-40%
Le deal à ne pas rater :
Ravensburger- Labyrinthe Junior – Jeu d’enfant
13.99 € 23.22 €
Voir le deal

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mer 01 Nov 2017, 10:09

La nuit, la neige a écrit:

Inutile de rappeler que, par la suite, Napoléon ne lâchera guère sa simple et bien connue tenue de colonel des chasseurs à cheval de la garde impériale (certes, c'est un militaire).

Non en effet,  sauf occasions exceptionnelles,  Napoléon ne brillait pas par ses tenues vestimentaires !   Very Happy     Cependant il codifie expressément l'habillement de tous autour de lui .  C'était une manie chez lui, il codifiait à tour de bras !   La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 1123740815

 En contraste avec Louis XVI , poursuit P. Mansel, aucun monarque n’a prêté plus d’attention que Napoléon Ier au pouvoir de l’habit.  L’attention que ce génie de la victoire et de l’administration, ancien révolutionnaire montagnard, a prêtée à l’habit et à la renaissance de l’habit de cour de Versailles montre à quel point il était utile comme outil et message politique et commercial.
Dès sa prise de pouvoir lors du coup d’État de brumaire 1799, Bonaparte crée des uniformes brodés  : en décembre 1799 pour les consuls, les ministres et le Conseil d’État  ; en mai 1800 pour les sénateurs et préfets  ; en mai 1801 pour les autres fonctionnaires publics. Aujourd’hui, les uniformes de l’Académie française et de l’École polytechnique en sont les derniers exemples survivants.


Dès 1801, l’habit est un aspect remarqué des réceptions tenues aux Tuileries par le premier consul, tous les décadis d’abord, puis tous les dimanches. Officiers et fonctionnaires portent l’uniforme  ; les autres, sans poste officiel, l’habit habillé. Onze ans, donc, après la chute de l’Ancien Régime, des citoyens de la République française étaient prêts à en porter l’habit, comme le révèlent certains portraits d’apparat, tel celui de Duroc, grand maréchal du palais, conseiller le plus intime de Napoléon (par Gros au musée de l’Histoire de France). Quelques ministres portent même le talon rouge de Versailles, jadis si moqué comme symbole de la futilité de la noblesse de cour. En République, ils reviennent à l’habit de Versailles. Il n’était pas si détesté qu’on le pense, d’autant que le régime qui l’impose a gagné autant de victoires que le Consulat. Les habits montrent que la Révolution française est moins une rupture qu’un intervalle qui mène à une redéfinition de la monarchie et de la cour.


Retour même du talon rouge ! Incroyable !!! J'ignorais cela . La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 3231074342

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Dominique Poulin Mer 01 Nov 2017, 16:48

Qui a bien pu porter à nouveau le talon rouge ? Talleyrand ? Cambaceres ? Lebrun ? Mystère... !  scratch
Dominique Poulin
Dominique Poulin

Messages : 4806
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Jeu 02 Nov 2017, 22:43


Je me le demande bien aussi ! Shocked
Et vous vous souvenez du mot d'Oscar Wilde : «  Il n’y a que les gens superficiels qui ne jugent pas sur l’apparence ».

(  Le Portrait de Dorian Gray    )

Eventaille

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Gouverneur Morris Jeu 02 Nov 2017, 22:46

Il a su en tout cas tuer « l’habit bourgeois » de rigueur à la Cour de Louis XVI.

Malgré les efforts de la duchesse d’Angoulême, il ne fut jamais réintroduit sous la Restauration.
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8312
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige Ven 03 Nov 2017, 08:23

Gouverneur Morris a écrit:Il a su en tout cas tuer « l’habit bourgeois » de rigueur à la Cour de Louis XVI.

Malgré les efforts de la duchesse d’Angoulême, il ne fut jamais réintroduit sous la Restauration.

De qui parles-tu ? Je n'ai pas compris... Embarassed
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14985
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Gouverneur Morris Ven 03 Nov 2017, 13:07

Napoléon, en imposant le port de l'uniforme alors qu'à Versailles, il en était presque banni au profit de l'habit bourgeois Wink
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8312
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Trianon Ven 03 Nov 2017, 14:19

Le talon rouge ? Je n'arrive pas à l'imaginer, peut-être trop voyant. Par contre, je l'imaginerais bien dans les années 70 où tout était possible dans l'extravagance. Je me rappelle bien de la mode de l'époque.
Trianon
Trianon

Messages : 3326
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Comtesse Diane Ven 03 Nov 2017, 14:24


Portant talon rouge à Versailles!
Sans parler la langue des Dieux
Ni faire de ces vers pompeux
Qu'on n'écoute point sans qu'on bâille
Ne puis-je au moins , vaille que vaille
Célébrer mon Roi glorieux ?


— (Abbé de l’Attaignant, Poésies, Éditeur Duchesne, 1756)

_________________
La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7509
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige Mar 26 Fév 2019, 11:51

C'est un bien bel habit d'homme qui sera prochainement proposé en ventes aux enchères le 9 mars 2019, chez De Baecque & Associés, à Lyon), et l'occasion pour nous de présenter une série de photos grâce auxquelles nous pouvons admirer la somptuosité des broderies !  Smile

A-t-il appartenu à Louis XVI ?
C'est ce qui est envisagé dans le descriptif de la maison de vente, que je cite ci-après (extrait).

Arrow A ce sujet, lire nos commentaires ici : Physionomie et descriptions du portrait physique de Louis XVI


Habit à la française, époque Louis XVI

Habit et culotte à pont en velours miniature violet et crème, l’habit est brodé en frison, cannetille et filé or et argent de pampres couvrant le devant, le col, les poignets et les basques.

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 15506610
Image : De Baecque & Associés

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 15506612
Image : De Baecque & Associés

Le gilet à basques est en drap d’argent brodé de la même façon d’un semis sur le plein et de guirlandes de vigne sur le devant et les poches.

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 15506611
Image : De Baecque & Associés

La qualité des broderies et la richesse des matériaux utilisés désignent pour cet habit un propriétaire appartenant au premier cercle de la cour.
Conservé dans la même famille depuis la fin du XVIIIe siècle cet habit à toujours été considéré comme ayant appartenu au roi Louis XVI
, ses dimensions sont effectivement celles d’un homme de grande stature (boutons manquants, trous sur l’habit et la culotte, le gilet en bon état, la broderie métallique éclatante).

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 15506614

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 15506615

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 15506613

Arrow  Source et infos complémentaires : De Baecque & Associés, vente du 9 mars 2019
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14985
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mar 26 Fév 2019, 12:00

Quelle splendeur !!!  La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 3231074342
Je doute que Louis XVI ait pu le porter . Il fallait au propriétaire de cet habit une silhouette très svelte .
Quel dommage que manquent les boutons !  
Peut-être ont-ils été  " volés " parce qu'ils étaient eux-mêmes de vrais petits chef-d'oeuvres ?
  Nous avons vu par exemple, à Chantilly, une collection de grands boutons représentant le château sous toutes ses coutures ( c'est le cas de le dire ! Wink  )
Les broderies sont d'une rare somptuosité !

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne Mar 26 Fév 2019, 21:46

"Il était très magnifique dans ses habits dont à vrai dire il ne s'occupait guère, car il prenait celui qu'on lui donnait sans seulement le regarder"

Marquise de La Tour du Pin
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1205
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Ven 01 Mai 2020, 16:26

C'était notre dernière énigme : Wink

Les macaronis sont des Anglais habillés à la mode de Versailles .


Le ministre Charles-James Fox est connu pour son extravagance vestimentaire et donne le ton en la matière. De retour d'un voyage autour de l'Europe, il introduit à Londres des usages vestimentaires alors en faveur à la cour de Versailles à l'instar des rubans, dentelles, brocarts, poudres et « talons rouges ».
À dix-neuf ans, Fox est ainsi le représentant le plus en vue des tenants de cette mode que l'on qualifie de « Macaroni ».

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 800px-24
Un père découvre la tenue de son fils devenu macaroni, 1774.
published by R. Sayer & J. Bennett — Edited from the file


Le terme de macaroni (ou maccaroni dans la littérature anglaise du XVIIIème siècle) apparaît vers 1770 en Angleterre pour désigner un mouvement de jeunes hommes qui s‘habillent de façon extravagante et outrancière. Ce terme par lequel eux-mêmes se dénomment donnera son nom au « club des Macaronis », créé à la même époque à Londres.

Comme les dandys du XIXème siècle, les macaronis naissent en Angleterre. Ce mouvement de mode est d‘abord une réaction aux normes vestimentaires et morales qui s‘installent à la Cour de Saint-James, puis dans l‘aristocratie londonienne, sous le règne du populaire « Farmer George », le roi George III : redingotes sombres, pantalons ou culottes de drap noir, étiquette réduite, vie familiale et fidélité matrimoniale privilégiées. En opposition à ces tenues et ce protocole pré-bourgeois, les macaronis réagissent par une mise exagérée, colorée et maniérée.

Leur tenue particulièrement voyante s‘inspire des petits-maîtres de la cour de Louis XIV : culottes de soie, bas immaculés, veste de brocart, fausses pierreries et rubans, escarpins garnis de boucles ostentatoires, talons rouges « à la française » et, surtout, perruque poudrée d'une hauteur démesurée, au sommet de laquelle se perche généralement, comme un petit oiseau, un minuscule tricorne. Les vêtements très serrés et l‘utilisation fréquente de rayures verticales allongent exagérément la silhouette.

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 The_ma10

Ce mouvement de mode apparaît au début des années 1770. Il est spontané, éphémère mais précisément codé, comme tout mouvement de mode et comme le sera au siècle suivant — de façon plus exigeante encore — le dandysme. La pose outrancière du macaroni est obligatoirement affectée, à la limite de l‘efféminé. Elle contraste avec le dédain du regard et le flegme du langage. Les contemporains parlent d'une « langueur froide ».

Dès son apparition, le macaroni suscite la satire. Le Oxford Magazine note en 1770 : « Il y a en vérité une sorte d‘animal ni mâle ni femelle, une sorte de chose du genre neutre qui vient d‘émerger parmi nous. On l'appelle macaroni. Cela parle sans vouloir rien dire, cela rit sans civilité, cela mange sans appétit, cela monte à cheval sans en faire, cela court les filles sans passion. »
 ( nous voici à deux doigts du spleen    Eventaille )

En 1773, l‘écrivain James Boswell fait un voyage à cheval en Écosse avec le respecté auteur et essayiste Samuel Johnson. Celui-ci se disant meurtri par la selle, Boswell le plaisante : « Vous êtes un Londonien délicat, vous êtes un macaroni, vous ne pouvez voyager à cheval. »

Cette pose qui suscite l‘amusement des contemporains est celle de quelques adolescents aristocrates mais surtout de jeunes anglais de la bourgeoisie moyenne émergente, contestataires de leur milieu d‘origine. Leur mouvement s‘appuie sur la nostalgie d'une aristocratie insolente et ostentatoire, en même temps qu'il critique, par son agressivité voyante, ce qu'ils considèrent comme une morosité de la roture enrichie. Un « club des Macaronis » sera créé pour eux à Londres à cette époque.

Merci WIKI  Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Ven 01 Mai 2020, 16:59

Mais pourquoi " macaronis " ?
Voilà bien une énigme dans l'énigme ! Shocked

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Teresa-Cabarrus Ven 01 Mai 2020, 18:59

Et moi qui croyais l'estravagance typiquement britannique. Je suis très étonnée par ces macaronis mais j'aime beaucoup l'idée de l'anglomania à l'envers.
Teresa-Cabarrus
Teresa-Cabarrus

Messages : 262
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne Sam 02 Mai 2020, 10:09

Mme de Sabran a écrit:Mais pourquoi " macaronis " ?
Voilà bien une énigme dans l'énigme !  Shocked

Comme tu dis ! La résolution de cette énigme a autant de d'explications que d'auteurs. Pour certains, des jeunes gens auraient importé de leurs grands tours les préciosités masculines italiennes et françaises, si contraires à la sobriété du style britannique jugé plus viril.
Leurs réunions paraissaient d'autant plus bizarres qu'elles se tenaient, disait-on, autour d'un plat de macaronis encore peu connus outre-Manche.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1205
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Calonne Dim 03 Mai 2020, 09:01

Le terme macaroni serait ici une référence aux pâtes du même nom et à leur forme, celle d'un tube court et épais. Le lien est à faire avec les rouleaux des perruques de ces dandys, rouleaux qui évoquaient justement la forme des fameuses pâtes.
Calonne
Calonne

Messages : 709
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 48
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Dim 03 Mai 2020, 09:07

Mais oui, pourquoi pas !  La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 1123740815
Quelle est la source de cette possible explication, mon cher Calonne ? Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Calonne Dim 03 Mai 2020, 09:14

Je l'ai trouvé dans un article consacré au dandysme sur un site anglais.
Ce dernier avance une autre possibilité : le terme viendrait de maccare qui signifie "poudrer" et qui a donné maccheroni puis macaroni.
Quoiqu'il en soit, on en reste à la perruque semble-t-il.
Calonne
Calonne

Messages : 709
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 48
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Dim 03 Mai 2020, 09:21


Bravo et grand merci ! La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 309649167
Tiens cela me rappelle les perruques dans le film Mademoiselle Paradis de Barbara Albert.

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Unname25

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Monsieur de la Pérouse Dim 03 Mai 2020, 13:59

Calonne a écrit:Le terme macaroni serait ici une référence aux pâtes du même nom et à leur forme, celle d'un tube court et épais. Le lien est à faire avec les rouleaux des perruques de ces dandys, rouleaux qui évoquaient justement la forme des fameuses pâtes.

Est-ce que ce sont en français les "marteaux" comme sur l'enseigne de Carnavalet?
La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 34714-10
Monsieur de la Pérouse
Monsieur de la Pérouse

Messages : 294
Date d'inscription : 31/01/2019
Localisation : Enfin à bon port !

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Dim 03 Mai 2020, 15:37

Ce sont plutôt des cannelloni, non ?!  Eventaille La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 4100130453 geek La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 3318396864

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Posture de l'homme du XVIII ème siècle

Message par M. de Velleguindry Dim 14 Juin 2020, 10:44

Invité a écrit:La ligne d'épaule est d'ailleurs rejetée à l'arrière... par rapport à aujourd'hui...
Un peu comme le corset des femmes les obligeait à un maintien permanent, l'habit des hommes et leur gilet, même, les engonçaient dans un carcan qui les forçaient à un noble port de tête comme nous le signifie Lucius Wink


Bien à vous.
Il faut garder en mémoire que l'homme de cette époque a une activité physique quotidienne ( il se déplace à cheval, en voiture ou à pied) ce qui sous-entend de bons muscles du dos en particulier les muscles fixateurs des omoplates ce qui garantit des épaules en arrière et non voutées comme l'homme du XXI ème siècle Ceci se retrouve dans la forme des vêtements. Je pense que le poids élevé des vêtements de cette époque oblige aussi à un travail musculaire que l'homme d'aujourd'hui trouverait insupportable

Bien à vous
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Dim 14 Juin 2020, 10:52

Bonjour, M. de Velleguindry, et bienvenue dans le Forum de Marie-Antoinette ! La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 693620883
Merci pour ce pertinent premier message. Very Happy Vous savez ce qui me frappe justement ? C'est la finesse, l'étroitesse des habits du XVIIIème. Ils semblent taillés pour des adolescents de notre époque .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Dim 14 Juin 2020, 14:53

Bonjour Madame de Sabran et merci de votre message encourageant.
Oui c'est vrai la taille "habituelle" était plus petite que la notre. Pour mémoire à l'époque de la guerre de 1870 la taille moyenne était 1,70 m pour un homme de la bourgeoisie.
 Au XVIII ème siècle, Excepté LOUIS XVI qui mesurait 1,93 m,  je pense qu'il faut envisager un petit peu en dessous. Mais surtout la musculature n'est plus la même, ni au même endroit.
 Autrefois les muscles développés étaient ceux du dos et de la racine des membres supérieurs et les cuisses ( cheval)
 Aujourd'hui c'est très différent ( Mais certainement moins bien) La nourriture depuis l'après guerre (1945) a fait développé la taille, mais les muscles du dos sont faibles et les muscles antérieurs ( Abdominaux, avant-bras et bras ) sont plus développés cela certainement par les sports exercés.
 Very Happy  Le mode de vie est bien différent....
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Trianon Dim 14 Juin 2020, 15:16

Bienvenue M. de Velleguindry dans le Forum de Marie-Antoinette. Merci pour la pertinence de vos explications.
Je me suis souvent demandé à quel moment les hommes ont décidé de ne plus mettre de couleurs chatoyantes dans leurs vêtements. Regardez vous, vous êtes resplendissant et élégant. L'homme du 18ème s'autorisait bien des "écarts vestimentaires", proches de la féminité, en passant par le maquillage.
Dans un autre style, rappelons-nous Monsieur, frère de Louis XIV. Eventaille
Trianon
Trianon

Messages : 3326
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle - Page 3 Empty Re: La mode et les habits masculins au XVIIIe siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum