Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

+12
Monsieur de la Pérouse
Marie-Jeanne
Mme de Sabran
Mr de Talaru
Duc d'Ostrogothie
Comtesse Diane
Trianon
Lucius
Gouverneur Morris
Leos
CLIOXVIII
La nuit, la neige
16 participants

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Dim 21 Juin 2020, 14:47

Quel dommage !! J'aurais partagé votre joie de vous trouver à la place de Madame de Montespan Eventaille

_________________
" Le temps découvre tout " Stobée
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige Dim 21 Juin 2020, 19:31

Bravo Clio ! Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 309649167
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 16366
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII Dim 21 Juin 2020, 20:30

M. de Velleguindry a écrit:    Quel  dommage !! J'aurais partagé votre joie de vous trouver à la place de Madame de Montespan Eventaille

Embarassed Eventaille

CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2809
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Lun 22 Juin 2020, 08:55


Que lis-je ?! ... on badine, on échange des égrillardises ! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
C'est le retour de l'Eté qui nous met en joie ... Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 693620883

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII Lun 22 Juin 2020, 08:56

Eventaille Eventaille Eventaille
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2809
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Epilation ou rasage ?,

Message par M. de Velleguindry Lun 22 Juin 2020, 20:14

Mme de Sabran a écrit:Comme tu dis !  s'attirant les sarcasmes du roi . Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 1123740815

A l'époque qui nous tient en haleine ( Eventaille  ) ,   Jean-Jacques Perret, un barbier Français, invente le premier rasoir pour homme, dont les femmes se servent aussi, allez zou !
Jean-Jacques Perret naît le 30 juillet 1730 à Béziers ; son père, Étienne Perret, est coutelier et lui-même commence son apprentissage à l'âge de 12 ans. Son activité commerciale le met en contact avec chirurgiens ; il s'inscrit au cours d'anatomie de l'école de médecine de Paris et il se spécialise rapidement dans la coutellerie de chirurgie.
Pour la pogonotomie, l'art d'apprendre à se raser soi-même (1769) ,  Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Images48
Perret met au point une espèce de rasoir à  rabot que voici :

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 330px-12

Alors s'épilaient-ils ou se rasaient-ils/ elles ces messieurs dames ?????? Laughing

Je  serais très étonnée que Louis-Auguste ait sacrifié à cette mode . Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 1123740815
Cela ne lui ressemblerait pas.
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Lun 22 Juin 2020, 20:20


Epilation ou rasage ???? Ce n'est pas la même chose, l'un tient plus longtemps que l'autre, à n'en point douter. Lequel avait la faveur de ces dames et de ces messieurs ?

_________________
" Le temps découvre tout " Stobée
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Epilation

Message par M. de Velleguindry Lun 22 Juin 2020, 20:28

Calonne a écrit:
L'épilation au fil

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Images12

Les coquilles de noix incandescentes ne vous tentent pas vraiment et vous avez peur d'y laisser des plumes avec le silotre ? Pas de cire sous la main ? Alors prenez un fil à coudre…

L'épilation au fil est pratiquée depuis très longtemps par les femmes en Orient et dans certains pays d'Asie. Toute simple (quoique…), elle est surtout ultra précise et donc recommandée pour des zones spécifiques, les sourcils principalement. Elle offre l'avantage d'arracher le poil jusqu'à la racine. Le bulbe part avec le poil et la repousse est donc bien plus lente. On évite aussi les poils incarnés. Evidemment, il faut avoir le coup de main.

En Inde, en Iran, les femmes l'utilisent pour tailler et épiler les sourcils et ôter un poil disgracieux mal placé. Propre, net et écolo. Bien sûr, il faut que le poil soit assez long et on évitera de s'épiler des surfaces étendues comme les aisselles ou les jambes avec cette technique, sous peine d'y passer la semaine.
L'épilation au fil est devenue très tendance chez nous ces derniers temps. La preuve ? Les messieurs barbus et exigeants s'y mettent pour avoir un contour de barbe vraiment impeccable ou pour un gros poil noir qui se baladerait sur le nez.
On vous avait bien dit que le nécessaire à couture hérité de tante Ursule vous  servirait un jour...

  C'est vrai que chez tous les peuples ce fut une obsession Je ne sais plus chez quel navigateur qui avait narré au cours d'une relation de voyage la coutume des habitants de la terre de feu de s'épiler le corps en utilisant comme pince des coquilles de moules
.... à défaut d'autre ustensile. Cela montre la détermination à faire disparaitre ces foutus poils !!
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Lun 22 Juin 2020, 20:58

M. de Velleguindry a écrit:
    Epilation ou rasage ????  

Tiens oui, au fait ! Shocked
L'épilation pour les plus raffinés ( dames et messieurs ) à la peau de satin, et le rasage pour les plus pressés d'expédier la corvée ( aux peaux de croco ) . Wink

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Lun 22 Juin 2020, 22:27

Ce n'est pas si simple, un rasage quotidien bien effectué par un bon perruquier vous donne une peau douce sur les joues et les lèvres pour vous mesdames sans avoir à expédier la corvée. L'épilation, elle ne se peut être pratiquée à tout endroit de votre corps sans de conséquences avoir même si le résultat pour plus de temps vous aurez Very Happy

_________________
" Le temps découvre tout " Stobée
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mar 23 Juin 2020, 09:09


Ne croyez-vous pas, cher M. de Velleguindry, que tout dépend du sujet ?  Very Happy

Imaginez l'épreuve, pour la broussailleuse comtesse de Provence ! Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 4257250195  ( le Yéti de Monsieur )

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Mar 23 Juin 2020, 13:57

Et pour la personne qui s'en est occupé ? Eventaille  Mais je ne connaissais pas ce côté ( caché) de la comtesse de Provence !

Comment avez-vous pu voir cette facette secrète, chère comtesse de Sabran ?
 
   Mais oui, je partage votre avis: Tout dépend de la peau et de la capacité à supporter soit le rasage, soit l'épilation, à chacun sa
pour plaire à l'autre.

   Est-il au moins sensible à la chose ?
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mar 23 Juin 2020, 14:42

M. de Velleguindry a écrit:  Et pour la personne qui s'en est occupé ? Eventaille  Mais je ne connaissais pas ce côté ( caché) de la comtesse de Provence !

Comment avez-vous pu voir cette facette secrète, chère comtesse de Sabran ?
Oh, mais ce n'est pas une facette secrète ! Pensez donc que la malheureuse avait quantité de poils disgracieux jusque sur la poitrine...
D'où le titre de sa biographie Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Tzolz151
   par Charles François Dupêchez :   La Reine velue : Marie-Joséphine-Louise de Savoie
D'où également l'impertinent surnom dont notre Forum l'a affligée : le Yéti.  Eventaille  
 (   Je ris, mais ce n'est pas très charitable de ma part ...   Embarassed  )
M. de Velleguindry a écrit:
 
   Mais oui, je partage votre avis: Tout dépend de la peau et de la capacité à supporter soit le rasage, soit l'épilation, à chacun sa
 pour plaire à l'autre.

   Est-il au moins sensible à la chose ?
Qui ça ?  ...   son époux, Provence ?!  Suspect  Ben non justement, car il était davantage sensible au charme de ses pages .  Ce qui tombait bien, me direz-vous, car les goûts de la comtesse ne la portaient pas non plus vers son mari.  Avec tout ça; la dynastie des Bourbons n'allait toujours pas faire de miracle ...

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Mar 23 Juin 2020, 15:25

Je ne pensais pas à son époux pour procéder à son épilation
Mais plutôt à ses domestiques préposées à l'opération

Je suis bien d'avis, la dynastie des Bourbons a toujours posé des "problèmes" en particulier à Louis XVI

_________________
" Le temps découvre tout " Stobée
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mar 23 Juin 2020, 15:38

M. de Velleguindry a écrit: Je ne pensais pas à son époux pour procéder à son épilation

... moi non plus ! Eventaille mais à lui pour l'apprécier .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Trianon Mar 23 Juin 2020, 16:21

Chère Eléonore, je ne connaissais pas ce mot savoureux "égrillardise". Je le note quelque part dans mon cerveau pour le ressortir un jour. Very Happy Wink
Oui, il semblerait que l'été soit bien là...... Eventaille
Trianon
Trianon

Messages : 3307
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mar 23 Juin 2020, 16:24


Oups ... j'ai bien peur de l'avoir inventé, chère Tritri, comme cela m'arrive si souvent ... Eventaille Hop!

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Mar 23 Juin 2020, 16:59

Et en plus je viens de me souvenir que la comtesse de Provence n'est autre que Marie-Josephine de SAVOIE Eventaille Eventaille
Elle devait avoir une sécrétion de testostérone d'enfer Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 4257250195

_________________
" Le temps découvre tout " Stobée
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII Mar 23 Juin 2020, 19:24

Mme de Sabran a écrit:
Oups ...   j'ai bien peur de l'avoir inventé, chère Tritri,   comme cela m'arrive si souvent  ... Eventaille Hop!

Eventaille Hop! Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 3599491914
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2809
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Calonne Mer 24 Juin 2020, 19:10

Vu sur Us et coutumes à la cour de Versailles sur Wikipedia :
On se repose du bain dans une autre pièce, la "chambre des bains" dans laquelle le roi se faisait masser et épiler.

Jamais entendu parler.
Louis XV et Louis XVI se faire masser ? Pour le premier pourquoi pas mais je ne vois pas Louis XVI se faire masser... Et par qui ? Un médecin, un valet, un apothicaire ? Et pour l'épilation ?
Quelqu'un en sait-il plus là-dessus ? Si toutefois c'est fondé...
Calonne
Calonne

Messages : 848
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 50
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Mer 24 Juin 2020, 20:09

Cela ressemble d'avantage à un palais de l'époque romaine, je n'ai rien lu de semblable sur les soins donnés au roi (ou à quiconque) au XVIII ème siècle Le massage n'est pas pratiqué à cette époque. Par contre il semble que l'épilation le soit mais par qui ??
je me posais la même question et la posait à notre chère comtesse de Sabran quand elle me parlait de la comtesse de Provence et de sa célèbre pilosité.

_________________
" Le temps découvre tout " Stobée
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Jeu 25 Juin 2020, 10:50


Et je n'ai su que vous répondre, cher M. de Velleguindry ... Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par M. de Velleguindry Jeu 02 Juil 2020, 22:18

Mme de Sabran a écrit:
Que lis-je ?!  ...   on badine, on échange des égrillardises !  Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
C'est le retour de l'Eté qui nous met en joie ... Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 693620883

Eventaille Eventaille Oui chère comtesse, la beauté d'un été particulièrement chaud nous met vraiment en joie, vous pouvez le croire, et nous fait rêver de bassin frais où nous pourrions nos pieds tremper Eventaille

_________________
" Le temps découvre tout " Stobée
M. de Velleguindry
M. de Velleguindry

Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2020
Localisation : Duché de Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Dim 16 Aoû 2020, 18:45

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Captu808

La Saga de l’été : la vie quotidienne à Versailles

Chaque été, l'historien Gérard Geist nous fait l'amitié de nous livrer sa vision d'une page d'histoire. Cette fois, il a choisi la vie quotidienne à Versailles sous l'Ancien régime
Publié le 14 Août 2020 à 10:32

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 25590-10
Illustration du bain à Versailles au XVIII. (©DR)


Avec le XVIIIème siècle, tout change ! Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 693620883

Le bidet, les baignoires et les salles de bains

Dans les années 1730, on attache plus d’importance à la pudeur et l’intime se privatise. Naissent alors cabinets de toilette, cabinets de propreté, cabinets de commodité ou lieux à l’anglaise qu’on trouve dans les hôtels particuliers parisiens avec un mobilier complet et raffiné.

Un objet inédit apparaît dans les milieux aristocratiques après 1740, repérable dans les inventaires des nobles et les comptes des grands ébénistes. Il s’agit de la chaise de propreté ou bidet. Composée généralement d’un châssis de bois, d’une cuvette en étain ou en faïence, son apparence est plus souvent travaillée et luxueuse.

L’existence du bidet suppose une pratique plus intime de la propreté. C’est après 1760 que l’on commence à évoquer une propreté entretenue sectoriellement, selon les parties du corps. Le Conservateur de la santé (1763) nomme les parties intimes du corps sujettes à la sueur et aux odeurs désagréables et décrit les risques encourus à ne pas les laver : « Si la transpiration ou la sueur séjournent dans ces parties (les aisselles, les aines, la région du pubis, les parties génitales, le périnée, l’entre fessons ou la raie), la chaleur les exalte et, outre la mauvaise odeur qu’on porte et qu’on répand partout, une partie de ces exhalations, et de ce qui en font la matière, est reprise par les vaisseaux absorbants et portée dans la circulation où elle ne fait que nuire en disposant les humeurs à la putréfaction ».

Le deuxième tiers du XVIIIème siècle marque un retour du bain   Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 1510     dans l’aristocratie, même si celui-ci reste limite et irrégulier. Les craintes à l’égard des pestes et des maladies contagieuses ont disparu. On construit alors à Versailles des pièces réservées aux baignoires.

Cependant, plusieurs précautions demeurent. Louis XV choisit par exemple l’eau puisée dans la Seine de préférence à celle conduite par les tuyaux, le liquide agité dans le lit des grandes rivières étant présumé conserver une plus grande pureté.

C’est réellement dans la seconde moitié du XVIIIème siècle que le bain se généralise
et que les courtisans se mettent à en prendre eux aussi régulièrement. Avec Louis XVI et Marie-Antoinette, on rejette les perruques, les parfums trop puissants et les valeurs du Grand Siècle. On redécouvre les bienfaits de l’eau, les fragrances légères et délicates. Marie-Antoinette se lave les jambes tous les matins et tous les soirs et elle raffole des bains, ce qui alimente les rumeurs sur sa supposée luxure.

La reine possède une « baignoire sabot à couvercle », que l’on apporte dans sa chambre dès qu’elle le désire. Très pudique, elle se baigne vêtue d’une longue robe de flanelle boutonnée jusqu’au cou et demande encore à ses domestiques de tendre un drap, du sol jusqu’au-dessus de sa tête, pour la dissimuler des regards.

L’eau est souvent parfumée à l’amande douce, au lin ou aux racines de guimauves et Marie-Antoinette aime prendre une tasse de chocolat chaud tout en se prélassant dans son bain.

À son exemple et celui du roi qui se baigne tout aussi régulièrement, les courtisans ne font plus les choses à moitié. Princes et princesses, ducs et duchesses, aristocrates qui disposent parfois de gigantesques espaces dans leurs somptueuses résidences, se font aménager de magnifiques salles de bains en marbre et dorures, disposant de baignoires immenses à la pointe de la technologie… Des salles de bains finalement plus riches et plus imposantes qu’à Versailles, où l’espace est très réduit !

Fi des poudres blanches et vive le naturel !

Depuis le XVIème siècle, le fard confère aux chairs la blancheur et la distinction. Les cheveux sont poudrés. La poudre, qui eut un grand succès sous Henri III, dessèche les cheveux et permet d’éviter leur lavage tant redouté à l’époque tout en entretenant leur souplesse.

Avec le XVIIIème, on commence à critiquer les cosmétiques au nom de la santé. On dénonce les excès de poudre et de pommade qui bouchent les pores de la peau et donnent des migraines. La critique rejoint celle des corsets et des vêtements étouffants. On dénonce aussi l’artifice : les poudres, les onguents, les fards et autres produits qui masquent la saleté.

Les portraits qu’Élisabeth Vigée-Lebrun peint à la fin du XVIIIème siècle attestent de cette nouvelle tendance. Ils montrent des visages féminins aux carnations et aux cheveux plus naturels et aux tenues vestimentaires plus simples. Le Portrait de Marie-Antoinette en chemise peint en 1783 lance la mode de la robe en mousseline blanche, portée sans corps, sur un corsage de dessous en toile non baleinée. Dégagée autour de la gorge, elle est simplement resserrée à la taille par un large ruban de couleur généralement en soie.

L’opposition entre nature et artifice, simplicité et affectation, importante dès 1760, plus encore après 1780, marque un infléchissement de la sensibilité à la propreté qui appartient maintenant au manuel du médecin bien plus qu’au manuel de civilité.

_________________

Gérard GEIST est historien diplômé de l’université de Nice, ancien maire de Sainte-Aulde et ancien président de la communauté de communes du Pays fertois. Les éditions L’Harmattan viennent de publier son nouvel ouvrage « Moi, Jeronimo Lobo, ou le voyage extraordinaire d’un jésuite en Abyssinie au XVIIe siècle » (24 €). Il a publié en 2015 « Histoire de la vie rurale en Brie du Moyen-Âge à nos jours ».

Librairies : Cyrano et Leclerc à La Ferté-sous-Jouarre, Maisons de la presse de Coulommiers et de Château-Thierry et Le monde d’Arthur à Meaux.
https://actu.fr/loisirs-culture/episode-3-la-saga-de-l-ete-la-vie-quotidienne-a-versailles_35386386.html

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran Mar 01 Sep 2020, 15:36


Toujours au château de Vendeuvre, voyez-moi ce bain de siège ( spécial pachydermique popotin Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 3177668066  ) ,  Louis XVI, estampillé " Courtois" , avec dossier et accoudoirs,    et cette très mignonne petite chaise d'affaires !  Very Happy

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Imgp2263

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Imgp2264

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50853
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle - Page 4 Empty Re: Hygiène, toilette et propreté au XVIIIe siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum