Le Deal du moment :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : ...
Voir le deal
219.99 €

Le procès et la mort de Mme du Barry

+5
Mr de Talaru
MARIE ANTOINETTE
attachboy
D'éon
Mme de Sabran
9 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par cosmo Ven 21 Mar 2014, 21:26

C'est qui ce Greive?


Dernière édition par Cosmo le Ven 21 Mar 2014, 21:43, édité 1 fois

cosmo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 21:29




Il est celui qui a poursuivi Mme du Barry de sa haine, jusqu'à la dénoncer .
Greive, le soir de l'exécution de Jeanne :

Je n'ai jamais tant ri qu'aujourd'hui, en voyant les grimaces que faisait cette belle pour mourir .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 21:33

Ah, c'était un Irlandais ou un Américain c'est ça?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 21:34

l'un d'entre nous, à la Conciergerie a écrit:
Mer 30 Nov 2011 - 11:34



Ce Greive est en effet un ignoble personnage. Il va se focaliser sur madame du Barry, s'installant même à Louveciennes, dans l'unique but de trouver tout et n'importe quoi pour la dénoncer au Tribunal révolutionnaire.
Il soudoiera même ses serviteurs dont évidemment le plus célèbre Zamor qui deviendra son complice.

Au début Jeanne va réussir à prouver que toutes ces dénonciations sont de la pure calomnie mais au fur et à mesure, l'étau se resserra...
Elle va même écrire aux autorités que si Greive agit de la sorte, c'est tout simplement parce qu'elle n'a pas cédé à ses avances. Qui auraient été si poussées qu'on peut penser qu'il a tenté de la violer.

C'est pour cela que jusqu'au bout elle a cru à une méprise et ne pensait vraiment pas se retrouver sur l'échafaud.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 21:37

Cosmo a écrit:Ah, c'était un Irlandais ou un Américain c'est ça?

C'était un Anglais .

Madame du Barry fut dénoncée par George Greive, identifié plus tard comme un agent anglais en France. Cet individu, acharné à sa perte, semble avoir convoité ses papiers, et notamment sa correspondance avec Brissac, qui donnait de précieuses indications sur les efforts des royalistes de l'intérieur pour sauver la royauté. Il est possible que Greive ait vendu cette correspondance à son gouvernement.

( WIKI )
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 21:38

Elle a été très imprudente de faire des allers-retours avec Londres.. et de faire placarder partout dans Paris, la liste (énormissime) de ses bijoux volés. La tâche de Greive n'a pas du être trop difficile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 21:39

Mme de Sabran a écrit:
C'était un Anglais .

Madame du Barry fut dénoncée par George Greive, identifié plus tard comme un agent anglais en France. Cet individu, acharné à sa perte, semble avoir convoité ses papiers, et notamment sa correspondance avec Brissac, qui donnait de précieuses indications sur les efforts des royalistes de l'intérieur pour sauver la royauté. Il est possible que Greive ait vendu cette correspondance à son gouvernement.

( WIKI )

Je me demande quel intérêt le gouvernement anglais pouvait avoir à ce que Mme du Barry se fasse dézinguer ?... J'ai du mal à y croire.  scratch 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 21:46

Voici le récit de l'exécution de Madame du Barry par Charles-Henri Sanson :

17 frimaire.

Madame Dubarry a été condamnée hier au soir et exécutée ce matin.
Nous étions, suivant l'ordre, à neuf heures à la maison de justice, mais il a fallu espérer parce que la condamnée était enfermée avec le citoyen Denizot, juge, et le citoyen Royer, substitut de l'accusateur, qui enregistraient des révélations.
A dix heures, les citoyens Vandenyver, qui étaient trois, le père et les deux fils, tous complices de madame Dubarry, et les citoyens Bonnardot et Joseph Bruniot, falsificateurs d'assignats, condamnés par le tribunal criminel, ont été amenés.
Pendant qu'on arrangeait les susdits, madame Dubarry est arrivée dans l'avant-greffe. Elle marchait en s'appuyant contre les murs, car ses jambes fléchissaient sous elle. Il y avait une vingtaine d'années que je ne l'avais vue, et je ne l'aurais pas reconnue ; elle était aussi défigurée par l'embonpoint que par la peine et l'angoisse. Quand elle m'aperçut derrière les condamnés déjà liés, elle jeta un grand Ah ! en se cachant les yeux sous son mouchoir, et elle se mit à genoux en criant "Je ne veux pas, je ne veux pas".

Presque aussitôt elle s'est relevée et elle a dit "Où sont les juges, je n'ai pas tout déclaré, je n'ai pas tout avoué". Les citoyens Denizot et Royer étaient chez Richard, avec deux ou trois députés qui avaient été curieux de voir passer la pauvre femme ; ils arrivèrent presque aussitôt, mais ils refusèrent de rentrer dans le greffe et la sommèrent de parler sur-le-champ. Elle déclara alors quelques objets précieux qui étaient cachés dans sa maison de Lucienne ou confiés à divers particuliers, mais elle s'interrompait à chaque instant pour se lamenter, et, à diverses reprises, elle battit la campagne comme si son esprit eût été égaré par la fièvre.

Le citoyen Royer, qui tenait la plume lui disait alors "Est-ce là tout?" Et il essayait de lui faire signer le procès-verbal mais elle repoussait le papier, elle assurait qu'elle avait quelque chose à ajouter ; on voyait qu'elle cherchait dans sa mémoire.
Elle croyait peut-être qu'en raison des sommes immenses qu'elle abandonnait à la confiscation on lui accorderait sa grâce, et jamais, dans son heureux temps, elle n'avait si ardemment souhaité les richesses que maintenant qu'elle les sacrifiait pour gagner quelques minutes sur la mort.
Enfin, les citoyens Denizot et Royer se levèrent et lui dirent très durement qu'il fallait se soumettre aux décrets de la justice, et racheter par son courage l'ignominie de sa vie passée.
Elle est demeurée comme anéantie sur sa chaise.
Un aide s'est approché et a cru le moment bon pour lui couper les cheveux, mais au premier coup de ciseaux elle s'est relevée et l'a repoussé il a fallu que deux autres aides l'aidassent à la lier.
Alors elle s'est laissée faire, seulement elle pleurait comme je n'ai jamais vu pleurer.

Il y avait sur le quai autant de monde que pour la sortie de la Reine et des députés girondins. On criait ferme, mais les cris de la victime s'élevaient toujours dessus ceux du peuple. Nous n'avons pas fait cent pas qu'on n'a plus entendu qu'elle. Elle disait "Bons citoyens délivrez-moi, je suis innocente. Je suis du peuple comme vous, bons citoyens, ne me laissez pas mourir."

On ne bougeait pas, mais les citoyens et citoyennes baissaient la tête et ne lui jetaient plus d'injures. Jamais je n'avais vu le peuple si allangui. Jacot y perdait son temps et ses grimaces.
Je ne reconnaissais plus les gens de guillotine, et pourtant c'étaient bien les mêmes que j'avais vu si durs pour le citoyen Bailly, si courageux.
Par moments elle s'arrêtait de crier; de violette qu'était sa face on la voyait devenir toute blanche. Elle s'abandonnait aux cahots de la charrette comme étant morte; ils la jetaient de ci, de là; dix fois elle fût tombée si mon fils ne l'eût soutenue.

A des instants elle s'adressait à moi, me disant, "Non, n'est-ce pas, que vous ne me ferez pas mourir?" Ses dents claquaient et la voix venait de sa gorge, rauque et saccadée. Moi, je me sentais amolli à pleurer comme les autres et plus amèrement qu'aucun, car la vue de cette malheureuse femme me rappelait notre jeunesse qui ne nous prédisait guère un tel destin, et son digne père, dont la sollicitude n'avait pu écarter d'elle, ni de si funestes grandeurs, ni une si terrible chute.
Malgré tous mes efforts pour surmonter mon émotion, jamais le trajet ne m'avait autant duré. Une fois je lui conseillai de prier, que cela la reconforterait certainement. Les prières ne lui revinrent plus en mémoire elle disait "Mon Dieu mon Dieu mon Dieu" sans trouver autre chose. Alors elle recommençait à implorer les citoyens.
L'ordre était qu'elle serait exécutée la dernière, mais quand je suis descendu, le citoyen huissier m'a dit de m'arranger pour le mieux.
Comme en voyant la guillotine elle avait eu une défaillance, je dis de la faire monter de suite ; mais elle ne sentit pas plutôt les mains sur elle qu'elle reprit connaissance, et, quoique liée, elle repoussa les aides en criant "Pas tout de suite ; encore un moment, messieurs les bourreaux, encore un moment, je vous en prie".

Ils l'ont entraînée, mais elle se débattit et essaya de les mordre.
Elle était aussi forte que puissante, car, bien qu'ils fussent quatre, ils employèrent plus de trois minutes à la monter. Si elle ne les avait pas échauffés en les bousculant, je ne sais s'ils en seraient venus à bout, tant ils étaient consternés. Le peuple de même nul ne soufflait mot, et beaucoup se sauvaient de tous côtés comme en déroute. Là-haut cela a recommencé, elle hurlait; on devait l'entendre par delà de la rivière elle était bien effrayante à regarder ; enfin ils sont parvenus à la boucler, et ce fut fait.
Après, on a exécuté les autres.

18 frimaire.

Ce jour nous avons guillotiné Jean-Bapliste Noël, député des Vosges, hors la loi.
Dans la route, il m'a demandé si c'était vrai que madame Dubarry avait eu si grand peur ; et, une autre fois, si on avait bien essuyé le couteau, parce qu'il ne convenait pas que le sang d'un républicain fût souillé par le sang d'une prostituée.


Dernière édition par Cosmo le Ven 21 Mar 2014, 21:51, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 21:47



... la haine . Ne cherche pas plus loin .
Et puis, exécuter Louis XVI et Marie-Antoinette ne suffisait pas à assouvir cette haine : tuer Jeanne du Barry c'était, symboliquement, atteindre Louis XV lui-même .
Enfin, je crois .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 21:54




Le plaisir de Greive est complet : Jeanne est terrorisée par la mort.


Le procès et la mort de Mme du Barry Madame12
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 21:57

Mme de Sabran a écrit:

...   la haine . Ne cherche pas plus loin .
Et puis, exécuter Louis XVI et Marie-Antoinette ne suffisait pas à assouvir cette haine : tuer Jeanne du Barry c'était, symboliquement, atteindre Louis XV lui-même .
Enfin, je crois .

Ils lui ont fait payer la faveur dont elle avait bénéficié sous Louis XV. Elle était déjà détestée sous Louis XV.
Les favori(te)s finissent souvent mal. Il n'y a qu'à voir Concino Concini, assassiné puis... déterré par la populace pour être pendu, dépecé et brûlé.  Le procès et la mort de Mme du Barry 3249736284

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 22:00

Mme de Sabran a écrit:

Le plaisir de Greive est complet :  Jeanne est terrorisée par la mort.


Elle n'avait pas eu le temps de s'y préparer. Elle ne s'y attendait pas du tout. Elle était sous le choc .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 22:02




Il faut dire qu'il avait mis le paquet, le Concino, pour se rendre exécrable !  Le procès et la mort de Mme du Barry 3826491292 
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 22:04




Tu sais que, dans les pamphlets, Mme de Polignac était une nouvelle maréchale d'Ancre !  Le procès et la mort de Mme du Barry 3826491292 
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 22:05

Mme de Sabran a écrit:


Il faut dire qu'il avait mis le paquet, le Concino, pour se rendre exécrable !  Le procès et la mort de Mme du Barry 3826491292 

Bah il n'a fait que profiter de la faveur que lui avait accordée Marie de Médicis, non? C'est elle, Marie de Médicis, qui était folle à lier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 22:07

Mme de Sabran a écrit:


Tu sais que, dans les pamphlets, Mme de Polignac était une nouvelle maréchale d'Ancre !  Le procès et la mort de Mme du Barry 3826491292 

La Galigaï !  Laughing Quant à Marie-Antoinette, elle est qualifiée de Frédégonde, Brunehaut, de Médicis, j'en passe et des meilleures ! Je ne sais pas si elle a eu droit à la maréchale d'Ancre, tiens !  scratch 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 22:07


Il paraît qu'il sortait de sa chambre en se réajustant ostensiblement .
Franchement, ça craint !

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 22:09


Oui, j'ai lu ça aussi ! Il faisait exprès pour faire croire qu'il était l'amant de Marie de Médicis. Quel c*n ce cino !  :Le procès et la mort de Mme du Barry 2028181902

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 22:17

Cosmo a écrit: Quel c*n ce cino !  :Le procès et la mort de Mme du Barry 2028181902

Quel cyni (que) ce c*n !  Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 22:22

Bref, si on en revenait à l'exécution de Mme du Barry ?  Hop! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 21 Mar 2014, 22:32



Remarque, ce petit aparté a détendu l'atmosphère ..  Hop! 
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Ven 21 Mar 2014, 22:39

.. Oui dis dont quelle soirée ! c'est d'un gai !  albino 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par D'éon Sam 22 Mar 2014, 07:02

Sans ce Greive, Jeanne du Barry, ne serait sans doute pas montée à l'échafaud. En tout cas, pas si vite.
Il est anglais de naissance, mais après une vaine tentative de carrière politique dans son pays et un détour au sein d'une loge maçonnique, il renie sa patrie et son roi pour prêter allégeance aux Etats-Unis.
Heureux porteur d'un billet de Franklin, rencontré à Passy, il s'en va quelques années fouler le pied de cette nouvelle nation et sera ami de Washington. Puis il est chargé de mission aux Pays-Bas et vient en France. Il sera un des proches de Marat, se trouvant même chez lui quelques jours avant son assassinat.
Il n'aura de cesse de poursuive Madame du Barry d'une haine féroce et, réussit enfin à la troisième tentative à la faire enfermer à Sainte-Pélagie. Il presse Fouquier-Tinville de hâter le procès et lui envoie des pièces annotées, des listes de témoins à entendre. Trouvant l'accusateur public un peu tiède, il écrit même une lettre à Hébert pour l'aider à faire tomber la favorite. Hélas, on connaît la suite.
Zamor et Salanave, sont tombés dans ses filets et ont témoigné contre Jeanne. Ce monstre se vantait d'avoir fait tomber 19 têtes à Louveciennes.
Il meurt en 1809 à Bruxelles.
D'éon
D'éon

Messages : 213
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 50
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Invité Sam 22 Mar 2014, 07:21

C'est quand même incroyable, cette haine pour Mme du Barry.   Shocked 
Pourquoi ? J'ai du mal à croire qu'il l'aurait fait pour se venger d'avoir été éconduit par elle? En 1793, Mme du Barry est une grosse dondon, elle a perdu tous ses attraits.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par D'éon Sam 22 Mar 2014, 07:29

J'avoue que les raisons restent obscures et pourtant cela fait 4 ans je que travaille sur ce gugusse et Zamor.
D'éon
D'éon

Messages : 213
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 50
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Le procès et la mort de Mme du Barry Empty Re: Le procès et la mort de Mme du Barry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum