Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Gouverneur Morris le Jeu 14 Déc 2017, 23:35

De rien, l’Iphone restitue admirablement les couleurs, c’est impressionnant !
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 6257
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Le chocolat aux XVIIIe et XIXe siècles

Message par Mme de Sabran le Jeu 19 Juil 2018, 12:14

A la Révolution, le café tombe en disgrâce ! Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 1123740815 Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 146
Les cafetiers font grise mine .

Les désastres des colonies, qui forcent d’augmenter d’un sol la tasse de café, arrêtent un instant la fortune des cafés. « Tout Paris est en révolution pour son café au lait. » Quelques citoyens font serment de ne plus prendre de café. Il est de même des salons où ce serment est prêté. Les Jacobins jurent de s’en abstenir. Ils entrent alors dans les cafés, demandent un verre d’eau et les gazettes, s’en vont, et ne jugent pas à propos de payer une si mince consommation .

( Jules et Edmond de Goncourt )

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41494
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Sam 28 Déc 2019, 19:14


Avec Le déjeuner  Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Xcache4 , François Boucher   produit une œuvre qui s'inscrit dans le registre des scènes de genre.

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 1525

L’œuvre garde  une part de mystère quant aux personnages représentés et au breuvage qui réunit la petite communauté. La théière est irrémédiablement relayée au dernier plan, en haut de l’étagère, alors que le récipient utilisé se trouve au centre des lignes directrices de la toile.
Café ou chocolat, difficile de le savoir scratch , mais ces boissons incarnent toutes les deux le goût du XVIIIe siècle et le luxe des produits coloniaux. Les deux femmes qui tendent une cuillère vers les enfants laissent plutôt penser à du chocolat.

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 240

https://www.histoire-image.org/fr/etudes/dejeuner

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41494
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Déc 2019, 17:33


Le café au lait, dont l'usage se généralise dans toutes les classes de la société, ne s'obtient pas en ajoutant plus ou moins de lait dans son café.
Point du tout !  Very Happy  

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 1526

Sa préparation n'est pas une mince affaire :  Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 1123740815

" On place sur le feu une pinte ( 93 centilitre ) de lait. Quand il commence à chanter on y met une once et demie ( 45 grammes ) de poudre de café; puis on laisse bouillir une demie-heure ( Shocked  ) sans cesser de remuer. On laisse reposer le tout.  On filtre dix à douze heures après ...  On réchauffe au bain-marie, et l'on peut servir. "

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 2258

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41494
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Dim 29 Déc 2019, 19:44

Merci pour la recette que je n'imaginais pas du tout ainsi !
À tester à l'occasion  Laughing
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 694
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Déc 2019, 20:01

... moi non plus ! Eventaille T'avouerais-je que cela ne m'inspire qu'assez modérément ? Hop!

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41494
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Lun 30 Déc 2019, 00:11

Dans le genre le chocolat d'époque n'était pas mal non plus. J'ai eu l'occasion de le goûter préparé par l'ancien chef du Trianon Palace. Indépendamment que j'étais charmée de cette dégustation dans les jardins de Trianon, j'avoue que je ne me serais pas resservie. Eventaille
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 694
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Calonne le Lun 30 Déc 2019, 14:36

Pour mémoire :
Le café est la boisson issue du caféier, un arbuste des régions tropicales qui produit des baies (apellées cerises) rouges ou jaunes. Chacune d'elle renferme un grain de café, qui sera à la base de la boisson après plusieurs opérations, dont la fameuse torréfaction. Le café viendrait d'Ethiopie et/ou du Yemen, l'ancienne "Arabie heureuse". Un berger aurait constaté son effet excitant sur ses chèvres qui brouttaient les fameuses baies. Le monde arabe ne tarde pas à s'emparer et s'enticher de cette boisson que les pélerins de retour de la Mecque diffusent de la Perse à l'Egypte. Le café atteint Constantinople et la cour de Soliman le Magnifique et l'on voit des "cafés" s'ouvrir partout en ville. On vient y boire le fameux breuvage, discuter, fumer... Les marchands vénitiens, trés actifs à Constantinople, se chargent de le répandre en Europe où il devient furieusement à la mode même s'il est plus considéré au départ comme un médicament, en raison de ses vertus stimulantes et toniques. Partout s'ouvrent des cafés, nouveaux lieux de rencontre et d'échanges, où l'on se retrouve autour d'un "moka" (nom du principal port yéménite par où transitaient les précieux grains). Et tant pis pour Madame de Sévigné qui écrivait que l'engouement pour cette boisson passerait aussi vite que celui pour les pièces de Racine... Le café servi à la table du roi venait directement des souks d'Alexandrie, la commande étant passée par le gouverneur de Marseille.

Mais qui dit café, thé ou chocolat dit "sucre"...
Il apparaît en Asie du Sud-Est où, 6000 ans av J.C, certaines peuplades mâchaient directement la tige de la canne à sucre pour en extraire le suc. Néarque, amiral d'Alexandre le Grand, de retour d'une expédition en Inde parle d'un "roseau qui donne du miel sans le concours des abeilles". C'est probablement en Inde que le sucre est cristallisé pour la première fois. Pendant ce temps, le reste du monde utilise uniquement le miel (produit rare et cher) pour obtenir la note sucrée. De l'Inde, le sucre passe chez les arabes et les Croisades le font alors découvrir aux occidentaux qui le réservent aux herboristes, médecins et apothicaires. C'est la découverte du Nouveau Monde qui va lancer définitivement le sucre : les portugais l'importent du Brésil, la demande explose avec l'apparition du chocolat, du café... Les grandes puissances se font la guerre pour la possession des "îles à sucre" où d'immenses plantations apparaissent, mises en valeur par des milliers d'esclaves noirs. Le sucre est indissociable à cette époque de l'esclavage. A noter que le sucre en morceaux apparaît tardivement, pendant longtemps on posait un "pain de sucre" sur la table et chacun le grattait au-dessus de sa tasse pour sucrer comme il voulait. Pas plus mal.
Calonne
Calonne

Messages : 578
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 47
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Lun 30 Déc 2019, 19:22

Le potager du roi cultivait des caféiers sous serres pour Louis XV.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 694
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle - Page 5 Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum