Les femmes de la Révolution française

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Trianon le Dim 19 Juil - 15:53

king
Bien sûr, l'homme et la femme sont complémentaires. Dieur merci.
C'est très intéressant ce que vous dites tous, mais comme l'a précisé Louise-Adelaïde, VASTE DEBAT. Wink
Pour mon ami La Nuit La Neige : n'avez-vous pas entendu qu'il semblerait que Dieu soit une femme. Je ne sais pas d'où cela vient, mais rassurez-vous pas de moi.... Mais, je suis sûre que vous avez le sens de l'humour. Very Happy
Trianon
Trianon

Messages : 3297
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par La nuit, la neige le Dim 19 Juil - 18:56

Mme de Sabran a écrit:

Ce qui manque dans les rapports hommes/femmes, aujourd'hui, c'est la simplicité, la connivence et la tendresse, le désir de s'abandonner l'un à l'autre ( sans compter les points   boudoi32  ) .    A leur place règne l'âpre affrontement pour la quantification des tâches partagées au poil près .  Je parle de la vie du couple au quotidien .
 Tu parles d'une vie !  
Bon, le débat est décidément ramené à "aujourd'hui" :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902  ; ce qui, je le répète, n'est pas du tout le propos de M. Onfray ni précisément le mien, mais bon...

Je ne vois pas d'après quels critères tu évalues, à priori, ces manques supposés ?
C'était donc mieux "hier" ? Le temps de : la simplicité, de la connivence, la tendresse, désir de s'abandonner l'un à l'autre ?
Ah bon ? Penses-tu ? Vraiment ? Shocked
Et l'égalité s'oppose-t-elle, de facto, au...romantisme ? Intéressant.  Suspect

Mme de Sabran a écrit:
la nuit, la neige a écrit:
Pour moi, c'est un point de détail.
C'est très important au contraire . Il y va de l'ambiance dans le couple, forcément tendue, crispée.

Bon, tu ramènes cela au couple, au foyer. J'évoquais plus précisément une extension des droits et l'égalité civile.
Je ne situe pas forcément les combats pour l'égalité à savoir qui passe l'aspirateur le lundi, et qui le vendredi ? Même si, en effet, la place et le rôle au foyer sont des éléments de réflexions importants.

Enfin, se taire, accepter, évite les crispations. C'est très probable, même certain.
Quelques-un(e)s choisissent cette voie (ou sont contraintes de le faire), d'autres pas.  Wink
Ce sont ces dernières que M. Onfray évoque dans son article, celles-ci qui ont tourné, à leur manière, cette page-ci de l'histoire.
Ok, elles l'ont payé cher. Très cher. Bien au delà de "l'ambiance du couple".

Mme de Sabran a écrit:Oui bien sûr, mais à condition que cela ne nous éloigne pas.
A condition ? Laquelle ou lesquelles ? Celles qui faisaient peur aux hommes d'Ancien régime, aux révolutionnaires, à ceux du XIXè siècle et encore hier et aujourd'hui ?
A nouveau, de quoi parlons-nous précisément ?
De quel éloignement parles-tu ?
Je sais pas moi, le droit de vote éloigne-t-il les femmes de l'amour de leurs hommes ? Cela met-il l'équilibre de la société en grand danger ?

Mme de Sabran a écrit:Ce n'est pas si schématique, ni tout blanc, ni tout noir.
Sans doute, mais enfin, la domination d'un sexe sur l'autre me paraît avoir été si criante durant des siècles que je ne pensais pas qu'elle puisse être généralement remise en cause.

Mme de Sabran a écrit:
la nuit, la neige a écrit:

De quoi parlons-nous exactement ? De biologie, d'anatomie ou de droits civiques et places dans la société ?
...    les quatre, mon Général !!!  

Mme de Sabran a écrit:
la nuit, la neige a écrit:L'égalité, c'est l'égalité.
...   une belle idée, une noble aspiration !  E poi ?

Doux Jésus !!!  affraid
En effet, nous n'y arriverons toujours pas sur ce coup ci.
Je renonce : nous sommes beaucoup trop opposés.  Laughing
Mais comme tu l'écris :  Very Happy

Mme de Sabran a écrit:Nous nous en fichons bien, n'est-ce pas,  parce que c'est toujours affectueusement et dans le respect mutuel .  

Absolument. Du reste, nous perdons le fil.
Allez, next ! Je reviendrai parler d'Olympe de Gouges lorsque j'aurai acheté le numéro du Point.  Wink
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13955
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par La nuit, la neige le Dim 19 Juil - 19:04

Trianon a écrit:
Pour mon ami La Nuit La Neige : n'avez-vous pas entendu qu'il semblerait que Dieu soit une femme.
Non.
C'est que je préfère attendre qu'il ou elle vienne directement me le dire.  
J'en aurais le coeur net à ce moment là. Laughing

Trianon a écrit:Mais, je suis sûre que vous avez le sens de l'humour.
Je suis sûr que vous aussi... Wink
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13955
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Mme de Sabran le Dim 19 Juil - 19:32

La nuit, la neige a écrit:
Mme de Sabran a écrit:

Ce qui manque dans les rapports hommes/femmes, aujourd'hui, c'est la simplicité, la connivence et la tendresse, le désir de s'abandonner l'un à l'autre ( sans compter les points   boudoi32  ) .    A leur place règne l'âpre affrontement pour la quantification des tâches partagées au poil près .  Je parle de la vie du couple au quotidien .
 Tu parles d'une vie !  
Bon, le débat est décidément ramené à "aujourd'hui" :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902  ; ce qui, je le répète, n'est pas du tout le propos de M. Onfray ni précisément le mien, mais bon...  

Tu as raison, je fais un hors-sujet .  J'oublie complètement Onfray et les femmes de la Révolution .  Very Happy

La nuit, la neige a écrit:Je ne vois pas d'après quels critères tu évalues, à priori, ces manques supposés ?
C'était donc mieux "hier" ? Le temps de : la simplicité, de la connivence, la tendresse, désir de s'abandonner l'un à l'autre ?
Ah bon ? Penses-tu ? Vraiment ? Shocked
Et l'égalité s'oppose-t-elle, de facto, au...romantisme ? Intéressant.  Suspect

Pas l'égalité !  Je n'ai évidemment rien contre l'égalité, au contraire !  Je dis simplement ( dans mon hors-sujet ) qu'égalité ne signifie pas similarité .  C'est tout .  
J'aime qu'il y ait des hommes et des femmes.   J'adore que nous soyons différents, égaux tant que tu voudras mais différents et complémentaires .

la nuit, la neige a écrit:

Bon, tu ramènes cela au couple, au foyer. J'évoquais plus précisément une extension des droits et l'égalité civile.
Je ne situe pas forcément les combats pour l'égalité à savoir qui passe l'aspirateur le lundi, et qui le vendredi ? Même si, en effet, la place et le rôle au foyer sont des éléments de réflexions importants.

Enfin, se taire, accepter, évite les crispations. C'est très probable, même certain.
Quelques-un(e)s choisissent cette voie (ou sont contraintes de le faire), d'autres pas.  Wink
Ce sont ces dernières que M. Onfray évoque dans son article, celles-ci qui ont tourné, à leur manière, cette page-ci de l'histoire.
Ok, elles l'ont payé cher. Très cher. Bien au delà de "l'ambiance du couple".

Oui, toujours mon hors sujet .  

la nuit, la neige a écrit:
Mme de Sabran a écrit:Oui bien sûr, mais à condition que cela ne nous éloigne pas.
A condition ? Laquelle ou lesquelles ? Celles qui faisaient peur aux hommes d'Ancien régime, aux révolutionnaires, à ceux du XIXè siècle et encore hier et aujourd'hui ?
A nouveau, de quoi parlons-nous précisément ?
De quel éloignement parles-tu ?
Je sais pas moi, le droit de vote éloigne-t-il les femmes de l'amour de leurs hommes ? Cela met-il l'équilibre de la société en grand danger ?


Ai-je dit cela ?    Wink  ...   bien sûr que non .

La nuit, la neige a écrit:
Mme de Sabran a écrit:Ce n'est pas si schématique, ni tout blanc, ni tout noir.
Sans doute, mais enfin, la domination d'un sexe sur l'autre me paraît avoir été si criante durant des siècles que je ne pensais pas qu'elle puisse être généralement remise en cause.

Je ne la remets pas en cause .  Je déplore l'opposition des sexes à laquelle on arrive aujourd'hui .

la nuit, la neige a écrit:
Doux Jésus !!!  affraid
En effet, nous n'y arriverons toujours pas sur ce coup ci.
Je renonce : nous sommes beaucoup trop opposés.  Laughing

Sad  Sad  Sad
la nuit, la neige a écrit:Mais comme tu l'écris :  Very Happy

Mme de Sabran a écrit:Nous nous en fichons bien, n'est-ce pas,  parce que c'est toujours affectueusement et dans le respect mutuel .  

Absolument. Du reste, nous perdons le fil.

Ce sont des mots . Je n'arrive pas à m'en ficher complètement ...
la nuit, la neige a écrit:
Allez, next ! Je reviendrai parler d'Olympe de Gouges lorsque j'aurai acheté le numéro du Point.  Wink
Moi aussi . Quand sort-il ?

?
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41495
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par La nuit, la neige le Dim 19 Juil - 23:44

Mme de Sabran a écrit:
Pas l'égalité !  Je n'ai évidemment rien contre l'égalité, au contraire !  
Mais c'est bien, moi, ce dont je parle.

Mme de Sabran a écrit:Je dis simplement ( dans mon hors-sujet ) qu'égalité ne signifie pas similarité .  C'est tout .  
J'aime qu'il y ait des hommes et des femmes.   J'adore que nous soyons différents, égaux tant que tu voudras mais différents et complémentaires.
Ecoute, cela me rend chèvre !  Laughing
Comment veux-tu qu'il y ait égalité (entends-nous bien, je parle moi d'accès aux mêmes droits fondamentaux et places dans la société) si l'on suppose, si l'on entretient des différences, fussent-elles prétendument "complémentaires" ?   Shocked
Si l'on n'accepte pas l'idée qu'il y a, tout au contraire, tant de ressemblances entre l'un et l'autre sexe, comment veux-tu que cette pleine égalité soit enfin acquise ?
Dire que les femmes ne sont pas ce que sont les hommes, in fine cela a toujours été de dire qu'elles ne pouvaient pas faire ce que font les hommes : à elles ceci, aux hommes cela ! Ce sont des concepts exclusifs.
Remonte à la nuit des temps comme le disait notre amie Trianon : cette conception culturelle a-t-elle était égalitaire ou pas ?

Je l'ai déjà dit, toutes les grandes religions se sont appuyées sur ce concept de différences entre les hommes et les femmes pour imposer aux femmes ce que nous savons ; la plupart des thèmes naturalistes vont, à mon avis, exactement dans le même sens ! Et transposer ces "philosophies" dans la vie civile ou politique est la porte ouverte aux exclusions, mais certainement pas à une juste égalité.

Je te supplie (Laughing) de faire appel à ton excellente connaissance de l'histoire ; de même que voir, aujourd'hui encore, et disons surtout hors des "pays démocratiques" (encore que, il y a des poussées régressives qui me stupéfient) : quel sort est réservé aux femmes dès lors que l'on définit (religion, constitution politique, conseil de famille whatever ! Donc les hommes) ce qu'elles "sont" et ce qu'elles ne "sont pas" ; ce qu'elles sont libres de faire, ce qu'elles ne peuvent pas faire ?

Comme tu le disais, je connais tes bons sentiments et ton tempérament romantique, mais pitié je ne parle pas de : "la simplicité, de la connivence, la tendresse, désir de s'abandonner l'un à l'autre", pour te citer à nouveau.
Ce n'est pas sur ce terrain là que je suis.  Wink

Mme de Sabran a écrit:Ai-je dit cela ?  ...   bien sûr que non.
Je ne sais pas. Moi c'est ce dont je parle en tous les cas : le chemin vers cette égalité politique, sociale.  
Tu me réponds "à condition" et "éloignement". Je n'ai pas compris.
Quelles conditions ? Quel éloignement ?  

Mme de Sabran a écrit:Je déplore l'opposition des sexes à laquelle on arrive aujourd'hui.
Je ne te suis pas ; nous ne parlons pas de la même chose.
L'opposition des sexes ? Mais elle était mille fois plus marquée de par le passé, justement !
Certes les femmes se taisaient, ne réclamaient pas, ne s'opposaient pas.  

Mme de Sabran a écrit:
Je n'arrive pas à m'en ficher complètement ...
Eh bien, passons !  Hop!

Mme de Sabran a écrit:Moi aussi . Quand sort-il ?
Il est déjà sorti. Le Point sort en kiosque tous les jeudis. Wink

Impossible de mettre la main dessus ces jours derniers : dans mon quartier il n'y a plus , désormais, que des boutiques de fringues ou des marchands de macarons !  :roll:  Laughing
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13955
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Mme de Sabran le Lun 20 Juil - 9:46

La nuit, la neige a écrit:
Ecoute, cela me rend chèvre !  Laughing

Moi aussi ! :4869: ( c'est une chèvre normande :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902 )
Je te réponds par mp .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41495
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Trianon le Lun 20 Juil - 15:22

Mme de Sabran a écrit:
La nuit, la neige a écrit:
Ecoute, cela me rend chèvre !  Laughing

Moi aussi ! :4869:  ( c'est une chèvre normande :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902  )
Je te réponds par mp .  

Allez-y Eléonore, lapidez-le. Je vous suis de près. :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902 :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902
Et puis, après, on lui fera un bon repas (à base de serpent, de sanglier, de cuisse de grenouilles, de chèvre normande, etc...) tel qu'on les faisait au Moyen-Âge. Very Happy Very Happy
Non mais, on va quand même pas se laisser faire par l'agent de Michel Onfray. Les femmes de la Révolution française - Page 2 3826491292
Trianon
Trianon

Messages : 3297
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Invité le Lun 20 Juil - 15:38

Trianon a écrit:Allez-y ,Éléonore , lapidez-le. Je vous suis de près. :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902 :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902

Je vous le défends :!,,,!!!: ...enfin...c'est lui que je défends Wink... pourtant j'ai dit ce que je pensais d'Onfray ! :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par La nuit, la neige le Lun 20 Juil - 16:29

Trianon a écrit:
Allez-y Eléonore, lapidez-le. Je vous suis de près.
Non mais, on va quand même pas se laisser faire par l'agent de Michel Onfray.

A vous lire, je pensais que les femmes étaient tendresse, tempérance, sagesse etc.
Eh bien !!  Les femmes de la Révolution française - Page 2 22 Laughing

Et je ne suis pas ici l'agent de M. Onfray qui, je le répète, n'a pas abordé les questions qui vous tracassent, chères amies.  smiley12
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13955
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Comtesse Diane le Lun 20 Juil - 17:44

La nuit, la neige a écrit:


A vous lire, je pensais que les femmes étaient tendresse, tempérance, sagesse etc.
Eh bien !!  Les femmes de la Révolution française - Page 2 22 Laughing

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Asteri12Les femmes de la Révolution française - Page 2 Asteri12Les femmes de la Révolution française - Page 2 Asteri12

Nous sommes à égalité quand il s'agit qu'on oeuvre pour mettre tout ce beau monde au monde depuis que le monde est monde !  boudoi32 Les femmes de la Révolution française - Page 2 3826491292

_________________
Les femmes de la Révolution française - Page 2 Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7494
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Invité le Lun 20 Juil - 18:06

Smile  HUM.........EUH..........Y a quelqu'un ?? ou sont tous morts ????   Sad


Bon, allons-y sur la pointe des pa-pattes....... Hop!

M'sieurs ( en comptant Majesté) Dames, si je peux me permettre......En utilisant les fastidieux procédés d'analyse textuelle que des années de dur labeur ont incrusté dans mon ciboulot, je dirai ceci =

Vos arguments ne portent pas sur le même sujet ( ou problématique)

La nuit la neige a délimité une période ( XVIII révolutionnaire) des acteurs ( femmes girondines) et leurs enjeux = réclamer l'égalité dans les domaines où elle n'existait pas à cette époque = égalité juridique, civique, etc; il faut se souvenir qu'à cette époque une femme était toujours soumise à un homme père, frère, mari; et qu'elle n'avait de liberté qu'au décès des trois, si on ne lui imposait pas un représentant-tuteur par devant notaire, etc; et ceci était si enfoncé incrusté dans les mentalités que les malheureuses les 3/4 du temps devaient ( sans père, frère, mari) se chercher fisse quelqu'un pour être crédible pour un achat, une vente, etc;


Le temps a passé, et il faut bien avouer grâce au bouleversement social des deux guerres mondiales, surtout la première = plus d'hommes ! l'égalité s'est faite par obligation, il fallait bien faire bouillir les marmites; il n'y a pas si longtemps que nous avons le droit de voter, le droit d'avoir un compte en banque et celui d'être prise au sérieux pour acheter une maison ou même une voiture;


Trianon et Mme de Sabran ont, elles, mis en parallèle non des notions civiques, juridiques, mais des faits de société en interprétant le mot "féminisme" dans son sens connoté de façon souvent péjorative et extrémiste; c'est à dire revendications oui, mais passionnelles et sujettes aux conflits; ceci dans une période allant du XVIIIème au XXIème siècle;

Enfin, c'est ainsi que je résume le débat;
Vaste débat .......

Bon, j'en finis, je n'ai hélas pas trouvé Le Point.......et je n'aurai plus le premier n° c'est trop tard !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Invité le Lun 20 Juil - 18:48

Louise-Adélaïde a écrit:
Bon, j'en finis, je n'ai hélas pas trouvé Le Point.......et je n'aurai plus le premier n° c'est trop tard !

Ce genre de chose se trouve toujours un jour ou l'autre en vente ou en revente sur internet Wink

Bien à toi .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Mme de Sabran le Lun 20 Juil - 20:51

Trianon a écrit:

Allez-y Eléonore, lapidez-le. Je vous suis de près. :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902 :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902

Que je lapide kiki ?!! Les femmes de la Révolution française - Page 2 7914336
...  pas la nuit, la neige quand même !!! Les femmes de la Révolution française - Page 2 Cavapas ...   je le défendrais, au contraire ...  

La nuit, la neige a écrit:

A vous lire, je pensais que les femmes étaient tendresse, tempérance, sagesse etc.

Tu étais dans le vrai  !  Wink

La nuit, la neige a écrit:
Et je ne suis pas ici l'agent de M. Onfray qui, je le répète, n'a pas abordé les questions qui vous tracassent, chères amies.  smiley12

Meuh oui !   :4869:

Comtesse Diane a écrit:

Nous sommes à égalité quand il s'agit qu'on oeuvre pour mettre tout ce beau monde au monde depuis que le monde est monde !  boudoi32 Les femmes de la Révolution française - Page 2 3826491292

C'est un point de vue ! :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902

Louise-Adélaïde a écrit:Smile  HUM.........EUH..........Y a quelqu'un ?? ou sont tous morts ????   Sad

Non, non, seulement partie faire des courses .

Louise-Adélaïde a écrit:Trianon et Mme de Sabran ont, elles, mis en parallèle non des notions civiques, juridiques, mais des faits de société en interprétant le mot "féminisme" dans son sens connoté de façon souvent péjorative et extrémiste; c'est à dire revendications oui, mais passionnelles et sujettes aux conflits; ceci dans une période allant du XVIIIème au XXIème siècle;

Voilà !  Very Happy

Louise-Adélaïde a écrit:
Bon, j'en finis, je n'ai hélas pas trouvé Le Point.......et je n'aurai plus le premier n° c'est trop tard !

J'ai trouvé le deuxième, celui où Michel Onfray traite de cette magnifique Olympe Gouges .
Quelle femme !!! :n,,;::::!!!Les femmes de la Révolution française - Page 2 435746984 :n,,;::::!!!:

Majesté a écrit:

Ce genre de chose se trouve toujours un jour ou l'autre en vente ou en revente sur internet Wink


Olympe y a la langue bien pendue !  :\\\\\\\\:
Pour vous, Olympe, les hommes ne tiennent leur domination sur les femmes que d'un consentement des femmes à leur domination .

Tenez, chère Madame,  vous avez la parole .   Very Happy

Olympe de Gouges a écrit:
Quelles que soient les barrières que l'on vous oppose, il est en votre pouvoir de les affranchir; vous n'avez qu'à le vouloir .

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Olympe10
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41495
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par La nuit, la neige le Lun 20 Juil - 21:39

Louise-Adélaïde a écrit:
La nuit la neige a délimité une période ( XVIII révolutionnaire) des acteurs ( femmes girondines) et leurs enjeux = réclamer l'égalité dans les domaines où elle n'existait pas à cette époque = égalité juridique, civique, etc; il faut se souvenir qu'à cette époque une femme était toujours soumise à un homme père, frère, mari; et qu'elle n'avait de liberté qu'au décès des trois, si on ne lui imposait pas un représentant-tuteur par devant notaire, etc; et ceci était si enfoncé incrusté dans les mentalités que les malheureuses les 3/4 du temps devaient ( sans père, frère, mari) se chercher fisse quelqu'un pour être crédible pour un achat, une vente, etc;
Certes, j'ai tenté de ramener le débat à la période révolutionnaire  Les femmes de la Révolution française - Page 2 3826491292 , mais j'ajoute que cela ne change pas ma façon de penser lorsque j'ai répondu aux commentaires "contemporains" de Trianon ou Mme de Sabran.

De Rousseau à qui vous voulez aujourd'hui, je n'adhère pas à l'idée que le chemin vers la liberté et l'égalité puisse se faire à partir du moment où l'on distingue l'homme et la femme comme étant deux êtres tout à fait dissemblables.
Je pense, au contraire, qu'à lister des attributs exclusifs et distinctifs, présentés comme "complémentaires", l'on réduit non seulement le champ du possible, et pire...qu'on le fait régresser !  
Et c'est toute l'histoire, ou l'actualité de certaines sociétés qui fonctionnent encore de la sorte (sous couvert de principes religieux, constitutionnels ou traditionnels) qui le prouve.
Enfin, c'est mon avis... boudoi32

Louise-Adélaïde a écrit:Trianon et Mme de Sabran ont, elles, mis en parallèle non des notions civiques, juridiques, mais des faits de société
Des faits de société ?
J'ajoute que je ne partage pas, non plus, leurs analyses ou ressentis.  boudoi32

Mais vous avez raison de dire que je parlais plutôt de citoyenneté (place et droit des femmes dans la société), non pas tant de vie conjugale.
C'est lié, certainement, mais ce n'était pas mon propos.  

Louise-Adélaïde a écrit:en interprétant le mot "féminisme" dans son sens connoté de façon souvent péjorative et extrémiste; c'est à dire revendications oui, mais passionnelles et sujettes aux conflits; ceci dans une période allant du XVIIIème au XXIème siècle;
Oui, vous avez raison. C'est dommage d'ailleurs !
Et, pour ma part, je trouve plutôt excessive la façon dont on juge ou accuse une poignée "d'excessives".

Les féministes ont toujours été raillées, conspuées, malmenées.
Par la plupart des représentants des grandes religions monothéistes, par les politiques et autres acteurs de la vie civile, par la plupart des hommes...évidemment.
Je ne développe pas... boudoi29
Je suis beaucoup plus surpris par la froideur, voire l'animosité d'autres femmes envers celles-ci ! Je le comprends encore moins !  Shocked  
Si, ici ou là, la situation des femmes s'est améliorée (t'ention, tout de même, il y a toujours des petits pics de retour en arrière), dans d'autres endroits du monde elles est... catastrophique !

Louise-Adélaïde a écrit:Bon, j'en finis, je n'ai hélas pas trouvé Le Point.......et je n'aurai plus le premier n° c'est trop tard !
J'ai acheté ce soir le 2ème article de cette série.
L'on peut me contacter par mp pour le N°1... Wink
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13955
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Invité le Mar 21 Juil - 8:29

Very Happy C'est un débat vieux comme Hérode, hein ? faut pas croire ! Lisez L'assemblée des femmes ( pas en grec quand même ! )
Et surtout La dispute de Marivaux, chef d'oeuvre mis en scène par Patrice Chéreau, mais aussi Molière, Les femmes savantes entre autres, sans compter que le jour où ( encore aujourd'hui !! ) "ON" aura compris que Célimène, jeune VEUVE n'a soif que d'un peu de LIBERTÉ, "ON" cessera peut-être les contresens sur Le misanthrope.......Il faut comprendre que l'important mouvement de la préciosité était en fait une mise entre parenthèse d'une civilisation régie par les hommes;
Il y aurait des océans de choses à dire, jusqu'à la critique textuelle contemporaine qui méconnaît d'inquiétante façon le statut social de la femme et continue pieusement à commenter de façon incorrecte le Bovarysme, etc......bref !



Enfin, j'en reviens z à nos moutons.....
Je vais fureter chez ma libraire, merci, La nuit, la neige, c'est gentil comme tout ! si je ne trouve point le Point, hop, un MP !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Mme de Sabran le Mar 21 Juil - 9:37

Merci, chère Louise-Adé, pour ce petit tour panoramique très intéressant ! :n,,;::::!!!:
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41495
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Invité le Mar 21 Juil - 11:40

Very Happy C'est moi qui vous remercie, chère Eléonore, pour votre gentil compliment !

N'empêche que ( je l'avoue ! ) je ne m'étais jamais posé la question à fond la caisse !!!

En fait, pourquoi des sociétés régies par les hommes et pas par les femmes ? ( j'ignore s'il y a une société dans toute l'histoire, "féminine", dans la mythologie, oui ! celle des amazones, mais ensuite.....)

Je crois qu'il y a eu à l'origine une "répartition des rôles" logique = la survie de l'espèce étant assurée par les femmes, les hommes se sont "organisés" autour de cela, avec les conséquences que l'on connaît....... Les femmes de la Révolution française - Page 2 3249736284

Je suis toujours hors sujet et je stoppe net avant le retour du débat "instinct maternel inné ou acquis - sous entendu sous la pression des hommes- !!! boudoi26 Les femmes de la Révolution française - Page 2 2744864429


(On l'aura compris je suis une brave intello de base qui aime vivre dangereusement :àç_èè--è: .......( LOL et non, je ne jette pas de l'huile sur le feu, non, non faux derche va clown 0033_r10 Les femmes de la Révolution française - Page 2 568085151 40544810 boudoi32 )

Messieurs, Mesdames, je ne dirai PLUS RIEN JE LE JURE !!! avant d'avoir acheté Le Point.......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par La nuit, la neige le Mar 21 Juil - 11:43

L'article sur Olympe de Gouges, un peu trop succinct à mon goût, est trop difficile à condenser ici en recopiant quelques extraits.
Désolé.  Smileàè-è\':

Michel Onfray suit un plan chronologique des grands évènements qui précédent ou accompagnent la Révolution en y associant les actions et pensées d'Olympe.
Si l'on retient principalement aujourd'hui son engagement féministe (parce qu'il fait date), Michel Onfray présente également toutes les autres causes qu'elle a défendues : c'est une intellectuelle humaniste ET engagée (elle fait don de ses biens et de sa personne, veut être au coeur de l'action etc).
Son engagement extrême et ultime étant l'affrontement avec Robespierre : elle sait qu'elle se sacrifie, mais elle se persuade, espère, que ce n'est pas en vain.

Idea J'en profite pour recopier ici le mot qu'elle écrit en prison, alors qu'elle sait qu'elle est condamnée.
Le portait/testament qu'elle souhaitait laisser à sa postérité (non cité dans l'article d'Onfray) :

Tout sera compté quand je ne serai plus. On apprendra au peuple tout ce que j'ai fait pour lui.
On lui dira :
"Cette femme que de vils assassins ont immolée fut ton soutien dans le grand hiver ; elle fut nommée la mère du peuple par tous les coeurs.
Par ses écrits humains et populaires, elle excita la bienveillance des riches et des gens de la Cour. Elle sut à propos les menacer du désespoir du peuple, et cette saine terreur émut toutes les âmes en faveur des pauvres et des ouvriers sans travail.
Elle indiqua les ateliers publics, elle donna le projet de l'impôt volontaire et tant d'autres projets aussi précieux pour la chose publique.
Elle fit plus, elle sacrifia sa fortune entière, elle méprisa la Cour et ses bienfaits, elle mourut pauvre.
Voilà la femme dont on t'a privé."

Oui, tout me force à croire qu'on tiendra ce langage sur mon compte. Le bien ne se perd jamais sur la terre ; l'expérience nous apprend que l'être vertueux qui fut persécuté dans sa vie recueille après sa mort les larmes de la reconnaissance et que sa mémoire est honorée.



Euh...non, m'dame. Ce n'est pas tout à fait comme ça que cela s'est passé.  :roll:
Les jours suivants sa mort, la presse du moment continue de lui reprocher de s'être mêlée, en tant que femme, des affaires publiques.

Idea Voici ce qu'écrit Chaumette (non cité dans l'article d'Onfray) :

Rappelez-vous, rappelez-vous cette virago, cette femme homme, l'impudente Olympe de Gouges qui, la première institua des sociétés de femmes, qui abandonna les soins de son ménage, voulut politiquer et commit des crimes.
Tous ces êtres immoraux ont été anéantis sous le fer vengeur des lois.


Et, s'adressant aux femmes républicaines, il ajoute :

Vous voudriez les imiter ? Non, vous sentirez que vous ne serez intéressantes et vraiment dignes d'estime que lorsque vous serez ce que la nature a voulu que vous fussiez.
Nous voulons que les femmes soient respectées, c'est pourquoi nous les forcerons à se respecter elles-mêmes.



Je suppose qu'il est inutile que je commente cette dernière citation... Wink
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13955
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Mme de Sabran le Mar 21 Juil - 11:48

.

Permets-moi de citer ton message dans le sujet dédié à Olympe ! Very Happy
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41495
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Invité le Mar 21 Juil - 11:56

Ce qu'elle écrit est très beau, cela m'émeut;
J'approuve totalement M. Onfray d'avoir rédigé ces articles, même renseignée comme je le suis, c'est peu connu, et je me demande même des profs d'histoire ??
C'est d'autant plus remarquable que "l'esprit des Lumières" négligea totalement la femme, son rôle ( sinon évoqué de façon "naturaliste" comme vous dites, par Rousseau - que je n'aime pas- ) et méconnut cet aspect fondamental de la société;
En fait, une bonne partie des philosophes se comporta de façon honteusement rétrograde à l'égard des femmes;
Donc l'émergence de ces destins féminins, il faut le souligner est du uniquement au génie spécifique de ces femmes et elles méritent amplement ces articles;

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par La nuit, la neige le Mar 21 Juil - 23:29

Louise-Adélaïde a écrit:
C'est d'autant plus remarquable que "l'esprit des Lumières" négligea totalement la femme, son rôle ( sinon évoqué de façon "naturaliste" comme vous dites, par Rousseau - que je n'aime pas- ) et méconnut cet aspect fondamental de la société;
En fait, une bonne partie des philosophes se comporta de façon honteusement rétrograde à l'égard des femmes;
Condorcet, est peut-être celui-ci qui s'est le plus engagé en faveur des femmes, mais nous sommes à la fin du XVIIIè.
Mais c'est vrai que les autres, ceux de la génération précédente, loupent le coche.
C'est (beaucoup) trop tôt.
Le panneau du naturalisme (que certains veulent pourtant "égalitaire") est trop tentant, de même que le goût et le développement des Sciences qui fait que tout doit être rationaliser.
Physiologie = morale. boudoi29
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13955
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Mme de Sabran le Mer 22 Juil - 8:26

La nuit, la neige a écrit:
Le panneau du naturalisme
Physiologie = morale. boudoi29

Tu vois ! Je te le disais ... la peau de banane ...
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41495
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Invité le Mer 22 Juil - 12:11

Mesdames, rien de tel qu'un univers où Dieu est une femme ( et pas n'importe laquelle :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902 )

Bien à vous. :,;:!!!Les femmes de la Révolution française - Page 2 435746984 boudoi30 :;\':;\':; drunken

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Mme de Sabran le Mer 22 Juil - 12:30

;

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41495
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Trianon le Mer 22 Juil - 16:31

Chers amis, vous rappelez-vous ce que Coluche avait dit à propos des écrits d'un certain philosophe (dont j'ai oublié le nom) : "Et pendant ce temps-là..... je dors". :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902 :Les femmes de la Révolution française - Page 2 2028181902
En tout cas, je vous lis avec grand intérêt. Wink
Trianon
Trianon

Messages : 3297
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de la Révolution française - Page 2 Empty Re: Les femmes de la Révolution française

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum