Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Le chocolat aux XVIIIe et XIXe siècles

Message par Nikko de Chissay Sam 24 Jan - 20:19

De retour d'une promenade parisienne, voici ce que j'ai découvert à la vitrine du chocolatier Debauve & Gallais, 30 rue des Saints Pères.

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Img_2710

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Img_2711

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Img_2712

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Img_2713

Cordialement

_________________
Bientôt reviendra pirouetter dans la volière de Versailles notre petite chouette toute revigorée !  (Merci Lucius)
Nikko de Chissay
Nikko de Chissay

Messages : 376
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 69
Localisation : Ruel en Seine et Oise

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Invité Sam 24 Jan - 20:33

Oui je connais.Very Happy  Une mienne amie m'en avait offert. boudoi30
Ces chocolats sont très bons.
Ils étaient fournisseurs de la cour de France. C'est en tout cas attesté sous Louis XVIII. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par MARIE ANTOINETTE Dim 25 Jan - 16:11

La maison mère est RUE VIVIENNE dans une superbe boutique très directoire  - ce chocolatier n'était pas fournisseur de la Cour sous LOUIS XVI, mais plus tard à la Restauration !!!!

Pour parler qualité de chocolat, j'ai reçu deux étuis provenant de la Maison LENÔTRE  - l'un contenant des mendiants, l'autre des tuiles , chocolat noir et chocolat lait.
Pas terrible, les mendiants sont corrects, mais les tuiles sont prétentieuses, très sucrées avec le sucre restant en bouche et avec l'impression qu'elles n'étaient pas de première fraicheur .............

Sincèrement je préfère une plaque de chocolat bien ordinaire que ces fantaisies coûteuses qui ne les valent pas.

Idem pour les macarons de chez LADUREE, j'ai acheté chez ALDI une boite de macarons surgelés et ils sont aussi fins que ceux de LADUREE avec une belle assiette en SÊVRES de présentation, aucune différence.

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3655
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 75
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Dim 25 Jan - 17:41




Merci, chère Nikko, pour ce reportage qui met l'eau à la bouche ! Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle M_ROLL%7E1


Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle David-10




Sulpice Debauve (1757-1836), ancien pharmacien du roi Louis XVI
,  mit au point une nouvelle combinaison de cacao, de sucre de canne et de médicaments pour créer le premier Chocolat à croquer.

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Images26


Il facilita ainsi la reine Marie-Antoinette à prendre ses médicaments. La reine était si heureuse qu'elle appela ces chocolats en forme de pièces de monnaie des « Pistoles ».
Debauve continua à créer une variété Pistoles de différentes saveurs pour la reine.

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Images25


En 1800, Debauve ouvre sa première chocolaterie sur la rive gauche de Paris et depuis nous perpétuons sa tradition: "Des chocolats délicieux mais avant tout bons pour la santé".

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Xxxx10


Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Debauv10


La fleur de Lys, une ganache exclusive au caramel moulé dans du chocolat noir à 60% de cacao. Ce chocolat Debauve et Gallais est en forme de fleur de lys.

L’histoire de sa création remonte au couronnement de Charles X à Reims en 1825 sur demande spéciale de la Maison Royale. Il était entièrement doré avec une une feuille d’or fin.

Charles X  était fortement en faveur de la restauration de toutes les valeurs traditionnelles de la monarchie, et contrairement à son frère, Louis XVIII , il voulut restaurer la monarchie des anciens rois de France dont le symbole est la fleur de lys.

Malheureusement, nous avons perdu le moule originale, détruit par les Prussiens quand ils assiégèrent Paris en 1871.

Si ce chocolat a été un véritable succès, nous avons été obligés d’arrêter la production à cause de la Révolution de juillet 1830 qui a renversé le roi pour le remplacer par son cousin, Louis-Philippe.

Nous avons repris sa production en 1871,  lorsque le comte de Chambord (héritier officiel du trône français) a ouvert des négociations pour la restauration de la monarchie en 1871 après la chute du Second Empire.


On en le répétera jamais assez : le chocolat est un merveilleux euphorisant !!!   :n,,;::::!!!Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 435746984 :n,,;::::!!!:


Avec Debauve, le roi des chocolats et le chocolat des Rois, Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Images27 !!!

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 45891
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Lun 26 Jan - 11:17




Debauve est également implanté à Dubaï !
Et qui reconnaissons-nous, derrière le comptoir ?  Very Happy


Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Debauv11


Debauve and Gallais, Dubai International Financial Centre -

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 45891
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par MARIE ANTOINETTE Lun 26 Jan - 14:48

Je viens de passer en revue les almanachs royaux en ma possession de 1774 à 1791 inclus
déjà le terme pharmacien n'était pas exact, mais apothicaire est plus juste !!!!

En reprenant le "collège de pharmacie" par ordre alphabétique, dans la lettre D, il n'y a pas de DE BAUVE ou DEBAUVE

On trouve des praticiens étant à divers postes auprès de la Cour, "apothicaire suivant la Cour"  " un apothicaire majors des camps et armées du Roi, deux apothicaires, l'un pour le Comte et l'autre pour la Comtesse d'Artois  - un autre pour MADAME (comtesse de Provence), un de la Grande Ecurie  , un autre des Ecuries du Comte d'Artois à VERSAILLES,

PRAT - aide apothicaire de Sa MAJESTE en Cour, j'ai rencontré une fois un apothicaire pour le Roi avec un autre nom, mais point pour la Reine  !!!!

Par contre j'ai trouvé un Monsieur LE LIEVRE ; distillateur du Roi !!!!!

Je n'ai pas l'intégralité des années de règne en almanachs royaux car d'une année à l'autre, il n'y a pas de grands changements et cela ferait double emploi, mais je vais mettre ma collection sur table et comparer page par page les différentes éditions.


Je pense que DEBAUVE travaillait avec les médecins du Roi et de la Reine et c'étaient ceux-ci qui avaient commandé les "pistoles" comme chocolat médical pour le service du Roi, mais il n'avait pas le titre officiel ni la charge d'apothicaire du Roi  - sous traiter était courant à l'époque.

NICOLAS LE FLOCH continue son enquête

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':


J'ai été plusieurs fois dans la boutique de la Rue VIVIENNE pour obtenir des documents et il m'a été indiqué que les pistoles dataient de la restauration,  que leur cliente fidèle était sous LOUIS PHILIPPE, la Reine MARIE AMELIE qui aimait ces petits chocolats !!!!!
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3655
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 75
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Invité Lun 26 Jan - 17:34

En 1644, un bachelier français, François Foucault présente sa thèse sur le chocolat, Ad chocolatae usus salubris qui se présente comme un éloge appuyé du chocolat :
" Il est tant nourrissant qu'il n'y a point de bouillon de viande qui soutienne plus longtemps ni plus fortement ".Il ajoute cependant : " Si on en prend par plaisir seulement, il faut se borner à deux tasses par jour : les bilieux le prépareront avec de l'eau d'endive, les gens resserrés y ajouteront de la rhubarbe. On doit toujours s'en méfier les jours caniculaires. "

En 1660, Marie-Thérèse d'Autriche, épouse de Louis XIV, est la deuxième reine (après Anne d’Autriche, qui l’a introduit en France) à s'amouracher du chocolat.
Marie-Thérèse l'aime tellement que les mauvaises langues chuchotent autour d'elle : "Le roi et le chocolat sont ses deux seules passions," Et le chocolat devient la grande mode à la cour de Versailles.


En 1659, Louis XIV permet au premier valet de chambre du comte de Soissons, le Toulousain David Chaillou, d'ouvrir sa première boutique à Paris, pour "faire, faire faire, vendre et débiter une certaine composition que l'on nomme chocolat dans toutes les villes du royaume, en liqueur, en pastilles ou en boîtes".
Son privilège sera renouvelé par l'ordonnance royale du 5 février 1666. Le privilège passera en 1692 aux mains de François Dumaine.

David Chaillou fabrique son chocolat au coin de la rue de l'Arbre-Sec et de la rue Saint-Honoré, près de la Croix-du-Trahoir. C'est dans son magasin que s'ouvre la première " boutique de chocolat à boire " de Paris en 1671.
En ces temps, les tablettes étaient moulées plates des deux côtés avec un rainurage pour faciliter la casse des "tasses". Le chocolat était recouvert manuellement d'un paillon ou d'un papier blanc.

Très vite, les clients affluent, des gens de la cour et des bourgeois. Car le chocolat reste une denrée très chère, à cause du monopole de Chaillou... qui dure vingt-neuf ans !

En 1689, d'autres chocolatiers s'établissent à Paris :
• Rere rue Dauphine,
• Renard quai de Nesle (aujourd'hui de Conti),
• Damaine.
• Plus tard suivront d'autres fabricants parisiens, comme Labastide ou Onfroy.
• Delandre, un droguiste, invente le "chocolat homogène, stomachique et pectoral", tandis qu'un médecin, Lefebvre, découvre la recette d'un chocolat "aphrodisiaque ou antivénérien".

Avec Louis XV, le chocolat prend un tournant décisif. On fabrique maintenant de la confiserie au chocolat : pastilles, dragées, bonbons.

En 1780, la reine Marie-Antoinette a même un chocolatier privé qui invente régulièrement de nouvelles recettes : chocolat au bulbe d'orchidée pour fortifier, à la fleur d'oranger pour calmer les nerfs, au lait d'amandes douces pour bien digérer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mar 27 Jan - 20:30




Ville gourmande, Versailles compte plusieurs chocolatiers réputés qui perpétuent une tradition née sous Louis XIV. Depuis peu, deux nouvelles enseignes ont vu le jour, à découvrir à l’approche de Noël : Plantegenêt côté Notre-Dame et L’Encas des Trois Marches côté Saint-Louis.

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Ob_9be10




Introduit en France en 1615, à l’occasion du mariage de Louis XIII et d’Anne d’Autriche, le chocolat entre réellement dans les habitudes culinaires de la Cour sous Louis XIV. Mais c’est son successeur Louis XV, grand amateur de cacao, qui va durablement installer le chocolat à Versailles, n’hésitant pas à préparer lui-même ce breuvage, réputé aphrodisiaque… A cette période apparaissent les premières machines destinées à fabriquer le chocolat et des ateliers spécialisés voient le jour.
Dans la suite de Marie-Antoinette lorsqu’elle arrive de Vienne, on trouve un artisan qui prendra le titre de « chocolatier de la Reine » et inventera de nouvelles recettes, mêlant le cacao à d’autres arômes prisés de la Cour comme la fleur d’oranger ou l’amande douce.



Ce buste de Louis XIV en chocolat pèse environ 50 kilos et a représenté 30 heures de travail. Jérôme Plantegenêt l’a sculpté au couteau dans un bloc de chocolat, avant de retravailler certains détails (les boucles de cheveux notamment) en utilisant d’autres techniques.


Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Ob_4c410

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 45891
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII Mer 28 Jan - 9:43

marquis de Bombelles a écrit:Il faudrait qu'un jour je me décide à y aller et m'en acheter de ces pistoles !!!
J'aime le chocolat à plus de 70% !!!

Il y a deux magasins à Paris dont un en face ou presque de la Bourse.
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2698
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mr de Talaru Mer 28 Jan - 10:51

je ne sais si c'est l'effet du vieillissement mais j'ai de plus en plus de mal avec le chocolat qui m'écoeure, je préfère dorénavant les desserts aux fruits Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 2744864429 boudoi26

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2923
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 62
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Invité Mer 28 Jan - 11:46

Tout cela me met en appétit !!! Je ne me lasse pas du chocolat !!! boudoi30 boudoi30 boudoi30
Merci Eléonore de nous parler de ce chocolat qui a aussi une histoire !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII Mer 28 Jan - 12:33

J'aime pas le chocolat .... boudoi26
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2698
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Invité Mer 28 Jan - 12:35

Clio, c'est bien ton droit !!! Chouette j'en aurai plus !!! Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 3826491292 Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 3826491292 Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 3826491292

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Invité Mer 28 Jan - 12:48

CLIOXVIII a écrit:J'aime pas le chocolat .... boudoi26

Tu l'adores donc ? :Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 2028181902

Bien à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par MARIE ANTOINETTE Mer 28 Jan - 16:32

Ouf, j'ai terminé la compilation de mes almanachs couvrant le règne partant du premier 1774 et le dernier 1791.

je confirme que Monsieur DE BAUVE ou DE BAUVE n'apparait pas dans ceux-ci en qualité d'apothicaire du Roi, et encore moins de la Reine

pour exemple voici les "pharmaciens" (humour) pour l'année 1778

pour la Reine .............Messieurs MARTENS et GUIOT (écrit GUYOT) en survivance

pour le ROI ............... Messieurs FORGEOT - ROBERT - BRONGNIART
GALLIEN (écrit aussi avec 1 L) - VASSAL
étant auprès du Roi par quartier

en consultant l'année 1791 on ne relève pas les noms de MARTENS de
FORGEOT et ROBERT
les autres sont toujours présents .

Il faut signaler que la liste importante des médecins, chirurgiens, dentistes , occulistes etc... est pratiquement toujours la même d'année en année y compris en 1791.

par contre il est à noter que sur l'almanach de 1791, les maisons royales n'apparaissent plus
la maison du Roi est devenue à compter de MAI 1791 "le ministère de l 'intérieur".

MARIE ANTOINETTE Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 3826491292
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3655
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 75
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mer 28 Jan - 18:01



Alors, il se vante !!! :n,,;::::!!!:
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 45891
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII Mer 28 Jan - 19:58

Majesté a écrit:
CLIOXVIII a écrit:J'aime pas le chocolat .... boudoi26

Tu l'adores donc ? :Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 2028181902

Bien à toi.
Non, Majesté, je n'aime vraiment pas le chocolat . "Je sors " car tous aiment le choco .
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2698
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mr de Talaru Jeu 29 Jan - 10:17

Ce n'est pas non plus ce que je préfère, Clio, tu peux rester.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2923
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 62
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII Jeu 29 Jan - 10:20

Smile
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2698
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Jeu 29 Jan - 10:28




....  mmmmmm ! ...  un praliné très légèrement croustillant, un gentil petit massepain dans une fine enveloppe de chocolat noir bien croquante, la divine orangette toute bête, la griotte qui fond dans la bouche, le gros blanc de Léonidas au coeur de café crémeux pour lequel je mourrais volontiers de plaisir aux Thermopyles ...  et tant d'autres ...

.........  Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle M_ROLL%7E1
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 45891
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mr de Talaru Jeu 29 Jan - 11:08

ok pour l'orangette (surtout pour l'orange), ok pour le praliné (même raison), le reste tu dégusteras ça toute seule aux Thermophyles :Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 2028181902 Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 4257250195 Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 2744864429 Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 384065094

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2923
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 62
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII Jeu 29 Jan - 11:11

Si j'avais su Eléonore....lors de mon séjour à Gand, hôtel à côté d'un Léonidas...
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2698
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mr de Talaru Jeu 29 Jan - 11:12

trop crémeux et écoeurant à mon goût.

En revanche une "Reine de Saba" avec une tasse d'excellent thé je ne suis pas contre.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2923
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 62
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Lun 2 Fév - 9:27




... petit clin d'oeil obligé à notre cher Félix ! Wink

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 91-00010
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 45891
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques Lun 2 Fév - 12:17

MARIE ANTOINETTE a écrit:Ouf, j'ai terminé la compilation de mes almanachs couvrant le règne partant du premier 1774 et le dernier 1791.

je confirme que Monsieur DE BAUVE ou DE BAUVE n'apparait pas dans ceux-ci en qualité d'apothicaire du Roi, et encore moins de la Reine

pour exemple voici les "pharmaciens" (humour) pour l'année 1778

pour la Reine .............Messieurs MARTENS et GUIOT (écrit GUYOT) en survivance

pour le ROI ............... Messieurs FORGEOT - ROBERT - BRONGNIART
                                 GALLIEN (écrit aussi avec 1 L) - VASSAL
étant auprès du Roi par quartier
                                 
en consultant l'année 1791 on ne relève pas les noms de MARTENS de
FORGEOT et ROBERT
les autres sont toujours présents .

Il faut signaler que la liste importante des médecins, chirurgiens, dentistes , occulistes etc... est pratiquement toujours la même d'année en année y compris en 1791.

par contre il est à noter que sur l'almanach de 1791, les maisons royales n'apparaissent plus
la maison du Roi est devenue à compter de MAI 1791 "le ministère de l 'intérieur".

MARIE ANTOINETTE Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle 3826491292

Merci pour votre précieuse enquête chère MARIE ANTOINETTE Very Happy
Il me faudra encore acheter un jour un almanach royal, car on y trouve moultes informations amusantes et intéressantes :n,,;::::!!!:
Mais vu les prix pour une édition originale, j'attends encore un peu, car Necker est moins indulgent que Calonne Laughing

Je me rejoins au maître d'hôtel et à Clio : je n'aime pas (trop) le chocolat.
Je préfère les réglisses, en tant que bon hollandois lol!

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3714
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 40
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle Empty Re: Thé, café ou chocolat ? Les boissons " exotiques " au XVIIIe siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum