-71%
Le deal à ne pas rater :
Plaque Induction Portable Amzchef
49.99 € 169.99 €
Voir le deal

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Mr de Talaru le Mer 27 Sep 2017, 10:31

C'est du dernier chic d'avoir un ananas à sa table.

rectificatif mon cher Calonne. Le nom de la sauce béchamel vient bien en effet du fameux maitre d'hôtel de Louis XIV, mais ce n'est pas lui qui l'invente. On connaissait déja la methode du roux (mélange de beurre et de farine) et à l'époque on appelait ça la "farine frite", et ensuite on y versait un liquide pour épaissir le bouillon ou la sauce. On baptisa alors sous Louis XIv cette sauce en l'honneur de Monsieur de Beichamel.
Pourquoi le poulet à la maringo ? Aujourd'hui on connait mieux ce plat sous le nom de veau à la marengo.
Le soir de la bataille de Marengo le cuisinier du général pour fêter la victoire veut faire un plat de fête. Il va prendre ce qu'il à sous la main du poulet, des oeufs, des écrevisses, je crois qu'il n'a pas de tomates. Bref il fait un râgout de ce poulet et va ajouter des oeufs brouillés et des écrevisses. Bonaparte qui n'est pas connu pour son sens gastronomique est ravi et demande le nom du plat. on lui répond poulet à la marengo. le plat à du succés et petit a petit des éléments vont disparaitre comme les oeufs brouillés et les écrevisses et bien sûr le poulet, d'autres surgissent comme la tomate, le veau et le trait de vin blanc. Voila la petite histoire du poulet à la maringo

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2869
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 61
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Mme de Sabran le Mer 27 Sep 2017, 10:40

Eh bien, merci pour l'odyssée du Poulet Marengo ! Very Happy Poulet écrevisse, il fallait oser !!! XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Mr de Talaru le Mer 27 Sep 2017, 10:47

Non c'est un plat très prisé aujourd'hui. Il me semble que c'est un plat presque traditionnel dans la région de Nantua. Le poulet aux écrevisses best off de la cuisine bourgeoise.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2869
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 61
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Mme de Sabran le Mer 27 Sep 2017, 10:49

Je veux goûter !!! XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 693620883

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Calonne le Mer 27 Sep 2017, 12:12

Merci pour la précision sur Béchamel XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 3622972399

Pour la tomate, soulignons qu'elle est bien officiellement un fruit. Comme la pomme de terre, elle viendrait d'Amérique du Sud et ne fût longtemps utilisée que comme plante d'ornement. C'est bien sous l'Empire qu'elle se développe en cuisine où elle reste un aliment de prix, offrir des tomates farcies est à l'époque très chic. Sous la Révolution, ce sont nos fameux Frères provençaux dont nous avons parlé plus haut qui commencent à la proposer dans leur restaurant. On la consommait déjà au siècle précédent en Espagne, dans le fameux Gaspacho.

Comme la pomme de terre, accusée de donner la lèpre, la tomate n'avait pas bonne presse car elle appartient à la famille de la Belladone, plante toxique dont on connaissait les effets...
Calonne
Calonne

Messages : 664
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 47
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Mme de Sabran le Mer 27 Sep 2017, 12:18

Je trouve très rigolo de penser que je parle aztèque quand il s'agit de la tomate !    XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 693620883

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Tylych16

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Incas_10

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Gouverneur Morris le Mer 27 Sep 2017, 13:08

Merci pour toutes ces intéressantes précisions, chevalier !
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 7032
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Mr de Talaru le Mer 27 Sep 2017, 13:16

Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2869
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 61
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Calonne le Dim 17 Mar 2019, 21:48

Un verre d'eau pour la Reine ?
Certes, mais comment ?

Hé oui, où trouvait-on de l'eau au XVIIIème siècle ?
Si vous êtes riche, vous pouvez tout simplement vous abonner à la Compagnie des Eaux de Paris : pour 50 livres par an, vous êtes livré chez vous, par charrettes, à la même heure tous les deux jours.
Vous n'avez pas les moyens ? Il vous reste alors les fontaines publiques ou les 20 000 porteurs d'eau de la capitale. Encore plus pratique : aller puiser le précieux liquide à même le fleuve, avec tout ce que cela comporte comme risques… Autant dire qu'à l'époque, on n'avait pas l'eau courante mais qu'en buvant l'eau, on avait souvent la courante…

Si pour éviter cela, vous vous tournez vers l'eau minérale, vous avez le choix entre l'eau de Vals, Balaruc, Plombières, Pougues, Vichy, Châtelguyon ou encore celle du puits de Passy ou de Ville d'Avray, la préférée de Marie-Antoinette.
A la bonne vôtre !
Calonne
Calonne

Messages : 664
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 47
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Mme de Sabran le Mer 12 Juin 2019, 20:51


Nous pouvions, mon cher Calonne, voir à l'exposition Les visiteurs de Versailles cette enseigne très engageante et fédératrice.  Very Happy  
C'est celle de la taverne " A la gaîté " du 19 rue Ducis à Versailles .
Des messieurs prennent du bon temps et irriguent joyeusement leurs gosiers ! XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Trinquer2

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 4147

http://cmaexpositions.canalblog.com/archives/2017/11/18/35878235.html

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Calonne le Sam 01 Aoû 2020, 20:25

Sinon, vous pouviez toujours boire un verre de Badoit...

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Bd842c10

Hé oui ! C'est en 1778 que Richard Marin de Laprade, médecin honoraire de Louis XVI, s'intéresse à l'eau de Badoit, dont la source est connue depuis l'Antiquité, les romains y avaient déjà bâti des thermes à proximité. Notre médecin exalte auprès du roi les vertus "apéritives et hilarantes" de cette eau.

Pas de Badoit ?
Un Schweppes alors ?
C'est Johann Jacob Schweppe (1740-1821), horloger et orfèvre suisse d'origine allemande, qui crée au début des années 1780 cette boisson. Ou plutôt la méthode pour charger l'eau en dioxyde de carbone, créant ainsi l'eau gazeuse. Le brevet est déposé en 1783. Voici donc "l'eau de Schweppe", destinée à un usage médical. Les médecins la prescrivent à l'époque pour soigner les maladies des reins, de la vésicule, les indigestions et la goutte. On distingue bientôt trois sortes d'eau de Schweppe, puissance simple, double et triple.

En 1790, Schweppe s'installe à Londres, s'associe à Nicolas Paul (ingénieur en pompes) et Henri-Albert Gosse (pharmacien), avec qui il fonde la société " Schweppe, Paul and Gosse". Ils ouvrent leur première usine de fabrication d'eau gazeuse deux ans plus tard, conditionnant leur boisson dans des bouteilles de forme ovoïde pour mieux conserver le gaz.
En 1798, Schweppe prend sa retraite et vend 75% du groupe à trois émigrés français dont un certain Francis Charles Lauzun... L'eau de Schweppe est alors vendue dans toute l'Angleterre mais c'est finalement la fille de son créateur qui récupère le nom et le produit en 1821, à la mort de son père. La fameuse eau est désormais considérée comme une boisson et, en 1831, la marque devenue Schweppes devient fournisseur officiel de la famille royale britannique.
C'est aussi dans ces années que l'on ajoute à la boisson de la quinine, qui lui donne cette saveur amère si particulière. Il s'agit en fait "d'eau tonique" (Tonic Water), de l'eau dans laquelle on laisse macérer de l'écorce de quinquina, l'arbuste qui donna la quinine (au XVIIIème siècle, en Inde, les colons britanniques avaient déjà mélangé cette eau tonique à du gin, créant ainsi le fameux cocktail Gin Tonic). Pour notre eau de Schweppes, il en résulte le goût Indian Tonic, devenu un classique de la marque et cette amertume immédiatement reconnaissable. Pour info, on retrouve la quinine, en petite quantité, dans beaucoup de boissons gazeuses et sodas comme le Canada dry par exemple.

Mais dès 1783, vous pouviez commander et boire votre eau de Schweppes, comme l'indique la date sur le logo de la marque :

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Schwep10

(Les deux dauphins font référence à la fontaine, mise en place à l'Exposition Universelle de 1851, fontaine de huit mètres de haut, ornée de deux dauphins crachant la fameuse boisson)
Calonne
Calonne

Messages : 664
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 47
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Mme de Sabran le Dim 02 Aoû 2020, 11:50


Merci, mon cher Calonne, pour cette étonnante information ! Very Happy
Je n'aurais jamais cru que le Schweppes eût autant d'ancienneté et lettres de noblesse. J'y penserai dorénavant, quand j'en dégusterai un grand verre ! Boire est tellement crucial par ces périodes de canicule à répétition que nous traversons depuis ces dernières années . Buvons, buvons, même de l'eau plate, et surtout surtout faisons boire nos tout petits . XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 1123740815

Tu nous parles de la quinine, mais il y a bien aussi un ajout de citron, dans le Schweppes, non ?

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Unname13

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Calonne le Dim 02 Aoû 2020, 12:30

Oui, il y a une touche d'agrumes, du citron le plus souvent.

Après attention : le Schweppes tel que nous le connaissons, avec sa saveur amère particulière, remonte au milieu du XIXème siècle, quand on ajoute cette fameuse "Tonic water" avec la quinine qui lui donne ce goût spécifique. Avant, "l'eau de Schweppe" était "simplement" de l'eau gazeuse et considérée comme une eau médicinale.
Ici, la fameuse bouteille ovoïde, nommée Drunken bottle dans laquelle on conditionnait le Schweppes au XIXème siècle :

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Ff7be010



Calonne
Calonne

Messages : 664
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 47
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par La nuit, la neige le Dim 02 Aoû 2020, 13:57

Intéressant. Merci Calonne... Smile
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

XVIIIe siècle : Les premiers restaurants  - Page 2 Empty Re: XVIIIe siècle : Les premiers restaurants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum