Le Deal du moment :
PC portable MEDION AKOYA E15423 15,6″ FHD ( ...
Voir le deal
249.99 €

Jeanne Bécu, comtesse du Barry

+22
Duc d'Ostrogothie
Eddy2000
Mr ventier
Trianon
Marie-Jeanne
Dominique Poulin
Gouverneur Morris
Louïs-Dior
zadigsab
Monsieur de Coco
Olivier
Emilie du Châtelet
Comtesse Diane
La nuit, la neige
Vicq d Azir
CLIOXVIII
Teresa-Cabarrus
Comte d'Hézècques
MARIE ANTOINETTE
Lucius
Mme de Sabran
Mr de Talaru
26 participants

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Sam 25 Fév - 17:01

En effet ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par La nuit, la neige Sam 25 Fév - 22:42

Bonsoir Max.de.talent, je vous souhaite la bienvenue parmi nous et vous remercie pour ces images.

J'en profite pour rappeler notre sujet consacré aux :

Arrow Portraits et sculptures en cire au XVIIIe siècle (céroplastie)

Max.de.talent a écrit: le buste du Louvre est extrêmement proche, même dans la coiffure et les plis de sa robe.

Le marbre conservé au Louvre est le portrait original, commandé par la comtesse et présenté au Salon de 1773.

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 00010110
Madame Du Barry (née Marie-Jeanne Bécu) (1743-1793)
Augustin Pajou
Marbre, 1773
Hauteur : 0,56 m ; Largeur : 0,485 m ; Profondeur : 0,26 m ; Hauteur avec accessoire : 0,71 m
Image : RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski


Inscriptions :
Sur la tranche, au revers: "PORTRAIT DE MADAME LA CONTESSE [sic]/ DVBARY.[sic]"; au centre: "PAR / PAJOU. SECVL [sic] / DV ROY / E PROFESSEUR / DE SON ACAD. DE / PINT [sic]. E SCVL. / 1773.".

Historique :
Commandé par Mme Du Barry vraisemblablement en 1772, car en voie d’achèvement au printemps 1773. Salon de 1773, n° 197. Payé en 1777. Dans le salon du château de Louveciennes, juin 1774, puis placé au Pavillon neuf. Cité dans le salon du château de Louveciennes dans l'inventaire de juin 1774, puis dans le Pavillon neuf selon l’inventaire commencé le 6 mars 1793. Saisie révolutionnaire, 17-18 février 1793. Inventorié en 1824 dans les magasins du château de Versailles. Placé le 22 novembre 1838 dans les galeries historiques du château de Versailles. Entré au Louvre avant 1855.
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17671
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Max.de.talent Dim 26 Fév - 11:38

Merci pour ces liens très intéressants vers les bustes en cire.
On y est très loin des chefs d'œuvre du XVIIIe et plus près du Musée des horreurs.
Ce que je constate avec le buste de Marie-Antoinette, c'est que la cire vieillit mal. Elle prend une teinte ocre plus ou moins foncé, voire noire à certains endroits comme sur mon buste de la du Barry.
Ce qui explique, pourquoi ce buste était exilé au fond du Grand Salon, derrière un paravent, à un endroit où personne n'allait jamais. En plus,la cire n'aime pas les changements de température et peut se fendre. Dans les fissures, la poussière des siècles vient s'incruster, à croire que c'est de la poussière de charbon.
Comme je voulais ce buste en majesté dans mon salon, j'ai certainement commis un crime en débarbouillant quelque peu ma du Barry au moins sur le devant. La partie creuse du dos est restée dans son jus;

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Bustes10
Max.de.talent
Max.de.talent

Messages : 8
Date d'inscription : 24/02/2023
Localisation : Chateau de St Cloud

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Dim 26 Fév - 15:22

Tiens ! c'est le buste en cire de Marie-Antoinette dauphine, de notre amie Michèle Lorin, que vous nous postez là . Very Happy
https://marie-antoinette.forumactif.org/t2196-michele-lorin-marie-antoinette-ma-collection-particuliere?highlight=lorin

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Monsieur de Coco Ven 12 Mai - 10:54

Madame du Barry par l'artiste Joana Vasconcelos:
 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 2181_b10

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1241
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Ven 12 Mai - 11:59


... scotchant ! Shocked

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par La nuit, la neige Dim 21 Mai - 15:35

Message initialement posté dans le sujet consacré au film Jeanne du Barry (2023) :

Marie-Jeanne a écrit:Voici une description de Madame du Barry par la duchesse de Northumberland, invitée de la comtesse à l'occasion du mariage du dauphin.

” J’avoue l’avoir imaginée plus belle. Elle est assez grande, de corpulence moyenne avec une forte poitrine, très jolie mais pas de celle qu’on peut qualifier de belle. Elle ressemble tout à fait aux gravures mais en moins bien, avec une forte touche de son ancienne profession.  
Son teint est clair, sa peau très lisse bien que la fraicheur de la jeunesse se soit évaporée. Son visage est ovale, plutôt long, son front haut est surmonté de cheveux fins très abondants. Elle porte du rouge mais discrètement et en petite quantité.
Ses yeux bleu clair sont vifs, son regard est des plus capricieux. Ses sourcils sont bien formés, de même que son nez. Sa bouche est jolie, ses lèvres très rouges et
ses dents belles, mais elle a une sorte de petit sourire satisfait dont la saveur évoque fortement son ancien commerce. Son menton est très joli, sa voix forte, elle a bon air, ses manières obligeantes sont pleine de civilité, mais vulgaires.
Son comportement est extrêmement libre et enjoué. Elle est naturellement bienveillante, généreuse et charitable, mais par son caractère que j’imagine aussi
chaud que son tempérament, son langage est grossier et indélicat lorsqu’elle est en colère.“

The Diaries of a Duchess est disponible en anglais sur archives.org.

Ce portrait est trop bien tourné pour que nous "l'oublions" dans un sujet consacré à un film...Merci Marie-Jeanne. Smile

Duchesse de Northumberland a écrit: Sa bouche est jolie, ses lèvres très rouges et ses dents belles, mais elle a une sorte de petit sourire satisfait dont la saveur évoque fortement son ancien commerce.
Le vilain coup de griffes après un compliment.. Re-dou-table !!  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 3637087832 Laughing

La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17671
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Dim 21 Mai - 18:42

Et vas-y que je t'emberlificote compliments et perfidie .
Hou ! la vilaine jalouse ...  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Goguelat Lun 22 Mai - 19:53

La nuit, la neige a écrit:Message initialement posté dans le sujet consacré au film Jeanne du Barry (2023) :

” Ses yeux bleu clair sont vifs, son regard est des plus capricieux .“

Juste un petit réctificatif, la duchesse qualifie les yeux de Mme DuBarry de "wanton",
"She has the most wanton look in them that I ever saw."
Ça veut dire un des regard les plus "licencieux/ libertins/dévergondés" que la Duchesse ait jamais vu.
(on ressort les griffes)

C'est aussi intéressant que Jeanne soit souvent décrit comme une grande femme, son laissez passer et son passeport pour aller à Londres nous disent qu'elle mesurait 5 pieds, 1 pouce, soit environ 1m 55 .
Goguelat
Goguelat

Messages : 55
Date d'inscription : 10/02/2019
Localisation : New York

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par La nuit, la neige Mar 23 Mai - 10:52

Merci Goguelat pour ces précisions. En effet, la traduction donne un sens très différent à cette phrase.  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 4099329125

J'ignorais que les passeports mentionnaient (déjà) la taille des voyageurs. Je serais curieux de voir à quoi ressemblait celui de la comtesse ?

Un sujet très intéressant, étudié sur ce site :

Arrow Échos des Lumières - Vos papiers ! Passeport, identité et contrôle d'État au XVIIIe siècle


Dernière édition par La nuit, la neige le Mar 23 Mai - 14:19, édité 1 fois
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17671
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Goguelat Mar 23 Mai - 12:50

Je n'ai pas trouvé de photo du document original, malheureusement.

Charles Vatel dans son Histoire de Madame du Barry: d'après ses papiers personnels et les documents des archives publiques. retranscrit un laissez passer pour Mme du Barry et un passeport.

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Passep11

Il ajoute " Il faut rapprocher de ce signalement celui qu'on trouve dans un passeport donné a madame du Barry, à Marly, en ces termes: Taille cinq pieds un pouce, Visage rond et plein, Yeux bleux, Cheveux châtains, Nez bien fait, Bouche petite, Agée de quarante-deux ans, Signé Salavane, Penot, etc."
Goguelat
Goguelat

Messages : 55
Date d'inscription : 10/02/2019
Localisation : New York

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Mar 23 Mai - 13:48

... front ordinaire  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 1123740815 Eventaille

Merci, cher Goguelat, pour ce document si original !!! cheers
Jeanne était bien blonde.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Marie-Jeanne Mar 23 Mai - 14:20

Deux descriptions assez précises de la comtesse indiquent sa blondeur :

Elle est grande, bien faite, front dégagé, sourcils à l'avenant, visage ovale avec des petits signes (mouches) sur la joue pour la rendre piquante comme pas d'autre ; bouche au rire leste, peau fine, poitrine à contrarier le monde, en conseillant à beaucoup d'autres de se mettre à l'abri d'une comparaison. Prince de Ligne

Ses cheveux qu'elle portait souvent sans poudre, étaient du plus beau blond, et elle en avait une profusion à ne savoir que faire. Ses yeux bleus bien ouverts, avaient un regard caressant et franc...Louis-René de Belleval, chevau-léger de la garde du roi.
À noter que sous la plume d'un homme les yeux libertins de la dame deviennent caressants Eventaille

Sur sa taille, il faut sans doute considérer les talons encore hauts dans les années 1770. Dans l'ensemble les femmes étaient très probablement moins grandes qu'aujourd'hui. Marie-Antoinette que l'on disait grande, ne l'étaient probablement pas selon nos critères actuels.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1477
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par La nuit, la neige Mar 23 Mai - 14:43

Merci Goguelat ! Smile

Ce passeport n'est pas le sien, mais il reprend les mêmes "questions" relatives à la description du voyageur. Celui de Mme du Barry ressemblait peut-être à ce document ?
 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Image903
Passeport attribué au citoyen Antoine François
Imprimé sans montage
1797
Image : Musée Carnavalet, Histoire de Paris
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17671
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Goguelat Mar 23 Mai - 14:53

Décrite encore comme grande et blonde par un témoin occulaire de son arrestation.

"Madame Sylvestre, agée de 93 ans, soeur du sieur Cornichon dont il a été parlé, nous a dit ceci:

Madame du Barry était fort aimée parce qu'elle faisait beaucoup de bien dans le pays, donnant a tous et a pleines mains. J'étais là lors qu'on vint l'arréter.
Un nommé Guillemin s'écria: « Mais enfin, quel mal a-t-elle fait celle femme? Pourquoi l'emméne-t-on?»
Aussitôt, Greive furieux le fit emmener lui-méme; il resta longtemps en prison.
Ceci lui valut le surnom de Guillemin-Dubarry. Il n'y avait pas de quoi en rougir

J'ai bien connu madame du Barry, c'était une grande belle femme, blonde, ayant des cheveux superbes qui frisaient naturellement.
"
Goguelat
Goguelat

Messages : 55
Date d'inscription : 10/02/2019
Localisation : New York

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par La nuit, la neige Mar 23 Mai - 16:04

L'un de ses derniers portraits, daté de 1791 : elle a 48 ans.
 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Ff002211
Madame du Barry
Richard Cosway
1791
miniature : watercolour on ivory
8.5 × 6.8 cm (oval)
Image : National Gallery of Victoria, Melbourne
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17671
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par La nuit, la neige Mar 4 Juil - 13:55

Je n'ai pas encore écouté ces épisodes, mais je ne doute pas qu'ils seront intéressants, car je connais déjà la qualité des précédents portraits radiophoniques mis à l'écoute par Philippe Collin, animateur et producteur de cette série biographique que je recommande... bounce

Ainsi donc, en écoute libre dès aujourd'hui sur France Inter, et en podcast, la série :  

Arrow Jeanne du Barry, faste et solitude :

JEANNE DU BARRY, FASTE ET SOLITUDE

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Capt5264

Présentation :

Dans cette série en quatre épisodes, c'est aux côtés des plus grands spécialistes du XVIIIe siècle français, que Philippe Collin retrace l’histoire méconnue de la dernière favorite de Louis XV, une jeune femme jugée coupable de tout.

Pendant deux cents ans, on a raconté un tas de de sottises sur Jeanne du Barry. D’abord parce que la légende noire d’une courtisane vénale et vénéneuse qui aurait débauché le bon roi Louis XV a longtemps dicté le récit de sa vie. Ensuite, parce que nous manquons de sources, certains pans entiers de sa vie ne sont pas documentés et ce vide a laissé place à toutes sortes de fantasmes. Mais depuis trois ans, l’historien Emmanuel de Waresquiel a enquêté d’arrache-pied pour nous offrir un portrait plus juste de Jeanne du Barry. En sa compagnie, enrichie par d’autres historiens et historiennes du XVIIIe siècle, nous allons explorer ce destin hors norme, derrière lequel, malgré le faste et l’ambition, se cache peut-être une immense solitude.

Liste des intervenants  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 309649167

° Emmanuel de Waresquiel, historien, essayiste, biographe, auteur d’une biographie de Madame Du Barry à paraître le 31 aout 2023 chez Tallandier : "Jeanne du Barry, une ambition au féminin".

° Cécile Berly, historienne, spécialiste du XVIIIe siecle, autrice de "Les Femmes de Louis XV" (Perrin, 2018), et de "Guillotinées, Marie Antoinette, Mme Du Barry, Madame Roland, Olympe de Gouges" (Passés composés, février 2023).

° Antoine Lilti, historien, professeur au Collège de France titulaire de la chaire "Histoire des Lumières, XVIIIe siècle - XXIe siècle", directeur d'études à l'EHESS, auteur de "Figures publiques, l’invention de la célébrité 1750-1850" (Fayard, 2014).

° Mathieu da Vinha, directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles depuis 2010, docteur en histoire moderne, ingénieur de recherche de l’université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines, auteur de "Vivre à la cour de Versailles en 100 questions" (Tallandier, 2022), de "Au service du roi : dans les coulisses de Versailles" (Tallandier) et de "Versailles : Histoire, dictionnaire et anthologie" (ed. Robert Laffont - dir. avec Raphaël Masson).

° Annie Duprat, historienne spécialiste des représentations et de l'iconographie politique. Professeure d'histoire moderne à l'IUFM de l'académie de Versailles, chercheuse au Centre d'histoire culturelle de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (2000-2009), auteur de "Marie-Antoinette, 1755-1793 : Images et visages d’une reine" (Éditions Autrement, 2013).

° Guilhem Scherf, conservateur général au département des sculptures au Musée du Louvre, spécialiste du XVIIIᵉ siècle et du sculpteur Augustin Pajou, dont l'une des œuvres les plus célèbres est le buste de la Comtesse du Barry terminé en 1773


ÉPISODES

La bâtarde (1745-1768) | Ep.1

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Le_mat10
Détail du Matin (Les Heures du jour)
Pierre-Antoine Baudouin
Gouache, 1753
Image : Met NY


Une existence ponctuée par le sceau de l'illégitimité
Jeanne Bécu serait née le 19 août 1743 à Vaucouleurs, en Lorraine. C'est du moins ce qu'affirment toutes les biographies depuis deux siècles. Or, d'après la nouvelle enquête de l'historien Emmanuel de Waresquiel, il semblerait qu'elle soit née à Albenga, en Italie, en 1745, dans le cadre de la guerre de Succession d'Autriche dans le corps expéditionnaire français commandé par le maréchal de Maillebois. C'est un munitionnaire aux armées, riche financier, Claude Billard du Monceau, qui officie dans le camp, qui serait très probablement le père de Jeanne, qu'il aurait eue avec sa domestique, Anne Bécu.
Publicité
Une naissance immédiatement considérée comme illégitime, à laquelle il tente de se soustraire en prétendant n'être que le parrain de Jeanne et non le vrai père. Un secret des origines voué à rester le secret de toute la vie de Jeanne, qui devra porter cette illégitimité - la non-reconnaissance d'un père - qui devait conditionner toute sa personnalité, sa psychologie, ses reconstructions successives, ses rapports sociaux.

Prostitution et rencontre avec Jean du Barry
Après six années d'instruction et de très grande discipline au sein d'un couvent proche du Panthéon, comme des milliers de femmes nées sans rien, elle fréquente les milieux illégaux et suspects surveillés par la police. Elle se meut dans le milieu de la galanterie et de la prostitution, un monde tout à fait ordinaire dans la vie sociale du XVIIIe siècle, fréquenté par les plus puissants. Jeanne évolue dans des conditions de vie absolument épouvantables, inhérentes à ce milieu de la nuit sordide, par lequel elle cultive fatalement une force de caractère et de survie exceptionnelle.
Les rapports de commissaires de police témoignent de sa rencontre avec Jean du Barry, personnage haut en couleur du XVIIIe siècle, issu d'une famille de petite noblesse provinciale orgueilleuse. Jean est un homme astucieux, mégalomane prêt à tout pour accéder aux plus hautes sphères de l'Etat. Il ouvre, dans un hôtel particulier parisien, une maison de jeux pour attirer à lui tous les grands officiers de cour. Il prend sur Jeanne un ascendant extraordinaire et décide de s'enrichir en la prostituant. Il lui fait mener une vie et des conditions de travail infâmes. Elle n'est pour lui qu'un simple appât qui enchaîne les clients, pour lui permettre de fouetter les désirs des hommes les plus influents, proches du pouvoir.

Arrow A écouter ici : Jeanne du Barry (Radio France) - Episode 1, La bâtarde


Dans le lit du roi (1769-1771) | Ep.2

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Image27
Detail of Portrait of Comtesse du Barry holding a woven basket of pink roses
François-Hubert Drouais
Oil on canvas, 1770
Image : Bohnams


Alors qu'en 1768, son règne s'essouffle et que sa popularité est au plus bas, le roi Louis XV, vieillissant, marqué par le chagrin et le deuil, fait la rencontre de Jeanne du Barry, qui entre dans sa vie par l'intermédiaire du Duc de Richelieu et Jean du Barry. Le lit du roi est vide. La maîtresse favorite de Louis XV, Madame de Pompadour, est morte en 1764 et, en juin 1768, la reine Marie Leszczynska meurt à son tour. Tous les clans de la noblesse s'excitent et manigancent à la cour de Versailles pour placer une de leur maîtresse dans la couche royale, car avoir l'oreille du roi constitue un enjeu politique crucial.

Comtesse et maîtresse officielle du roi
Mais c'est avec Jeanne que le roi entretient rapidement une passion charnelle, discrète, partagée et fusionnelle. Ils entretiennent tous deux un même goût pour le secret. Jeanne a 23 ans lorsqu'elle arrive à Versailles et le roi Louis XV en a 59. Le 22 avril 1769, Jeanne devient la Comtesse du Barry et connaît une des plus belles ascensions sociales de l'histoire de France. Louis XV ne s'en cache pas, il est profondément amoureux de Jeanne et s'attache à sa jeune maîtresse. Sa présentation officielle à la famille royale permet à Louis XV de disposer de la présence de la Comtesse quand il l'entend, et à Jeanne d'accéder à de nombreux avantages offerts par cet anoblissement royal.

Un amour royal subversif qui attise les jalousies de la Cour
Une intronisation à la cour, entre l'été 1768 et le printemps 1769, qui signe un événement politique considérable puisque celle-ci remet en question les stratégies des grandes familles de la cour, percutées par celle qu'ils considèrent comme une arriviste ambitieuse qui ne fait que désacraliser la royauté d'antan. Une partie non-négligeable de la cour est consternée par cette ascension sociale subversive qui fait contraste aux us et coutumes royales de l'époque. Jeanne ne tremble pas. Elle affiche sa toute-puissance, son outrecuidance et son aplomb. Sa vie ne sera plus la même.

Une influence politique qui dérange
En plus d'être détestée par le clan des dévots, mené par les propres filles de Louis XV qui lui livrent une véritable guerre de préséance, elle est méprisée par celui du duc de Choiseul, qui avait espéré introduire sa propre sœur auprès du roi, en vain. L'arrivée de Jeanne à la chambre du roi compromet la toute-puissance du plus puissant des premiers ministres de Louis XV. Il s'oppose d'autant plus farouchement à Jeanne qu'elle s'inscrit politiquement à contre-courant du renversement des alliances diplomatiques que celui-ci concrétise, et qui visent à faire de la France une alliée de l'Autriche pour contrecarrer la Prusse et les ambitions de l'Angleterre.
On a longtemps considéré que Jeanne n'avait d'influence sur Louis XV que par ses talents sexuels, mais les choses sont plus nuancées que la littérature du XVIIIe siècle le laisse encore trop souvent entendre. Son hostilité quant au rapprochement avec l'Autriche a cristallisé les oppositions à la Cour. Sans compter la rivalité qu'elle devait bientôt entretenir avec la future reine Marie-Antoinette, dans le contexte du mariage de l'archiduchesse d'Autriche avec le futur Louis XVI pour sceller cette alliance.

Louis XV protégera jusqu'au bout sa maîtresse, et vous découvrirez combien leur complicité permet à sa Majesté de cultiver davantage d'assurance politique, de se raffermir et de mater les premiers ferments de la Fronde parlementaire qui doit préparer, déjà sous son règne, les prémisses de la Révolution française.

Arrow A écouter ici : Jeanne du Barry (Radio France) - Episode 2 : Dans le lit du roi (1769-1771)


Le mépris de l'autrichienne (1771-1774) | Ep.3

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Df250390023b73c63fb75524f3e0114d32a2b7e7

Au tournant des années 1770, l'horizon de Jeanne du Barry semble totalement dégagé. Elle est presque reine de France, et pourtant, son ennemie la plus cruelle vient de faire son entrée à la cour. Marie-Antoinette arrive à Versailles le 16 mai 1770 pour épouser le futur Louis XVI en vue d'honorer la nouvelle alliance entre la France et l'Autriche. Mais l'archiduchesse autrichienne honnit la comtesse du Barry. Dans cet épisode, vous allez comprendre les ressorts de ce duel féroce qui oppose la future reine de France et la favorite du roi Louis XV. Ces deux femmes s'affrontent au cœur d'un monde en pleine mutation avec le développement de la presse à scandale, qui bouleverse les rapports entre vie publique et privée au sein même de la cour royale, et une mutation politique avec, en toile de fond la contestation accrue du magistère royal.

Les enjeux de la presse à scandale naissante
Contrairement à Louis XIV, Louis XV ressentait le besoin de se ménager des espaces de vie privée, de vie domestique loin du regard et du cérémonial de la cour. Une évolution de l'époque qui correspond au développement de la vie privée au sein même de l'aristocratie, en réaction au développement des premiers feux de la médiatisation et de la notion d'espace public. La cour est de plus en plus exposée à la curiosité du public avec le développement de l'imprimé. Une évolution qui fragilise davantage la majesté royale de Louis XV et la monarchie française elle-même.

Marie-Antoinette vs Jeanne du Barry
Nous verrons que la relation, déjà vulgarisée, entre le roi et la comtesse du Barry, n'échappe pas aux éclaboussures de cette presse à scandale embryonnaire qui accélère la crise du royaume de France, et qui cristallise au passage les oppositions entre la comtesse et Marie-Antoinette. Cette dernière est profondément choquée lorsqu'elle apprend que le roi Louis XV affiche ouvertement sa vie avec sa maîtresse et partage une passion avec une femme issue de basses conditions. Sous le regard de la cour, les deux femmes entrent dans un conflit larvé. Face au mépris de classe de Marie-Antoinette, qui se drape dans sa dignité d'aristocrate, Jeanne du Barry exerce plus que jamais son rôle d'apparat et d'influence auprès du roi pour tenter de sauver ce qui reste de l'autorité royale.

Accusée d'avoir perverti le royaume de France
De cette rivalité publique entre Jeanne du Barry et Marie-Antoinette, va naître une légende noire à propos de Madame du Barry qui s'est perpétuée tout au long du XIXᵉ siècle. Une fausse image conditionnée par l'idée traditionnelle que les femmes, forcément réduites à la sphère domestique, lorsqu'elles sortaient de la sphère privée étaient forcément amalgamées à des prostituées. Par là, on considérait pendant longtemps que Jeanne ne faisait que pervertir le roi via les plaisirs sensuels, et de le détourner de sa vocation. Malgré les calomnies affichées de Marie-Antoinette, Jeanne soutient le roi Louis XV jusqu'à sa mort en mai 1774, et aura bousculé les préséances conventionnelles de cour tout en faisant fi de cette rude campagne de diffamation dont elle a été l'objet. Et à un moment où l'absolutisme monarchique bascule dans une crise inextricable face aux Grands du royaume. Prélude lointain de la Révolution française auquel la légende noire a tenté d'imputer à la comtesse du Barry une responsabilité pour avoir contribué à l'affaissement de la sacralité royale.

Arrow A écouter ici : Jeanne du Barry (Radio France) : Le mépris de l'autrichienne (1771-1774)


La vengeance des hommes (1774-1793) | Ep.4

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 14704810
Capture écran de Madame Du Barry (1919)
Un film de Ernst Lubitsch


En pleine révolution, Jeanne du Barry est rattrapée par son passé et la politique du Comité de salut public, instauré en France le 6 avril 1793, chargé de protéger la jeune République française des menaces qui pèsent sur elle. Des menaces extérieures, avec les monarchies européennes liguées contre les révolutionnaires français, et des menaces intérieures représentées par celles et ceux qui incarnent la France de l'ancien monde et qui pourraient saper le nouveau régime démocratique en gestation. Dans ce climat de grande violence, Jeanne du Barry est à nouveau projetée dans le fleuve agité de l'histoire, et va cette fois y perdre définitivement sa tête.

Guillotinée par la Révolution française
Après son exil forcé dans un monastère à l'est de Paris, interdite de séjour à Versailles et à Paris, Jeanne du Barry rentre chez elle à Louveciennes au printemps 1775. Retirée du monde, elle renoue avec sa passion pour les arts. Sauf qu'à la veille de la Révolution, nous verrons combien l'ancienne favorite de Louis XV court un grand danger. En effet, elle appartient encore, dans l'imaginaire social de l'époque, à la classe aristocratique libérale, à l'Ancien Régime pointé du doigt par la montée en puissance de la violence révolutionnaire.

A écouter ici : Madame du Barry (Radio France) - Episode 4 : La vengeance des hommes (1774-1793)
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17671
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par La nuit, la neige Mar 4 Juil - 21:45

A l'écoute du premier épisode de cette série...

Emmanuel de Waresqueil nous dévoile (déjà) un scoop ! Et ce quelques jours en avant la parution de son livre Jeanne du Barry, une ambition au féminin (Tallandier, août 2023).

Idea Nous écrivions donc, en introduction de ce sujet (d'après Wiki et toutes les bios lues jusqu'à présent) :

wiki a écrit:Jeanne Bécu de Cantigny, dite Mademoiselle de Vaubernier, devenue par son mariage comtesse du Barry, née le 19 août 1743 à Vaucouleurs en Lorraine (...)
Point du tout !!   Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 4099329125
Selon l'historien, la comtesse du Barry serait née en juin 1745, soit près de deux ans plus tard, et non pas en Lorraine mais en Italie, à Albenga (sur la côte méditerranéenne entre Gênes et Vintimille).  Exclamation  Shocked  Exclamation
 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Albeng10
Albenga
Image : Liguria Info


wiki a écrit:
Qui était le père de Jeanne Bécu - future Madame du Barry ?

Parmi plusieurs hypothèses, la mieux fondée semble désigner Jean-Jacques-Baptiste Gomard de Vaubernier, dit en religion Frère Ange. C'était un moine tertiaire franciscain, du couvent de franciscains appelés Les Picpus où Anne Bécu, couturière, se rendait régulièrement pour son ouvrage. C'est ce prêtre qui, le 1er septembre 1768, bénira en l'église Saint-Laurent à Paris, le mariage de Jeanne avec Guillaume du Barry. Toute sa vie, la comtesse du Barry se fera appeler (et signera) de Vaubernier. N'est-ce pas là, tout simplement, l'aveu de son origine paternelle ?
Point du tout ! Emmanuel de Waresquiel écarte cette hypothèse "romanesque".

wiki a écrit:C'est alors qu'elle rencontra - opportunément - Claude Roch Billard du Monceaux, banquier, payeur des Rentes, munitionnaire général de l'Est, riche financier que sa charge appelait fréquemment en Lorraine. Séduit par la beauté de la jeune femme, naturellement bienveillant, Billard du Monceaux devint son protecteur. Il l'emmena avec lui à Paris et lui procura un emploi de cuisinière.
Toujours selon l'historien, Anne Bécu est bien la maîtresse de Billard de Monceaux qu'elle suit en Italie comme lingère (ou cuisinière), dans les fourgons de l'armée, puisqu'il est alors "munitionnaire aux armées", pour le compte du maréchal de Maillebois, envoyé en Italie en 1745 pour soutenir l'infant d'Espagne don Philippe face aux Autrichiens (guerre de Succession d'Autriche).

Jeanne du Barry serait donc la fille illégitime de ce Billard de Monceaux, personnage très important, riche financier de l'Ancien Régime, et de Anne Bécu, femme du peuple. Cool Exclamation
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17671
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Gouverneur Morris Mar 4 Juil - 22:23

Merci pour ce scoop cher LNLN !  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 2523452716 Peut-être vaut-il que l'on subisse le sous-titre bobo-wokiste de la biographie, "une ambition au féminin"  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 3177668066  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 506077191 (l'ouvrage est-il de de Waresquiel ou de Berly ? Suspect )
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 11140
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Mar 4 Juil - 23:07

J'ai hâte de découvrir ce coup de théâtre, dans le premier épisode .  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 1123740815
Merci, cher la nuit, la neige, demain sans faute. Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Mer 5 Juil - 11:39

Passionnant premier épisode qui bouscule tous les poncifs !  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 3231074342 ... plus de moine franciscain, plus de Marguerite Gourdan, plus de Jeanne " sois belle et tais-toi " qui subit son destin. La voici presque l'associée du Roué, choisissant même ses clients.
Les différents historiens intervenants sont très agréables à écouter et les illustrations sonores bien choisies.
Vivement la suite !  Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 693620883

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Mer 5 Juil - 19:00

Avec le deuxième épisode nous retrouvons les éléments biographiques qui nous sont bien connus de la vie de Mme du Barry, notamment son incontestable bonté. Emmanuel de Waresquiel insiste sur l'influence très bienfaisante de Jeanne sur le roi personnellement bien-sûr, mais aussi en politique, en soutenant les vues pacifiques du duc d'Aiguillon vis-à-vis de l'Angleterre qui éloignent le spectre de la guerre, ou bien la réforme parlementaire drastique du chancelier Maupeou qui raffermit l'autorité royale déliquescente .
Le disgrâce de Choiseul apparaît comme un cataclysme et le premier pas réel vers la Révolution, une certaine partie de la noblesse frondant Louis XV en se rendant en quasi-pèlerinage à Chanteloup porter hommage au ministre déchu.

Waresquiel conclut :
Je tiens Louis XV, avec Louis XVIII, pour le roi le plus intelligent de sa lignée.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par La nuit, la neige Mer 5 Juil - 19:26

Mme de Sabran a écrit:Les différents historiens intervenants sont très agréables à écouter et les illustrations sonores bien choisies.  
Oui ! Philippe Collin (animateur et producteur de ces séries) s'entoure toujours des "spécialistes" de la période ou du sujet et les entretiens sont bien menés. Bref, c'est agréable et intéressant à écouter ! Smile

Idea Je poste à nouveau le lien des divers portraits radiophoniques déjà diffusés sur France Inter (dont ceux de Napoléon et Cléopâtre que j'avais déjà signalés, me semble-t-il.)
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 17671
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Eddy2000 Mer 5 Juil - 19:30

J'avais de toutes façons prévu d'acheter cette biographie de Jeanne du Barry écrite par Emmanuel de Waresquiel. J'avoue que ma curiosité est plus que piquée au vif par ses révélations sur son lieu de naissance et son vrai père et je suis impatient de découvrir les sources trouvées par Emmanuel de Waresquiel. Cool
Eddy2000
Eddy2000

Messages : 632
Date d'inscription : 04/01/2021
Age : 49

https://le-cinephile-curieux.webnode.fr

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Mme de Sabran Mer 5 Juil - 19:35

La nuit, la neige a écrit:
Oui ! Philippe Collin (animateur et producteur de ces séries) s'entoure toujours des "spécialistes" de la période ou du sujet et les entretiens sont bien menés. Bref, c'est agréable et intéressant à écouter !  Smile
J'adorais aussi son duo de choc avec Xavier Mauduit, toujours sur INTER !   Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 693620883  Peut-être te souviens-tu de Panique au Mangin Palace ou Bienvenue à bord du Titanic?!!  C'est vieux !  J'étais par moments écroulée de rire.
Eddy2000 a écrit:J'avais de toutes façons prévu d'acheter cette biographie de Jeanne du Barry écrite par Emmanuel de Waresquiel. J'avoue que ma curiosité est plus que piquée au vif par ses révélations sur son lieu de naissance et son vrai père et je suis impatient de découvrir les sources trouvées par Emmanuel de Waresquiel. Cool

Je vais la commander aussi.  Very Happy


Dernière édition par Mme de Sabran le Mer 5 Juil - 19:49, édité 1 fois

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 54282
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

 Jeanne Bécu, comtesse du Barry - Page 11 Empty Re: Jeanne Bécu, comtesse du Barry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum