Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

+24
Trianon
Marie-Jeanne
Duc d'Ostrogothie
Leos
Vicq d Azir
Marie
Dominique Poulin
Comte de Mercy
Marquis de Bombelles
Olivier
Plume d'histoire
fleur de la reine
Calonne
Roi-cavalerie
La nuit, la neige
Lucius
Louis XVI
Comte d'Hézècques
Mr de Talaru
MARIE ANTOINETTE
Comtesse Diane
fleurdelys
Angeblack
Gouverneur Morris
28 participants

Page 25 sur 25 Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25

Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Lady Jhane Dim 16 Jan - 17:35

Incroyable... elle était là, elle a tout vu !! Non mais ! soyons sérieux. C'est davantage une conteuse télé (je ne déteste pas d'ailleurs) mais elle tire un peu trop sur ce fil. Je suis mauvaise langue aujourd'hui !   Very Happy

_________________
Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Aurevoir%20(53)
Lady Jhane
Lady Jhane

Messages : 877
Date d'inscription : 04/11/2021
Localisation : Gévaudan

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Dim 16 Jan - 17:48

Disons que, jusqu'aux révélations du projet REX , Mme Lever était toujours restée circonspecte et prudente ( ptêt ben qu'oui, ptêt ben qu'on ), comme d'ailleurs aussi Hélène Delalex .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Gouverneur Morris Dim 16 Jan - 18:05

Oui mais a-telle depuis réellement écrit ou prononcé les mots que lui attribue Laurent Deutsch ?
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 9756
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Dim 16 Jan - 18:11

Tel quel, cela m'étonnerait. C'est trop direct et puis elle ne s'exprime pas aussi crûment . Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Dim 16 Jan - 18:17

Duc d'Ostrogothie a écrit:
J'ai vu Evelyne Lever il y a quelques jours au Cercle de l'Union Interalliée, où elle donnait une conférence au sujet de son livre, suivie d'un dîner.
Elle parle aujourd'hui en ce qui concerne Marie-Antoinette et Fersen, d'une "liaison" ("ils ont eu une li-ai-son" dit-elle avec emphase Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 2523452716 ) et d' "amants de coeur".
Elle est tout à fait charmante,  et plaisante à écouter.
https://marie-antoinette.forumactif.org/t5102p50-d-evelyne-lever-le-grand-amour-de-marie-antoinette-lettres-secretes-de-la-reine-et-du-comte-de-fersen?highlight=LEVER

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Dim 16 Jan - 19:52

Gouverneur Morris a écrit:
Oui mais a-telle depuis réellement écrit ou prononcé les mots que lui attribue Laurent Deutsch ?

Je chercher, Momo, je cherche, car je suis sûre que cela me dit quelque chose ... mais si confusément ... Shocked

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Dim 16 Jan - 23:34

Je pense, mon cher Momo,  que voici le passage d'Evelyne Lever auquel Lorant Deutsch fait allusion.
Merci à Grégoire de Tours, sans qui j'aurais eu encore plus de mal à retrouver.  Very Happy
Il nous dit :
C’est à la page 113 que commence un des passages les plus délicats, celui relatif à la naissance du futur Louis XVII. Face aux rumeurs qui ont couru, Evelyne Lever commence par dire que de toute évidence, ils sont amants de cœur, mais il est impossible d’affirmer qu’il ait existé une liaison au sens où nous l’entendons aujourd’hui. Ensuite, elle rejette l’idée d’une conception à l’occasion de la fête de Trianon de juin 1784 où Fersen était présent. Sa thèse, fort habile, est que Marie-Antoinette se rapprochait de son mari chaque fois qu’elle avait besoin d’en obtenir une faveur, en général une faveur politique répondant aux injonctions de Vienne, dans ce cas précis l’affaire dite de Hollande (p. 115). L’auteur n’a pas de mal à balayer l’objection tirée du journal du roi au moment du baptême : Tout s’est passé de même qu’à mon fils, car cette appellation était réservée au dauphin en titre. Elle oublie toutefois l’autre formule notée par Louis XVI : Il n’y a eu ni compliment, ni révérences. Or ce protocole a difficilement pu être adopté sans son accord. Qu’est-ce que cela signifie ?

L'article de Grégoire de Tours, en entier, est ici :
https://marie-antoinette.forumactif.org/t5102p50-d-evelyne-lever-le-grand-amour-de-marie-antoinette-lettres-secretes-de-la-reine-et-du-comte-de-fersen?highlight=lever
...  voici l'extrait en question du livre, Le grand amour de Marie-Antoinette,  de Mme Lever :
Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Thumb580
Euh ... Hop!
On se demande un peu ce que viennent faire les affaires de Bavière et de Hollande dans un raisonnement sur la filiation du petit Louis-Charles, non ? Suspect Crois-tu que nous ayons là la source de Lorant Deutsch ?

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Gouverneur Morris Lun 17 Jan - 9:14

Merci Eléo !!!! Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 2523452716

Il est effectivement possible que ce soit ce passage qui ait été extrapolé par Deutsch... Mais en ce cas je serais outré à la place d'Evelyne Lever, car ce n'est absolument pas ce qu'elle écrit ! Shocked
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 9756
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Lecréateur Lun 17 Jan - 13:24

"Mais comme le dit l’historienne Evelyne Lever, si Marie-Antoinette couchait avec Axel de Fersen, ce qui est probable, elle couchait illico avec son mari ensuite pour qu’un éventuel enfant à naître ne puisse pas être traité de bâtard".
Voilà qui vient relever et rafraîchir un genre de thème cher aux romans-photos toujours avides d'affriander leur fidèle public ! On voit tout de suite les cavalcades, entre deux copulations, dans les alcôves, les couloirs, les recoins et entresols méconnus etc etc à Trianon ? à Versailles ? aux Tuileries, que sais-je encore ? pour ne pas rater le coche entre légitimité et adultère ! Illico, fouette, cocher !  Et comme tout cela est désormais presque instantanément répercuté Outre-Antarticte, Outre-Baïkalie etc, on voit le lien qui inévitablement se resserre entre les visiteurs révolutionnaires de 1789 et les badauds actuels : où étaient les  amants de la reine, où couchait-elle avec eux etc etc?! L'histoire... c'est passionnant, c'est formidable !
Lecréateur
Lecréateur

Messages : 803
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Comté d'Enghien et Livonie

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Lun 17 Jan - 19:00

Je trouve comme notre ami Gouverneur que Lorant Deutsch " extrapole " par trop et caricature éhontément la pensée de Mme Lever.  C'est un aimable conteur qui ne se prend pas au sérieux "  :   telle Meghan Markle " ou encore " Marie-Antoinette se la joue Emma Bovary. C’est intolérable pour une reine de France, surtout que Flaubert n’est pas encore né ! ",  certes,   mais enfin tout de même !

Lecréateur a écrit: on voit le lien qui inévitablement se resserre entre les visiteurs révolutionnaires de 1789 et les badauds actuels : où étaient les  amants de la reine, où couchait-elle avec eux etc etc?!
Qui eux ?! Shocked

Pardon mais que Marie-Antoinette ait aimé Fersen, et seulement lui, pendant toute sa vie,  ne fait pas d'elle la Messaline des pamphlets.

La Reine, écrit la comtesse de Boigne, n’a eu qu’un grand sentiment et, peut-être, une faiblesse. Monsieur le comte de Fersen, suédois, beau comme un ange et fort distingué sous tous les rapports, vint à la Cour de France. (  ... )  il n’était guère douteux pour les intimes qu’elle n’eût cédé à la passion de monsieur de Fersen.
Il a justifié ce sacrifice par un dévouement sans bornes, une affection aussi sincère que respectueuse et discrète ; il ne respirait que pour elle, et toutes les habitudes de sa vie étaient calculées de façon à la compromettre le moins possible. Aussi cette liaison, quoique devinée, n’a jamais donné de scandale.


Si elle s'est rendue coupable de légèreté, d'inconséquence, on le lui a fait payer de façon atroce.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Lecréateur Lun 17 Jan - 21:57

Il ne s'agit pas de pamphlétaires, mais du tout-venant qui peu avant 1789 se promenait dans le parc et les jardins et qui, influencé par les ragots (que Fouquier et consorts n'ont fait que prolonger), s'enquérait des amants de la reine (S.  Bertière parle de cela, mais je n'en ai pas la référence à l'endroit où je suis). La reine a également aimé son mari et jusqu'à la mort
Lecréateur
Lecréateur

Messages : 803
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Comté d'Enghien et Livonie

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Mar 18 Jan - 12:07

Lecréateur a écrit:
Il ne s'agit pas de pamphlétaires, mais du tout-venant qui peu avant 1789 se promenait dans le parc et les jardins et qui, influencé par les ragots (que Fouquier et consorts n'ont fait que prolonger), s'enquérait des amants de la reine (S.  Bertière parle de cela, mais je n'en ai pas la référence à l'endroit où je suis).

En effet,  cher Lecréateur, l'homme de la rue ne connaît pas Marie-Antoinette, hélas !  il est prêt à avaler n'importe quoi  et la crédite d'une multiplicité d'amants et même de maîtresses, allez hop ! tant que l'on y est..  Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 3236493444
C'est dire avec quel appétit il s'est gavé des pamphlets les plus croustillants, graveleux, orduriers,   souvent édités en Angleterre, parfois sur la commande de personnages hauts placés de la Cour de France ( Orléans, Provence, pour ne pas les nommer ...   entre autres  ), distribués sous le manteau à Paris et dans toute la France, parfois collectés et collectionnés par des irresponsables (  comme le ministre Maurepas, par exemple   Shocked  )   Franchement, où allons-nous ?  Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 3177668066

Lecréateur a écrit:
La reine a également aimé son mari et jusqu'à la mort
Ils ont fini par partager une affection nourrie par le crescendo d'épreuves inouïes que le sort leur a infligées...  
... mais de l'amour ?   Hop!

Simone Bertière appelle Marie-Antoinette et Louis XVI un couple disjoint.
Duc d'Ostrogothie a écrit:

Lors du colloque "Marie-Antoinette face à l'histoire" le 30 septembre 2006 à la Sorbonne, Simone Bertière avait fait une intervention ayant pour sujet "Louis XVI et Marie-Antoinette : un couple disjoint".

Je recommande vivement la lecture de cette intervention, qui remet quelque peu les pendules à l'heure sur la nature exacte des relations de la reine avec Louis XVI.

J'ai tenté de résumer les principales raisons pour lesquelles le mariage de Louis XVI et Marie-Antoinette fût un échec total.

1/ Les "répugnances" physiques de Marie-Antoinette.

Si le couple royal demeure stérile pendant huit ans, c'est non pas en raison d'une malformation physique de Louis XVI, mais en raison des "répugnances de Marie-Antoinette", que Joseph II réprimande vivement lors de sa visite à Versailles au printemps 1777. Les minutes des rapports secrets de Mercy-Argenteau à l'impératrice laissent apparaître que "Marie-Antoinette était menue. Le futur Louis XVI, lui, était bâti en hercule. Leurs relations furent très douloureuses, parce que, tout comme son père auprès de sa première épouse, il trouvait le chemin trop étroit. Au bout de trois ans, il avait réussi à la déflorer, mais la douleur , réciproque, était telle qu'il ne concluait pas."

Lors de sa visite en 1777, Joseph II invite le couple à "passer en force". L'empereur comprend que l'obstacle n'est pas médicalement rédhibitoire et que les facteurs psychologiques y jouent un "rôle considérable - du côté de Marie-Antoinette, bien sûr" (S. Bertière).

2/ Le refus de Marie-Antoinette, d'être une épouse soumise.

Pour Simone Bertière, le refus de Marie-Antoinette de se donner à son mari est la conséquence et le symptôme d'un échec plus profond, son refus d'accepter sa condition de reine telle que la concevait la monarchie française . "Ce qu'elle a vu de la condition de reine à travers sa mère, régnant sans partage sur tous les biens des Habsbourg, en maîtresse de ses actes, ne la prédispose pas à devenir une épouse soumise vivant dans l'ombre de son mari" (c'est tellement vrai !).

3/ Le mépris de Vienne envers Louis XVI, inculqué à la reine.

A Vienne, on n'a cessé de seriner à Marie-Antoinette que Louis XVI est un benêt et qu'elle pourra le contrôler facilement.
Mercy-Argenteau qui caresse le projet de rester en poste à Paris lorsque Louis XVI deviendra roi, fait du zèle et insuffle l'idée à Marie-Antoinette qu'elle est promise à régner sur la France par époux interposé. Il lui répète sans cesse qu'elle est très supérieure à son mari et l'incite à le mépriser... Marie-Antoinette y est d'autant plus disposée que ses premiers contacts avec le dauphin ont été franchement décevants.

Une fois reine, Marie-Antoinette ne cache pas son mépris pour Louis XVI, "laissant plaisanter à ses dépens les quelques familiers dont elle fait sa société exclusive". Inconsciente, Marie-Antoinette n'hésitera pas à traiter Louis XVI de "pauvre homme" dans une lettre à un vieil ami autrichien.

4/ La volonté de liberté de Marie-Antoinette.

Selon Simone Bertière, "L'image d'une pauvre femme délaissée attendant éperdument que son balourd d'époux lui révèle enfin l'amour est fausse. Elle sort tout droit de l'imagination romanesque des vieilles tantes célibataires. Elle est l'écran derrière lequel Marie-Antoinette dissimule l'inavouable. En vérité, elle ne concevait pas la consommation du mariage comme promesse de volupté, mais comme source de contraintes."

Marie-Antoinette ne veut pas connaître la destinée de Marie Leczinska (dix enfants en dix ans, puis le délaissement) ou celle de Marie-Josèphe de Saxe (sept maternités ponctuées de fausses couches, puis la mort). Les reines ou dauphines enceintes sont enfermées à Versailles dans un cocon protecteur, qui les prive de tout ce qu'elle aime. Il lui faudrait renoncer aux veillées, aux sorties, aux bals, à l'équitation... Elle a envie de vivre pendant qu'elle est jeune.

5/ Marie-Antoinette "ne sent rien" pour Louis XVI.

"C'est avec beaucoup d'appréhension qu'elle aborde la vie conjugale. Si encore l'adolescent qu'on a jeté dans son lit lui inspirait quelque attirance ! Mais c'est le contraire qu'elle ressent."

L'épreuve imposée prématurément engendre chez elle une répugnance qui ne se démentira jamais et que sept ans plus tard, son frère relèvera d'une litote : "Elle ne sent rien pour le roi". (ça a le mérite d'être clair, je trouve !  Hop! ).

6/ Marie-Antoinette et Louis XVI n'ont aucune affinité.

Si encore ils avaient quelques affinités ! Mais ils sont de tempérament contraire en tous points. Elle le trouve épais, vulgaire, s'agace de sa démarche pataude, de son goût pour les travaux manuels, de son excessif appétit. Cette différence de tempérament inspirera à la reine, une comparaison bien connue entre Vénus et Vulcain.

7/ Marie-Antoinette et Louis XVI ne se font pas confiance.

Louis XVI et Marie-Antoinette sont chaperonnés par des hommes appartenant à des clans adverses.

Vermond est une créature de Choiseul, qui sera bientôt disgracié, alors que le gouverneur du dauphin, La Vauguyon, est un partisan du duc d'Aiguillon, qui triomphe. Chacun d'eux étant donc mis en en garde contre l'autre, ils ne sont d'accord sur rien.

8/ Marie-Antoinette fuit Louis XVI.

Une fois devenue reine, Marie-Antoinette qui n'a pas vingt ans, se livre comme prise de folie dans un "tourbillon de plaisirs" qui scandalise Paris et l'Europe entière. Elle fuit ouvertement son mari . Il se lève tôt pour aller à la chasse et se couche ponctuellement à 23h. C'est le moment où elle part pour le spectacle ou s'assied à une table de jeu. Elle ne gagne son lit qu'au petit matin et en émerge vers midi. Elle court sans lui les bals masqués de l'Opéra ou fraye avec les parieurs sur les champs de course.

9/ La liaison de Marie-Antoinette avec Fersen.

Selon S. Bertière, Marie-Antoinette "fut infidèle de coeur. Ayant rempli ses devoirs dynastiques, elle se jugeait libre d'aimer qui elle voulait : le beau Fersen, qui avait le mérite d'être souvent absent, comblait ses aspirations romanesques. Furent-ils amants ? Nous n'avons pas les moyens de le savoir. Mais s'ils le furent, ce fut assez tard, lorsque déjà grondait l'orage révolutionnaire. Cela ne change rien à l'essentiel, au fait qu'elle ait opposé aux lois de la conjugalité les droits du coeur, irrépressibles à ses yeux."

* * *

S. Bertière conclut que Marie-Antoinette et Louis XVI "n'ont jamais été aussi loin l'un de l'autre que lorsque se referme sur eux la prison du Temple, après la journée du 10 août. Et là, soudain, leur relation s'inverse. C'est elle qui s'effondre et dont les nerfs lâchent. Et lui, au contraire, déchargé de toute responsabilité, dispensé d'avoir à choisir entre des options également détestables à ses yeux, retrouve une forme de sérénité. En attendant la mort, qu'il pressent et accepte, il s'applique à atténuer l'angoisse des siens, sa femme, sa soeur et ses enfants, en leur assurant une vie quotidienne calme, équilibrée, d'apparence normale. Il est solide, fort, rassurant, comme il ne l'a jamais été. Et la foi qui rayonne en lui le pare d'une incontestable grandeur. Marie-Antoinette découvre un autre homme, à qui se fier et sur qui s'appuyer. A vrai dire, ce n'est plus son mari mais une figure paternelle, qui lui rappelle son propre père très aimé. Elle peut ainsi l'associer, comme référence, à la mère dont elle ne s'est jamais détachée. Et la lettre testamentaire rédigée au jour de sa mort atteste que c'est sur lui qu'elle a pris modèle pour affronter l'exécution (...)".
Notre sujet :
https://marie-antoinette.forumactif.org/t3910-louis-xvi-et-marie-antoinette-un-couple-disjoint-de-simone-bertiere?highlight=couple

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Duc d'Ostrogothie Mar 18 Jan - 21:59

Comment croire que Marie-Antoinette aurait pu éprouver des sentiments amoureux pour celui qu'elle considérait comme un "pauvre homme"? (cf. la lettre où Marie-Antoinette qualifie Louis XVI ainsi...).

Le propre frère de Marie-Antoinette l'a écrit : "Elle ne sent rien pour le Roi".

On ne saurait être plus clair...

Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2917
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Mer 3 Aoû - 22:41

Voici qu'au détour des souvenirs de voyages d'Arthur Young,   je retrouve ce bon et excellent Fersen, tiens ! cela faisait longtemps ... Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 1123740815
Je m'arrête sur cette étrange réflexion  :

Dans l'appartement du roi au premier étage se promenaient « des hommes dont les haillons trahissaient qu'ils étaient au dernier degré de la misère : on aime le maître de maison qui ne serait ni blessé ni offensé de voir sa maison ainsi occupée ».
La clé des relations de Marie-Antoinette avec Fersen était son contrôle de l'accès à ses appartements privés. Quand Young demanda s'il pouvait voir l'appartement privé de la reine, comme il avait celui du roi, on lui dit : « ma foi, monsieur, c'est une autre chose » [c'est une toute autre affaire, monsieur].

...   dans le texte :

Walking through the King’s apartment on the first floor were ‘men whose rags betrayed them to be in the last stage of poverty: one loves the master of the house who would not be hurt or offended at seeing his house thus occupied’. The key to Marie-Antoinette’s relations with Fersen was her control of access to her private apartments. When Young asked whether he could see the Queen’s private apartment, as he had the King’s, he was told: ‘ma foi, monsieur, c’est une autre chose’ [that is quite a different matter, Sir].

Comment interprétez-vous cela, les amis  : La clé des relations de Marie-Antoinette avec Fersen était son contrôle de l'accès à ses appartements privés Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 1157026002  scratch

https://journals.openedition.org/crcv/18708?lang=en

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Dominique Poulin Jeu 4 Aoû - 1:42

Je pense que la reine était extrêmement attachée à l'intimité de ses appartements privés. N'y avait accès, que son personnel de service, Fersen, et quelques amis comme madame de Polignac selon des autorisations strictes données par Marie-Antoinette. L'accès au Petit Trianon devait être régi sous des conditions analogues.
Louis XVI savait bien qu'il était un mari trompé et de fait avait toléré la liaison de sa femme avec Axel de Fersen. Mon avis est qu'il connaissait l'existence d'un appartement de l'ami de la reine dans les propres appartements privés de Marie-Antoinette. Pour toutes ces raisons, il ne devait pas s'aventurer souvent chez son épouse. Tel est mon avis.


Dernière édition par Dominique Poulin le Jeu 4 Aoû - 16:16, édité 1 fois
Dominique Poulin
Dominique Poulin

Messages : 6109
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Marie-Jeanne Jeu 4 Aoû - 14:35

Mme de Sabran a écrit: Comment interprétez-vous cela, les amis  : La clé des relations de Marie-Antoinette avec Fersen était son contrôle de l'accès à ses appartements privés Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 1157026002  scratch  

L'historien Philip Mansel semble avoir interprété les quelques lignes du journal d'Élisabeth Foster qui figurent dans son texte. Les propos de Young ne sont pas si spécifiquement ciblés. Smile

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1356
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Lecréateur Jeu 4 Aoû - 20:19

Etrange réflexion, en effet, je ne la comprend même pas. Il y avait des consignes assez lâches pour la visite des grands appartements tant du roi que de la reine,, mais plus strictes avec interdiction d’aller plus loin, pour  les appartements plus personnels,tant du roi que de la reine. Il était normal .que pour les pièces de la reine elles le fussent encore davantage, et si ce fut là un point sur lequel la reine insistait, qui ne l’aurait fait à sa place ? Mais on sent poindre ici le détail qui met la puce à l’oreille ; ce visiteur étranger a probablement été cornaqué par un local instruit des bruits de couloir et des ragots... qui n’ont pas varié depuis ! Je ne comprends d’ailleurs pas davantage comment la reine pouvait contrôler l’entrée de ses appartements comme fait de nos jours un gardien de musée en contrôlant les billets des visiteurs ! Elle avait certes la haute main sur la liste des personnes à laisser passer, mais il semble évident qu’elle ne faisait pas elle-même le travail des contrôleurs ! Cela  ne concerne en rien le nommé Fersen  : hors sujet ! Et tout cela se faisait de concert entre le roi et la reine.
Lecréateur
Lecréateur

Messages : 803
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Comté d'Enghien et Livonie

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Dominique Poulin Jeu 4 Aoû - 20:31

Les huissiers, les gardes, les femmes de chambre contrôlaient les entrées selon les directives de la reine, cela me paraît évident.
Dominique Poulin
Dominique Poulin

Messages : 6109
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran Ven 5 Aoû - 9:51

Marie-Jeanne a écrit:
Mme de Sabran a écrit: Comment interprétez-vous cela, les amis  : La clé des relations de Marie-Antoinette avec Fersen était son contrôle de l'accès à ses appartements privés Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 1157026002  scratch  

L'historien Philip Mansel semble avoir interprété les quelques lignes du journal d'Élisabeth Foster qui figurent dans son texte. Les propos de Young ne sont pas si spécifiquement ciblés. Smile

Oui, tout à fait.  Very Happy   J'ai retrouvé la citation exacte, dans son contexte :  Young est très loquace quant aux appartements de Louis XVI,  et subitement laconique dès qu'il s'agit de ceux de Marie-Antoinette.  Il a peut-être  ressenti une frustration, voire une vexation,  de ne pouvoir les visiter aussi.  Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 1123740815


4 OCTOBRE I787    Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Voyage17


De nouveau, à Versailles. Lors de ma visite à l'appartement du Roi, qu'il avait quitté depuis à peine un quart d'heure, avec toutes ces légères marques de désordre qui montraient qu'il y vivait, c'était un amusant spectacle de voir les têtes de voyous, qui se promenaient, sans être surveillés, dans le palais et même dans la chambre à coucher du Roi, des hommes dont les haillons montraient qu'ils se trouvaient au dernier degré de la pauvreté, et j'étais la seule personne à se demander avec étonne-
ment comment diable ils pouvaient s'y trouver. Il est impossible de ne pas aimer ce sans-souci, ce laisser-aller, cette absence de toute suspicion. On aime le maître de la maison qui ne serait ni choqué, ni offensé de voir sa chambre ainsi occupée, s'il y retournait soudain car, si on pouvait redouter qu'il en fût autrement, on s'opposerait à cette intrusion. C'est certainement une manifestation de cette facilité d'humeur (good temper), qui m'apparaît si visible partout en France.
J'aurais désiré voir l'appartement de la Reine, mais on ne m'y autorisa pas. Sa Majesté y est-elle ? Non. Pourquoi ne pas le visiter alors comme celui du Roi ?  " Ma foi, Monsieur, c'est une autre chose .
 "  (1)

(1) En français dans le texte.

Lecréateur a écrit:
Etrange réflexion, en effet, je ne la comprends même pas.
Ah ! vous non plus .  Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 1123740815
Lecréateur a écrit:
Mais on sent poindre ici le détail qui met la puce à l’oreille ; ce visiteur étranger a probablement été cornaqué par un local instruit des bruits de couloir et des ragots... qui n’ont pas varié depuis !
Bien-sûr !   Very Happy
D'où la référence de Philip Mansel au Journal de lady Elisabeth Foster .
Lecréateur a écrit:
Elle avait certes la haute main sur la liste des personnes à laisser passer, mais il semble évident qu’elle ne faisait pas elle-même le travail des contrôleurs ! Cela  ne concerne en rien le nommé Fersen  : hors sujet !
Fersen tenait rigoureusement un livre de comptes de ses dépenses .  Il y note qu'il se ruinait presque en pourboires qu'il prodiguait au Suisse chargé de contrôler l'accès à l'escalier Louis XIII menant aux appartements privés de Marie-Antoinette.   Ce Cerbère lui coûtait plus cher que son propre valet.
Lecréateur a écrit:
Et tout cela se faisait de concert entre le roi et la reine.
Absolument !  Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 1123740815
Ainsi que l'explique si clairement Dominique :
Dominique Poulin a écrit:Je pense que la reine était extrêmement attachée à l'intimité de ses appartements privés. N'y avait accès, que son personnel de service, Fersen, et quelques amis comme madame de Polignac selon des autorisations strictes données par Marie-Antoinette. L'accès au Petit Trianon devait être régi sous des conditions analogues.
Louis XVI savait bien qu'il était un mari trompé et de fait avait toléré la liaison de sa femme avec Axel de Fersen. Mon avis est qu'il connaissait l'existence d'un appartement de l'ami de la reine dans les propres appartements privés de Marie-Antoinette.
Pour toutes ces raisons, il ne devait pas s'aventurer souvent chez son épouse. Tel est mon avis.

Et voilà comme
Un galant homme
Evite tout désagrément

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Notes-22


_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50490
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret - Page 25 Empty Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 25 sur 25 Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum