfants.
Oui, jamais sans sa famille !!!  Là aussi je la comprends.    C'est la raison pour laquelle elle refusera encore de fuir ( cette fois, à Fersen ) en février 92.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Marie-Jeanne Mar 20 Nov 2018, 20:06

Vous en voulez beaucoup à Louis XVI Madame de Sabran et le vous comprends. Mais si son peuple voulait s'en défaire, pouvait-il en conscience trahir sa foi en ce dieu qui l'avait fait roi et en qui il gardait confiance. En bon chrétien il croyait sans doute que le bien triompherait puisque lui même n'avait pas voulu le mal.
La haine intense dont elle était l'objet depuis si longtemps avait rendu Marie-Antoinette parfaitement lucide. Son époux n'en était pas la.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1489
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Mar 20 Nov 2018, 20:11


Mais oui . C'est tout à fait exact, c'est cela même . Sad
Je vous en prie, appelez-moi Eléonore comme tous nos amis ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Marie-Jeanne Mar 20 Nov 2018, 20:54

D'accord Eléonore Smile
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1489
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Mar 20 Nov 2018, 21:11


A la bonne heure ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Dim 10 Mar 2019, 11:57


Selon Herman Lindqvist, alors que tous les partisans de la monarchie française sont sous le choc à la suite du désastre de Varennes, d'autres projets de fuite prennent corps à l'initiative de Gustave III.   Le plan de l'un de ces projets était de faire gagner les côtes de la Manche à Louis XVI et Marie-Antoinette séparément, monter chacun à bord d'un navire britannique différent et mettre le cap sur Ostende ou tout autre port des Pays Bas autrichiens .
 Une variante de ce plan, imaginée par Gustave, serait que la reine, héroïquement, reste à Paris jusqu'à nouvel ordre pour couvrir la fuite du roi. Mais il pense que ce serait peut-être trop demander à cette femme déjà durement éprouvée .
 
Euh, oui plutôt ...   Les projets d'évasion de la famille royale 3177668066

Fersen est à Bruxelles mais nous retrouvons notre trio de choc, Craufurd, Eléonore Sullivan et Simolin, prêt à l'action .
Craufurd est chargé de la partie anglaise du projet, du transport par bateau entre autres .  Eléonore et lui voient la reine en décembre 1791.  Simolin, resté à Paris malgré son rappel en Russie par Catherine, joint ses efforts aux leurs.   Mais le couple royal repousse l'idée de toute nouvelle tentative.  

Fersen risquera le tout pour le tout, en février 1792, pour s'introduire aux Tuileries au péril de sa vie,  et persuader Marie-Antoinette ...   en vain !

( Herman Lindqvist,  Axel von Fersen )

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Dim 08 Sep 2019, 17:25


Voici encore un nouvel écho de proposition d'évasion faite à Louis XVI :

La cause de l'obstination de Madame Elisabeth à rester près de son frère, selon sa biographe Anne Bernet, était qu'elle croyait pouvoir l'empêcher de signer cette loi honteuse  ( * ), l'amener à profiter de l'offre de M. de Courtomer, royaliste entré avec quelques amis dans la Garde nationale, qui affirmait connaître l'existence d'un souterrain sous les Tuileries menant à la Seine.  Par les caves du palais, les souverains gagneraient, un soir que Courtomer serait de garde, la rive du fleuve, embarqueraient sur un bateau à destination de Rouen.

( Anne Bernet, Madame Elisabeth )

( * ) :  la Constitution civile du Clergé

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Dim 08 Sep 2019, 19:47



Et, tenez ! voici d'ailleurs le château du ci-devant marquis de Courtomer .
  Il est situé dans le département de l'Orne.

Les projets d'évasion de la famille royale 2204

Le château de Courtomer est l’un des derniers grands châteaux français construits au XVIIIème siècle. Il fut construit de 1787 à 1789, à la veille de la Révolution française. Bien qu’il représente les idéaux de lumières qui ont constitué la référence idéologique de la Révolution, Courtomer est aussi un monument à l’Ancien Régime, à une manière de vivre et à un système de privilèges qui finirent définitivement avec l’exécution de Louis XVI en 1793.

Le marquis, sa femme et sa belle-mère connurent presque le même sort lors de la Grande Terreur et de sa vague d’exécutions. Mais après quelques mois en prison, ils réussirent à survivre pour retourner à Courtomer – et participer à la reconstruction de la France post-révolutionnaire. Avec la fin de la période révolutionnaire et la montée de Napoléon après 1800, la famille fut à nouveau fermement établie dans les couloirs du pouvoir.

Le marquis devint Chambellan de l’Impératrice Marie-Louise, la deuxième épouse de Napoléon. C’était une position honorifique donnant un accès précieux aux puissantes personnalités politiques à la Cour et en Europe.
https://www.chateaudecourtomer.fr/histoire

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Jeu 12 Déc 2019, 14:49


L'évasion manquée du 8 août relatée par Anne Bernet ( Madame Elisabeth, soeur de Louis XVI , celle qui aurait dû être roi )
Au soir du 7 août, M. de Montmorin eut une démarche désespérée :

L'ancien ministre et ses amis avaient préparé, sans en référer au roi, un plan de fuite audacieux, le lendemain, Sa Majesté, la reine, les enfants, Madame Elisabeth, escortés par les bataillons de la Garde nationale loyaux, sortiraient avant l'aube des Tuileries et se rendraient aux Champs Elysées où les attendrait une berline de voyage et quatre bataillon suisses de la caserne de Courbevoie. Sous leur protection, la famille royale quitterait Paris et galoperait vers le Nord ou la Normandie, l'essentiel étant de fuir la capitale. Si nécessaire, ces hommes sûrs se battraient et mourraient afin de protéger ce départ. C'était une reprise mieux préparée et moins dangereuse de la sortie en force que conseillaient les officiers à Varennes. Combien de chances Montmorin et ses amis avaient-ils d'y faire adhérer Louis XVI ? Peu, ils s'en doutaient. Montmorin, qui ne parvint même pas à voir le roi, dut se contenter de parler à Elisabeth. Elle lui promit d'en référer à son frère, revint un moment plus tard décliner l'offre et, se faisant l'écho des propos royaux, assura qu'il ne fallait pas s'inquiéter, que l'insurrection n'aurait pas lieu, que ses chefs avaient été achetés. Elle n'en croyait plus un mot mais ne pouvait l'avouer . Montmorin se retira au désespoir, contremanda l'opération et avertit Malouet. Celui-ci venait de recevoir un second plan Liancourt qui proposait d'insurger la Normandie plutôt que de passer en Angleterre, solution odieuse au roi . Il se précipita à son tour aux Tuileries, remit une copie de ce courrier à l'intendant Laporte qui le donna au roi. Si Louis XVI y souscrivait, il était encore possible de réactiver le dispositif d'évasion pour l'aube du 9 août . Malouet conseilla de brûler tous les papiers et dossiers compromettants. Il pensait aux correspondances avec les princes émigrés et les puissances étrangères, aux notes de Mirabeau et surtout de Barnave. Louis XVI répondit qu'il y avait pourvu, prit connaissance de la lettre Liancourt en présence de la reine et de sa soeur. Il parut, en la lisant, si agité qu'elles s'inquiétèrent :
" - Je ne vous en communiquerai pas le contenu parce qu'il vous troublerait. "
Louis XVI redoutait surtout qu'elles approuvassent ce plan et de devoir se lancer dans une discussion. Elisabeth avait déjà beaucoup argumenté la veille au soir en faveur du projet Montmorin. Cette attitude exacerba leur inquiétude. De retour dans ses appartements, Elisabeth demanda d'urgence une copie de la missive, la lut, soupira :
" - ils ont raison mais nous sommes déjà engagés dans d'autres mesures. Dieu sait ce qui arrivera . "
Louis XVI avait fait seul ses choix. Fataliste, Montmorin dit simplement :
" - Nous allons tous nous faire massacrer, et ce ne sera pas long. "


De fait, ce fut son sort, dans la prison de l'Abbaye, le 2 septembre 1792.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Jeu 11 Fév 2021, 23:02

Mme de Sabran a écrit:Au soir du 7 août, M. de Montmorin eut une démarche désespérée :

L'ancien ministre et ses amis avaient préparé, sans en référer au roi, un plan de fuite audacieux, le lendemain, Sa Majesté, la reine, les enfants, Madame Elisabeth, escortés par les bataillons de la Garde nationale loyaux, sortiraient avant l'aube des Tuileries et se rendraient aux Champs Elysées où les attendrait une berline de voyage et quatre bataillon suisses de la caserne de Courbevoie. Sous leur protection, la famille royale quitterait Paris et galoperait vers le Nord ou la Normandie, l'essentiel étant de fuir la capitale. Si nécessaire, ces hommes sûrs se battraient et mourraient afin de protéger ce départ. C'était une reprise mieux préparée et moins dangereuse de la sortie en force que conseillaient les officiers à Varennes.

Des précisions, en vouliou ?   Les projets d'évasion de la famille royale 693620883
Elles nous sont fournies par la solution de la dernière énigme de notre Jeu .
Le but de cette évasion était la ville de Rouen. 

Le 28 juin 1792, fut déposée sur le bureau de l’Assemblée le texte d’une pétition qui condamnait la journée du 20 juin 1792. Il rappelait son attachement à la Constitution et apportait ainsi son soutien au roi en condamnant toute violence. En substance, le roi c’était la Constitution donc s’en prendre à sa personne, c’était violer celle-ci. Il s’agissait d’une « Adresse » proposée par les citoyens-actifs de Rouen qui avait recueilli 1989 signatures. La ville comptant entre deux mille et deux mille cinq cents citoyens actifs, le succès de l’entreprise était impressionnant. 
Elle reprenait l’esprit d’une « Lettre du Directoire du département de la Seine-inférieure au roi » datée du 24 juin 1792, texte de soutien au roi. Si la majorité de la population en était exclue, cette initiative demeurant l’apanage de la bourgeoisie d’affaires rouennaise, l’image qu’elle renvoyait de la ville renforçait sa réputation de tiédeur vis-à-vis de la Révolution. Toutefois il est vrai que le contenu du texte n’était ni contre-révolutionnaire ni même anti-révolutionnaire, il sous-entendait que la Révolution était arrivée à son terme, il confirmait l’attachement à la Constitution mais il était clair sur le point qu’aucune pression ou intervention populaires n’était tolérable. Modération politique et volonté d’ordre social le caractérisaient.

Dans les jours qui suivirent l’envoi de ce texte à l’Assemblée, deux faits vinrent confirmer cette image. En premier lieu, ce fut un secret devenu celui de polichinelle, il s’agissait d’un projet d’évasion du roi. En réalité, une provocation sur laquelle se surimposa un faux pas, accrédité par une proposition officielle, puisque l’on envisagea le transfert de l’Assemblée législative à Rouen.
 La proximité de l’Angleterre et ses possibilités de refuge expliquaient ces deux projets. Celui de l’évasion du roi était le fruit de l’imagination du duc de la Rochefoucauld-Liancourt, noble libéral. En mai 1792, investi du commandement de la division militaire de Normandie, il l’envisagea rapidement comme un refuge pour le roi. Il écrivit alors à Bertrand de Moleville que la Normandie était « la province de France où le roi serait le mieux reçu, le plus en sûreté et la seule où il pouvait se réfugier sans outre-passer la limite fixée par la Constitution ». 
Certes, faire évader le roi n’était pas une idée nouvelle. Mirabeau y avait déjà songé, mais le projet avait été abandonné. Cette fois Liancourt avait tout organisé, engagé sa fortune et trouvé à Rouen en Herbouville un précieux allié. 
Mais le peu de discrétion de l’organisation, je cite ici Madame de Chastenay : « Mon oncle et le général concertèrent le plan d’une manière si peu discrète que tous les gens, que toute la ville étaient plus qu’eux dans le secret », donc le nombre de personnes dans le « secret », les atermoiements du roi –parce que l’enquête menée par le maréchal de camp Lefort faisait apparaître que les Rouennais aimaient beaucoup leur roi mais que la proximité de Paris et les risques de sanction qu’ils encourraient, les effrayaient – enfin le refus de la reine qui ne pardonnait pas à Liancourt ses idées réformatrices firent échouer le projet. 
Le 29 juillet, le roi avisa Bertrand de Moleville de son refus. Malouet insista, rien n’y fit. Après le 10 août, les trois principaux protagonistes de l’affaire s’enfuirent en Angleterre.

 A. F. Bertrand de MolevilleMémoires sur la fin du règne de Louis XVI, Paris, 1816, t. 2 et P. V. 

Rouen entre tentation et raison
 
 Les projets d'évasion de la famille royale 16546-10
Christine Le Bozec
https://books.openedition.org/pur/16552?lang=fr

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Ven 12 Fév 2021, 21:09

Tiens, c'est amusant ! Savez-vous qui Molleville avait pour secrétaire ?
... Bernard-François Balssa, le futur père de Balzac !  Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par pilayrou Sam 13 Fév 2021, 10:22

Le Shah d'Iran échappa à ces tristes sorts que furent ceux de Charles 1er, Louis XVI, Nicolas II et bien d'autres. Mais il fallut que les USA le mettent indirectement à la porte ! Les "anciens" se souviendront de son attitude à s'accrocher au pouvoir alors que tous les jours, des millions de personnes étaient dans les rues.

_________________
"Comme les feuilles tombent tôt cette année !" Louis XVI - 10/8/1792
pilayrou
pilayrou

Messages : 669
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 63
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Mme de Sabran Lun 24 Juil 2023, 18:23

Un groupe de royalistes met au point un complot destiné à faire venir le roi à Lyon, à monter des armées de fidèles et à s'appuyer sur des forces étrangères pour renverser la constituante et revenir sur les avancées révolutionnaires. Le plan est lentement monté durant l'année 1790, mais il est éventé et échoue.

https://marie-antoinette.forumactif.org/t6040-francois-henri-de-virieu-1754-1793#188710
Mme de Sabran a écrit:
Nul plus que Madame Elisabeth ne partageait le désir qu'éprouvait le groupe dont Gilliers et Virieu étaient l'âme, de voir le roi renoncer enfin à cette fausse conciliation avec la Constitution qui lui devait être si fatale.
" ... Je regarde la guerre civile comme nécessaire, écrivait-elle à Mme de Bombelles. L'anarchie ne pourra jamais finir sans cela. Plus on retardera, plus il y aura de sang répandu. Voilà mon principe. Si j'étais Roi, il serait mon guide ... »

Lors du licenciement de sa maison, la princesse avait attaché Gilliers à sa personne.

Les projets d'évasion de la famille royale _74
Élisabeth de France
Manner of Élisabeth Louise Vigée Le Brun
— nationaltrustcollections.org.uk

C'est donc en quelque sorte comme ambassadeur accrédité du Salon français que Gilliers, peu de temps après la Fédération de 1790, avait eu à discuter avec Madame Elisabeth le plan d'évasion suivant :

Sous prétexte de chasser à Fontainebleau, le roi, une fois à cheval, devait pousser jusqu'à Avallon ; d'Avallon on gagnerait Autun, où la reine pourrait rejoindre son mari et se diriger avec lui et sa sœur vers le Lyonnais. Le chevalier de Pommelles, qui avait combiné ce plan, se croyait sûr des deux villes qui étaient à traverser, ainsi que de la fidélité des régiments qui y tenaient garnison. Il pensait que sous leur escorte il serait facile de gagner Lyon. Là, on parviendrait sans peine à organiser une résistance.

Virieu garantissait le concours de ses amis du Dauphiné, auxquels devaient se joindre bon nombre de gentilshommes des provinces limitrophes.

M. de La Queille et M. de Sabran, évêque de Laon, s'étaient chargés de remettre le projet à Madame Elisabeth, qui l'avait approuvé. Le roi lui-même, tout d'abord, sembla s'y rallier; si bien que sa sœur écrivait en code à Mme de Raigecourt :
« ... que la santé du malade s'améliorait... Ses jambes, disait-elle, reprennent de la vigueur... dans peu, il pourra peut-être marcher ... »

A ce plan d'évasion, d'abord accepté, Louis XVI renonçait inexplicablement tout à coup.  Il semblait pourtant présenter de grandes chances de réussite :

Vingt mille paysans réunis autour de Jallez étaient prêts à marcher au cri de : « Vive le Roi ! »... Le prince de Condé et le comte d'Artois devaient arriver à Lyon pour prendre le commandement de l'insurrection organisée par les affidés du Salon français. Les rapports envoyés à Virieu par Imbert Colomès, ancien échevin de la Ville et royaliste avéré, la disaient prête à éclater.

Imaginez donc que l'on était allé jusqu'à régler les détails de la réception des princes et à rédiger les formules administratives d'un nouveau gouvernement.   Les projets d'évasion de la famille royale 3236493444

On a prétendu que les représentations du roi de Sardaigne et surtout celles de l'empereur d'Autriche avaient fait avorter le projet. La mauvaise volonté dont Léopold devait donner tant de preuves à l'égard de la famille royale ne saurait être contestée. Cependant, les indécisions qui, chez le roi, résultaient des divisions dans son intérieur entre Elisabeth et Marie-Antoinette semblent avoir été la véritable cause de ce nouvel échec infligé aux espérances des royalistes.


_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les projets d'évasion de la famille royale Empty Re: Les projets d'évasion de la famille royale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum