Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Vicq d Azir le Lun 26 Nov 2018, 11:26

La cheminée d’origine du grand salon n’avait-elle pas été dérobée il y’a une vingtaine d’années (peut être plus) et, à ma connaissance, jamais retrouvée ?
Donc : restaurer, oui, bien sûr, mais aussi, et d’urgence, s’assurer de préserver et de sécuriser l’ensemble : est-on bien sûr que ce soit le cas ?
Vicq d Azir
Vicq d Azir

Messages : 3192
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 72
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Mme de Sabran le Lun 26 Nov 2018, 12:04


Merci pour cette information, ma chère Nikko .

Quelle tristesse, c'est navrant ! Sad
C'est fou comme l'on ne se figure pas cet état lamentable, de l'extérieur . Cela paraît coquet, pimpant même . Ou bien je ne me suis pas assez approchée ? Oh oui, pourvu qu'un mécène nous tombe du ciel pour sauver Bagatelle !!!

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Vicq d Azir le Lun 26 Nov 2018, 12:27

Oui, mais je suppose que ce que coûte cette restauration n’est pas une bagatelle...
( un peu facile, celle-là, j’en conviens,,,)


Dernière édition par Vicq d Azir le Lun 26 Nov 2018, 12:59, édité 1 fois
Vicq d Azir
Vicq d Azir

Messages : 3192
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 72
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Mme de Sabran le Lun 26 Nov 2018, 12:37


... Eventaille

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Mme de Sabran le Lun 26 Nov 2018, 13:04

Nikko de Chissay a écrit:

A travers les fenêtres du château de Bagatelle (XVIe) — lorsqu’elles peuvent s’ouvrir (ce qui n’est plus le cas depuis longtemps pour celles de la salle à manger) — les promeneurs du parc se font une joie de prendre des photos du salon de musique, de la salle de jeux ou des petits boudoirs du XVIIIe siècle.


Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 0e5b3510

Nikko de Chissay a écrit:

Mais il ne faut pas lever la tête. Au-dessus, sur la corniche, des filets de protection ont été placés cet été pour empêcher la chute de plâtres victimes de sévères infiltrations d’eau.


Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 1cb6f110

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par hastur le Jeu 29 Nov 2018, 17:05

Ce qui se dégrade ce sont les importantes modifications avec des matériaux de mauvaise qualité de ce pavillon faites à la fin du XIXème siècle , transformant l'élégante et sobre construction de Bellanger pour le comte d'Artois en une bonbonnière kitsch.
Peut-être serait-ce là l'occasion de retrouver l'aspect extérieur d'origine de ce petit château ?
Je n'y crois guère car il n'y a plus rien extérieurement de l'original dans ce pavillon mais pourquoi pas?

Quant à cette initiative c'est très bien
hastur
hastur

Messages : 502
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par La nuit, la neige le Ven 21 Juin 2019, 09:25

Duc d'Ostrogothie a écrit:
Vu hier au Salon du patrimoine (carrousel du Louvre), ce fauteuil estampillé Jacob (en cours de restauration) provenant de l'une des pièces du château de Bagatelle :
Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Img_1512
(...)

Les pieds sont très bas, car ce fauteuil (d'un ensemble de quatre) était installé dans l'une des pièces entresolées du château.
Fait exceptionnel, la dorure est à l'huile : peut-être en raison du court délai dont les artisans disposaient pour livrer le château (3 mois) ? La dorure à l'huile prend moins de temps à réaliser que la dorure à l'eau, cette dernière nécessitant un apprêt (blanc de meudon).
(...)

Les fleurs de lys qui se trouvaient dans les cases ont été buchées à la Révolution :
(...)
L'artisan a le projet de les restituer.

Des recherches sont en cours dans les inventaires afin de retrouver la garniture d'origine...
(...)


Idea Présenté prochainement en vente aux enchères  Wink :

- A Louis XVI carved giltwood fauteuil, menuiserie by Georges Jacob, the carving by Jean-Baptiste Rode,circa 1781,
delivered for the Chambre des Bains of the Comte D'Artois at Bagatelle

Richly carved with acanthus leaves, guilloches, and pearls, scrolled armrests on a curved arm support, above a seat rail decorated with leaves, on fluted feet, drop-in seats upholstered in green silk,
stamped G.IACOB, crowned marque au feu of Bagatelle, B and crowned marque au feu of the Comte d’Artois
80cm. high, 62cm. wide, 65cm. deep; 2ft. 7 1/2 in., 2ft. 3/8 in., 2ft. 1 1/2 in.
Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 617l1910
Photo : Sotheby's

Provenance : Supplied to the boudoir and ‘Chambre des Bains’ of the Comte d’Artois for the Château de Bagatelle in 1781 ; Private collection, France.

Catalogue Note (extraits) :

The story of the Château de Bagatelle begins with an audacious bet between the Comte d’Artois, youngest brother of King Louis XVI and the Queen of France, Marie-Antoinette, to build a peaceful haven in record time.
The building works were launched in September 1777 and were completed at the end of November of the same year, and the finalisation of the gardens and interior decoration lasted until 1781.
Not only was the Château de Bagatelle built in under nine weeks, but the new residence was charmingly located close to the Temple, the Parisian residence of the Comte, as well as the hunting grounds of the Bois de Boulogne, the horse races on the Sablons plain, and Versailles and all its pleasures.

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Vue_d_10
Bagatelle
Estampe d'après François-Joseph Bélanger (1744-1818)
Image : Bibliothèque Nationale de France


The architecture of the Château, created under the supervision of the neoclassical architect François-Joseph Belanger, is similar to Palladian villas where the buildings dedicated to the domestic quarters and courtyards led to the main pavilion of the Comte and were slightly remote and dominated the grounds. Thanks to Belanger, the Comte d’Artois asserted his taste for the neoclassical style which was infused with both rigour and extreme refinement, and this was further celebrated through the furnishings and interior decoration of Bagatelle.

Between novelty and 'avant-gardisme': the iconoclastic chairs of the Comte d’Artois
Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 622l1910
Photo : Sotheby's

The chairs commissioned for the Prince’s many residences, such as his Turkish cabinet at Temple and his ‘cabinet intérieur’ at Versailles epitomize the stylistic tendencies from the beginning of the 1780s, whilst simultaneously present innovating characteristics. The outstanding furniture in the bedroom and the armchairs on the ground floor of Bagatelle are yet another example of this phenomena.

The main attraction on the ground floor is the circular salon and to the left, the boudoir, used as a ‘Chambre des Bains’ (bathroom) known for the six paintings by Hubert Robert adorning its walls.
Amongst the chairs supplied by Georges Jacob for the boudoir, four armchairs are known to have existed. The present fauteuil, listed in the craftsmen records and inscribed with the two ‘marques au feu’, is the only one known which has survived to this day.

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 618l1910
Photo : Sotheby's

The records of the menuisier Georges Jacob describe on the 9th June 1781: “quatre fauteuils du model carré les accotoirs en batteau entaillés dans les montans, les pieds portant consoles qui sont singuliers et bien renversés, les pieds tournés en graine et profiles de moulures, à 30l…120L”.

The carver and sculptor Jean-Baptiste Rode further details:
avoir sculpté quatre fauteuils dont le détaille d’un suit… avoir fait sur lassemblage et sur le dossier qui est feuille refendu et feuille daux a costé creusé, avant corps d’architecture aux dessus du bas de pieds, de plus entrelacs de bande sur un petit balustre dessous la console des feuilles refendu, au dessus une large case dans lequel est placé une fleur de lis, et de chaque costé des piastres et au dessus un culot de feuille refendu et renversé, de chaque costé de la consolle dix pouces de perles lune contre lautre, et de faces sur la consolle neuf pouces de paquet de feuilles de laurier, sur la teste de lacottoir une feuille refendu, bateau faisant joue, aux raccord du montant un tref de feuille refendu sur le raccord avec la joue, ayant au bas des montants que porte le petit??, une petit socle d’architecture, chaque bas de pieds à graines est composé de dix cannelures droittes des feuilles, des feuilles refendu dessus et dans la gorge des feuilles daux plate bande fond carré, talon renversé taillé en feuille refendu en plate bande, avoir passé toutes les moulures à la main. Pour prit de la sculpture d’un fauteuil cent quarante livres, le tout prit de la sculpture de quatre fauteuils de la somme de 560 L”.

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 608l1910
Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 611l1910
Photos : Sotheby's

The whole set supplied by Jacob and Rode, with the gilding by Aubert also included four chairs ensuite, two screens, a wide banquette, and a sultane placed opposite the banquette in the boudoir's niche.
The set was upholstered with English green ‘Gros de Tours’ silk, with the passementier Fizelier, established on rue Saint-Denis in Paris, providing an impressive quantity of trimming.


The aesthetics of these furnishings in the boudoir perfectly complimented the series of chairs commissioned for the main salon.
The salon included: eight fauteuils on cabriole feet, sixteen chairs, eight marquises and a four-panel screen carved by Rode who also carved the panels on the walls.

From this suite of pieces, again gilded by Aubert, only the eight marquises supplied by Jean-Baptiste Boulard remain, today conserved at the Mobilier National.

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 048l1911
Marquise by Boulard, 1778, for the salon at Bagatelle
Image : Mobilier National / Christie's


These marquises and the present armchair share many structural and ornamental similarities (i.e. the initial existence of a lily flower beneath the arm support, the curve of the armrest), which are found again on other chairs supplied to the Comte d’Artois and relatives:
- one armchair, delivered in 1784 by Georges Jacob for King Louis XVI for his use during ceremonial events at Bagatelle (sold Christie’s London, 23 June 1999, lot 30)
- one bergère by Georges Jacob supplied in 1782 with the mark of the Garde-Meuble of the Comte d’Artois (Mobilier National).

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 048l1912
Bergère by G.Jacob, circa 1782,
Image : Mobilier National / Christie's


The present armchair, like the marquises in the salon and the aforementioned armchair sold Christie’s, was formerly distinctively ornamented with lily flowers beneath the arm support, a pattern which would have emphasized the exceptional quality of the carving. These lily flowers were probably removed during the Revolution because of the symbolism they carried. (...)

Whilst they were executed by different carpenters, Jacob, Boulard and Nadal, this important set of furniture supplied for the Comte d’Artois, displays a creativity without limits and an original form that reflects the innovating and avant-garde taste of their commissioner.
The whole of Bagatelle is a convincing testament to Artois’ inventiveness and originality.

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 048l1913
Stamp of Georges Jacob
Photo : Sotheby's


Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 614l1910
Crowned marque au feu of the Comte d’Artois
Photo : Sotheby's


Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 615l1910
Crowned marque au feu of Bagatelle
Photo : Sotheby's


Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 619l1910
Photo : Sotheby's

* Source et infos complémentaires : Sotheby's London - Sale Treasures, 3 july 2019
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Comte d'Hézècques le Mer 26 Juin 2019, 09:36

Quel beau fauteuil Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 1020289783

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3417
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 39
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 30 Juin 2020, 07:44

En vente le 22 juillet 2020 chez Artcurial, ces sièges Jacob de la chambre à coucher du comte d’Artois au château de Bagatelle.

La chambre d’Artois était à décor de campement militaire d’où la sculpture originale des chaises à l’imitation de l’acier (“façon canon de fusil”), avec faisceaux de lances et de flèches , feuilles de lauriers et massues.

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 2c9d3610

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 838e8110

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 C5d50e10

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 3a735510


SUITE DE MOBILIER ROYAL À CHÂSSIS D'ÉPOQUE LOUIS XVI PAR GEORGES JACOB ET JEAN-BAPTISTE RODE
LIVRÉE POUR LE COMTE D'ARTOIS (1757-1836) AU CHÂTEAU DE BAGATELLE
VERS 1778-1779

En bois sculpté, doré et patiné façon canon de fusil, composé d'une paire de fauteuils et d'une paire de chaises, les montants du dossier en faisceau de lances, ceints d'enroulements de laurier grainé, les pieds en forme de faisceaux de flèches ornés des mêmes enroulements et surmontés d'une massue, réunis par des barres d'entrejambes à tiges et enroulements de laurier noués, les dossiers à châssis, deux chaises et un fauteuil avec une marque au feu B sous couronne pour le comte d'Artois à Bagatelle ; non garnis, éclats et manques mineurs au décor .

Dimensions des fauteuils :
H. : 92,5 cm (36 ½ in.)
l. : 60 cm (23 ½ in.)
P. : 55 cm (21 ½ in.)

Dimensions des chaises :
H. : 93,5 cm (36 ¾ in.)
l. : 48 cm (18 ¾ in.)
P. : 47 cm (18 ½ in.)

Georges Jacob, reçu maître en 1765.
Jean-Baptiste Rode (1735 - 1799), sculpteur, reçu maître en 1766.
Daniel Aubert, doreur, actif dans les années 1770.

Provenance :
Livrée en 1778-1779 au comte d'Artois pour sa chambre à coucher du château de Bagatelle.
Possiblement le Prince Ferdinand Victor Amédée de Faucigny-Lucinge (1789-1866) et Charlotte-Marie Augustine, comtesse d'Issoudun (1808-1886) - fille de Charles-Ferdinand de Bourbon (1778-1820),
duc de Berry et petite fille du Comte d'Artois (1757-1836) et de Marie-Thérèse de Savoie (1756-1805) - au château de Chermont en 1866
Possiblement Maurice de Chacaton (1862-1937) au Château de Chermont puis par descendance jusqu'à la fin du XXe siècle.
Vente de la paire de fauteuils par leur propriétaire à la fin du XXe siècle - en 1994, selon un article de Vincent Noce (1).
Vente à Dijon le 14 mai 2000 lot 150 puis vente à Paris, le 21 juin 2000 pour la paire de chaises.
Galerie Camille Burgi où acquis par l'actuel propriétaire, collection privée suisse.

Exposition :
Biennale des Antiquaires de Paris, en septembre 2000 pour la paire de chaises.

Bibliographie :
J.M. Franc, "Dictionnaire des menuisiers, ébénistes, sculpteurs, tourneurs et doreurs du XVIIIe siècle", Tome 1, 2000, illustrée en couverture (paire
de chaises).
J.N. Ronfort, D. Augarde "Chaises de la chambre du comte d'Artois au château de Bagatelle", Catalogue Camille Burgi, Biennale 2000, pp.32-37

Bibliographie comparative :
Henri Gaston Duquesne, "Le château de Bagatelle (1715-1908) : d'après les documents inédits des Archives Nationales", Paris 1909.
Pierre Verlet, "Les meubles français du XVIIIe siècle", Paris, Presses universitaires de France, 1982, 2e éd., 291 ill. 25.
J.L. Gaillemin, D. Alcouffe, C. Baulez et al. "La Folie d'Artois", Antiquaires
à Paris, 1988.
C. Baulez, "L'ameublement du Comte d'Artois", pp.89-97, dans M. Constans, Bagatelle dans ses jardins, Paris, 1997.



Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 2ee1fa10


Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 B3d7de10



Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 09e65510



.
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2576
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Mme de Sabran le Mar 30 Juin 2020, 09:04

Merci, Notre Grâce !  Very Happy   Quel choix inattendu que ce mobilier à  décor de campement militaire pour un petit château entièrement dédié au plaisir comme Bagatelle .  Artois n'avait pourtant guère l'esprit martial !

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Mme de Sabran le Mar 30 Juin 2020, 09:24

Je ne trouve pas heureuses les massues surmontant les enroulements ... Hop!

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 30 Juin 2020, 09:25

Un choix inattendu que ce décor de campement militaire pour la chambre à coucher en effet... ça sent la testostérone Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 1123740815  .

Peut-être Artois voulait -il impressionner  ses belles ? (d’où les massues notamment ??  Eventaille )

Je ne crois pas que la couleur soit bleu œuf de rouge gorge. Elle est plutôt sombre , “façon canon de fusil”. Wink

En tout cas, je suis une fois encore émerveillé par l’imagination et la virtuosité de nos artisans du XVIIIÈME siècle .

Maintenant , la question que tout le monde se pose : comment ces sièges étaient-ils recouverts ?...
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2576
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Mme de Sabran le Mar 30 Juin 2020, 09:27

Duc d'Ostrogothie a écrit:
Je ne crois pas que la couleur soit bleu œuf de rouge gorge. Elle est plutôt sombre , “façon canon de fusil”. Wink
.

C'est vrai, aussi me suis-je ravisée et j'ai corrigé mon message . Il faut plutôt y reconnaître un gris acier .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43521
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Bagatelle : la folie du comte d'Artois - Page 3 Empty Re: Bagatelle : la folie du comte d'Artois

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum