-56%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 75€ au lieu de 170€
75 € 170 €
Voir le deal

Balthazar Moll, Tableau commémoratif de la famille impériale d'Autriche

Aller en bas

Balthazar Moll,  Tableau commémoratif de la famille impériale d'Autriche Empty Balthazar Moll, Tableau commémoratif de la famille impériale d'Autriche

Message par Mme de Sabran le Mar 28 Avr 2020, 14:09

Voilà un tableau de famille,  pour me réconcilier un peu avec cette mère indigne de Marie-Thérèse !   Balthazar Moll,  Tableau commémoratif de la famille impériale d'Autriche 1123740815
  (  notre sujet : https://marie-antoinette.forumactif.org/t840p125-portrait-de-marie-antoinette-ou-de-marie-josephe-par-meytens#154998   )


Par suite de la maladie puis des deuils qui désolèrent la Cour d'Autriche   ( Voir notre sujet : https://marie-antoinette.forumactif.org/t4289-1767-annee-funeste-pour-les-habsbourg )       , la correspondance diplomatique restera bien muette sur la question des portraits de la Famille Impériale, mais en 1767, Marie-Thérèse avait fait appel au sculpteur Balthazar Moll .

Balthazar Ferdinand Moll (Innsbruck, Tirol 4 janvier 1717 - Vienne 3 mars 1785)
fut l'un des sculpteurs les plus célèbres de Vienne au plus fort de l'époque baroque (après Georg Raphael Donner et Lorenzo Mattielli )
Il était issu d'une famille de sculpteurs tyroliens. Sa première formation était de son père Nikolaus Moll  avant l'Académie de Vienne en 1738, mais Donner (1693-1741) sera son maître.

Moll réalisera à Vienne une vingtaine de tombes de la famille impériale des Habsbourg dans la crypte impériale , et en particulier son chef-d'œuvre, le double sarcophage élaboré dans le style rococo de l'impératrice Maria Theresa et de son mari l'empereur Franz Stephan sur lequel Moll a travaillé de 1751 à 1772. Le couple impérial grandeur nature repose sur le couvercle en étain, réveillé de son sommeil de mort par les Trumps of Doom. Les deux époux se regardent tandis qu'un putto derrière eux tient une guirlande d'étoiles au-dessus d'eux. Les reliefs sur les côtés du sarcophage représentent des scènes importantes de leur vie: l'entrée de cérémonie à Florence en tant qu'archiduc de Toscane, son couronnement à Francfort-sur-le-Main , le couronnement à Prague en tant que roi de Bohême et la cérémonie de couronnement à Bratislava de Maria Theresia . Des quatre coins du sarcophage, des statues en deuil montrent les couronnes et les blasons de leurs titres les plus importants: Saint-Empire romain germanique, Hongrie, Bohême et Jérusalem.

Bref ...

Pour célébrer la mémoire de son mari et la fécondité de leur union,  Marie-Thérèse commanda à Moll un panneau commémoratif de grandes dimensions.   Il décore une chambre du château impérial d'Innspruck, où l'Empereur François mourut subitement, le 18 août 1765, au cours des fêtes données à l'occasion du mariage de son second fils Léopold, avec l'Infante Marie-Louise. Les médaillons de cet antipendium sont en bronze, tandis que le cadre est en bois doré. Cette fois l'Impératrice ne se contenta pas de faire reproduire les traits des membres vivants de son Auguste Famille, mais encore ceux de ses six enfants disparus.
Un véritable souvenir religieux s'attache à cette œuvre, puisqu'elle offre jusqu'aux frêles effigies des trois Archiduchesses mortes en bas âge, y compris celle de la petite Marie-Christine qui ne fit que naître et mourir- La fille de l'Empereur Joseph II, l'Archiduchesse Marie-Thérèse, est également représentée au-dessous du portrait de son père, en sorte que ce pieux monument comporte dix-neuf médaillons.

Le profil de Marie-Antoinette se trouve placé à droite, près du cadre, entre ceux des Archiduchesses Marie-Christine et Marie-Josèphe.

( Il faut le savoir !   Shocked   )

Balthazar Moll,  Tableau commémoratif de la famille impériale d'Autriche 29229811

Balthazar Moll exécuta en 1780 une réplique de l'arbre généalogique conservé à Innspruck, sa ville natale; elle est exposée au château d' Ambras, situé à quelques kilomètres de la capitale du Tyrol. Les deux œuvres sont identiques, à part quelques variantes dans les ornements du cadre; celui-ci est en bois argenté, alors que les médaillons sont en bronze doré.

Un autre panneau commémoratif conçu dans le même esprit, décore la chapelle de MariazelF, en Styrie; Marie-Thérèse l'offrit en ex-voto à la Vierge du sanctuaire, lors d'un pèlerinage qu'elle y fit avec Marie- Antoinette, quelques mois avant son mariage. Ce précieux ouvrage en argent doré, qui a été gravé d'un burin excellent par Antoine Moll  , frère du sculpteur, présente des différences notables avec les œuvres précédentes. La disposition des médaillons est légèrement modifiée, une couronne surmonte chacun d'eux, mais leur nombre et leur facture sont identiques. L'ornementation du cadre est plus sobre; des écussons armoriés ornent les angles inférieurs et des cœurs enflammés sont placés sous les médaillons des Souverains.

Enfin une inscription latine apprend au visiteur que :

« A la Sainte-Vierge Mère, Marie-Thérèse à consacré cet arbre généalogique de sa famille, le 5 septembre 1769, en témoignage de sa reconnaissance  pour le refuge qui lui a été accordé dans toutes les calamités, ainsi qu'à son très cher époux François I, pour ses royaumes sauvés et pour la nombreuse descendance qui lui a été donnée. »
https://archive.org/stream/lesportraitsdema00vuafuoft/lesportraitsdema00vuafuoft_djvu.txt

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum