La famille du Barry

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 21 Mai 2014, 17:08




Il semble que ce soit un certain Antoine du Barry qui ouvre la généalogie de la famille .  Lucius confirmera ou bien nous donnera davantage de détails.  Very Happy 
Ce sieur du Barry se disait " gouverneur de la place de Lévignac ", en réalité mince bourgade de quelques feux où ne se remarquait, en plus de sa demeure que le couvent des Dames de Saint-Maur, ou Dames noires, fort prisé pour l'éducation des jeunes-filles .
Antoine avait brillamment servi dans le régiment de l'Ile de France, de 1702 à 1731 . Il avait reçu la croix de Saint-Louis .
Ses prétentions aristocratiques le faisaient remonter jusqu'à une illustre lignée anglaise les Barry More, ou Barry le Grand, qui possédaient un siège au Parlement d'Irlande .  Hum !   

Armoiries :

D'argent à trois barres jumelles de gueules, avec une couronne surmontée d'un château d'argent pour cimier, et issant d'icelle une tête de loup de sable; pour supports deux loups de sable collectés d'une couronne ducale et enchaînés d'or, avec cette devise fatidique:



Boutez en avant !





Antoine serait le descendant d'une branche émigrée d'Irlande à la suite des persécutions religieuses des catholiques .
Il mourut, jeune encore, en 1744, laissant sa femme Catherine-Cécile-Thérèse veuve chargée de six enfants ... que nous connaissons bien pour certains d'entre eux :

- l'aîné, Jean-Baptiste, à peine majeur, peu doué pour le métier des armes, approfondissait l'étude du Droit à Cujas .
- Guillaume, le second, encore adolescent était destiné à la carrière militaire.
- le dernier, Jean-Baptiste-Guillaume-Nicolas, que l'on appelait Elie pour éviter toute confusion, n'avait pas encore enfilé sa première culotte .

Et puis trois filles :

- Marguerite-Elisabeth
- Claire-Françoise dite " Chon "
- et Jeanne-Marie-Marthe dite " Bitschi "




.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Gouverneur Morris le Mer 21 Mai 2014, 17:37

Mme de Sabran a écrit:D'argent à trois barres jumelles de gueules, avec une couronne surmontée d'un château d'argent pour cimier, et issant d'icelle une tête de loup de sable; pour supports deux loups de sable collectés d'une couronne ducale et enchaînés d'or, avec cette devise fatidique:



Boutez en avant !



Ils ne se sont pas embêtés, quitte à preténdre descendre des Barrymore, autant leur piquer leurs armes : 

C'est d'ailleurs sous le pretexte de cette filiation que la Du Baril se fit offrir par son royal amant ce fameux portrait...


... le page étant censé être un Barrymore...
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2358
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 21 Mai 2014, 17:56



Nous passerons sous silence les " études " juridiques peu poussées de Jean-Baptiste ...  : 
C'est Guillaume, le cadet, gros garçon un peu lourdaud, qui se distingua le premier, en quittant le toit familial deux ans à peine après la mort de son père, sous l'uniforme de sous-lieutenant au régiment des Cantabres .
Le 8 décembre 1748, Jean-Baptiste, avocat sans causes, épousait demoiselle Ursule-Catherine Dalmas de Vernongrèez . Moins d'un an après naissait un petit Jean-Baptiste ( comme son père ) que nous appellerons Adolphe (    ) , là encore pour éviter toute confusion, Adolphe qui deviendra Lolo pour les intimes et fera des siennes plus tard ...
Mais nous n'en sommes pas là, et voyons pour l'instant Elie admis à l'Ecole Militaire nouvellement créée pour les jeunes gentilshommes .

Ouf ! Catherine du Barry avait casé ses trois fils, restaient les filles .  Hop! 
Marguerite-Elisabeth, déjà montée en graine, épousa en 1760 Pierre Filhouze, brave gars du cru, sans prétentions.
Marthe et Françoise traînaient toujours sur le marché sans trouver preneur ... La première approchant la trentaine se savait fichue, ou à peu près . La seconde, Chon, un peu bossue, un peu méchante, ne se résignait pas aussi facilement et, pour tromper son ennui, s'essayait à la poésie, envoyait ses vers à Messieurs les Mainteneurs de l'Académie des Jeux Floraux de Toulouse .
Une lettre qu'elle adressa à Elie fut remarquée comme une haute leçon de vertu et un rare moment d'éloquence par Marmontel qui la publia dans le Mercure .
Le document a sa valeur : il montre à quel point la famille du Barry était attachée à l'honneur !

.


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Gouverneur Morris le Mer 21 Mai 2014, 18:00

Mme de Sabran a écrit:Nous passerons sous silence les  " études "  juridiques peu poussées de Jean-Baptiste ...   : 

Oui, le roi lui avait d'ailleurs refusé la présidence de l'EPAD : boudoi26 
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2358
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 21 Mai 2014, 18:02

Gouverneur Morris a écrit:
Ils ne se sont pas embêtés, quitte à prétendre descendre des Barrymore, autant leur piquer leurs armes : 

...

Oui ! C'est Lulu qui va hurler !!!  : 


Gouverneur Morris a écrit:


C'est d'ailleurs sous le prétexte de cette filiation que la Du Baril se fit offrir par son royal amant ce fameux portrait...

... le page étant censé être un Barrymore....

Sidérant, n'est-ce pas !   
Merci, cher Maurice pour tous ces détails .  Very Happy 
Je vois que tu adoptes l'orthographe des barils qui fuient !  Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 
Ils n'en sont pas encore là, mais ne perdent rien pour attendre !

.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 21 Mai 2014, 18:24




Voici la lettre de Chon à Elie, sur l'honneur de la famille .    Défense de rire !!!   : : : 











avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 21 Mai 2014, 19:19




Les années passaient, dans une espèce de morne torpeur .  Guillaume était revenu au bercail, malade, taciturne, auprès de ses soeurs qui séchaient sur tige .  Rien ne venait jamais rompre la monotonie, rien de riant à Lévignac !  boudoi32 

... rien jusqu'au 14 juillet 1768, date où la providence allait subitement transformer les destinées de toute cette famille du Barry .
Armand Praviel évoque un de ces revirements inouïs de fortune qui se rencontre rarement dans la vie !
Ce jour-là, on vit réapparaître Jean-Baptiste disparu depuis plus de dix ans en abandonnant femme et enfant . Vous savez comme moi les raisons de ce retour impromptu.

Qu'était-il devenu au cours de toutes ces années, pour montrer tant de morgue,  et d'aplomb ?
Il avait joué les filles de l'air en 1758 en prétextant une cure à Luchon .  Il s'y était frotté à la plus brillante société, le maréchal de Richelieu, la princesse de Ligne, la comtesse de Brionne ...
Avec un peu d'entregent et beaucoup de faconde, ce gascon avait réussi à se pousser dans le monde et cultiver des relations bien placées .  Il gagna Paris sous la protection de Mme de Malause, née de Bourbon . Il réussit à se concilier le duc de Duras, qui le recommanda à M. Rouillé, secrétaire d'Etat au département des Affaires étrangères . Il se vit confier quelques missions en Allemagne, Angleterre, Russie ... Il entra dans les bonnes grâces de Bernis qui fut malheureusement remplacé par Choiseul .
 Alors là, bernique ! finie l'ascension  .  Mais notre homme n'allait pas tarder à retomber sur ses pieds .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 21 Mai 2014, 20:05



Jean du Barry s'introduit alors auprès de Berryer, ministre de la Marine et de Belle-Isle, ministre de la Guerre . Il a accès aux fournitures des flottes et des armées, au moyen d'un prête-nom, mêlé à toute son histoire, le sieur Nallet, intendant aux vivres .
A la paix, en 1762, il est riche, mais sur le plan moral complètement perdu . Il n'a plus qu'à s'enfoncer plus avant dans les expédients et devenir un margoulin de la pire espèce pour subvenir à ses goûts de luxe et de plaisir .
Il fait des affaires juteuses en Corse . Il fréquente chez Mlle Legrand ( que Dumouriez a comparée à Ninon de Lenclos ) . Il ouvre lui-même son salon qui accueille la compagnie la plus interlope ...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 21 Mai 2014, 20:19




Aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est chez ce Roué ( comme tout le monde, maintenant, appelle Jean du Barry ) que se réveille subitement l'instinct paternel !  
Il décide qu'il est temps de prendre en main l'avenir de son fils et fait monter Lolo à la capitale .
Alors là, ne me demandez pas comment  ( ) , mais le garçon se retrouve catapulté page de la Chambre du Roi . Il vient à peine d'atteindre ses quinze ans !!!
Quant à l'épouse, la mère, elle peut bien continuer de s'étioler dans sa cambrousse lointaine  ...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Invité le Jeu 22 Mai 2014, 06:22

Gouverneur Morris a écrit:
Mme de Sabran a écrit:Nous passerons sous silence les  " études "  juridiques peu poussées de Jean-Baptiste ...   : 

Oui, le roi lui avait d'ailleurs refusé la présidence de l'EPAD : boudoi26 

  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Invité le Jeu 22 Mai 2014, 06:34

Mme de Sabran a écrit:
A la paix, en 1762, il est riche, mais sur le plan moral complètement perdu . Il n'a plus qu'à s'enfoncer plus avant dans les expédients et devenir un margoulin de la pire espèce pour subvenir à ses goûts de luxe et de plaisir .
Il fait des affaires juteuses en Corse . Il fréquente chez Mlle Legrand ( que Dumouriez a comparée à Ninon de Lenclos ) . Il ouvre lui-même son salon qui accueille la compagnie la plus interlope ...  
.

Voici l'hôtel particulier où le comte du Barry aurait logé en 1764, au n°2 de la rue Jussienne à Paris :
















Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 08:19




Magnifique immeuble, malgré l'escalier extérieur, merci, Cosmo !  Very Happy 
J'adore la fenêtre de la quatrième photo !!! J'imagine qu'elle est le clou d'un salon somptueux .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 10:29



Or donc, le 14 juillet 1768, réapparition inopinée de Jean-Baptiste au bercail, avec un discours bien préparé sur sa réussite et l'honorabilité de sa réussite, pour sa vieille mère, Chon, Bitschi et Guillaume qui font cercle tout ouïe autour de lui :

On l'a accusé de mener à Paris une vie dissipée et frisant la malhonnêteté, lui si intègre, promis au contraire à une belle carrière dans la diplomatie à laquelle il a dû renoncer à cause des intrigues haineuses du duc de Choiseul .  On s'est acharné contre lui !
Il s'est renfermé dans un cercle plus étroit de relations, s'est absorbé dans l'éducation de Lolo ...
 Sa santé chancelante ( il a 45 ans ) l'ayant obligé à prendre à son service un couple chargé du soin de son intérieur, il a été fort heureux d'engager les Rançon de Montrabe qu'il avait déjà rencontré dans l'exercice de ses fonctions ministérielles .
M. Rançon ayant été nommé receveur des gabelles dans le Maine, Jean-Baptiste eut l'idée charitable de prendre chez lui, pour veiller à la tenue de sa maison, Mme de Montrabe et ...  sa fille, Jeanne ...  issue d'un premier mariage avec un sieur Jean-Jacques Gomard de Vaubernier .



.


Dernière édition par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 10:46, édité 1 fois
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Gouverneur Morris le Jeu 22 Mai 2014, 10:33

Mme de Sabran a écrit:J'adore la fenêtre de la quatrième photo !!!  J'imagine qu'elle est le clou d'un salon somptueux .

Je me suis toujours demandé si elle n'était pas d'époque XIXème suite à l'élargissement de la rue Sous Louis-Philippe (voir immeuble à droite en retrait) Very Happy .
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2358
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 10:47




Ah oui, peut-être ?  scratch 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 11:06




Par reconnaissance et amitié pour ces deux dames, et soucieux de les mettre à l'abri des difficultés, Jean du Barry raconte leur avoir cédé les intérêts qu'il avait dans les vivres de Corse sous le nom de sieur Nallet.
Elles en jouirent jusqu'à ce que M. de Choiseul, toujours lui ( !!! ), se mêle de priver M. Nallet des fournitures qui lui avaient été précédemment accordées !!!  Comment faire revenir ce ministre intraitable sur sa décision ?
Du Barry a l'idée d'une ambassade de charme: envoyer Jeanne à Choiseul, et hop ! le tour sera joué .

La jeune-fille, en effet, est un ange de beauté, Hébé descendue de l'Olympe!

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 11:27




Nous pouvons sans peine imaginer Jeanne, sa supplique irrésistible et zézeillante, coulant vers Choiseul des oeillades langoureuses : elle lui exposa avoir confié malheureusement toute sa fortune à M. Nallet, précédemment entrepreneur des vivres pour les sept bataillons qui occupaient la Corse . Elle priait Choiseul de conserver au-dit Nallet un intérêt dans la régie des vivres des dix-huit bataillons qu'on y envoyait ...

Choiseul allait-il succomber et se faire avoir, comme un petit bleu, par la gourgandine ( là, ce n'est plus le Roué qui parle  : ) ?
Eh bien non !!!  Il demeura in-trai-ta-ble .
 Jeanne de Vaubernier est la seule jolie femme qu'il ait brusquée dans sa vie !
( CF. Mémoires de Rochambeau )

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 12:10




Choiseul, de guerre lasse, finit par conseiller à Jeanne de s'adresser à Joseh-François Foulon de Douë, chargé du détail de
l'entreprise :
" S'il me propose un moyen qui ne soit pas onéreux au service du Roi, et qui cependant me permette de placer Nallet et son intérêt dans la régie, je vous promets d'y acquiescer très volontiers . "
( CF. Mémoires du duc de Choiseul.  )

Et voici Jeanne, à en croire du Barry ( !!! ), courant les ministères et Versailles .    
" Cependant, un beau jour de ce printemps, alors que Jeanne faisait la haie sur le passage de notre Roi bien-aimé, poursuit le Roué, elle eut la gloire d'attirer ses regards. Il voulut savoir qui elle était . M. Le Bel fut chargé de ses ordres à ce sujet, prit l'affaire en mains et en poursuivit l'exécution. "
( Correspondance du comte du Barry, Revue de Paris, novembre 1836 )

La vieille Mme du Barry, Chon, Bitschi, Guillaume, sont suspendus aux lèvres de Jean-Baptiste et retiennent leur souffle !

Même dans leur trou de Lévignac,  nul n'ignore que Louis XV, depuis la mort de Mme de Pompadour, n'affiche plus aucune maîtresse en titre.  C'est bien regrettable car aucune influence ne vient contrer celle de Choiseul, aujourd'hui l'ennemi déclaré du comte du
Barry !
Or, voici que Sa Majesté a jeté les yeux sur la protégée de Jean-Baptiste !!!    :n,,;::::!!!: 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 12:18




Un nouveau soleil se lève sur Versailles, insinuait-on finement ...

Hum ! Attendez d'abord qu'il se couche ! répondait le Roué .




 Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 14:05




Jean-Baptiste a ferré son auditoire . Maintenant, il déballe tout : ses inquiétudes d'abord avant le succès définitif de la favorite, les frais énormes occasionnés pour que Jeanne paraisse et puis tienne son rang, le triomphe enfin : le Roi presque sexagénaire retrouvant une nouvelle jeunesse, une ardeur inespérée auprès d'un tendron, des voluptés inconnues , le Roi fou d'amour enfin .
Et puis, nouvelle inquiétude : le voyage de la Cour à Compiègne où Jeanne ne pouvait suivre son royal amant faute de porter un titre. Qu'à cela ne tienne, le Roué lui permet de se faire appeler " comtesse du Barry " .
Fort bien, mais à quel titre ?

La duchesse de Gramont, cette peste de soeur du duc de Choiseul qui avait espéré, dit-on, mettre le grappin sur Louis XV, s'est subitement avisée que Jeanne n'était pas mariée !
Jean ne saurait remédier à cet inconvénient majeur : il a encore sa bonne et excellente Ursule sur les bras ( enfin, si peu ... ).

Est-ce que Guillaume, à ce moment-là du discours de son frère, se sent subitement visé comme l'homme de la situation ?  : 
Nul doute : il va lui falloir épouser .


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 14:22



La vérité maintenant .    Hop! 

La vérité, c'est que depuis des années cette fieffée crapule de Jean du Barry exerce le triste état de maquereau et fournit en filles les grands seigneurs vicieux .  Ils ne manquent pas !  boudoi29  boudoi29  boudoi29 

Il a cru commencer sa carrière de proxénète en beauté en refilant au roi une demoiselle Dorothée, fille d'un porteur d'eau de Strasbourg. La jeune personne était très belle, mais poivrée : Lebel mit illico presto ses prétentions en déroute .
Ensuite c'est une fille Martin, une pensionnaire de la Gourdan, que du Barry livre au maréchal de Richelieu . Vient ensuite une demoiselle Beauvoisin chargée de réduire à merci Collet, intéressé dans les fourrages de l'armée .
Et puis du Barry installe dans ses meubles Sophie Tricot, une fille de boutique de dix-huit ans, en la faisant passer pour sa propre fille, mais qui lui échappe pour voler de ses propres ailes . On ne peut se fier à personne !
Il n'a pas davantage de chance avec Thérèse Banti à laquelle pourtant il promet le mariage dès la mort de sa femme ( !!! ).

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Comtesse Diane le Jeu 22 Mai 2014, 16:30



Oh !   ! Gros Jean comme derrière !  : 
J'adore cette histoire comme vous la racontez si bien !  :\\\\\\\\: 

J'ai beaucoup apprécié également comme vous les photos de Cosmo !
Absolument magnifiques.

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5658
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 17:24

Comtesse Diane a écrit:

Oh !   ! Gros Jean comme derrière !  : 
.

...  


Tout ceci n'était que coups d'essai .
Jean du Barry va bientôt opérer son coup de maître !

En 1763, du Barry déménage au 28 rue Neuve-Saint-Eustache dans l'hôtel du financier Certain .  Pour se fournir en nouveaux meubles, il entre en contact avec Nicolas Rançon occupé de ces fameuses fournitures de vivres (qui donnent tant de soucis au Roué) et qui s'intitule ( ça ne s'invente pas    ) :  Grand Magasin en l'Ile d'Ecorce .
On chercherait en vain un quelconque rapport avec le fief Montrabe ( je parie que vous vous en doutiez !  :  )
Ne cherchons pas davantage de premier époux à Anne Bécu que Nicolas Rançon avait épousé en 1749  déjà pourvue de deux enfants , aucun sieur de Vaubernier à l'horizon .
En revanche, les langues les mieux pendues de Vaucouleurs ( d'où venait Anne Bécu ) attribuait sa petite Jeanne, née le 19 août 1743, à un Jean-Jacques Gomard, frère Ange de la congrégation de Picpus .
Claude, de quatre ans plus jeune que Jeanne, n'a pas même de père supposé.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Jeu 22 Mai 2014, 18:30




Rendons cette justice à Jean du Barry : il n'eut pas à dévoyer Jeanne . Cette bonne petite gagneuse avait déjà pas mal d'heures de vol et une solide expérience . Elle avait divers noms de guerre comme Mlle de Beauvarnier, très chic, Mlle Lançon, plus commun, Mlle Lange ( en souvenir peut-être de son père évaporé dans la nature ? ) décliné en l'Ange des harems par sa clientèle .

Le garde-magasin en l'Isle d'Ecorce trouva tout naturel de s'éclipser dans le Maine pendant que sa femme, devenue Mme Rançon de Montrabe, vint tenir la maison où régnait sa fille sous le nom usurpé de comtesse du Barry.

Jeanne, il convient de le préciser, avait reçu la meilleure éducation chez les soeurs du couvent de Saint-Aure . En plus d'une beauté naturelle délicieuse et d'un caractère très aimable, elle avait des manières parfaites. Son éducation se complétait dans la société aristocratique et très diversifiée, parfois même ornée de beaux esprits ( la Harpe, le prince de Ligne ... ) que recevait Jean du Barry . Elle savait à merveille se comporter dans la compagnie la plus huppée .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Majesté le Jeu 22 Mai 2014, 19:16

Merci Eléonore de nous restituer ce qui a été perdu dans l'aventure d'un autre lieu cybernétique !  :n,,;::::!!!: 
Ces du Barry ...quelle famille étonnante !   

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11846
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum