Le Deal du moment :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : ...
Voir le deal
219.99 €

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

+3
Comtesse Diane
Mme de Sabran
La nuit, la neige
7 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par La nuit, la neige Dim 23 Mar 2014, 23:00

Un petit topo récupéré, au sujet des célèbres tapisseries de la manufacture de Beauvais, et de La tenture de l’histoire de l’empereur de Chine.  Wink 


Il nous faut remonter sous Louis XIV.
Deux grandes manufactures royales sont fondées : celle des Gobelins (1662), destinée aux commandes royales ; et celle de Beauvais (1664) qui fournissait d’autres riches clients.

L’intérêt pour l’exotisme ne cesse de croître en Europe.
Depuis longtemps, on parle des Indes pour tout désigner : un vrai fourre-tout géographique et culturel.
Je ne vais pas développer, mais ce n’est que petit à petit que l’idée de l’Orient se précise ; et il en va de même de ses représentations.
Pour faire très bref, alors que se poursuit l'importation de quelques produits chinois (pour ne parler que de ceux-là), et notamment la porcelaine, les tissus, le thé , se développe en parallèle, au début du XVIIème, un style chinois inspiré, ou dit : chinoiserie.
Rêvé, détourné, fantasmé, il très éloigné de la réalité et souvent franchement caricatural.
Il ne s’agit plus là de décrire, ni d’imiter, mais de laisser l’imagination s’exprimer.

Cette mode touche l’ensemble des arts décoratifs, ainsi que l’architecture, l’art des jardins etc. Elle rayonne sur toute l’Europe.
Pour s’inspirer, artistes et ornementalistes vont user de divers documents et récits  mis à leur disposition.
En premier lieu, le livre de Johan Nieuhof, L’ambassade de la compagnie hollandaise des Indes orientales dans la Tartarie chinoise et dans l’Empire chinois, traduit en France dès les années 1665, avec de nombreux dessins et notes.
Mais citons aussi les diverses publications des pères Jésuites, qui compilent à foison tous les sujets relatifs à leur mission sur ce continent.
Ces représentations, et leurs commentaires, connurent un vif succès.  
Ils participèrent largement à la future popularité des chinoiseries.

Mais revenons à Louis XIV, qui regarde de près ce qui se passe en Chine, où l'on dit que les empereurs règnent sur un immense empire et des millions de sujets.
Aux premières loges donc : les missionnaires de la Compagnie de Jésus.
Justement, l’un d’entre eux, le père Couplet, est de retour de Chine.
Il voyage avec un jeune chinois, qu’il présente à la cour de France en 1684.
Bien évidemment, on accueille avec curiosité le jésuite et son compagnon.
C’est notamment à l'une de ces réceptions que l’on s’amuse à tester l’adresse du jeune homme à manger avec des baguettes...

C'est parti ! :mrgreen:
Dans les registres de la manufacture de Beauvais (comme dans ceux des Gobelins), des Tentures à dessins de Chinoise vont apparaître.

Une première suite de la Tenture de l’histoire de l’empereur de Chine a été exécutée pour le duc du Maine ; une autre pour le comte de Toulouse (deux exemplaires sont exposés à Compiègne).
Cette suite a été remise sur métier à tisser pendant des années, tant son succès était grand.  :rire1:
Les cartons originaux, à partir desquels ont été tissées ces tapisseries, sont de la main de plusieurs auteurs.
On s'y perd...
Passons ! Lorsque j’évoquerai ceux déclinés par François Boucher, ce sera plus intéressant ! Enfin, du moins, nous le connaissons mieux. :mrgreen:

Du coup , il y aura naturellement de nombreuses variantes, évolutions et personnalisations !
Mais l’esprit ressemblera à ceci : la Première Tenture composée de...


L’embarquement de l’impératrice :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100117051449260165
1716. Art Institute of Chigago
Le blason au sommet de l’arche est celui Franz Ludwig, Comte Palatin von Pfalz-Neuburg (1664–1732).

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100117094543719352
1724. Musée du Louvre

On remarque les animaux et coquillages "exotiques" disposaient en avant-plan : les frères missionnaires relevaient toutes sortes de renseignements : zoologiques, botanistes et autres qui passionnaient les foules.

Sur le guéridon, à droite, on distingue quelques porcelaines chinoises.
N’oubliez pas qu’on essayait encore de percer le secret de la porcelaine qui attisait admiration, mystère, et convoitise en Europe !!
Idea Pour la petite histoire, on doit le nom de porcelaine à Marco-Polo.
Au XIIIème siècle, alors qu’il séjourne à la cour de Koublaï Khan, il décrit dans ses notes la beauté des céramiques qu’il découvre : leur glacis brillant lui rappellent un coquillage nommé...Porcella.   Wink


L’empereur en voyage :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100117052039672211
1688 et 1690 (Château de Compiègne et Musée du Louvre). Aux armes du comte de Toulouse.

Sur cette représentation, l’empereur Kangxi, assis sous le palanquin, est au centre de la scène.
A gauche, sur les marches, nous remarquons un personnage avec une longue barbe blanche. Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  N022
Il tient un globe dans sa main.
Il s’agit du père Adam Schall von Bell (1591-1666).
C'est un jésuite en mission en Chine, féru d’astronomie, il finira par s’incruster auprès de l’empereur Shun-chih de qui il deviendra le conseiller.
A la mort de ce dernier, le favori est disgracié, emprisonné, torturé.
Néanmoins, à la fin de sa vie, Schall sera réhabilité.
Il reprendra un rôle de premier plan, avec son confrère le père Verbiest, auprès de l’empereur Kangxi.
Schall sera haut dignitaire, mandarin, et toujours en charge des questions astronomiques qui avaient, dans cet empire, une grande importance.
On le retrouvera sur d’autres tapisseries...
Ici (et toujours) habillé en mandarin, comme le faisait sur place les jésuites : par souci d’intégration.

Exclamation Pour aller un peu plus loin, je vous conseille vivement la lecture de cette communication fouillée et passionnante : http://www.lafoliedix-huitieme.eu/asie/topic999.html


Les astronomes

On voit ici, bien mieux encore, et auprès de l’empereur : ce cher jésuite / astronome.
Représenté avec son compas, mesurant je ne sais quoi sur un globe, il semble influer ainsi sur les décisions du souverain. Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Barbu

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100117094719373374

Détail :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  659px-10


L’audience de l’empereur (ou du prince) :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100117055430746285
1688-1724 Château de Compiègne et Musée du Louvre
Aux armes du comte de Toulouse.


Cette tapisserie témoigne de la puissance et de la gloire de l’Empereur.
Sur la gauche, l’impératrice (ou supposée), sur son petit véhicule tiré par deux esclaves noirs, fait pâle figure à côté...Laughing
Si vous le pouvez (avec les lunettes de Franklin), notez comme les traits de son visage semblent être à l’européenne.
Ce qui est bien souvent le cas des femmes illustrées dans les toutes premières chinoiseries : on ne les rêve, ni ne se les représente encore tout à fait.
Ce n’est qu’un peu plus tard qu’apparaîtront des représentations plus singulières (jusqu’à la caricature).

Aussi, regardez comme le bâtiment qui abrite pompeusement l’empereur, fait écho aux édifices que l’on verra au cours du XIXème siècle : telles les serres ou vérandas des demeures victoriennes, ou encore les portiques d’entrée des hôtels de luxe, certains kiosques etc.   Wink


A suivre...    lol!


Suite et fin de cette Première Tenture de la manufacture de Beauvais...

Nous l'évoquons dans un autre sujet en cours (et en cour ici) :

Le thé de l’impératrice

Assise sur un coussin, on lui présente une corbeille de fruits, et on lui sert du thé.
Elle semble attraper du bout des doigts une tasse avec des hanses, à l’européenne ; l’usage local étant plutôt d’utiliser des petits bols à couvercles.
Pour ce, je vous renvoie, à nouveau, vers ce passionnant sujet posté chez nos amis de La Folie : http://www.lafoliedix-huitieme.eu/asie/topic2401.html

Désolé, l’image n’est pas très grande pour la représentation de cette tenture en entier.
A suivre, un détail trouvé sur le net.
On remarquera, une fois encore, le visage non stéréotypé de l’impératrice.
Fait exotique, une de ses jambes est dévoilée jusqu’au genou. :mrgreen:

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100118113057743235

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100118113938707363


La récolte des ananas

Il s’agit là d’un divertissement de l’empereur et de l’impératrice.
Au début du XVIIème, les jésuites sur place comparaient ce fruit à une sorte d’artichaut sucré...
Produit exotique par excellence, il est alors très rare en Europe.
Initialement cultivé en Amérique du Sud, les amérindiens le désignait sous le charmant petit nom de nana-nana (parfum des parfums). :Amour?:
Louis XIV le fera cultiver sous serres par La Quintinie, son jardinier.

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100118114531487007

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100118114719219156

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100118114823702354

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100118114908299688



Le retour de la chasse

On retrouve le souverain dans le décors de L’audience de l’empereur.
La chasse est un sujet de prédilection de l’aristocratie européenne.
Toutefois, pour rajouter à l’exotisme, le cheval est ici remplacé par un dromadaire ou chameau (on s’embrouille avec une ou deux bosses et, à l’époque, encore bien davantage ! :roll:)

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100119120613364912

Une autre variante, sans la bestiole...

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100119120716429500


Et enfin...

La collation

On remarque la couleur dorée du toit de l’édifice au dessus de l’empereur.
Les premiers témoignages des jésuites citaient le Palais royal de Catais comme étant recouvert de pièces d’or en forme de tuiles, tout comme celles de nombreux temples du royaume.

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100119121705925825



A suivre, la seconde Suite chinoise de la manufacture de Beauvais.
Celle-ci, très largement déclinée, d’après le fantasque et génial François Boucher !!
:trop_content:

Compte-tenu de l’immense œuvre chinoisesque de Boucher, et du peu de temps à ma disposition, j’ai lâchement choisi de ne pas vous présenter son travail, ni d’introduire ce nouveau chapitre !
Trop fastidieux ! :roll:
J’ouvrirai un autre sujet sur cet artiste à l’occasion avec, pour me faire pardonner, de nombreuses illustrations.   Wink

Avant que Louis XV ne le nomme Directeur de cette manufacture puis de celle des Gobelins, François Boucher avait déjà travaillé pour la manufacture de Beauvais, sous la direction de Jean-Baptiste Oudry.

Mais zou ! passons donc à la Deuxième Tenture chinoise de la manufacture de Beauvais, que Boucher reçue en commande aux environs de 1740.
Ce travail connu un immense succès et fut de nombreuses fois remis sur le métier à tisser, de même que copié ou décliné avec d'innombrables variantes (gravures, estampes, dessins, huiles, arts décoratifs etc.) ; et y compris même pour Aubusson quelques années plus tard (nous le verrons).


La foire chinoise
On retrouve les animaux et la végétation exotiques, les porcelaines et autres objets.
Et bien entendu les toits en pagodes des bâtiments, de même que des tentes toutes orientales et le pousse-pousse qui soulignent l'effet voulu par l'artiste : une scène de foire à la chinoise.

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120095412240591

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Carton10

Le carton
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120100904120037


La danse

Une huile sur toile
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120101554831650

Le carton
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120101812592848

La tapisserie de Beauvais
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120102038419428

Et cette superbe déclinaison attribuée à Jean-Baptiste Leprince, d’après Boucher
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120103653638432


Le jardin chinois ou la toilette

Je n'ai pas retrouvé la tapisserie sur le net, et je n'ai pas de scanner pour vous transférer celle à ma disposition dans l'un de mes livres.
Désolé... :mrgreen:

Le carton
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120110813929718

Idea Pour imaginer cette suite chinoise, Boucher s’était aussi inspiré d’une autre de ses séries : Les fêtes italiennes, qu’il avait précédemment réalisée pour la même manufacture.
Ici donc, en parallèle nous pouvons la comparer à : La collation (Les fêtes italiennes pour la manufacture de Beauvais).
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120111732976019

Enfin, une variante, mais cette fois de la manufacture d’Aubusson.
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100120105301570538



A suivre lol!

Comme convenu, continuons notre petit tour Tapisseries et chinoiseries d’après François Boucher.  Wink
Vous vous souvenez, nous admirons là son travail pour la Deuxième Tenture Chinoise de la Manufacture royale de Beauvais.
Ses cartons préparatoires ont été présentés au Salon de 1742, et les premières tapisseries tissées l’année suivante.
Un jeu complet (identique à celui tissé pour Louis XV en 1759) a été envoyé en cadeau à l’empereur de Chine : Qianlong.

Source d’inspiration, cette série fut de nombreuses fois reprise : tapisseries, dessins, gravures et diverses autres déclinaisons artistiques (que je ne développe pas ici, ce serait trop long).
Je vous présente donc la suite de cette série, avec :

La Pêche (sur eau, ou depuis la terre)

Quelques uns des cartons :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206094051237280

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206095142549019

Une des tapisseries de Beauvais est conservée à l’hôtel de Rohan, à Strasbourg :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206095355146053

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206095624830239

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  10020609582338480

Ou encore celles-ci :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206095935673956

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206101329897311

Petite digression, moi qui ne souhaitais pas partir vers les dessins de Boucher  :mrgreen:, je vous propose néanmoins ces déclinaisons, toujours autour du thème de la pêche !
Elles font partie d’une série de dessus de porte, d’après son oeuvre.
Le pêcheur au cormoran vous fera peut être penser à cette jolie publicité, pour la banque HSBC, que l’on voit depuis peu sur nos écrans.

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206101516452765

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206101618208787

[youtube]LLkCcKZEaYo&hl=fr_FR&fs=1&[/flash]


La chasse chinoise (il s’agit ici d’une chasse au filet, pour piéger les oiseaux)

Pour info, les cartons ne sont pas d’une très grande taille :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206102228369887

En couleur, c’est bien plus joli :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206102833641828

Je n’ai malheureusement pas la tapisserie à vous proposer.
Mais, en échange, voici son interprétation pastorale « à l’européenne », déclinée par Boucher et toujours pour la manufacture de Beauvais, quelques années plus tard... Wink

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100206104732233112

Manque une tapisserie prévue pour cette Deuxième Tenture Chinoise de Beauvais, par François Boucher.
Il s'agit du Repas de l'empereur.

Je n'ai malheureusement à vous proposer que le carton préparatoire, impossible de mettre la main sur la tapisserie Mad:

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Carton10
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Le_ban10

Le thème du repas ou de la collation à la chinoise était très populaire...
L'on voit ici celui du Thé, décliné pour la Manufacture d'Aubusson, vers 1745 :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Le_tha10

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Le_tha11

De même, François Boucher s'est plu à décrire les gestes de la vie quotidienne, ou des métiers exotiques.
Ils seront très souvent repris, comme ici, toujours pour Aubusson, avec cet Oiseleur :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Tapiss10

D'autres sujets avaient été présentés par François Boucher au salon de 1742.
Ils n'ont pas nécessairement étaient tissés par la suite.

C'est le cas du mariage chinois :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Le_mar10

Inspiré, je vous l'avais écrit, des planches de dessins de Arnoldus Montanus depuis son Ambassade de la Compagnie Hollandaise des Indes orientales vers l'empereur du Japon :mrgreen:, publié quelques 50 années plus tôt : `

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  18969-10

Ou de l'Audience de l'empereur (thème déjà décliné pour la Première Tenture Chinoise de Beauvais) :
On remarque en bas, à droite, un empilement d'objets chinois qui fascinaient alors les collectionneurs européens : statues, porcelaine, soierie, etc.

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  L_audi10

Sur la gauche, un brûle-parfum laisse échapper des volutes d'encens : c'est un objet qui était alors très couru pour parfumer les intérieurs des salons élégants.
Comme celui-ci, bien plus petit, et issu d'une paire, en bronze et laque :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Paire_11


Dernière édition par La nuit, la neige le Sam 22 Juin 2024, 17:28, édité 1 fois
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17874
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Chinoiseries (arts décoratifs)

Message par La nuit, la neige Dim 23 Mar 2014, 23:11

Je vous propose un autre petit voyage en Chinoiseries du XVIIIème siècle : les miroirs !  Very Happy 


A la différence des porcelaines et des meubles en laque, il était bien plus difficile de retrouver une base exotique à décliner avec de tels objets.
Un style s’illustrera pourtant tout particulièrement, vous le verrez, et ce ne sera pas dans la demi-mesure... Shocked 

I / Pour commencer, je vous présente des objets que j’aime beaucoup...
Il s’agit des peintures sous verre ou miroir.

Le support était gravé sur l’envers, on y appliquait ensuite des couches de peinture ou des feuilles d’or ou d’argent.
Sur l’endroit, le rendu dit églomisé, offre un rendu à plat bien différent des peintures traditionnelles.
Evidement, si la technique n’est pas nouvelle, les décors chinoisesques offraient un exotisme pittoresque très recherché.

La production est toute entière tournée vers la demande occidentale : les panneaux de verre sont fournis par les marchands européens aux ateliers chinois.
Le produit est ensuite ré-expédié pour être encadrer et enfin vendu.
Parfois, le cadre sera d’inspiration chinoise, mais pas toujours : comme pour les porcelaines ou les meubles, un montage à l’européenne est toujours censé sublimer l’objet.


On illustre !!!  Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  3826491292 

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714041623885420


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717105353588437


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717105445149996


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717105651579233


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717104048114568


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717105833453717


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714042852938769


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714042945526578


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717110039557029


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714043511674983


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714043703539023


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714043825992739


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714043926816730


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714044040237287


Adorables, n’est-ce pas ?  boudoi30 


Cette fois-ci, sur ce miroir à parcloses d’époque Régence, le verre églomisé agrémente également le cadre :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  10071404415140427


Un objet intéressant d’origine italienne, ce miroir d’esprit chinois est en tôle laquée :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100714050927390145


Ici, depuis un décors chinois au Musée Carnavalet...

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  P1010410Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  P1010411


II / Comme annoncé dans ma petite introduction, passons maintenant à des objets bien plus fantasques...  Cool 

Sans rentrer dans trop de détails (car nous reviendrons sur ce style lorsque Tatie et moi trouverons le temps d’ouvrir le sujet sur le Mobilier  :roll:), je vais vous présenter ce qui faisait fureur en Angleterre dès le milieu du XVIIIème : le style Chippendale.

Du nom d’un célèbre ébéniste anglais, ses prédécesseurs s'étaient pourtant inspirés de la rocaille des ornemanistes français, vous le verrez très facilement.
S’y ajoutent cependant des découpages à la chinoise (bien souvent des grilles) ou encore des éléments gothiques.
Bien souvent, l’on retrouve des formes de pagodes, des magots, autres dragons, phénix, et des volutes exotiques.
Le but est aussi de rechercher une légèreté pour l’ensemble de la structure, qui devient plus aérée.  
Thomas Chippendale ne fut donc pas le seul créateur de ces formes bien particulières, d’autres ébénistes s’illustreront dans un style qui évoluera sous George II et George III.
Thomas Johnson, William et John Linnell réaliseront quelques merveilles, de même que, plus tard, William Chambers déclinera aussi quant à lui nombre de décors en bambou, très utilisés par les chinois.


Attention les yeux !!!!  :!,,,!!!: 

Certaines pièces peuvent être du XIXème, tant ce style a perduré (notamment à l’époque victorienne), mais la plupart sont bien évidemment du XVIIIème siècle.
Voici quelques merveilles, la plupart designés et/ou réalisés par les artisans évoqués précédemment.
J’ai la flemme de donner les titres à chacun, si vous les souhaitez pour quelques-uns, je suis à votre disposition.

Un des dessins préparatoires de Thomas Chippendale (il y en a des centaines de ce genre qui seront très souvent déclinés).

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Thomaschippendaledrawin


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717100422711966


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717100844532374


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717100925201994


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717100959341426


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101034638562


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101112410422


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101215240711


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101303790982


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101339678073


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101410706530


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101500199309 Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101533303853


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101622949115


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101656551674


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101728769381


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101842548075


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101926915478


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717101907614443


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102040689490


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102103818323


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102142134923


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102229187021


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102305549158


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102413184480


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102441480087


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  10071710254073922


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102643870763


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102620598242


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102829244077


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717102915824945


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717103017666698


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717103115420913


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717103138213141


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717103252844082


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  100717105056368648


Pour vous donner une petite idée des prix, ceux adjugés à l’occasion de ventes aux enchères...  Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  1410818755 

Des pièces, pur jus XVIIIème :

120 000 dollars :
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  N0865710

132 000 dollars ici :
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  47485_11

300 000 dollars pour ce miroir :
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  300_0010


64 000 dollars :
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  64_00010

57 000, la paire Wink:
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  57000_10

190 000 dollars pour celle-ci :
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  L0730010

Allé ! Des pièces du XIXème :

30 000 dollars :
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  L0730110


13 000 dollars pour ceci :
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  13_00010

Et (seulement) 7000 pour cet autre  Laughing
:Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  7000_d10


Toujours trop cher ?  :mrgreen:
Bon. Ok.
Seulement 2000 dollars, mais c'est du début XXème...hé !

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  4jc5f_10

___________


Ainsi donc, Tiepolo, si nous parlons bien de ce miroir :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  10071710

A l’origine, le miroir a été commandé, dans les années 1750, à William et John Linnell, par Charles Somerset, duc de Beaufort, pour ses salons chinois, à Badminton House (Gloucestershire).
Il faisait partie des décors « en chinoiserie » de quelques-unes des pièces de cette belle demeure anglaise.

La collection a été dispersée pour partie ; ici le Victoria and Albert Museum a reconstitué la chambre (mobilier et décors toujours par les mêmes Linnell, père et fils).
Vous voyez le genre... :eventail:

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Screen10

Le miroir qui vous intéresse était quant à lui conservé par Doris Duke, richissime héritière américaine, et grande très collectionneuse.
Entre autres belles choses, elle était raide-dingue de chinoiseries !
Une douzaine de miroirs comme celui-ci étaient disposés dans ses maisons.  :mrgreen:

Collection vendue par Christie’s New York, en 2004.


Dernière édition par La nuit, la neige le Mar 08 Juin 2021, 21:56, édité 3 fois
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17874
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Mme de Sabran Dim 23 Mar 2014, 23:39




Je dois attendre demain pour continuer à redécouvrir tous tes trésors, car ma moitié réclame son autre...
Comment dit-on " Bonne nuit, fais de doux rêves ", en chinois ?

晚安。祝你做个好梦。 ..............

 Wink 
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Dim 23 Mar 2014, 23:40

Quelles splendeurs !!!!
J'en ai plein les yeux !  drunken drunken drunken drunken drunken drunken drunken drunken drunken 
Merci pour cet exposé si complet, mon cher !  :\\\\\\\\: 

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Lun 24 Mar 2014, 00:13

A nous ta Galerie des glaces, monn cher La nuit, la neige !  Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  3826491292 

Bien à toi !  :n,,;::::!!!: 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Lun 24 Mar 2014, 10:21

C'est trop !!' :c^ùù!!: 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Mme de Sabran Lun 24 Mar 2014, 12:33

La nuit, la neige a écrit:
Pour commencer, je vous présente des objets que j’aime beaucoup...
Il s’agit des peintures sous verre ou miroir.

Adorables, n’est-ce pas ?  boudoi30 

Ah, tais-toi !  drunken drunken drunken drunken drunken

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Mme de Sabran Ven 28 Mar 2014, 23:14



Ne chinoisons pas : c'est absolument exquis !!!  Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Chinet10
Et, tout autant que les merveilles que tu nous montres là, cher la nuit, la neige, j'apprécie l'érudition et l'humour de tes commentaires !    Very Happy   Bref, l'extase à tous les niveaux ...........


Mais pourquoi n'avais-je pas vu ce sujet au portail ?!! Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  7914363

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Sam 29 Mar 2014, 09:21

Merci, j'adore  :;\':;\':; 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Comtesse Diane Sam 29 Mar 2014, 14:22

Je ne vais certainement  pas chinoiser en observant et découvrant l'influence  majeure de cet art oriental sur notre occident !
Merci à vous ... si bien expliqué si clair et si bien illustré !

_________________
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7407
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Mme de Sabran Jeu 10 Avr 2014, 23:02




La vie est un miroir Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Betty_10
dans lequel l'homme n'est jamais que le reflet de lui-même.


( Chamfort )

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par La nuit, la neige Ven 11 Avr 2014, 00:56

.... Suspect 
Moi pas comprendre.  Laughing 
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17874
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Mme de Sabran Ven 11 Avr 2014, 08:39




Je le comprends comme Saint Ex : On ne voit bien qu'avec le coeur . L'essentiel est invisible pour les yeux ...  ou bien le mythe de la Caverne, de Platon : on ne perçoit que le reflet des choses ...   Very Happy






.


Dernière édition par Mme de Sabran le Ven 11 Avr 2014, 09:09, édité 2 fois
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Ven 11 Avr 2014, 08:46

Ah tiens, moi je l'interprète plutôt comme la parabole de la paille et de la poutre dans l'oeil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Lumières et chinoiseries

Message par La nuit, la neige Jeu 07 Aoû 2014, 13:07

Je n’ai toujours pas eu le temps de défaire toutes mes malles que j’avais transférées, et ce avant de grimper à l’échafaud de la Conciergerie... Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  3826491292 

Aussi, je continue notre petite visite thématique autour des Chinoiseries du XVIIIème siècle Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  SmileJap

Aujourd’hui les candélabres, bougeoirs et autres objets éclairants !

Vous vous souvenez, une chinoiserie est un détournement, une inspiration, une copie fantasmée et/ou agrémentée d’objets ou supports «exotiques».
Elles sont ainsi importées d’Orient et travaillées pour le marché européen ; elles sont aussi constituées de supports locaux montés et retravaillés ; ou encore directement fabriquées en Europe (dans l’esprit de ce que l’on imagine être le goût chinois).

Commençons par lever les yeux :

Lanterne en tôle peinte. Italie fin XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Fine_i10
Lustre «Pagode» ou dit «à la chinoise» de Murano. Fin XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Type_o10

Quelques appliques :

Restons dans la verroterie, avec cette paire d’appliques en verre églomisé et bronze doré, début XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_rare12

Pour l’exportation : porcelaine chinoise et bronze doré vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_chin11

Pour l’exportation : porcelaine de Canton et bronze doré, début XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o11

Famille rose, Quing Dynastie et bronze doré, vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Rare_p10

Porcelaine de Chine et bois doré, Allemagne début XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  German10

Porcelaine de Chine et bronze doré, époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o12

Porcelaine de Chine et métal doré, époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Louis_16

Porcelaine de Meissen et bronze doré, époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Louis_17

Fleurs en porcelaine de Vincennes et bronze doré, époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  D1962310

Appliques « aux chinois », en bronze doré, époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Quatre10

Paire d’appliques en porcelaine de Chine et émaux d’époque Qianlong, bronze doré, vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Paire_16

Paire de bras de lumière en bronze doré, époque Louis XVI
On remarquera les mêmes petits grelots et le même motif d’agrément qu’avec l’écritoire en laque livré au garde meuble de la reine en 1785 (que nous avions présenté).
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Paire_17 Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  L_s_ag10

A l’opposé de cette dernière création aux lignes « pures », passons au fameux style Chippendale : délirant à souhait ! Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  %21fou
Non, non, rien à voir avec les stripteaseurs mesdames ! Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  0012

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Dp104110Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Dp104111
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Dp104210

Aux murs, voilà ce que cela peut donner : j’adore !!  tongue 

Bois doré bronze, Angleterre, vers 1760
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  09_oct10

Bois et bronze dorés, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Chippe10


A suspendre aussi, ce joli petit bougeoir en tôle laqué, bronze et porcelaine de Meissen, vers 1760, que l’on disposait éventuellement sur un paravent...
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Bougeo10
Sources : www.boisbaudry.com et ©️Photo Thierry Jacob


A suivre...chandeliers, bougeoirs et candélabres.

Commençons par quelques pièces simples, c’est à dire non trafiquées par les ornemanistes.
Elles ont néanmoins été fabriquées pour l’exportation, via les nombreux comptoirs et compagnies qui stimulaient ce type de commerce.

Porcelaine de Chine, famille rose, vers 1780
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Group_10

Paire de bougeoirs en porcelaine de Chine et ivoire d’époque Qianlong
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_pair11

Famille rose, époque Quianlong
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_rare13


Comme déjà expliqué pour les pots-pourris, les manufactures européennes se sont aussi lancées dans une production de faïences, ou porcelaines, en reprenant ces thèmes exotiques.

Bougeoirs en porcelaine tendre de Mennecy, vers 1740
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  02-01310

Porte-flambeaux en faïence de la manufacture de Hannong, Strasbourg, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Porte_10

Paire de grues porcelaine de Chine Qing, monture en bronze doré d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Candal11

Garniture en bronze doré, figurines en porcelaine de Chine et fleurs de Meissen, milieu du XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Gilt-b17

Chiens de Fô chinois d’époque Kangxi (1662-1722), monture en bronze doré et porcelaine de Saxe, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o13

Porcelaine de Chine et bronze doré, Paris vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o14

Porcelaine de Meissen et bronze doré, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  0wvprt10

Porcelaine de Chine début XVIIIème et bronze d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o15

Porcelaine de Chine, famille verte, monture en bronze vers 1760
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_pair12

Figurines en bronze laqué, porcelaine de Vincennes et bronze doré, vers 1740
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_pair13
Porcelaine de Chine XVIIIème, famille verte, monture en bronze doré
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_pair14

Porcelaine de Meissen et bronze doré, 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_pair15

Porcelaine de Meissen dans le style Kakiemon et bronze doré, vers 1730
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_rare14

Biscuit chinois d’époque Kangxi, monture en bronze vers 1770
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  An_orm13

Paire de carlins montés, porcelaine de Meissen et bronze doré, par Kandler, vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  By_joh10

Même origine pour cette autre paire, marquée au C couronné et datée 1745
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Candal12

Ou encore, toujours en porcelaine de Meissen
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Meisse10

Laque de Chine, porcelaine de Saxe et bronze doré, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Candal13

Porcelaine de Chine émaillée début XVIIIème, et monture en bronze d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Candal14

Porcelaines de Meissen et de Chantilly (pour les fleurs), bronze doré, vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Candle10

Une singerie en porcelaine de Chantilly et bronze doré, vers 1753
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Candle11

Porcelaine de Chine d’époque Kangxi, porcelaine de Vincennes pour les fleurs, et monture en bronze doré d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Chines13

Une pièce originale d’exportation chinoise : Lanterne sur pied en bronze doré, verre églomisé et émail cloisonné, fin XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Chines14

Oublié dans la galerie «écritoires», ce joli petit accessoires de bureau en porcelaine de Chine Kangxi et bronze doré
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Europe10

Porcelaine de Meissen, tôle laquée et bronze doré d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  French10

Chien Fô en porcelaine de Chine époque Kangxi, bronze doré et porcelaine de Meissen époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Louis_18

Bronze laqué, bronze doré et porcelaine de Meissen époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  P1010411

Magots chinois en pâte tendre de Mennecy et bronze doré vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Magot_11

Vases en forme de double carpes en porcelaine céladon de Chine, monture en bronze doré au C couronné, vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Carpes10

Personnages à têtes amovibles, porcelaine «Blanc de Chine», bronze et tôle dorés, porcelaine de Chantilly, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Blanc_10

Couples de chinois en porcelaine de Chine turquoise d’époque Kangxi et porcelaine de Sèvres même ton pour les agréments, bronze doré d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  P1010511

Coq en biscuit émaillé de Chine d’époque Kangxi, monture en bronze doré au C couronné, tôle et porcelaine de Meissen pour les fleurs, époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  P1010512

Paire de canards montés en chandeliers, porcelaine de Chine époque Qianlong et fleurs de Meissen, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Canard10

Porcelaine de Chine début XVIIIème, monture en bronze doré d’époque Transition / Louis XVI, tôle et bronze doré
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o16

Chandeliers en porcelaine de Chine époque Qianlong, montés eux aussi en chandeliers, bronze doré, époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o17

Porcelaine du Japon Imari début XVIIIème et monture en bronze doré d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o18

Laque du Japon, porcelaine et bronze doré, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_gilt11

Paire de lions Fô en cristal de roche et bronze doré, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pair_o19

Paire de coqs en porcelaine «blanc de Chine» et monture en bronze doré d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Paire_18
Petits candélabres aux chinois en bronze doré et laqué d’époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Paire_19

Porcelaine de Chine bleue turquoise montée en bronze, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Perruc10

Potiches en porcelaine bleue poudrée de Chine, montées en bronze doré. Vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Porcel13

Ici, dans un autre goût, paire de vases à girandoles sur ressorts, porcelaine de Sèvres et bronze doré. Appartement de la comtesse du Barry à Versailles.[/b]
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Vases_10

Porcelaine Jingdezhen, et fleurs de Meissen, bronze doré début XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Porcel14

Magot en porcelaine de Chantilly et bronze doré époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  S77tm610

Porcelaine de Chine dynstie Qing et bronze doré, collection de Mesdames, château de Bellevue
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Porcel15

A disposer sur une table, cet ensemble en porcelaine de Chine, tôle peinte et bronze doré, vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Set_of10

Porcelaine de Chine, famille verte époque Kangxi, monture en bronze fin XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Two_ch10

Et voilà, je termine enfin par cette petite merveille d'orfèvrerie !

Paire de bougeoirs, argent, or, bronze doré, cristal, émail, pierres semi-précieuses, bois et minéraux peints, collection de Catherine II, fin XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  210Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Silver10
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17874
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Jeu 07 Aoû 2014, 13:22

Ben dis donc !  Shocked :;\':;\':; drunken 
Quelle splendeur que ce message-catalogue que tu nous offres-là !
C'est magnifique !!!

Bien à vous.


Dernière édition par Majesté le Jeu 07 Aoû 2014, 17:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Gouverneur Morris Jeu 07 Aoû 2014, 17:33

Hop! :\\\\\\\\: :\\\\\\\\: 
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 11464
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Comtesse Diane Jeu 07 Aoû 2014, 18:01

Je n'aime pas tout mais j'apprends à regarder ces oeuvres d'art.
Enorme catalogue; impressionnant.

_________________
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7407
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Lucius Jeu 07 Aoû 2014, 18:34

Superbe !!
Lucius
Lucius

Messages : 11658
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par La nuit, la neige Jeu 07 Aoû 2014, 18:44

Comtesse Diane a écrit:Je n'aime pas tout mais j'apprends à regarder ces oeuvres d'art.
Oui. Les pièces qui m’intéressent le plus sont peut-être celles où les ornemanistes européens travaillaient « autour » d’une pièce asiatique pour la sur-décorer, la transformer, la « magnifier » si l’on veut...
C’est péché, je ne dis pas le contraire ! :Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  2028181902 
Et rares étaient les collectionneurs d'alors qui se « contentaient » de l'objet dans son état d’origine.

Aujourd’hui, les acquéreurs Chinois ou Japonais qui rachètent ce genre de pièces, n’hésitent pas à faire démonter toutes les ornementations jugées « superflues ».
Allez hop !
Bon, c’est de bonne guerre... Laughing
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17874
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Mme de Sabran Sam 09 Aoû 2014, 22:06



Quelles merveilles !!!  Very Happy 
Merci, cher ami, tu sais combien nous adorons tes chinoiseries !

Comme dans la chanson, baisse un peu l'abat-jour ...   drunken drunken drunken drunken drunken
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54865
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Lun 11 Aoû 2014, 11:18

Éblouissant ! drunken

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Lun 11 Aoû 2014, 12:06

J'adore  boudoi30 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Invité Lun 11 Aoû 2014, 14:19

SUPERBES !!!  drunken drunken drunken 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Ecritoires et chinoiseries du XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige Lun 25 Aoû 2014, 14:22

Je continue le rapatriement de la petite expo virtuelle consacrée aux Chinoiseries.  Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  3826491292

Je vous présente donc une série d'écritoires, encriers, et autres plumiers ou portes-pinceaux travaillés en chinoiseries.

Toutes les pièces présentées sont XVIIIème. Du moins pour la monture, les porcelaines ou les laques pouvant êtres antérieures.

Comme pour les pots-pourris, les marchands-merciers ou les artisans ont proposé à leur clientèle des objets de diverses origines.
Ceux exportés directement réalisés en Chine : c'est à dire réservés à l’exportation, et donc travaillés à l'européenne.
Ceux détournés : on prend un support d'Extrême-Orient, et on l'agrémente avec des montures, des associations d'autres porcelaines etc.
Et enfin, ceux fabriqués en Europe à l'imitation de : porcelaine dans le même style, vernis-martin à la place de pièces en laque etc.

Porcelaine de Chine, ensemble dédié à l'exportation, vers 1770
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_chin10


Porcelaine de Chine, famille rose, ensemble dédié à l'exportation. Vers 1740
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_rare11


Porcelaine de Chine, milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  M5011010


Magot d'inspiration Kakiemon, vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Magot_10


Manufacture de Chantilly, d'inspiration Kakiemon
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Pot_d_10


Ecritoire en faïence de Rouen, début XVIIIème.
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Ecrito10


Ecritoire en faïence de la manufacture de Sinceny. Vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Ecrito11



Un peu simplounet tout ça...hum ?
Hop ! Vas-y que je te bronze et que je te décore !  :Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  2028181902

Encrier. Porcelaine de Chine et bronze doré. Epoque Louis XVI
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Encrie10


Grès émaillé chinois d'époque Kangxi et monture Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  En_bro10


Porcelaine de Meissen d'inspiration Kakiemon et bronze doré, vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Inksta10


Nautile de porcelaine de Chine turquoise monté en encrier. Bronze doré. Milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  En_por10


Cristal de roche, porcelaine de Chine et bronze doré. Epoque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Encrie11


Porcelaine de Chine d'époque Kangxi et bronze doré d'époque Louis XV
Je l'adore... :c^ùù!!:
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Grenou10


Porcelaine de Chine et de Vincennes, monture en bronze doré et argent. Vers 1770
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_fren10


Porte-pinceaux, porcelaine de Chine céladon et bronze doré d'époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Porte-10

Comme celui de notre cher baron de Besenval, ici représenté dans son salon de compagnie, par Henri-Pierre Danloux...:mrgreen:
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Besenv10


Vous remarquerez, sur le décors du tableau, d'autres objets à la carpe (ils furent très recherchés à une époque) tels que ceux-ci :

Porcelaine du Japon et monture en bronze vers 1760
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Louis_11


Porcelaine de Chine céladon. Monture en bronze vers 1760
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Porcel10


Ou encore, ceux de la collection de la marquise de Pompadour :
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Porcel11



Je ferme la parenthèse Besenval, et ouvre celles des laques ou vernis-martin  Very Happy

Support pour encrier en laque de Chine et monture en bronze doré
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  49249_10


Laque et porcelaine Blanc de Chine d'époque Kangxi, monture en bronze doré Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Louis_12


Porcelaine et laque de Chine, bronze doré milieu XVIIIème
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Porcel12


Tôle peinte et vernie, grès émaillé et bronze doré.
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Gilt-m10


Laque de Chine, porcelaine de Meissen et bronze doré d'époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Gilt-b14


Laque du Japon, porcelaine de Meissen et bronze doré
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_blac10


Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Ib7j4x10


Laque de Chine, porcelaine de Sèvres et bronze doré
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_fren11


Porcelaine Blanc de Chine et laque rouge, monture en bronze doré d'époque Louis XVI
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_gilt10


Laque de Chine et porcelaine de Meissen, bronze doré. Vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_loui12


Laque du Japon et bronze doré d'époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_loui13


Porcelaine de Meissen, laque et bronze doré. vers 1750
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  A_loui14


Vernis martin sur bois, porcelaine de Chine Kangxi et bronze doré
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Chines12


Encrier, porcelaine de Sèvres et laque de Chine. Epoque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Encrie12


Socle vernis martin et porcelaine de Meissen, époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Encrie13


Acajou ciselé et vernis, bronze doré d'époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  France11


Porcelaine Blanc de Chine, porcelaine de Vincennes, laque rouge de Chine et bronze doré d'époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Gilt-b15


Porcelaine Blanc de Chine et porcelaine de Meissen, laque de Chine et bronze doré d'époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Gilt-b16


Porcelaine de Saxe, laque de Chine Coromandel et bronze doré. Epoque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Louis_13


Tôle peinte, laque de Chine, porcelaine de Meissen et bronze doré d'époque Louis XV
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Louis_14


Et enfin, l’objet phare de cette petite présentation, celui de la collection de Marie-Antoinette  Wink :

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  01-00710
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  01-00711
Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  01-00712


Dernière édition par La nuit, la neige le Mer 24 Juin 2020, 22:43, édité 1 fois
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17874
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)  Empty Re: Chinoiseries du XVIIIe siècle (arts décoratifs)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum